Nos Partenaires

Auteur Sujet: allumer un featherstick avec un firesteel sans autre amadou??  (Lu 17293 fois)

04 septembre 2008 à 22:47:50
Lu 17293 fois

Pierr


Bonsoir,

j'ai passé ces deux dernières soirées à (essayer de) faire des "feather sticks" et à jouer avec mon firesteel. Le bilan n'est pas terrible.

D'une part je n'arrive pas à faire des feather sticks réguliers. Je n'arrive pas à aller jusqu'au bout à chaque fois ou alors je coupe trop loin et le copeau tombe. Je suppose que c'est juste une question de pratique ... J'ai essayé en poussant le couteau ou en tirant le morceau de bois. J'ai de meilleurs (moins mauvais) résultats en poussant le couteau à deux mains, comme un rabot.

D'autre part je n'arrive pas à allumer mes feather sticks/tas de copeaux avec le firesteel (essayé avec plusieurs essences de bois). J'arrive à allumer, facilement:
- coton + vaseline
- écorce de bouleau avec le dessus (les petites "peaux") râpée
- cordelette de sisal détressée
- "charbon de coton" (charcloth) et de là les copeaux

Le problème c'est que dans tout cela seul le bouleau est susceptible d'être trouvé dans la nature, et encore pas toujours. J'ai aussi essayé des herbes sèches sans le moindre succès.

Un des problèmes que je rencontre est que les étincelles tombent entre les éléments à allumer et vont s'éteindre au sol. Je n'ai pas vraiment trouvé un moyen de rendre la matière à enflammer assez dense pour garder l'étincelle.

De tout cela quelques questions:
- est-il raisonnablement possible d'allumer un feather stick directement au firesteel sans passer par un autre amadou?
- quels amadous naturels alternatifs à l'écorce de bouleau? Si j'ai bien compris l'amadou (le champignon) lui-même doit être séché, donc ce n'est pas une solution de dépannage
- comment éviter la chute des étincelles au-delà des matériaux à enflammer?

C'est sans doute une question de pratique et de trouver ses propres solutions mais les pistes de réflexion sont les bienvenues!
P.

05 septembre 2008 à 00:11:41
Réponse #1

onc roger


J'ai le même genre de problème  :-[

En fait il semble que les étincelles issues d'un firesteel ont beau être à haute température elles ont une faible masse et elles ne peuvent donc pas fournir énormement d'énergie à la fois. Du coup si elles tombent sur un morceau de combustible trop gros elles vont s'éteindre dessus sans avoir élevé suffisament sa température pour qu'il commence à bruler.

Traduit en langage clair cela veut dire qu'il faut que les étincelles tombent sur des morceaux de combustible soit vraiment très fin comme les pelures de bouleau, soit très inflamable comme du coton imbibé de graisse ou de l'alcool.

Pas mal de gens conseillent le bois gras qui est naturellement imbibé de résine et qui brule plus facilement (voir là par exemple : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=792.0) mais pour ma part je n'ai pas réussi à l'allumer directement avec le firesteel (bois pas assez gras ou mauvaise technique ...)

05 septembre 2008 à 07:56:58
Réponse #2

Woodrunner


J'allume souvent des herbes sèche avant de mettre des copeaux,..... ou alors de l'écorce de bouleau. Pour les herbes sèche je les prépare en boule que je roule un bon moment dans la main ou dans un carré de tissu le but étant de défibrer les herbes, une fois la boule bien "froissé" je creuse un petit trou dedans et j'y met le bourrin (la poussière de foin issu du froissage) et j'allume au firesteel.
Ensuite il faut prendre la boule dans les mains souffler sur les braises, la boule ne tard pas à prendre feu  j'ajoute les coupeaux de bois et Taaaaaaaadaaa! Feu ! 8)

Mais c'est vrai que des fois cela ne veux pas prendre,.....dans ce cas je recommence tout depuis le début car j'ai remarqué que si cela ne prennait pas le fait d'insister n'apportait rien...
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

05 septembre 2008 à 08:00:26
Réponse #3

Maximil


mais pour ma part je n'ai pas réussi à l'allumer directement avec le firesteel (bois pas assez gras ou mauvaise technique ...)

Probablement mauvaise technique. Perso, j'ai déjà mis le feu à des souches d'arbre, directement et sans copeaux, quand celles-ci était bien grasse avec un firesteel. Tout dépend de comment on gratte le firesteel et avec quoi.
Bon sur des gros bouts de bois humide, c'est infaisable hein ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

05 septembre 2008 à 08:42:48
Réponse #4

DavidManise


Ouais...  les "feathersticks" pour moi ça ne fait PAS partie des trucs qui s'allument au firesteel, sauf si j'ai envie de m'emmerder trois heures pour rien.  D'ailleurs les feathersticks sont à ranger dans la même catégorie.  Des copeaux c'est plus vite fait et ça prend mieux.  Faut juste avoir la bonne technique pour les faire.

Pour allumer au firesteel, de la SCIURE de bois gras, ou du bois en poudre/poussière (à ramasser derrière les xylophages par exemple), ça va bien.  L'écorce de bouleau.  Les fleurs de pissenlit, chardons, massettes idem.  La poussière de coton que t'as au fond des poches de jeans.  Les bouloches que tu grattes avec ton couteau sur ton shemagh.  Bref des trucs légers et duveteux...  et secs.  C'est rare qu'on n'en trouve pas, si on cherche bien. 

Sinon le briquet bic, c'est vraiment pas mal aussi ;)

Ciao ;)

David
« Modifié: 05 septembre 2008 à 09:17:17 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 septembre 2008 à 09:23:27
Réponse #5

L@rsen


Le briquet BIC prend feu quand on le firesteelze ?  ;D


Bon ok, cétait très nul... j'ai pas pu m'en empècher...  :-[
L@rsen


05 septembre 2008 à 10:37:00
Réponse #6

littlebigman


Un truc pas mal le gel bleu pour se laver/désinfecter les mains vendu chez D4 comme il est alcoolisé, em imbibant un mouchoir en papier ça part très vite avec une belle flamme et très peu de gel.
De même j'ai remarqué que j'arrachait de plus grosses étincelles avec un bout de scie à métaux cassé en frottant le firesteel avec le côté cassé qu'avec les grattoirs forunis.
Faire et Laisser braire

05 septembre 2008 à 11:01:48
Réponse #7

Camaro


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

05 septembre 2008 à 11:02:22
Réponse #8

Pierr


Merci pour les pistes. Puis ça m'encourage à continuer.

En fait ce qui me gêne un peu dans le firesteel c'est que si on doit en plus apporter son amadou/coton+vaseline/autre allume-feu il n'a plus vraiment beaucoup d'avantages sur le briquet:
  • Certes le firesteel est plus robuste (résistance mécanique et à la submersion) mais quitte à s'équiper on peut mettre un briquet avec un morceau de chambre à air et un coton vaseline dans une petite boîte étanche. Aussi, si l'on doit se balader avec son amadou, celui-ci est loin d'être aussi insensible à l'humidité que le firesteel.
  • Le firesteel n'est pas dépendant d'une réserve limitée de gaz comme le briquet. Certes, mais si on est dépendant d'une réserve limitée d'amadou artificiel, où est l'avantage?

D'où ma frustration et mes efforts pour allumer des copeaux ou pour trouver en forêt un autre combustible assez fin.

Je vais essayer avec des herbes sèches (je doute un peu d'en trouver vu la météo) comme décrit par Woodrunner ou de la poudre de bois. En attendat plus de pratique et d'expérience je crois que mon kit de backup sera un petit briquet scellé dans un bout de chambre à air pour le protéger de l'humidité.


05 septembre 2008 à 11:20:10
Réponse #9

alapeyronnie


l'idée de la boule d'herbe sèche doit bien marcher à mon avis; la premiere et seule fois ou j'ai allumé un feu avec mon firesteel j'ai utilisé de l'herbe sèche et ça a trés bien marché, peut être la chance du débutant.
Le briquet bic est quasiment étanche, j'en ai déjà trouvé sur les pistes de ski, donc enfoncé dans la neige et mouillé, et en soufflant 5min dessus il fini par fonctionner tout à fait normalement...
juste une question: est ce qu'on abime ou désaiguise la lame du couteau en frottant le magnésium ???
« Modifié: 05 septembre 2008 à 11:30:25 par alapeyronnie »

05 septembre 2008 à 12:21:50
Réponse #10

Maximil


Citer
Le briquet bic est quasiment étanche
Quasiment étanche est une notion qui n'existe pas. Quelque chose est étanche ou ne l'est pas à des conditions spécifiques. Dans notre cas, un briquet est parfaitement étanche puisque le gaz ne sort pas. La pierre à briquet mouillée par contre s'allume difficilement voire pas du tout.

Citer
juste une question: est ce qu'on abime ou désaiguise la lame du couteau en frottant le magnésium ???
Si tu utilises le dos, non. Sinon oui.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

05 septembre 2008 à 14:39:22
Réponse #11

alapeyronnie


Quasiment étanche est une notion qui n'existe pas. Quelque chose est étanche ou ne l'est pas à des conditions spécifiques. Dans notre cas, un briquet est parfaitement étanche puisque le gaz ne sort pas. La pierre à briquet mouillée par contre s'allume difficilement voire pas du tout.

desolé je m'exprime mal :-[, ce que je voulais dire c'est que justement je trouvais que la pierre a briquet sèche assez rapidement, d'ailleurs c'est bien le même materiaux que sur un firesteel non ??? (peut etre que je me trompe).

05 septembre 2008 à 15:31:45
Réponse #12

Anke


Bon le but du jeu c'est d'allumer un feu !
En cas de pépin : chui tombé dans l'eau, chui tout mouillé, j'ai froid ( y'a du vent !) au niveau de la motricité fine , tintin woualou !
Donc, le bic il est tout mouillé comme Anke et je ne suis pas sûr que même en soufflant sur la molette, j'arrive à actionner cette dernière.
Qu'est-ce qu'il me reste : mes neurones, mon couteau, le firesteel et ma poche à feu ( poche de cuir graissé avec plein de copeaux de scuire et de pelures de bouleau le tout enfermé dans une boite de médoc) que je me suis préparé à la maison, que j'ai testé au préalable ( sans compter mon oeuf d'Ours) et qui est attachée à ma ceinture tout le temps.
En écrabouillant l'un ou l'autre ( l'oeuf ou la boite de médoc) j'ai un allume-feu tout prèt, il me reste à gratouiller le firesteel comme un bourrin, même en claquant des dents ( et en appelant ma maman pasqu'y fait 'achement froid bordel !).
C'est quand même le but du jeu non, de se préparer à ce genre de situation, sinon je ne vois pas l'intérêt même de se faire chier à se trimballer son petit bordel par monts et par vaux, autant s'acheter un superbriquetétanche à ressort hélicoïdal inversé, même qu'on aura été obligé d'émasculer un shaman pour l'acheter...
Bon d'accord, faut pas le perdre, sinon t'es baisé !

05 septembre 2008 à 15:40:22
Réponse #13

Pierr


Bon le but du jeu c'est d'allumer un feu !
En cas de pépin : chui tombé dans l'eau, chui tout mouillé, j'ai froid ( y'a du vent !) au niveau de la motricité fine , tintin woualou !
Donc, le bic il est tout mouillé comme Anke et je ne suis pas sûr que même en soufflant sur la molette, j'arrive à actionner cette dernière.
Qu'est-ce qu'il me reste : mes neurones, mon couteau, le firesteel et ma poche à feu ( poche de cuir graissé avec plein de copeaux de scuire et de pelures de bouleau le tout enfermé dans une boite de médoc) que je me suis préparé à la maison, que j'ai testé au préalable ( sans compter mon oeuf d'Ours) et qui est attachée à ma ceinture tout le temps.
En écrabouillant l'un ou l'autre ( l'oeuf ou la boite de médoc) j'ai un allume-feu tout prèt, il me reste à gratouiller le firesteel comme un bourrin, même en claquant des dents ( et en appelant ma maman pasqu'y fait 'achement froid bordel !).
C'est quand même le but du jeu non, de se préparer à ce genre de situation, sinon je ne vois pas l'intérêt même de se faire chier à se trimballer son petit bordel par monts et par vaux, autant s'acheter un superbriquetétanche à ressort hélicoïdal inversé, même qu'on aura été obligé d'émasculer un shaman pour l'acheter...
Bon d'accord, faut pas le perdre, sinon t'es baisé !

Oui mais si tu as pu garder tes copeaux et pelures au sec dans une poche à feu, pourquoi ne pas avoir aussi mis un briquet bic au sec? C'est là que ça me gêne qu'on mette en avant la résitance à l'eau du firesteel quand il dépend d'un amadou sensible à l'humidité. Et si en tombant à l'eau tu as perdu ton couteau (ça serait dommage, ils sont beaux tes couteaux), il faut encore passer son temps à trouver un silex ou autre pierre dure.

Est-il vraiment plus facile dans la situation décrite de faire tomber les étincelles du firesteel au bon endroit que d'actionner la molette d'un bic gardé au sec? Je ne sais pas.

Ceci dit, dans une pcoche à feu on peut très bien mettre un mini briquet ET un petit firesteel.

P.S. Mon excès d'esprit critique envers le firesteel vient évidemment de ma frustration. J'ai encore essayé en faisant des copeaux minuscules, en les froissants et en grattant un peu de sciure mais ça n'a toujours pas marché ...
Et puis je me flingue toujours la phalange du majeur droit. Depuis que j'ai mon firesteel j'ai toujours un bobo  là!

05 septembre 2008 à 16:10:40
Réponse #14

lambda


Juste mon gravillon a l edifice pour dire que je suis plutot pour la redondance en ce qui concerne le feu:

j ai toujours dans mon "escarcelle de sortie"

- deux fire-steels (un gros, un petit), et une grosse reserve d allumette de bois gras, de coton, et de pelures de bouleau.
- un bic mecanique neuf le plus souvent possible.
- un petit paquet d allumette avec un gros grattoir.

quand la sortie implique de rajouter mon sac a dos en plus de l escarcelle de hanche, je reparti un peu tout ca et dans l escarcelle et dans le sac, de facon a jamais "manquer" pour faire du feu...
c est un peu "bretelles et ceintures" comme facon de faire, mais a mes yeux, ca diminue la probabilite de completement merder un feu (en supposant qu on s est entraine avec chacun de ces items et en conditions merdeuses histoire de pas se planter "quand il faut faire et qu il y a besoin pour de vrai" (vecu  :D  :-[  :-\ )

juste une facon de faire en passant...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

05 septembre 2008 à 16:47:06
Réponse #15

piedsnussurlaterresacrée


dans un roman de jack london "construire un feu"
il est dit de ne jamais sortir sans avoir remplie sa poche d'ecorce de bouleaux car cela brule plus longtemps que le papier
serieu un fire steel c'est bien mais avec un morceau de bois gras acroché avec c'est mieu

05 septembre 2008 à 17:07:29
Réponse #16

Anke


Pierr, pas con !
Mais je parlais de perte de motricité fine pour actionner la molette du dit briquet.
Etant tombé dans une piscine découverte il y a 5 ou 6 ans en Février( - 5° et vent), je ne pouvait même pas tirer sur la rosette des lacets de mes chaussures pour les enlever, idem pour actionner la braguette de mon jean pour l'enlever( pourtant j'y suis resté immergé moins d'une minute, je t'assure, j'ai fais super vite à sortir). Alors avec un petit briquet ...imagine !
Bon faudra faire le test cet hiver de me mettre les mains dans l'eau froide et d'essayer les diverses méthodes. S on est trois ou quatre à faire ces tests et en comparant les résultats, ça pourrait être interressant...

05 septembre 2008 à 17:14:36
Réponse #17

ivan


Pour être franc Pierr, je trouve que le firesteel c'est vraiment un truc de secours.

J'en ai deux (en comptant celui que Athlon va me livrer).
Et c'est vraiment le truc d'urgence au cas où mes deux briquets sont vides de gaz.
C'est tellement plus simple de donner un coup de bic dans un tas de copeaux.
Ou alors utilise un modèle magma qui, apparemment, allume bien.

Pour le bic mouillé, je n'ai jamais vu ça.
Combien de fois j'ai oublié un bic dans ma poche avant de le mettre à la machine ?
Combien de fois je l'ai fait tomber dans une flaque, une rivière, la mer en allumant une clope ?
Deux trois coups de molette et il marche direct.

05 septembre 2008 à 17:22:09
Réponse #18

DavidManise


Moi j'ai fait des tests.  Le genre de test à la con dont je ne me vante pas trop.  Mais je peux affirmer sans problème que le firesteel on peut l'actionner BEAUCOUP plus longtemps une fois sur la pente dangereuse de l'hypothermie que le bic.  Question de motricité fine, bien sûr.  Le firesteel, tant que tu peux pincer les doigts, tu peux l'utiliser.  Tu peux même l'utiliser avec des gants ou des mouffles.

Ensuite, juste histoire de faire chier (j'aime bien ;D) je te propose un test tout simple.  Tu passes 10 ou 12h sous une grosse pluie qui mouille.  Tu fais ta vie, tu coupes ton bois, tu fais tout ce que t'as à faire, et t'as droit absolument à tout le matos que tu veux.  Je suis pas chien.  Choppe ton bic au fond de ta poche, en admettant qu'elle soit encore sèche.  Allume le deux fois.  La troisième, je te parie un rein qu'il ne fonctionne plus.

Huh ?

Bah oui.  Parce que t'as la peau des doigts tellement imbibée d'eau que même si ton bic est sec tu imbibes ta molette.  Et là pour la sécher, tu l'as profond dans le cul.  Sauf si t'as la chance d'avoir un coin de ton slip encore chaud et sec, ce qui m'étonnerait beaucoup en situation merdique, ben ton bic tu l'utiliseras quand il arrêtera de pleuvoir et que tout sera sec.  Si t'es encore là.

La firesteel, lui, il fonctionne toujours.

Evidemment moi aussi, dans des conditions faciles je préfère le bic.  C'est moins prise de tête.  Mais ça ne m'empêche pas d'utiliser REGULIEREMENT le firesteel pour allumer des feux pour ne pas perdre la main, et avoir vraiment le coup quand j'en ai vraiment besoin.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 septembre 2008 à 17:29:10
Réponse #19

ivan


Ca ne m'est jamais arrivé, mais je veux bien le croire.
Comme toi j'utilise régulièrement le firesteel, pour ne pas perdre la main comme tu dis.
Et pour économiser le gaz lorsque j'arrive en fin de briquet.

05 septembre 2008 à 17:34:31
Réponse #20

Pierr


Mais dans de telles conditions le firesteel seul ne sert à rien: pas question de dépendre d'un amadou type copeaux, coton brûlé, herbes sèches ou même bouleau car on va aussi les imbiber en les manipulant. Reste donc la combinaison firesteel + coton vaseline pour les coups durs. Et le briquet en poche pour le tout venant.

05 septembre 2008 à 17:48:11
Réponse #21

DavidManise


Eeeeeh oui.  C'est exactement ce que je pense et ce que je préconise aussi :up:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 septembre 2008 à 18:14:10
Réponse #22

Si Vis Pacem Para Bellum


  La solution la plus efficace que je connaisse pour avoir de quoi allumer/démarrer un feu, et ça dans les conditions les plus !!!!!!!!, c'est d'avoir sur soi un briquet/chalumeau  ::) à allumage piézoélectrique  :ohmy: et de le mettre dans un petit sachet en plastique scellé. :)
  Comme ça on a sur soi un briquet, dans un contenant étanche, qu'on peut facilement allumer et ça sans même le sortir du sachet. Le seul problème c'est que ça ne fonctionne qu'une seule fois, après on revient au problème du briquet qui se mouille  :down: ... en pire. :'(
« Modifié: 05 septembre 2008 à 18:24:47 par Si Vis Pacem Para Bellum »
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

05 septembre 2008 à 18:49:05
Réponse #23

Camaro


Comme ma question/proposition à propos des allume-mazout semble être pasée inaperçue, je reviens à la charge.
J'en ai achetés aujourd'hui et testés au briquet et à l'allumette.

Ca pèse 0,38 gr pièce. Ca s'allume vite. Ca brûle environ une minute avec une belle grande flamme.
Quand on le plonge dans l'eau puis qu'on le secoue, ça s'allume encore très facilement.

Mais je n'ai pas de firesteel et je n'ai donc pas pu essayer de l'allumer avec ça.
Quelqu'un a-t-il déjà fait le test ?
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

05 septembre 2008 à 18:51:34
Réponse #24

Si Vis Pacem Para Bellum


  Les allumes mazout, c'est bien les trucs roses qui ressemblent à des chewing-gum, n'est ce pas?
  T'as essayé de les allumer juste en utilisant les étincelles d'un briquet bic, parce que ça m'intéresse.
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité