Nos Partenaires

Auteur Sujet: l'amadouvier  (Lu 14220 fois)

14 août 2008 à 14:57:17
Lu 14220 fois

viry32


Bonjour à tous,

Tout le monde connait l'amadou, c'est le premier bout de la chaîne pour avoir un bon feu. Il en existe plusieurs sorte comme le papier, la paraffine, des brindilles...

...mais on peut aussi utiliser des bouts d'amadouvier que l'on aura préparé au préalablement!!!!

Je suis allé à une exposition qui parlait des champignons, ils expliquaient comment faire de l'amadou a partir d'un amadouvier.
Je vais vous expliquer comment faire grâce à un min tuto avec des photos.

Tout le monde a surement vu des amadouviers sans savoir ce que c'est. C'est un champignon qui pousse sur les troncs de certains qui sont vivant ou mort. Il existe deux sortes d'amadouvier : ganoderme aplani (ganoderma lipsiense) de couleur marron ou langue de bœuf (fistulina epatica) de couleur rouge.

Voici des exemples d'amadouvier:


Après avoir ramasser le spécimen de votre choix, il faut peler la croute dur que possède le champignon. Si la croute est vraiment trop dur il peut être judicieux de laisser quelques jour le champignon dans un endroit feais et humide. Conserver les épluchures, ils pourront aussi servir à faire du feu.


Puis, avec un long couteau de préférence faites de fines lamelles.

Ensuite, il faut cuire ces lamelles soit  1/2 heure soit 1 heure.


Enfin, il ne reste plus qu'à faire sécher les lamelles dans un endroit sec et à l'ombre.


Puis à l'aide d'une allumette, l'amadou va prendre feu très rapidement pour laisser place ensuite à un très grand feu!

L'amadouvier ne se limite pas à faire de l'amadou mais il était aussi très utilisé pour faire des cataplasmes ou encore des vêtements!




J'espère que ce mini tuto vous a plu!

david




14 août 2008 à 15:36:11
Réponse #1

jilucorg


Salut,

Sympa le tuto, il y a eu déjà quelques fils sur l'amadou qui t'intéresseront peut-être, en particulier celui-ci sur l'amadou vrai : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,591.0.html

et celui-là sur les "amadous" : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=125.0


jiluc.

14 août 2008 à 15:51:07
Réponse #2

viry32


merci beaucoup.

14 août 2008 à 15:58:54
Réponse #3

Berhthramm


des trucs là aussi : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,8253.0.html avec des techniques de préparations différentes.

13 février 2013 à 21:03:43
Réponse #4

VERDUG0


Mishkin m'a dit un truc marrant: un amadouvier fendu en deux, on met une flamme dessus; ca fait un rougeoiement qui se consume toute la nuit en faisant une petite fumée.

Ma question: faut le prendre a un stade particulier? Ou n'importe lequel fera l'affaire?

Thanks

13 février 2013 à 21:08:44
Réponse #5

soldmac


Apriori il faut que tu le fasse sécher avant de pouvoir le faire bruler ;)

13 février 2013 à 22:50:19
Réponse #6

Mishkin


Salut hommes,

Je confirme que le champi coupé en deux d'un coup de machette m'a protégé des moustiques toute une nuit  (de 7 heures environ), je confirme d'autant plus que mes copains se sont fait bouffer et pas moi, un demi champi (comme une grosse clémentine) en ignition au vent du tarp.
J'ai jamais preté attention à la période de ramassage et, d'observation, les "bébés amadouviers" ressemblent au grands mais en plus petit et donc moi je vois pas de différence quant au stade de croissance, je ne ramasse plus que les spécimens exceptionnels les plus gros possible.
Je les laisse sécher dans mon garage et comme j'en ai pas mal, je prends ceux du dessous pour faire mumuse et je ne sais pas exactement combien de temps ils ont séché.
On peut penser que ça sechera plus vite dans une maison chauffée électrique.
Je considere qu'un champi est sec et pret à servir quand un fragment à peine allumé au briquet Bic ne s'éteint pas.
J'en profite pour rebalancer ma méthode de préparation qui, outre son efficacité avérée, fait rire les potes qui croient que je vais faire un mais en fait non non je fais de l'amadou, vous verriez leur tronche !  :lol:
Et de surcroit le fil en question est trés interessant  ;)

à+

Mishkin

13 février 2013 à 23:08:32
Réponse #7

VERDUG0


Donc, le champi que tu as utilisé cette nuit ci, tu le sortais de ton garage, tu l'as pas choppé, fendu et utilisé dans la demi-heure?

13 février 2013 à 23:31:49
Réponse #8

Mishkin


ahem je sais plus  :-[
La première fois c'était un truc comme mi-septembre (et donc temps sec) mais l'année dernière ou l'année d'avant ou d'encore avant je sais plus donc les deux cas sont possibles.
Et aprés comme j'étais content du résultat j'emportais les champis de chez moi, ça c'est sur.
Bon comme ma mémoire me fait défaut et que ça fait un moment que je ne pas utilisé cette astuce (et que je suis pas sorti d'ailleurs  >:(), demain cap sur les bois je veux vérifier un truc ...
Je te tiens au jus homme

14 février 2013 à 06:49:08
Réponse #9

restonica


Seul petit problème en relisant le début du  fil:
Citer
C'est un champignon qui pousse sur les troncs de certains qui sont vivant ou mort. Il existe deux sortes d'amadouvier : ganoderme aplani (ganoderma lipsiense) de couleur marron ou langue de bœuf (fistulina epatica) de couleur rouge.
En réalité ceci est totalement inéxact: l'amadouvier (Fomes fomentarius) et ses sous espéces n'a rien à voir avec les 2 cités :
la fistuline hépatique comestible,  coupée en morceau ressemble à un steak (meme préparation à la poele) et peut aussi etre mangé en salade avec un gout acidulé pas désagréable,
le ganoderme est dur luisant , non comestible et différent lui aussi du fomentarius

voila petite rectification pour éviter des désillusions à ceux tentés  par la fabrication .





01 mars 2013 à 16:33:17
Réponse #10

Nahu


Moi qui n'y connait rien, j'ai une question qui me semble primordiale:
Puis je ramasser n'importe quel champignon qui pousse sur les tronc et qui ressemble à la photo pour essayer de faire de l'amadou ou bien y a t'il une ou plusieurs espèces extrêmement vénéneuses qu'il faut absolument éviter de toucher et qui pourraient porter à confusion???

01 mars 2013 à 17:57:58
Réponse #11

Corazon


Limite-toi aux champignons qui sont durs (en gros les polypores) et tu ne risques rien.  Les autres (mous) ne nous intéressent de toute façon pas pour le feu.

Tu ne risques rien en touchant les champignons vénéneux, sauf si tu portes tes mains à la bouche.  Et même là, il faut déjà que tu ais trouvé un des plus dangereux (principalement des amanites, des cortinaires et les petites lépiotes).  Mon prof (mycologue, me disait qu'il fallait 20mg de l'amanite phalloïde pour tuer une personne.

Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature

02 mars 2013 à 07:13:50
Réponse #12

restonica


Limite-toi aux champignons qui sont durs (en gros les polypores) et tu ne risques rien.  Les autres (mous) ne nous intéressent de toute façon pas pour le feu.

Tu ne risques rien en touchant les champignons vénéneux, sauf si tu portes tes mains à la bouche.  Et même là, il faut déjà que tu ais trouvé un des plus dangereux (principalement des amanites, des cortinaires et les petites lépiotes).  Mon prof (mycologue, me disait qu'il fallait 20mg de l'amanite phalloïde pour tuer une personne.
Attention à bien séparer les récoltes en différents récipients pour différentes espéces (une évidence à rappeler!)
: à ce propos ,un des premiers congrés de mycologie au début du 20 éme siecle s'est traduit par plusieurs morts  :o (pourtant parmis des scientifiques émérites parfaitement connaisseurs des toxiques);
 en effet pour décorer la table champetre ,ils avaient disposé des chapeaux d'amanites phalloïdes dans un plat:avec le vent  des spores (elles aussi riches en mycotoxines :down:) se sont répandues dans les assiettes avec les conséquences que l'on devine...

02 mars 2013 à 07:35:17
Réponse #13

Corazon


Ta remarque sur la séparation des espèces est tout à fait pertinente si l'on veut les consommer.  Pour en faire un amadou, cela n'a aucune importance  ;)

Pour l'histoire des spores, j'ai de très sérieux doutes  :blink:  Il faut plus que quelques spores pour tuer quelqu'un (sur wiki, ils parlent de 30gr, soit environ la moitié du chapeau !!!).  Voici ce qu'écrit le centre anti-poison belge sur ce champignon
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature

02 mars 2013 à 08:00:45
Réponse #14

restonica


L'histoire est connue et racontée par les célébres Roger Heim et  Georges Becker https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Becker   péres de la mycologie moderne dans des émissions sur Arte/la 5 il ya quelques années;
il existe ,selon les sous espèces locales d'amanites,une variablité des taux d'amanitines , en plus il s'agissait ,comme souvent à l'époque, de vieux professeurs chenus, sans doute de santé plus fragile  ::)  que la moyenne ..

14 juin 2013 à 07:59:48
Réponse #15

cyrilpoe


bonjour à tous,
je confirme la forme fomes fomentarius connue sous le nom d'amadouvier dont tire l'amadou le vrai pousse majoritairement sur les hêtre "surtout pas sur les boulots très mauvaise qualités".
il n'y a pas vraiment de période pour le récolter "sauf pour en faire des tissus" sinon pour en faire de l'amadou il suffit de le faire sécher.
deux solution pour faire du feu:

premièrement si vous optez pour un allumage "marcassite et silex" il suffit de gratter de l'amadou nature idem pour le firsteel.
l'amadou ce consume très lentement d'où la théorie de transport du feu à la préhistoire "quand les hommes ne savais pas créer de feux".

deuxièmement si vous souhaitez faire du feu comme au Moyen Age (au "fusil" briquet médiéval) il vous faudra traiter votre amadou au salpètre pour cela il vous faut faire des tranche assez fine d'amadou puis les faire bouillir avec du salpêtre (on en trouve sur internet sur les sites de droguiste "non je ne me drogue pas").
on fait sécher et l'amadou s'embrase beaucoup plus rapidement.
voila j'espère vous avoir aidez

14 juin 2013 à 09:08:16
Réponse #16

guillaume


il suffit de gratter de l'amadou nature idem pour le firsteel.

Frais l'amadou ? Je dois être une burne, l'amadou frais s'étouffe après allumage au firesteel.

En revanche, sec, cela fonctionne...

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

26 août 2013 à 16:29:10
Réponse #17

Diesel


Frais l'amadou ? Je dois être une burne, l'amadou frais s'étouffe après allumage au firesteel.

En revanche, sec, cela fonctionne...

a+
On est deux. Sec peut-être mais frais, je n'ai jamais réussi à le faire charbonner sauf à jouer avec un briquet suffisamment longtemps. Et encore .... (oui, le mec il a un briquet et il utilise de l'amadou et alors ?  :glare: )

ça me fait penser que j'en ai tout un stock qui sèche depuis au moins 2 ans dans ma penderie  (avec des planchettes de lierre aussi j'y pense .... ). il va bien falloir en faire quelque chose .... ::)

26 août 2013 à 16:36:05
Réponse #18

You


bonjour à tous,
(...) sinon pour en faire de l'amadou il suffit de le faire sécher.
(...)on fait sécher et l'amadou s'embrase beaucoup plus rapidement.
(...)
:)

26 août 2013 à 16:40:07
Réponse #19

Diesel


Et voilà, ça me reprend, je lis en biais  :o

26 août 2013 à 16:43:53
Réponse #20

You


Il n'en reste pas moins que vous avez raison : si l'amadouvier est récolté frais à même le tronc, pour tenter de lancer un feu de suite, ya intérêt à en lancer la combustion avant avec un bon bout de chambre à air !
(Comment ça "c'est complêtement con !"  ;D)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité