Nos Partenaires

Auteur Sujet: faire ses yaourt sans yaourtiere  (Lu 12325 fois)

03 septembre 2013 à 17:54:33
Réponse #25

rosemary


hum... je refais monter un topic un peu vieux désolé.
je viens justement d'essayer une technique avec le cuit vapeur.
sur deux étages.
j'ai mis a tourner une dizaine de minutes le cuit vapeur, comme pour faire des légumes, avec le couvercle, a vide (sans yaourts). puis je l'ai éteint.

j'ai placé mes yaourts rapidement, puis j'ai referme.
ceux d'en bas on bien pris (après 6 heures) ceux d'en haut pas trop (je n'ai pas mis de lait en poudre). j'ai echange les plateaux et rallumé vite fait pendant 2-3 minutes avec les yaourts. je verrais bien. je sais que déjà 6 ont pris.
j'ai mis une couche de miel ou une couche de confiture au fond de certains pots, j'ai versé le lait dessus. dans les autres j'ai gratté des graines de vanille. des recettes de ma maman et si mes souvenirs sont bons s’était délicieux!

je vais tester avec le pull en laine ça, ça me plait! merci du tuyau.

sinon y'a aussi dans un thermos. on met le lait encore chaud dans le thermos. on ferme. le lendemain on secoue et on a du yaourt a boire. je suis désolée je ne sais plus ou j'ai vu ça........

04 septembre 2013 à 09:42:31
Réponse #26

Nirgoule


Les vides grenier de l'été c'est le moment de vous procurer des yaoutières pour pas cher. "Le bon coin" est aussi ton ami, 10à 20€ avec ses pots ! Notez que certaines yaourtières font aussi faisselle.

Le lait entier permet d'avoir des yaourt plus fermes que le lait écrémé. Je stérilise toujours le lait cru entier de façon à éviter la concurrence d'autres bactéries.

 :up: On trouve dans le commerce des ferments de marque alsa. Un sachet par litre de lait http://www.alsa.fr/produits/besoin/pour-reussir-mes-yaourts_12.html  plus économique que d'acheter des yaourts et moins de déchets au pétrole.



"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

04 septembre 2013 à 22:01:14
Réponse #27

Claude Ponthieu


Une yaourtière est totalement INUTILE.

Ma technique depuis plus d’une quarantaine d’années.

Conseil.— Préparer le yaourt entre 22h et minuit.

Prendre une bouteille isotherme à large goulot, la remplir avec de l’eau bouillante, la fermer hermétiquement et la garder ainsi durant toute la préparation du yaourt.

Quand la préparation du yaourt est prête et à bonne température, vider l’eau de la bouteille isotherme, la remplir avec la préparation, la refermer hermétiquement et ne plus la bouger.

Le lendemain, votre yaourt est fait.   8)

Certains laits rendent plus d’eau que d’autres :
s’il y en a trop dans le yaourt, le tamiser au travers d’un chiffon genre gaze sur une passoire pour enlever le plus gros de l’eau, mais en laisser un peu, sinon, ça fait presque du beurre !
Puis le transvaser dans les petits pots.
Attention.—Laver le tissu utilisé juste avec de l’eau chaude, surtout SANS savon, SANS produit vaisselle ou autres détergents. Ce tissu doit servir uniquement à cet usage de filtration du yaourt.

Constats.— Ces derniers temps, le lait Lait Plaisirs microfiltré frais entier donne les meilleurs yaourts, le lait frais bio Auc**n (moins cher) donne de bons résultats.
Pas encore essayer celui de M***prix.
Le choix du yaourt de base est aussi important que le choix du lait utilisé, notamment pour éviter l’acidité. ;)
« Modifié: 05 septembre 2013 à 18:58:41 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

05 septembre 2013 à 11:13:56
Réponse #28

Nirgoule


Conseil.— Préparer le yaourt entre 22h et minuit.

le même principe que les gremlins en fait ?  ;#

Conseil.—
Prendre une bouteille isotherme à large goulot, la remplir avec de l’eau bouillante, la fermer hermétiquement et la garder ainsi durant toute la préparation du yaourt.

Quand le yaourt est prêt ??  et à bonne température, vider l’eau de la bouteille isotherme, la remplir avec la préparation, la refermer hermétiquement et ne plus la bouger.

Le lendemain, votre yaourt est prêt. ??  8)

Si tu pouvais préciser ta phase préparation du yaourt STP  ;)
Et nous dire également, si tu mets en pot, comment.

Je trouve l'idée d'utiliser une thermos intéressante. Seul problème (à toi de confirmer) transvaser dans les pots une fois le lait pris. Ce que je trouve dommage car cela enlève à la préparation son côté flan avec la couche de crème sur le dessus du pot. M'enfin.
En utilisant le même principe mais en remplaçant la thermos par une glacière prélablement tiédie, on pourrait y mettre les pots comme une yaourtière.
 
Et tout cela fera un peu moins de travail pour les ouvrières de moulinex ...

 
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

05 septembre 2013 à 11:54:51
Réponse #29

Ishi


Une astuce que j'ai lu et que j'applique avec succès.
Technique Bulgare:
Monter le lait à ébullition puis ensuite le maintenir entre 90 et 100° pendant 10 à 15 minutes.
Laisser refroidir, enlever la creme de surface, rajouter les ferments lactiques (trouvé en pharmacie) ou un yaourt de la fois précédente.
Réaliser ensuite son yaourt en montant le mélange entre 45 et 52°maxi et en le maintenant à cette température pendant plusieurs heures.
En utilisant cette technique, j'ai maintenant des yaourts vraiment fermes.
Les ferments lactiques achetés en pharmacie permettent de repiquer une vingtaine de fois.
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

05 septembre 2013 à 15:23:46
Réponse #30

rosemary


j'ai déjà essaye la technique du thermos, ça fait une sorte de yaourt a boire! mais je n'avais pas mis d'eau bouillante dedans j'avais verse la base bouillante directement a l’intérieur et j'ai mis un plaid en polaire autour toute la nuit. (avec un peu de sucre vanillée ca fait un peu...yop)

faire réduire le lait me semble être une super idée même pour des yaourts "normaux".

au fait nirgoul ma voisine a trouve une petite yaourtiere electrique a 5 euros, neuve sur leboncoin! :love:

05 septembre 2013 à 18:11:48
Réponse #31

Nirgoule


au fait nirgoul ma voisine a trouve une petite yaourtiere electrique a 5 euros, neuve sur leboncoin! :love:

Elle est pas belle la vie   :D

Réaliser ensuite son yaourt en montant le mélange entre 45 et 52°maxi et en le maintenant à cette température pendant plusieurs heures.

Ils ont appliqué le principe à la yaourtière électrique, la mienne c'est 8H de nourriture de gremlins !  ;D

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

05 septembre 2013 à 23:09:13
Réponse #32

Claude Ponthieu


 :-[ Merci Nirgoule, le texte initial a été rectifié.


Si tu pouvais préciser ta phase préparation du yaourt STP  ;)

Conseil.— Préparer le yaourt entre 22h et minuit.

En fonction des circonstances j’utilise différentes techniques.
Ici une recette très facile d’utilisation qui évite un contrôle de la température. :)


Ingrédients :
– 1 litre de lait entier bio, préférence micro filtré ou cru
– 1 à 2 cuillères à soupe de yaourt bio de base
– un pot cylindrique de 1 litre minimum, genre mug convient bien aussi ;)
– un agitateur

Mode d’emploi :
– Faire bouillir 0,6 L du lait et le laisser réduire minimum 10 minutes – les industriels du lait coupe le lait avec de l’eau.
– Pendant ce temps, mettre le yaourt de base dans le pot, ajouter les 0,4 L de lait froid et mélanger avec l’agitateur.
– Puis verser le lait presque bouillant et agiter pendant quelques secondes.
Attention.— Faire l’inverse diminue drastiquement l’efficacité des ferments, voire les tue !

Il ne reste plus qu’à mettre le tout dans la bouteille isotherme et patienter au minimum 8h.


Même technique pour les yaourts de soja.



Et nous dire également, si tu mets en pot, comment.

Si tout n'est pas bouffé de suite, >:(   le yaourt est mis en pot soit avec une cuillère soit avec une petite louche.



Je trouve l'idée d'utiliser une thermos intéressante. Seul problème (à toi de confirmer) transvaser dans les pots une fois le lait pris. Ce que je trouve dommage car cela enlève à la préparation son côté flan avec la couche de crème sur le dessus du pot. M'enfin.

Sans problème, avec une petite louche transvaser environ 18h après la préparation pour éviter que le yaourt s’effondre. ;)



En utilisant le même principe mais en remplaçant la thermos par une glacière prélablement tiédie, on pourrait y mettre les pots comme une yaourtière.

Possible, mais la glacière doit être transformée en marmite norvégienne pour avoir une efficacité maximale, surtout en hiver… 8)



j'ai déjà essaye la technique du thermos, ça fait une sorte de yaourt a boire! mais je n'avais pas mis d'eau bouillante dedans j'avais verse la base bouillante directement a l’intérieur et j'ai mis un plaid en polaire autour toute la nuit. (avec un peu de sucre vanillée ca fait un peu...yop)

Pour ma part, le yaourt a toujours une consistance normale.
Attention.— Cela arrive aussi quand la préparation est insuffisamment chaude ou que les ferments sont affaiblis.

Sans ébouillanter il est nécessaire de laisser prendre plus longtemps la préparation du yaourt, en hiver c’est indispensable.


au fait nirgoul ma voisine a trouve une petite yaourtiere electrique a 5 euros, neuve sur leboncoin! :love:

En autarcie ou en contexte dégradé faut pédaler pas mal ;#

Une bouteille isotherme à large goulot te libère de la dépendance électrique.
Et que dire pour un nomade…
« Modifié: 05 septembre 2013 à 23:16:56 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

07 septembre 2013 à 10:13:42
Réponse #33

rosemary


je ne mets pas de lait en poudre c'est peut etre pour ca que ca me donne un yaourt a boire.

oh tu sais ma voisine s'en fiche pas mal du mode degradé XD pour elle ca reste un scenario de film. je lui ai deja explique pour le cuit vapeur et d'autre technique pour elle c'est de la fiction. elle voulait absolument une yaourtiere.........

07 septembre 2013 à 11:25:58
Réponse #34

Claude Ponthieu


je ne mets pas de lait en poudre c'est peut etre pour ca que ca me donne un yaourt a boire.

Le lait en poudre a été inventé en 1851 par Gail Borden Jr. C’est la guerre de sécession (1861-1865) qui donnera un succès à son invention auprès des soldats.
Mais le yaourt existe depuis des millénaires. :D

Il y a une faille dans ton procédé, soit les ustensiles utilisés, soit la qualité du ferment, soit la qualité du lait, soit la méthode de préparation, soit la température de la préparation, soit le temps de repos, etc.

Refaire des essais en changeant uniquement un paramètre à la fois ou tout simplement de recette — c’est peut être une question de feeling. ;)


oh tu sais ma voisine s'en fiche pas mal du mode degradé XD pour elle ca reste un scenario de film. je lui ai deja explique pour le cuit vapeur et d'autre technique pour elle c'est de la fiction. elle voulait absolument une yaourtiere.........

Why not…

Ma remarque est liée au fait que ce topic se trouve dans Vie Sauvage et Survie » Techniques et savoirs de survie  » Survie en contexte dégradé / vie en autarcie. :blink:

Dans ce cadre, l’utilisation de l’électricité provoque alors chez moi un amusement certain comme le ferait un Tex Avery, ce qui me rend un tantinet malicieux :
j’adore l’utilisation d’une Dremel dans Vie Sauvage et Survie » Techniques et savoirs de survie  » Techniques primitives. :lol:
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

07 septembre 2013 à 17:19:30
Réponse #35

promeneur4d


Selon Wikipedia, il y a plusieurs especes de bacteries utilisées pour faire les jogourts: Lactobacillus acidophilus, L. bulgaricus (a un nouveau nom), Steptococcus thermophilus, Bifidobacterium, et d'autres. Certains sont mesophiles, d'autres thermophiles. Donc ca change deja pas mal la recette.

De plus, si on part avec un melange a la base (dans certains jogourts il y a plusieurs cultivars/especes), seulement une espece va survivre, probablement.

Dans les differentes especes il y a naturellement des selections, donc ca change aussi. (dureté, acidité...)

Voila un peu de theorie.
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

09 septembre 2013 à 13:36:14
Réponse #36

guillaume


Ma remarque est liée au fait que ce topic se trouve dans Vie Sauvage et Survie » Techniques et savoirs de survie  » Survie en contexte dégradé / vie en autarcie. :blink:

Dans ce cadre, l’utilisation de l’électricité provoque alors chez moi un amusement certain comme le ferait un Tex Avery, ce qui me rend un tantinet malicieux :
j’adore l’utilisation d’une Dremel dans Vie Sauvage et Survie » Techniques et savoirs de survie  » Techniques primitives. :lol:

Si dans le fond je suis d'accord avec toi, il ne faut pas être aussi obtus, surtout lorsque ce forum encourage ce genre d'initiative, même si ça passe au début par l'usage de matériels "modernes".


a+

09 septembre 2013 à 15:10:28
Réponse #37

Nirgoule


je ne mets pas de lait en poudre c'est peut etre pour ca que ca me donne un yaourt a boire.
1 Utilise du lait entier pour plus de fermeté.
2 Chauffe ton lait (pour tuer les mauvaises bactéries qui pourraient concurrencer les bonnes bactéries à venir).
3 Laisse tiédir le lait en dessous de 50°.
4 Ajoute les bactéries-ferments* dans le lait tiède. (*Un yaourt bien ferme ou des ferments type Alsa.)
5 Mélange bien.
6 Utilise des pots propres, verse le mélange dans tes pots, ne les couvre pas. Place les dans la yaourtière elle aussi très propre.
7 Met en marche la yaourtière pendant le temps préconisé par le fabricant (en général 8h ou plus).
8 Ensuite met au frais plusieurs heures.

Si tu respectes ce processus tes yaourts doivent être fermes.  :sgt:

Sinon vérifie si ta yaourtière atteint la bonne température...
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité