Nos Partenaires

Messages récents

Pages: 1 ... 6 7 8 9 [10]
91
Citation de: Chill
Je souhaite ne pas vivre dans un pays en état de guerre qui nécessiterait l'application des règles de Sauvetage au combat (SC = TCCC) pour chaque action de secours ; mais je rêve d'un pays remplis de citoyens sachant être efficaces face aux inéluctables accidents du temps de paix.
...
Par les temps qui courent et parfois trébuchent,un pays où la moitié de la population serait formée au secourisme et un quart aux particularités du secourisme au combat ça serait pas mal...
Malheureusement on ne choisit pas forcément d'être en paix ou en guerre.
Pour rester sur le garrot, au Bataclan tous les pompiers sont repartis sans leur ceinture...
J'espère bien ne jamais avoir à utiliser les gestes appris en TCCC mais qui peut le plus peut le moins.

Ma dernière action de secourisme, il y a 3 jours, soulager et immobiliser, en attendant les marins pompier,r une personne tombée de 5 mètres dans les rochers d'un calanque , en maillot de bain au soleil...
Donc oui,  FORMEZ VOUS ! Même à la plage ça sert.

Pour info un comptes-rendus d'un stage récent de TCCC sur un autre forum : http://kwoon.org/viewtopic.php?f=15&t=7033

92
Citation de: Pnoey link=topic=68341.msg549856#msg549856
Rapidement je m'éloigne de quelques pas, constate qu'il m'a toucher avec un couteau de cuisine d'une bonne vingtaine de centimètre, et porte de suite ma main là où j'ai été touché. Pas de sang, soulagement partiel.

Ah oui, donc le gars vient avec sa femme dire bonjour aux gens avec une lame de 20 cm cachée dans le dos. Ca ne peut être qu'avec de bonnes intentions, c'est évident !
S'il est venu te dire bonjour, ce n'est pas gratuitement. Tu lui aurais serré la main, il y aurait eu une suite tout de même : vraisemblablement une demande avec tentative d'embrouille, et au final, si résistance, sortie du couteau.

Le coup de "je te serre la main et je ne la lâche plus" tout en te liant une ficelle autour du poignet pour que tu payes une rançon pour être libéré, c'est un classique sur les marches qui mènent à l'église Montmartre à Paris.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/a-montmartre-les-touristes-pieges-par-les-tresseurs-01-08-2013-3021595.php
93
Premiers secours et santé / Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
« Dernier message par Chill le 13 août 2017 à 23:28:05 »
Je souhaite ne pas vivre dans un pays en état de guerre qui nécessiterait l'application des règles de Sauvetage au combat (SC = TCCC) pour chaque action de secours ; mais je rêve d'un pays peuplé de citoyens sachant être efficaces face aux inéluctables accidents du temps de paix.
Et j'essaie de concrétiser ce rêve.  :-[

J'ai déjà appris à me porter les premiers secours moi-même  :D (avec les apports du BNS, de la Ranimation et autres mentions complémentaires). J'ai encore un peu de  mal pour ma mise en PLS et ma RCR, mais ça viendra !  ;#

Et c'est par ce que j'ai (parfois) l'impression que certains lecteurs de ce forum ne se forment qu'à travers les vidéos du Net que j'ai cherché lesquelles seraient les plus efficaces.  ::)
Ceci afin que le jour ou ils auront à me secourir, ils pratiquent sur moi les bons gestes !

Tu vois quel incorrigible altruiste optimiste je suis !  :D

    Chill.
94
Citation de: Chill
..., hors sauvetage au combat (cadre légal particulier) ; ce que j'aurais souhaité trouver dans une vidéo (j'ai encore espoir...) et que je résume :
Des vidéos de suavetage au combat, tu peux en trouver en cherchant "TCCC tourniquet" T3C étant le sauvetage au combat en grand Briton.

Je suis SST mais j'ai eu l'opportunité de suivre une formation TCCC.
C'est très intéressant, principalement parce-qu'on apprend à se soigner soi-même.

 ;) im
95
Suis entre Lyon et Roanne, je sais pas si ça compte comme Rhône-Alpes par rapport à tes besoins. Par contre je serai peut-être un peu rigide avec la logistique : partir "tôt" et rentrer "tard" pour rentabiliser l'excursion, et ne pas approcher l'agglo lyonnaise au moment d'un week-end à rallonge.
96
Premiers secours et santé / Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
« Dernier message par Chill le 13 août 2017 à 13:07:33 »
A relire les "Recommandations" 2017 du PSC1 2017, la démarche attendue de tout citoyen en France (cadre légal général), hors sauvetage au combat (cadre légal particulier) ; ce que j'aurais souhaité trouver dans une vidéo (j'ai encore espoir...) et que je résume :

DÉMARCHE :
  • Protéger
  • Constater l'hémorragie
  • Allonger
  • Faire alerter
CONDITIONS DE POSE :
  • La compression manuelle directe est inefficace ou impossible :
    • Nombreuse victimes
    • Catastrophe ou violence collective (danger persistant)
    • Nombreuses lésions
    • Plaie inaccessible
    • Présence de corps étranger
  • Poser le garrot à quelques centimètres, entre la plaie et le tronc, jamais sur une articulation
1er point clef de la fiche technique n°7 des recommandations : "Être situé en amont de la plaie qui saigne"

MATÉRIEL :
  • Lien large, de 3 à 5 cm, non élastique.
  • Longueur environ 1,5 m.
  • Une barre de manœuvre solide, entre 10 et 20 cm.
RÉALISATION :
  • 2 tours, bien placé ("En amont ...", hors articulation) et serré par 1 nœud simple.
  • Placer la barre tenue par 2 nœuds simples.
  • Tourner jusqu'à arrêt du saignement. (2nd point clef de la fiche technique)
  • Immobiliser efficacement la barre.
DÉMARCHE - suite :
  • Rassurer. (Note perso : Alerter si seul. Si vraiment isolé : noter l'heure)
  • Gérer le confort thermique du blessé sans masquer le garrot.
  • Surveiller en attendant les secours.

;)
A la lecture de ce qui précède, rien n'interdit de ne poser que des garrots "proximaux".
;D

Dans les 2 cas : "Faire alerter" et "Alerter soi même juste après le geste", l'heure de pose sera l'heure d'alerte. L'indication de l'heure de pose, même si personnellement rien ne me gène à ce qu'elle soit systématique, ne se justifie pleinement que dans les rares cas où l'alerte prendra "un certain temps".

Relire, méditer puis discuter ces diverses interventions :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,365.msg546868.html#msg546868 - qui répond directement à la question d'Oim,
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67993.msg546093.html#msg546093 - pour relativiser le "Risque".

    Chill.
97
Citer
La pose du garrot le plus haut possible sur le membre est celle qui est conseillée en secourisme "tactique" pour ce que j'en connais...

C'est à mon avis ce qui doit être enseigné à tout premier intervenant, ça évite de se poser d'inutiles questions sous stress.

L'idée de ne pas poser le garrot trop haut est émise pour protéger le membre en cas de nécrose et d'éventuelle amputation (laisser suffisamment de membre sain pour poser une prothèse notamment)

Mais, une fois l'hémorragie artérielle/massive arrêtée, l'urgence est traitée, et si pris en charge rapidement, un bloc opératoire saura traiter le blessé, même si la garrot a été posé trop haut.

Il est aussi possible de poser un second tourniquet, une fois le premier posé et la victime/situation un minimum stabilisée, plus bas sur la blessure (attention, protocole particulier à suivre...)

Il est plus dangereux amha de risquer de mal poser un garrot en le serrant trop bas, trop près des os ou des articulations.

Manu.
98
Premiers secours et santé / Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
« Dernier message par Oim le 13 août 2017 à 09:58:49 »
Merci Chill pour les vidéos.  :up:

Ceci dit, je suis surpris par l'endroit de la pose dans les 2 premières vidéos.
L'avant bras et le mollet sont des endroits où  la présence de 2 os réduit l'efficacité de la compression.
La cuisse ou le bras sont plus appropriés, AMHA.
Ce sont d'ailleurs les endroits utilisés dans la dernière vidéo.

Cette dernière vidéo semble d'origine militaire et pour rester dans le sujet  "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"  Il faut prendre en compte qu'en cas de blessures par balles ou par éclat des éléments peuvent avoir été déviés ou fragmentés et être remontés au dessus de l'orifice visible du saignement.
La pose du garrot le plus haut possible sur le membre et celle qui est conseillée en secourisme "tactique" pour ce que j'en connais...
99
Beaucoup plus jeune j ai fait l erreur de "provoquer " gentiment, mais provoquer quand meme ,un Judoka, champion de Bretagne je crois.
je lui expliquais qu il était fort dans sa catégorie, mais que dans la rue c était quand meme différent.
Je prenais pour exemple mon frangin, tres bon combatant de rue, sans la moindre expérience "martiale".
On a fini par se confronter,  et je l ai mis au sol plusieurs fois.
ça l a vexé.
Une bonne heure plus tard,moi pensant à autre chose,et relâchant mon attention ,le gars me surpris de dos, et me  frappa dans les parties..Il aurait aussi pu etre muni d une lame, et me mettre un coup dans le dos...
Moralité faire tres attention à l orgueil, c est quelque chose de vraiment dangereux.
J avais lu un bouquin interressant ,livre d Henry Plée, il abordait ce sujet...me souviens plus du titre..







 
100
Feu de camp / Re : Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. "Nelson Mandela''
« Dernier message par Pnoey le 13 août 2017 à 03:00:04 »
Hello,

La fois où mon sale caractère a faillit me tuer : en ville avec des amis, un homme qui m'est inconnu s'approche sans se présenter, me tend la main pour me saluer. Et moi comme un c*n, ma bouteille de coca dans la main droite, je sors "Non, je ne vous connais pas."... 1ère erreur.

Rapidement la situation s'est envenimée, j'ai tenté de calmer le jeu en m'excusant, en lui souhaitant le bonjour etc... Mais ça ne lui a pas suffit. La jeune femme qui l'accompagnait me prends à parti verbalement et physiquement. Et alors que je me tourne vers l'homme pour voir s'il allait calmer la femme, je vois sa main dans le dos. 2ème erreur, je ne réagis pas et me retourne vers la femme. Quelques secondes après je me retourne vers l'homme juste à temps pour le voir lancer son bras en crochet et sentir quelque chose me toucher le cou.

Rapidement je m'éloigne de quelques pas, constate qu'il m'a toucher avec un couteau de cuisine d'une bonne vingtaine de centimètre, et porte de suite ma main là où j'ai été touché. Pas de sang, soulagement partiel. Puis ma troisième erreur, je sors le poing américain de ma poche, et tourne autour de l'agresseur pour tenter de récupérer mes affaires au sol. Puis après les avoir récupérées, mes amis et moi nous nous sommes enfuis vers le poste de sécurité du centre commercial tout proche (et heureusement qu'il était proche, car mon handicap ne m'aurait pas permis de fuir plus loin que ça, c'est à dire un bon 50m).

Au final, plus de peur que de mal, une simple coupure mais à 5cm d'une artère, et un bon coup de pied au cul pour ma part quand à ma façon de gérer ce genre de situation.

Les premiers mois suivants, j'ai eu une phase un peu de paranoïa, pensant que tout le monde était dangereux (mon déménagement vers Lille n'aidant pas). C'était il a 4 ans, j'avais alors 18 ans. Depuis j'ai découvert Volwest, ce forum, et j'ai suivis des formations en sécurité qui m'ont appris à gérer ce genre d'individu. J'ai identifié des erreurs que je ne compte plus refaire, mais je me demande sans arrêt si je suis passé à coté de quelque chose d'autre.

Application directe il y a quelques semaines : billard entre pote, je vais au bar chercher les boissons, quand un mec bourré s'approche, me dévisage, puis me tend mollement la main en marmonnant un "bongnouuur". J'avais juste envie de l'envoyer paître, mais je suis rester impassible, en lui serrant fermement la main et en lui répondant un "bonjour" courtois. Et il s'est en allé tout simplement.

Donc savoir se retenir parfois, c'est potentiellement sauver sa propre vie, ou celle de ceux qui sont avec nous. Voilà pour mon expérience :)

Au plaisir,

Pnoey
Pages: 1 ... 6 7 8 9 [10]

Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité