Nos Partenaires

Auteur Sujet: Petit jeu reconnaissance de plantes comestibles  (Lu 38304 fois)

10 janvier 2007 à 15:39:21
Réponse #175

guillaume


Je pensais aussi à du laurier en 2°. En tout cas, ce n'est pas du hêtre ;).

a+

10 janvier 2007 à 17:49:45
Réponse #176

Fifine


Pour le 1, je dirais aussi le frêne commun.

Il y a beaucoup d’utilisation des feuilles et des fruits, et le bois et très bon pour le feu.

Le deuxième se ne serait pas une variété de nerprun (rhamnus). C’est ce que j’ai trouvé qui y ressemble le plus.

10 janvier 2007 à 18:01:41
Réponse #177

Pierrot


C'est bien un frène, mais l'autre n'est ni un nerprun ni un laurier, c'est un arbre du sud.  ;)

10 janvier 2007 à 19:27:49
Réponse #178

promeneur4d


Pierrot, t'aurais pas une recette pour les fruits du frene? cru c'est degeulasse ;D

L'autre arbre je sais pas
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

10 janvier 2007 à 20:35:42
Réponse #179

Pierrot


Désolé, je ne connais pas de recette pour les fruits du frène, mais à l'occasion, j'essaierai d'en griller pour voir.

10 janvier 2007 à 21:49:15
Réponse #180

guillaume


T'ain le frêne, je pensais pas qu'il y avait quelque chose à manger dessus.
Merci  :doubleup:.

a+

10 janvier 2007 à 21:54:51
Réponse #181

Pierrot


Ben je savais qu"on emploie les feuilles de frène pour faire une boisson, mais c'est le deuxième membre qui parle des fruits, je vais me documenter.
M'enfin un fruit de frène c'est pas gros.

11 janvier 2007 à 14:42:54
Réponse #182

promeneur4d


Tu peux seulement manger l'interieur du fruit, donc c'est encore plus petit que pas gros  ;D
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

16 janvier 2007 à 20:24:15
Réponse #183

Pierrot


Up, personne pour trouver le deuxième arbre ?

30 janvier 2007 à 19:15:01
Réponse #184

Fifine


Peut-on avoir la le nom de l’arbre mystère ?

Pour le frêne, dans la flore forestière française, ils disent des feuilles et des fruits qu’ils sont
- diurétiques = qui augmente la production d’urine
- antirhumatismaux
- antigoutteux
- sudorifique = qui stimule la transpiration
- tonique
- laxatif

j’ai trouver ça :

On a consommé les jeunes fruits (samares) des diverses espèces de frêne, marinés dans du vinaigre. Veillez toutefois à les faire bouillir préalablement dans au moins deux eaux pour les débarrasser de leur amertume. Quant à l'écorce du frêne rouge, elle était consommée par les Saulteux de la région des Grands Lacs, qui en grattaient les diverses couches en longues bandes pelucheuses puis les faisaient cuire. En outre, les Micmacs ajoutaient fréquemment la sève de cet arbre à celle de l'érable et du bouleau jaune pour la faire réduire en sirop ou la boire telle quelle. La gomme de certaines espèces a servi à édulcorer la nourriture et les enfants la considéraient comme une friandise de choix.

Sur ce site : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=frene_hm

mais je n’ai jamais testé.

30 janvier 2007 à 19:34:51
Réponse #185

Pierrot


Citer
Peut-on avoir la le nom de l’arbre mystère ?

Mais bien volontiers, il s'agit d'un chène vert, le seul chène dont les glands peuvent être consommés crus car ils ne sont pas amers.

30 janvier 2007 à 19:36:01
Réponse #186

guillaume


Mais bien volontiers, il s'agit d'un chène vert, le seul chène dont les glands peuvent être consommés crus car ils ne sont pas amers.

Wah cong  :o

30 janvier 2007 à 19:41:12
Réponse #187

Fifine


merci

je suppose que les glands peuvent s'utiliser pour les même recettes que ceux des autres chênes ?

30 janvier 2007 à 19:50:54
Réponse #188

Pierrot


Citer
Wah cong 

Les chènes verts n'ont qu'à bien se tenir s'ils viennent à croiser Guillaume, qu'on se le dise et répète.


Citer
je suppose que les glands peuvent s'utiliser pour les même recettes que ceux des autres chênes ?

Ben oui, pas de problème.




 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité