Nos Partenaires

Auteur Sujet: Milieux sous-terrains...  (Lu 7935 fois)

28 novembre 2006 à 23:10:57
Lu 7935 fois

AbSiNtH


 :) Bonjour

J'ai en projet depuis un certain temps la visite d'un milieu sous-terrain. Il s'agit d'une "semi-grotte" à proximité d'un bois que je fréquente, composée d'un orifice d'entrée naturel, auquel vient s'ajouter des couloirs creusés qui s'étendent approximativement sur quelques dizaines voire quelques centaines de mètres. (approximation faite à la voie)
Comme je tiens énormément à ma vie (c'est la seule que je possède  :D) et quelque peu à celle de mes équipiers (;D), je ne souhaite pas m'y engager sans avoir au préalable bien préparé mon expédition.

Voici pour l'instant la liste du matériel que j'emporte:
-une maglite puissante
-plusieurs lots de piles de rechanges
-un harnais d'escalade et tout le matériel necessaire
-30 voire 40m de corde d'escalade (cela dépendra de mes approvisionnements)
-100m de fil d'ariane
-genouillères, coudières, gants, masque
-une pelle pliante robuste
-2 ou 3 litres d'eau

Voici quelques précisions sur moi et les membres de l'expédition:
-j'ai pratiqué pendant 4 ans l'escalade et je sais utiliser le matériel que j'emporte
-ce matériel n'est là que dans l'éventualité d'une descente en rappel plus qu'improbable
-chacun est équipé d'une voire plusieurs lampes
-tous nous sommes conscients des risques que nous prennons en y allant
-tous nous sommes en bonne forme physique
-je lis assidument tous les sujets du forum  :D

Voilà tout les éléments, je souhaite vous demander des conseils sur vos expériences possibles passées en milieu sous-terrain, sur la conduite à tenir un cas d'incident (ce que je ne souhaite évidemment pas), sur le matériel essentiel que j'aurais oublié, et sur la faune possible que nous pourrions rencontrer.

En bref si quelqu'un peut m'aider à rester en bonne santé et à ne pas regretter un après-midi entre potes, je suis preneur  :D

Cordialement
AbSiNtH
« Modifié: 05 juin 2007 à 11:06:19 par AbSiNtH »
It's only after we've lost everything,
that we're free to do anything...

28 novembre 2006 à 23:25:45
Réponse #1

Baptiste


Déjà, prends un casque, ça peut être utile...  ;)
Une lampe frontale qui te libèrera les mains, une combinaison résistante à l'abrasion, des bottes avec de larges crampons...
Une trousse de secours !
Ta corde, ne servira à rien, dans une grotte, se vacher est extrêment difficile sans la pose de chevilles et d'un relai... Donc, si descente brusque, une seule chose à faire : rentrer !

Ensuite, regarde dans quel matériau est ta grotte ou au moins, sa qualité : si tu vois des plaques tombées sur le sol, c'est à fuir...
Si elle est anthropique ou naturelle.
Si elle est anthropique, attention, les soutènements en bois des vieilles mines, ça pourrit et alors, c'est extrêment dangereux...
Si c'est une fissure qui s'est ouverte ou un karst (dissolution de calcaire).
Si c'est un karst, ATTENTION, il peut être inactif, dans ce cas, aucun problème, ou il peut être actif et se remplir d'eau rapidement en cas de fortes pluies et la, gros gros problèmes.

Tu vois, une cavité, c'est extrêment complexe à analyser pour savoir ce que l'on risque de rencontrer. Donc, un conseil, tu vas voir à l'entrer, quelques mètres, tout au plus, mais pas plus loin sans prendre conseil auprès du club spéléo le plus proche de chez toi qui, s'il est bon, aura répertorié cette cavité.
« Modifié: 28 novembre 2006 à 23:37:48 par Razak »
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

28 novembre 2006 à 23:58:48
Réponse #2

AbSiNtH


  :) Salut

D'après mes premières observations, les galeries ont été consolidés, et le bois semblait encore en assez bon état.
Il n'y a aucun signes d'éffondrement de la paroi rocheuse.

Citer
Ta corde, ne servira à rien, dans une grotte, se vacher est extrêment difficile sans la pose de chevilles et d'un relai...
You're right... (mais quand même peut-être que... bon d'accord :'()

En l'occurence, c'est vrai qu'un casque peut être utile  ;)
Nous sommes décider à ne pas aller plus loin que ce que la prudence nous ordonne aussi le passage par la case club de spéléo se fera.
Mais dans l'eventualité d'une telle visite, je repose la question: quid des bébettes?

Cordialement
AbSiNtH
« Modifié: 05 juin 2007 à 11:06:35 par AbSiNtH »
It's only after we've lost everything,
that we're free to do anything...

29 novembre 2006 à 00:00:55
Réponse #3

Baptiste


Pour les bébêtes, je ne pense pas que tu verras plus que des araignées et autres cloportes. Peut être quelques rats, et encore...
Mais t'inquiète, il n'y a pas d'ours dans les cavernes françaises !
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

29 novembre 2006 à 00:44:36
Réponse #4

SurvivalFred


Salut,

Je pense surtout que la première précaution à prendre c'est de signaler très clairement à quelqu'un (de confiance) qui reste dehors ce que vous entreprenez de faire et qu'au moindre soucis, retard, bruit d'effondrement etc... il prévienne immédiatement les secours (pompiers).

Peur des bêbêtes ?? Bizarre, peut-être que ce genre de truc n'est pas pour toi ? En milieu clos faut pas flipper pour un rien, genre Scolopendre dans le cou ou araignée dans les cheveux ... y'aura peut-être quelques chauves-souris et en cette saison c'est dangereux (pour elles) de les réveiller car si elles reprennent de l'activité par temps froids elles risquent de ne pas s'en remettre.

@+

Fred
« Modifié: 29 novembre 2006 à 00:58:30 par SurvivalFred »
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

29 novembre 2006 à 00:55:11
Réponse #5

Laurent23


Salut,
Au moin 2 lampes de poches par personnes et pourquoi pas une bougie en plus.
Ciao

29 novembre 2006 à 08:44:47
Réponse #6

Pierre


Salut Absinthe,

Je ne peux pas te donner de meilleurs conseils que ce qui a déjà été dit, en revanche, il me semble que Guigui fait de la spéléo donc attends son passage pour avoir un avis éclairé.

A+
Pierre

29 novembre 2006 à 09:10:59
Réponse #7

Kilbith


Salut,

Je n'ai aucune expérience de la spéléo.

Outre les conseils avisés précisés ci-dessus. Il me semble que la description que tu fais de la cavité pourrait ressembler à un truc militaire de la première ou deuxième guerre mondiale....

Attention ! outre les risques habituels...il faut penser aux gaz. Enfin moi c'est ce qu'on me disait quand j'étais petit....

did


29 novembre 2006 à 09:33:17
Réponse #8

bloodyfrog


Salut Absinthe... :)

Citer
Outre les conseils avisés précisés ci-dessus. Il me semble que la description que tu fais de la cavité pourrait ressembler à un truc militaire de la première ou deuxième guerre mondiale....

Attention ! outre les risques habituels...il faut penser aux gaz. Enfin moi c'est ce qu'on me disait quand j'étais petit....

Ca doit être mon coté vétéran sans dents (quoiqu'un peu plus que Didier... ;D), mais je pensais exactement à ça hier en lisant ton post, d'autant que tu es si je ne m'abuse en Picardie/Somme, région hautement chargé d'Histoire...

Voir le mémorial de Péronne pendant les vacances prochaines... ;)

Donc moi, avant tout préparatif de matos, ce serait coup de fil aux pompiers ou à la gendarmerie (qui vont te déconseiller/t'interdire l'aventure) pour savoir ou tu mets les pieds...
Plus soft, un coup de fil aux clubs de spéléo du coin, tu vas bien tomber sur quelqu'un qui a déjà sondé le site...

En plus d'assurer pour toi, tu dois assurer pour tes potes.
Ils sont conscients et tout comme tu le dis, mais si petit/gros pépin, la famille/les autorités risquent de venir te voir en demandant qui a bien eu cette idée... ::) ;)

Nos réponses doivent te faire lever les yeux au ciel, mais comme on est un poil plus agé que toi, on a connu quelques faits divers comme celui ci...

Ne te mets pas en danger, ne mets pas les autres en danger

http://www.humanite.presse.fr/popup_print.php3?id_article=728263

  :)

Manu.




29 novembre 2006 à 09:39:01
Réponse #9

Diesel


Je n'ai aucune expérience de la spéléo moi non plus mais il y a un truc qui revient tout le temps, c'est de bien faire attention à la météo. Même si il y a peu de chance que tu trouves une rivière souterraine il peut y avoir des infiltrations d'eau.
Sinon, signaler à la gendarmerie ton expédition avec le nombre de personnes et l'heure estimé de retour, la grotte n'est peut être pas sans risque après tout. Ils ont peut être des infos

Ma petite pierre (tombale) à la contribution générale. 
[size=06pt]
Oui, je fais aussi dans l'humour noir parfois. ;D [/size]
« Modifié: 29 novembre 2006 à 12:27:42 par Diesel »

29 novembre 2006 à 11:04:55
Réponse #10

AbSiNtH


 :) Bonjouratousse

Oula oula... que de réponses  ;)

Je pense surtout que la première précaution à prendre c'est de signaler très clairement à quelqu'un (de confiance)
En effet nous avions prévu de mettre au courant un adulte "responsable" ;D ayant pour tache d'envoyer l'armée en cas de non-retour avant l'heure fixée...

Peur des bêbêtes ?? Bizarre, peut-être que ce genre de truc n'est pas pour toi ?
Que nenni! C'est plutôt pour les citadins purs et durs qui viennent avec moi. Pour moi aucune phobie et aucun dégout des petites bébettes... je serais même du genre à les gouter pour faire de nouvelles expériences  >:D

Nos réponses doivent te faire lever les yeux au ciel, mais comme on est un poil plus agé que toi, on a connu quelques faits divers comme celui ci...

http://www.humanite.presse.fr/popup_print.php3?id_article=728263
Oula... c'est ce genre de truc qui te refroidit bien (sans mauvais jeux de mots...)
 
Plus soft, un coup de fil aux clubs de spéléo du coin, tu vas bien tomber sur quelqu'un qui a déjà sondé le site...
Comme notre priorité est de rester entiers, nous allons reporter notre projet à plus tard et avant on se renseignera auprés des personnes compétentes en la matière.

Merci encore pour toutes vos réponses et je vous promets un compte rendu si l'occasion d'y aller en toute sécurité se présente (et peut-être un exposé sur les différents attraits de ma région... enfin peut-être... ;))

Cordialement
AbSiNtH
« Modifié: 05 juin 2007 à 11:07:35 par AbSiNtH »
It's only after we've lost everything,
that we're free to do anything...

29 novembre 2006 à 11:54:48
Réponse #11

gglt


Salut,

Je pratique la spéléo et je viens de lire plein de bons conseils. Je vais complêter.

D'abord le mieux comme d'autres te l'ont dit, c'est de contacter un club de spéléos local pour vous y accompagner.
Un petit lien pour aider à trouver : http://ffspeleo.fr/federation/federation.htm
Il n'y a aucun club dans la somme, mais tu en trouvera dans l'Aisne et dans l'Oise. N'aies pas peur de les appeler, les spéléos font souvent beaucoup de kilomètres pour pratiquer.
Si ça ne marche pas, tu peux aussi voir avec un CAF (Club Alpin Français) local ; ils ont parfois des sections spéléos.

Si tu ne trouves personne pour t'y emmener.
Vu ce que j'en ai lu, c'est une cavité creusée par l'homme. Il y a donc peu de chances pour qu'une vague de crue vous surprenne. Le risque météo est donc réduit. Attention en cas d'orage, la foudre aime s'engouffrer dans les fissures de la roche ; ne reste pas trop près l'entrée.
Ca peut être une ancienne carrière, une cave à champignon/endives, une ancienne zone militaire (vu l'histoire de la région) ...
Pour ce qui est du gaz, emmène une bougie. Si elle s'éteint :down:, fais demi-tour immédiatement.
Renseigne-toi auprès des riverains. Ils y sont peut-être déjà allés.

Côté température, il doit y faire environ 10°C et l'atmosphère peut être chargée à 100% d'humidité. Donc habille-toi bien. De préférence, mets des vêtement que tu n'auras pas peur d'abîmer (c'est vite fait).
Protêge-toi la tête : mets un casque et éventuellement un bonnet dessous pour avoir chaud.
Pareil pour les mains : mets des gants. Pas tellement pour le froid, mais surtout parce que tu pourrais les poser n'importe où sans faire gaffe. La blessure arrive toujours trop vite.
Pour les pieds : bottes ou chaussures de rando. L'essentiel est que la semelle ne glisse pas sur sol mouillé.

Oublie ton matériel d'escalade. Si tu en as besoin, c'est qu'il te faut du matos spéléo.
Le baudrier à un point d'attache plus bas, la corde est statique (ou plutôt semi-statique), les ancrages sont différents de ceux utilisés en escalade ...
Chaque année, le Spéléo-Secours Français est appelé pour aller chercher des gens qui pensaient pouvoir s'en sortir avec leur simple matériel d'escalade. :down:

Prend au moins un éclairage par personne (lampe frontale de préférence) et des piles de rechange.
Prend une couverture de survie par personne et une trousse à pharmacie.

Pense à avertir quelqu'un de ton périple : heure d'entrée, heure de sortie prévue, lieu où tu vas garer ta voiture, quelle voiture tu prendras ...
Numéro à appeler si tu ne donnes pas de nouvelles : 0800 121 123. C'est le numéro (vert) du Spéléo-Secours Français.
N'oublie pas de prévenir que tu es sorti, c'est une source de fausses alertes.

La faune : tu y verras peut-être des araignées, moustiques (ou ce qu'il en reste), grenouilles, salamandres, chauves-souris. Rien de bien méchant. Ne dérange pas les chauves-souris, elles sont en hibernation et cela peut les tuer. :down:

Dernier point : savoir faire demi-tour.
Si les madriers sont pourris, si la roche se délite, si tu vois un puit devant toi, si ça devient labyrinthique ... Enfin, sois prudent quoi. ;)

Guigui
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

29 novembre 2006 à 13:51:55
Réponse #12

AbSiNtH


 :) Salut

Merci Guigui pour tout tes conseils.
Pour l'histoire de la bougie, j'avais déjà prévu le coup (Terminale S et "les robinsons suisses" addicted :D)
Donc d'après ce que je lis je devrait laisser tomber le matos d'escalade? ok c'est noté, on fera sans.
Merci pour les adresses et l'avis d'un pro...

Cordialement
AbSiNtH
« Modifié: 05 juin 2007 à 11:07:55 par AbSiNtH »
It's only after we've lost everything,
that we're free to do anything...

29 novembre 2006 à 14:01:50
Réponse #13

AbSiNtH


 :) Re...

Le fil d'ariane avait déjà été prévu, une bobine de 100m est prète.
Merci pour la craie je n'y avait pas pensé... (il va y avoir des subtilisations de craie au lycée je le sens  :D)

AbSiNtH
« Modifié: 05 juin 2007 à 11:08:22 par AbSiNtH »
It's only after we've lost everything,
that we're free to do anything...

10 janvier 2010 à 09:44:56
Réponse #14

Gwangi


Je tombe sur ce fil en cherchant autre chose... Je le prends presque quatre ans en retard, mais si je tombe dessus, quelqu'un d'autre le peut.

A mon avis, surtout ne pas faire de sortie spéléo sans un spéléo confirmé, à moins qu'un club de spéléo local n'assure que la grotte concernée soit de risque zéro, type ballade familiale. On voit trop souvent des spéléos bien rodés se retrouver coincés.

J'ai fait moi-même une sortie avec un ami spéléo secouriste. Le casque est indispensable, ainsi qu'une couverture de survie par personne et une trousse de secours pour le groupe (aucune idée de ce qu'il avait dedans, désolé). Aux pieds, bottes en caoutchouc. Des vêtements chauds et par-dessus, une combinaison de toile pour limiter la crasse à la sortie, sachant qu'on faisait une croix d'emblée sur le fait de ressortir secs... Important : mon pote préférait de loin les lampes à acétylène, de moins en moins employées, pour une raison toute simple : si l'on est coincé, elles procurent une source de chaleur sous la couverture de survie que les éclairages électriques sont incapables de fournir ; et la durée de l'éclairage est toute aussi satisfaisante (c'est également rechargeable). Une bonne paire de gants fins est également souhaitable. Nous n'étions pas équipés de harnais et autres, puisqu'on était dans un réseau "débutant" : quelques étroitures gérables malgré mon manque de souplesse (j'en ai quand même un peu chié), un plafond mouillant (susceptible de siphonner à l'occasion, mais on s'était bien assuré des conditions météos) et quelques gros rochers à franchir, rien de bien grave.

10 janvier 2010 à 21:22:52
Réponse #15

douyazen



Un petit article qui en dit long sur les risques en milieu souterrain .
Juste pour info j'ai moi même visité ces grottes il y a quelques années , on peut y voir un spectacle son et lumiéres dans une vaste piece  accessible facilement en restant sur ses deux jambes ( on  ne rampe pas  le nez dans l'eau froide comme souvent en spéléologie ) , la temperature y est constante , 12 °c si ma mémoire est bonne , c'est une visite effectué avec un guide , j'y ai vu des mamies , des enfants , donc rien de bien difficile  et pourtant  ...


"Vendredi 24 mai 2002 :
Les adolescents bloqués dans une grotte près de Grenoble ont commencé à sortir jeudi peu avant minuit. Les enfants, âgés de 12 à 14 ans, sont sortis un par un, harnachés par un baudrier fixé à la main courante installée par les secouristes. Ensuite, toujours accompagnés de pompiers, ils sont descendus à pied jusqu'au village situé à dix minutes de marche où les attendaient  leurs parents. Les secouristes, dont une vingtaine de spéléologues-pompiers-plongeurs, étaient mobilisés depuis le début de l'après-midi pour venir en aide à ces 22 élèves d'une classe de cinquième et trois accompagnateurs bloqués par une brusque montée des eaux dans la grotte des "Cuves de Sassenage". D'importants moyens de secours ont été mobilisés. Il s'agit d'élèves du collège "Plan Menu" de Coublevie (Isère) qui effectuaient une sortie scolaire. Dans un premier temps, les secouristes ont fixé une main courante dans la grotte et apporté des couvertures, des vivres, des vêtements chauds et de la lumière. Les collégiens avaient trouvé refuge dans une salle au sec, sur les indications du guide. C'est ce dernier qui était ressorti en milieu d'après-midi pour donner l'alerte. Une centaine d'hommes et d'importants moyens avaient été dépêchés pour cette opération de secours dans le petit village de Sassenage. Une cellule d'aide et de soutien psychologique a été installée dans le théâtre du village où les familles des élèves ont été regroupées, soutenues par des psychologues. Les Cuves de Sassenage sont un réseau de cavités souterraines connues depuis plusieurs siècles, communiquant avec le gouffre Berger (moins 1.110m) situé sur le plateau du Vercors. Une partie de ce réseau a été aménagée pour le tourisme depuis le début du siècle. Les "Cuves de Sassenage" comme l'ensemble de ces galeries du plateau du Vercors sont connues dans le milieu de la spéléologie pour la rapidité de montée des eaux des rivières souterraine en cas d'intempéries. "

Méfiance donc , même les grottes et gouffres connues depuis des sciécles , visitées , revisitées , aménagées pour le tourisme , donc sécurisées de la meilleure façon possible , restent quand même dangereuses  alors les grottes "sauvages " j'ose méme pas imaginées .
 N'étant pas un spécialiste de spéléologie je ne me permettrait pas de donner de conseils , mais je réitère les propos précédents  , un gars ( ou méme deux ...)  qui s'y connais ( vraiment ) doit obligatoirement faire partie de la sortie , sinon danger .
Les réseaux de grottes faites par l'eau de ruissellement sont vraiment dangereuse aussi ,  dans un autre sujet je post la  photo d'une grotte de ce type , connaissant un peu la géologie du coin , et examinant un peu les lieux alentours , j'ai vite conclu ce que c'était  et à quel danger je m'exposais  en y pénétrant , (montée des eaux rapides , perte  d'orientation , il y fait froid et humide aussi ... ) les galeries peuvent faire des kilomètres , un orage situé bien loin du lieu de balade peu aussi constitué un danger potentiel , les feuilles accumulées peuvent cacher de belles fissures profondes parfois de plusieurs mètres , une cheville pètes pour moins que ça , c'est beau , c'est magnifique , c'est spectaculaire , mais c'est super dangereux aussi .

Mes vis ( rouillés  , un peu ... )   
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

10 janvier 2010 à 22:33:27
Réponse #16

nicogala


J'ai une modeste expérience dans deux endroits creusés par l'homme et je peux te donner un conseil supplémentaire : prends un bâton.
En effet, je m'étais amusé à explorer des vestiges de souterrains près de Verdun, une région humide donc, et certaines zones étaient en partie inondées, oh pas grand chose : dans les 5 cm d'eau seulement... sauf que des fois il y avait dans le sol des trappes rectangulaires avec des échelles métalliques pour accéder aux niveaux inférieurs, et que j'ai bien failli faire le grand plongeon !
Un bâton permet de sonder avant de poser le pied, même dans 2cm d'eau boueuse. Dans ces milieux-là une chute dans l'eau glaciale c'est encore plus à éviter qu'en surface !

Ma deuxième expérience c'était dans des mines (je maudis encore les autorités de les avoir éboulées/condamnées exprès pour en interdire l'accès) dont l'accès se faisait de plain pied à flanc de colline et où il y avait par endroit des dénivelés en pierriers, à ces endroits-là une corde pouvait être utile, pour servir de "rampe" , pas pour de l'escalade à proprement parler avec baudrier etc...

Donc, fais très gaffe, vas-y mollo, mais régales-toi bien car ce sont des endroits très sympas qui cassent complètement notre perception habituelle du milieu...
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

13 janvier 2010 à 21:15:41
Réponse #17

TRTL


Je n'ai pas aussi une bonne expérience, mais j'ai fait plusieurs sorties en mines. On ne le dira jamais assez ne te forces pas, n'ait pas peur de passer pour un peureux, ou quoi que ce soit. Et aussi que chacun prennent en considération ce que les autres disent, cela m'est arrivé que quelqu'un ne m'écoute pas, ce qui à eut comme résultat de devoir sortir d'un petit passage pour évité que des jolis caillous de 50 kg me dégringolent dessus.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité