Nos Partenaires

Messages récents

Pages: [1] 2 3 4 5 ... 10
1
Vie sauvage / Re : Hiver: dormir en hamac au dessus de la braise?
« Dernier message par Magic Manu le Aujourd'hui à 09:18:11 »
Salut, il m’est arrivé de dormir au hamac mais très rapidement, à part l’été quand il fait très chaud, il est nécessaire de dormir sur un matelas gonflable de type Thermarest.
Concernant la méthode de la braise, je ne vois pas comment les braises vont continuer à te chauffer toute la nuit. Au bout de quelques heures, tu risquerais franchement d’avoir froid ou de devoir redescendre un peu ton hamac!
2
Vie sauvage / Hiver: dormir en hamac au dessus de la braise?
« Dernier message par Bourdon le 19 janvier 2020 à 22:58:44 »
Bonjour/soir,

J'ai mis longtemps à mettre au hamac, et je le regrette bien (...d'avoir mis longtemps - pas de m'y être mis !) : surplombé d'un tarp-faîtière anti-pluie, mes nuits en forêt sont plus bénéfiques que jamais...

sauf qu'en hiver, on se gèle l'arrière-train en hamac, étant donné la compression subie par le sac de couchage à l'intérieur du hamac.

J'ai testé une technique glanée sur internet, consistant à glisser un matelas entre le hamac et le sac de couchage ; mais le matelas que je possède est trop rigide pour que cela soit un minimum confortable, et me réveiller courbaturé le matin n'est pas mon projet de vie.

J'ai donc songé à ce que je pourrais faire avant d'avoir à (ou pour ne pas avoir à) acheter un matelas plus souple.

C'est alors qu'il m'est revenu en tête une technique lue sur le forum, que je n'ai jamais mise en pratique mais qui avait éveillé ma curiosité, technique employée par les trappeurs et qui consiste à recouvrir de terre des braises ardentes pour ensuite s'allonger par dessus durant la nuit.

Je me suis donc demandé dans quelle mesure cette technique ne pourrait être appliquée à la nuit en hamac. Il suffirait donc de faire feu, le laisser s'éteindre, monter son hamac par dessus les braises, et trouver la hauteur adéquate qui séparerait le hamac du sol, afin d'atteindre un équilibre entre inefficacité et cuisson à 180°.

J'ai cherché quelques témoignages sur ce forum et sur internet: nada. Soit personne n'y a encore pensé, soit c'est (pour une raison qui m'échappe) une fausse bonne idée.

Quelqu'un parmi vous a t-il fait l'essai ? Trouvé la hauteur idéale ?

Dans le cas où je ne reçois pas de réponse, je tenterai l'expérience. Et d'ailleurs, dans le cas où j'en reçois, je tenterai également. Si je ne reviens pas vous faire part du résultat d'ici une semaine, c'est que j'ai fondu dans mon hamac.
3
Survie en milieu naturel / Re : Flèches d'arc, recueil de connaissances
« Dernier message par Tumiza le 19 janvier 2020 à 22:18:12 »
Tu perce bien perpendiculairement aux cernes? Sinon prepercer avec un diametre plus petit.
Ou encore percer a plusieurs cm du bout et ensuite seulement couper l’arriere du fut
4
Survie en milieu naturel / Re : Flèches d'arc, recueil de connaissances
« Dernier message par jeanluc le 19 janvier 2020 à 19:37:14 »
Bonsoir Hurgoz
Personnellement , je coupe avec une petite scie mon encoche et ensuite j'elargis au calibre necessaire à la lime
Parfois je fais çà au dremel avec un disque abrasif( en double epaisseur)
Je fais toujours une ligature anti-fente avec du fil de lin environ un cm en-dessous de l'encoche , je stabilise le bois avec une goutte de cyanolite et je stabilise aussi la ligature à la cyanolite...
Si çà peut t'aider...
Je pense que le fait de percer , si je comprends bien ce que tu fais , force les fibres du bois et le fait déjà eclater .Couper(scier) puis elargir et eventuellement faire le fond de ton encoche avec une lime ronde  ne provoque pas d'effort aussi important , surtout si tu as mis un peu de cyanolite avant le passage de la lime ( surtout si tu as bien attendu que la cyanolite soit bien epongée par le bois et bien sèche ;#)
5
Survie en milieu naturel / Re : Flèches d'arc, recueil de connaissances
« Dernier message par Hurgoz le 19 janvier 2020 à 18:03:55 »
Yo,

J'aurais besoin de vos lumières dans la fabrication de flèches et plus particulièrement des encoches.

Ca fait déjà un petit moment que je fabrique mes flèches en fûts. Jusque là, pour faire mes encoches, je perçais au diamètre de la corde à l'épaisseur du fût et derrière je faisais le reste de l'encoche avec une petite scie électrique.

Le hic, c'est que cette fois, mes fûts ne sont pas de super qualité et fendent une fois sur deux quand je perse, et à force de couper pour refaire, je vais finir avec des carreaux plus que des flèches!  >:(

Du coup, comment procédez vous pour ceux qui découpent leurs encoches dans le fût?

Tcho
6
Préparation physique et mentale / Re : Remise en forme / muscu en forêt.
« Dernier message par b@s le 19 janvier 2020 à 16:55:54 »
pour la proprioception, se brosser les dents les yeux fermés sur une seule jambe.  ;#

- comme ça tu fais l'exercice très fréquemment (enfin normalement :lol:)
- moins facile qu'il n'y parait...
7
Préparation physique et mentale / Re : Remise en forme / muscu en forêt.
« Dernier message par Rantanplan le 19 janvier 2020 à 12:03:16 »
Je lis vos suggestions, si je ne réagis pas à tout, tout de suite, j'enregistre le temps de murir tout ça. Merci  :up:

Par ailleurs, ma moitié m'a fait découvrir le concept d'entrainement fonctionnel
https://www.blondiau.lu/sport/entrainement-fonctionnel/
Et ça me parle (croisé avec des informations sur les exercices poly-articulaires générateurs d'hormones de croissance) :

Citer
"Tout d’abord, il faut savoir qu’à l’opposé de l’entraînement fonctionnel, il y a l’entraînement analytique (entrainement classique, en isolation ou par ex. la personne soulève des haltères couchée sur un banc). Cette méthode s’appuie sur la décomposition subjective du corps (biceps, pectoraux, quadriceps, etc.).
L’entraînement fonctionnel quant à lui se fonde sur la lecture des mouvements que le corps humain peut produire. Il ne s’attache pas à renforcer un muscle ou un groupe musculaire de façon isolée mais il a pour objectif principal d’améliorer le mouvement global et le fonctionnement du corps en général."

C'est intéressant comme "philosophie" d'entrainement amha.

---------------------------------------------------------------

En // des anneaux, pour le bas du corps et le cœur, de la course fractionnée en cote me parait parfaite (j'avais vu passer ça sur le compte FB de David Manise): j'ai besoin de jambes pour crapahuter en montagne avec un sac, pas besoin de cuisses de joueur de rugby.

En gros ça consiste à monter une côte comme un bourrin pendant 1 min. S'arrêter 30s... En gros...
https://www.running-addict.fr/conseil-running/lentrainement-fractionne-cote-dur-efficace/

---------------------------------------------------------------

Voilà, en ce qui me concerne, je vais passer à la réalisation (anneaux, course en côte, proprio).  ;#
 
Merci pour vos retours, pis vous pouvez toujours faire d'autres suggestions.


PS:
Je creuse les exercices de proprioception du bas du corps. J'en avais fait chez un kiné suite à des entorses. Parait que c'est bon pour la prévention des blessures lors de la marche... Et l'approche silencieuse sollicite énormément les mollets  :camo:

-> c'est pas (trop) cher, facile à faire à la baraque...
https://www.amazon.fr/th%C3%A9rapie-d%C3%A9quilibre-coordination-R%C3%A9habilitation-Physioth%C3%A9rapie/dp/B075YL8RPG/ref=sr_1_7?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3HHM67MZSKTI9&dchild=1&keywords=proprioception&qid=1579431651&sprefix=proprio%2Caps%2C186&sr=8-7
8
Préparation physique et mentale / Re : Remise en forme / muscu en forêt.
« Dernier message par Tompouss le 19 janvier 2020 à 11:45:37 »
Ouais d'où le "façon quick and dead" pas en conseillant de suivre le programme  :)
9
Préparation physique et mentale / Re : Re : Remise en forme / muscu en forêt.
« Dernier message par Teor le 19 janvier 2020 à 11:18:32 »
Tu peux rajouter les pompes de puissance façon "quick and dead" à ton panel d'exos :
-départ d'en bas, corps totalement gainé (torse, jambes, fessiers)
- projection puissante à l'aide des bras jusqu'à arriver bras tendus et idéalement décoller les mains du sol

Et ainsi de suite, c'est assez efficace sur le haut du corps. Tu peux complèter avec dips et tractions (strictes avec gainage) pour le haut et squat et fentes pour le bas (lesté ou non). Ça te fais un pannel d'exos avec rien à acheter et pour la barre de traction et le banc de dips c'est construisable sur place.

Sinon pour pas se prendre la tête S&S avec un KB planqué sur place  :lol:

J'ai fais ce programme cet été pour les pompes de puissance et je l'ai trouvé par mal.
https://www.strongfirst.com/plans-for-building-powerful-pushups/

De mémoire, le programme the quick and the dead n'est pas pour tout le monde (avoir à peu près le niveau de S&S à 32 kg de mémoire). Sans ce près-requis, on ne pourrait pas bien profiter du programme, car on ne saurait pas générer suffisamment de puissance pendant les exercices.
10
Préparation physique et mentale / Re : Remise en forme / muscu en forêt.
« Dernier message par Matagot le 18 janvier 2020 à 18:37:18 »
+1 pour les sangles de suspension (TRX ou D4 ou Carrio).

Ce qui coûte (bien trop) cher dans les TRX, c’est l’appli avec les programmes vidéo. Alternative économique : la version D4 + les vidéos glanées sur You Tube.

Je m’entraîne aux TRX depuis quelques années. Un retex rapide :

- Contrairement à ce que dit la pub, ce n’est pas si facile que ça de trouver le bon endroit pour s’installer. L’idéal est une branche parallèle au sol, au bon diamètre (ni trop grosse, ni trop petite) et à la bonne hauteur. Ça se trouve, hein ! Mais parfois il faut chercher...

- Une entorse à la cheville m’a conduit pendant plusieurs mois à me concentrer sur la proprioception et sur le gainage. J’ai commencé les TRX après ces mois d’entraînement à la stabilité. Eh bien je me suis rendu compte qu’on peut se faire assez vite bobo en raison de l’instabilité que génère l’outil. Donc pour moi, le travail aux sangles (quelle qu’en soit la marque) est une très bonne méthode, mais j’hésiterais à la conseiller à un débutant complet n’ayant pas déjà un certain gainage.

- Autre méthode : les élastiques (voir chez Carrio, par exemple, ou ceux de D4). Question sensations, je les préfère aux sangles, même si, selon moi, les possibilités de travail me semblent moins diversifiées (avis tout personnel). Surtout, j’ai constaté qu’il est bien plus simple de trouver des spots pour les installer. Le moindre appui vertical fait l’affaire.

- Parmi les exercices à travailler en forêt, la quadrupédie ! Travail à la fois de muscu, de souffle et de coordination (voir effectivement la vidéo d’Erwan Le Corre, fondateur du Movnat, qui reprend en les modernisant – et surtout en les marketant – les préceptes de Georges Hébert). A pratiquer dans des endroits peu fréquentés, parce que quand on croise quelqu’un en trottinant à quatre pattes, comment dire... :-[ ;#
Pages: [1] 2 3 4 5 ... 10

Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité