Vie Sauvage et Survie

Équipement et matériel => Outils coupants => Discussion démarrée par: skaro le 06 avril 2008 à 22:10:49

Titre: fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 06 avril 2008 à 22:10:49
après avoir glané de précieuses information sur le forum et sur le net,mes synapses ayant fait les premières connections;mon cerveau me dit qu'il est temps que je me lance... :)

mais avant il me faut acheter les outils manquants et me faire 1forge.voici comment je compte procèder:
je vais me dégotter 1vieux barbecue et le percer de quelques trous dans le fond.y relier 1tuyau souple raccordé a 1ventilo et travailler avec du charbon...

j'aimerais savoir si pour débutter c'est 1bonne technique ou si je n'aurais pas mieux fait d'acheter 1chalumeau...

le but étant d'arriver après son lot d'erreurs et de brûlures :o a faire mon propre couteau...

je commençerais dans 2semaines(1chantier a faire avant)et espère vous presenter quelque chose de potable dans 30 ou 40jours et vous faire profiter des étapes de chaques construction pour servir d'informations supplémentaires a ceux qui,comme moi,comptent s'y mettre 1jour...

skaro

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 06 avril 2008 à 22:21:23
C est une bonne approche Skaro,
pour le ventilo, un simple seche cheveux fera tres bien l affaire, quand au tuyau "souple", fais gaffe qu il ne prenne pas feu.
plutot que des trous au fond du barbeuq, essaie de plonger un tuyau en fer, assez epais, sur le cote et qui s arrete a proximite du centre de ton barbeuque. comme ca, pas de trou a faire dans ton bbq, plus simple a mettre en eouvre. Tu connecteras comme tu pourras ton ventilo a l autre extremite du tuyau (cf schema, pour la profondeur, profil, disposition, c est toi qui voit, ca reste... un schema). ca marche bien ca. ca reste une solution parmi tant d autres...
tapisse le fond de ton bbq et les cotes (si tu peux) avec de la brique refractaire, eventuellement du ciporex. ca protegera ton bbq des multiples coups de chaud qu il va connaitre...
a+,
Lambda
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 06 avril 2008 à 22:34:32
http://coustil.free.fr/
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 07 avril 2008 à 01:14:54
merci lambda;
merci anke. :doubleup: :doubleup: :doubleup:

skaro
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 07 avril 2008 à 01:21:30
j'ai bricolé ma premiére forge dans un classeur à dossier, la ventil avec un gonfleur à pied... ça marché pour lés petites lames mais c'était quand même vraiment pas top....  par contre besoin d'aucune soudure ni outils lourds... tournevis et scie à métaux, briques et mortier refractaire et hop le foyer était fait.... MAis je cis que le bbq est la ventil bricolée c'est trés bien... une vieille jante d'auto peut aussi faire l'affaire comme foyer... (et ça évite de ruiner le BBQ familliale qui risque de pas aimer d'être percé et surventilé, surchauffé.

:)


Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: djinnzfree le 07 avril 2008 à 12:40:35
en parlant de BBQ... http://www.youtube.com/watch?v=_6yiBqgzrJM&feature=related
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 07 avril 2008 à 19:20:50
Bonjour ,
Voila ce que j'ai fabriqué ces 2 dernieres semaiens dont 10 jours pour le sechage du mortier réfractaire....
Briques réfractaires récupérés aupres d'une usine de déshydratation de luzerne  ( les fours sechent la luzerne et ils changent régulièrement les briques ) : 0 €
Tubes métallique de récup : 0€
tuyau de machine a laver ( la mienne sniff...): 0 €
seche cheveaux d' occas : 4 €

j'ai pas encore fait trop chauffé , il faut y aller doucement ....

le tout sera posé sur une base de barbecue à gaz ( juste l'armature ) récupéré à la dechetterie ...


Je vais essayer de faire souffler un moteur d'aspirateur ( aussi de la déchetterie ...) masi j'a idu mal dans les branchements  :(

La petite enclume(tte) ne fait que 6 ou 7 de large , que pour des petites lames : récupéré chez une dame agée qui n'en a pas l'utilité .
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 07 avril 2008 à 19:37:57
Hé hé, et une contamination une !
Pas de pb avec la taille de l'enclumette ( voir les forgerons africains) par contre, il faut la lester ( un bastaing coupé et agencé en trépied suffit, je fais la photo qui va bien si besoin) sinon tu lui galopes après à chaque coup de marteau !
Allez, frappes le fer et la ferraille gars ! Sale comme un chien, heureux tu reviendras ....
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: pimyboc le 07 avril 2008 à 19:53:39


Salut excellente ta forge,
par contre moi j'avais essayé avec un vieux sèche cheveux mais il s'éteignait (surchauffe)
j'ai fait les encombrants et j'ai récupéré un vieil aspirateur j'ai pas eu de problème avec les branchements. (qu'est ce qui t'embête? si on peut t'aider)


Pierre

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 07 avril 2008 à 20:18:47
Citer
je fais la photo qui va bien si besoin
J'avoue que cela m'aiderait bien ,
j'ai poas envie de mettre à courir après l'enclume ,c'est pour le coup que les voisins font me faire interner... :down:


Citer
(qu'est ce qui t'embête? si on peut t'aider)
beh ,j'ai tout débranché le vario, l'alim et j'ai pas encore ressayé de tout remonter , si je n'y arrive pas ,j'appellerais au secours , merci d'avance........... :up:


un petit HS :  j'ai récupéré le moteur de la machine  à laver  pour faire un backstand , si quelq'un a déja fait et accepte de partager son expérienca anec moi ,je lui en serais très reconnaissant ::)
Fin de l'HS
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: raph le 07 avril 2008 à 20:27:12
Salut,
je suis en train de bricoler une forge avec une jardinière (pot de fleur rectangulaire) du ciment réfractaire et un vieux tuyau en fer.

photos dés les premiers essais.

a+
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 07 avril 2008 à 21:23:05
Sale comme un chien, heureux tu reviendras ....

Comme dirais un ami moucher noir et se couper les pattes... c'est une forme de sacerdoce..

:)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 07 avril 2008 à 22:55:31
Super Romrom51, t as le minimum deja pour bosser, en fait le travail de forge, c est plus une question de "coup de main" a chopper et de pratique que de materiel. On peut faire beaucoup de belle choses avec pas grand chose, tu verras!
Pimyboc, un truc pour ton seche cheveux, c est de degager la resistance chauffante a coup de pince coupantes, apres y aura plus de souci (enfin sur les seches cheveux premiers prix, ca marche nickel... je fais comme ca).
a+,
Lambda
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: GIL le 07 avril 2008 à 23:21:49
Voilà un lien qui pourrait vous aider ... ;)

http://64.176.180.203/washtubforge.htm


C'est encore possible de trouver des petits ventilateurs à main pour pas trop cher
 ...L'avantage ,c'est que tu peux forger partout et  même en cas de panne d'électricité
Je suis resté un inconditionnel de ce type de ventilateur ...il me permet de controler la ventilation ,donc les températures  .
Si tu arrêtes de tourner ....tu économises du charbon et tu supprimes le risque de brûler l'acier  :up: :doubleup:

Quant à l'enclume ...un troncon de rail de chemin de fer fait une enclume tout à fait acceptable et te permettra de forger n'importe quel type de lame .....

Il n'est pas necessaire d'avoir du super matos pour forger ....
Avec trois fois rien et un peu de jugeotte, on arrive à d'excellents résulats
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 08 avril 2008 à 12:22:45
Je plussois ! ( pas étonnant....) A bas l'elec, tout à la force du biceps et à la sueur, de Dieu ! Trempe à "potron minette" au crépuscule ( ou "entre chien et loups" comme on veut ) je vous garantis de grandes joies et une indépendance d'esprit ( et de gestes), une autonomie, bref, la vraie vie ....



Anke qu'aime pas le gaz et l'a fée "électricité" pour battre la ferraille depuis.... (je sais plus, mais ma "criss_kentonite" s'arrange pas !)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: GIL le 08 avril 2008 à 12:55:41

 ;)Je réalise toutes mes soudures avec ce type de ventilateur et je n'ai aucun soucis pour atteindre le blanc soudant !!!!!

Dans un soucis d'efficacité , il serait judicieux de remplacer  le tube d'acier percé, destiné à ventiler le foyer ..par une grille amovible....qui permettra également de nettoyer le tube plus facilement  :doubleup:
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 08 avril 2008 à 17:54:34
bon , je viens de forger mon petit "outils coupants " ( on peut pas appeler ca un couteau :lol: ) dans une lime
C'est la m...e >:(
je créerais un fil la dessus mais tout ca pour dire que mon systeme marche trop bien :up: j'ai fondu une partie de la lime  , et le ciment réfractaire ne supporte pas plus de 1100°
Je sais pas à combien je suis monté mais c'est pas facile facile de forger quoi que ce soit
En plus , cet acier doit s'exciter d'etre dans le feu , il se courbe d'une drole de facon........ :lol:
Par contre ,il faut faire le " four" plus en longueur qu'en largeur ,( une lame dépasse rarement 35 cm de large ......

Citer
c est de degager la resistance chauffante a coup de pince coupantes
moi pas doué electricité , seche cheveux cassé  :-[

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 08 avril 2008 à 18:25:33
on attend ton post la dessus  :) , mais rapido pour ma part:
- le fait que ton ciment refractaire ne "supporte pas plus de 1100°C" n est pas un handicap en soit. Pour la majeur partie de tes travaux de forge futurs, ca sera amplement suffisant (forger au rouge cerise, a la louche et dependant des aciers a partir de 700°C-800°C et pour tes traitements thermiques, trempe incluse, entre 800°C et 900°C...donc tu vois, ton ciment refractaire, du moins pour tes debuts, et meme apres, ca ira tres bien. Apres pour du sandwich, soudure, Damas, etc, c est autre chose...mais je pense pas que tu en sois la.
Pour l acier choisi, une (vieille) lime, c est tres bien (si elle est ancienne), mais c est un peu dur et un tantinet delicat a la trempe (entre 1.00 et 1.3 % de carbone, en gros, suivant les modeles...). apres, si tu as une lime moderne, ca peut te donner des surprises, car elles sont souvent juste cementees en surface, et c est pas bon, ni pour le travail de forge (si ce n est l exercice en lui meme), ni pour l affutage ulterieur:
- pour la forge, il y a de forte chance, au cours de ton boulot, si les chauffes sont trop nombreuses et a temperature trop elevee, que tu decarbures partiellement la partie superficielle de ta lime, du coup a la fin, tu te retrouves avec un bout de fer de mauvaise qualite avec des zones plus ou moins carburees en surface.
- et pour l usinage de finition de ta lame avant trempe, ou meme l affutage a la longue, le peu d acier superficiel que tu as va vite ce barrer et tu vas te retrouver avec un joli coupe papier.
Donc gaffe a ton choix de lime, tu nous en diras plus la dessus pour qu on puisses t aider eventuellement...
et ton acier, il se courbe quand tu l as trempe? avant? si tu peux nous en dire plus... mais peut etre dans ton futur post la dessus...
au niveau de tes chauffes:
-ne quitte pas ta lame des yeux,
-ne fais pas 2 trucs en meme temps, quand on forge, on forge,
-ne pas mettre la lame trop pres de ton arrivee d air, le foyer en cet endroit est tres chaud et tu te retrouves en zone oxydante qui peut te cramer ton acier super rapidement, quelques secondes d inattention peuvent suffir avec une lame presque finie en fin de forge... de toute facon tu t en rends compte de suite: si ca petille comme sur un gateau d anniversaire, c est mort a cet endroit pour le moins.
pour tes premieres lames, oublie les "35 cm de lame", faut demarrer petit (a mon avis) , lame de 5 a 10 cm, c est deja bien sympa quand c est bien mene.
Juste deux ou trois conseils qui valent ce qui valent... :-[
Y a de bons forgerons ici qui completeront et corrigeront.
a+,
Lambda
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Damien le 08 avril 2008 à 20:28:06
Persévère garçon!! ;)

Et puis comme on dit : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron!!"

Pour ce qui est de ton backstand à partir de ton moteur de machine à laver va voir sur le site www.forgefr.com à la rubrique "Les machines fabriquées par vous".

Oualà, bon courage pour la suite!!
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 09 avril 2008 à 20:03:23
pour la ventilation vous prenez pas la tete ,allez voir le chauffagiste du coin et demander lui un bruleur de chaudière hors service et verifier si la ventil fonctionne demontez tous le reste et là vous avez une bonne soufflerie et silencieuse(rapport au seche cheveux et à l'aspirateur)et pour le moteur de machine à laver,oublie pas assez puissant  ,car lorsque tu faits tes emoutures tu appuies sur la bande et là tu vas faire caler ton moteur,essaies par toi meme et tu pourras le constater ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 09 avril 2008 à 20:06:59
Citer
et pour le moteur de machine à laver,oublie pas assez puissant

As tu un conseil pour un autre moteur ?
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: turbovince le 09 avril 2008 à 20:35:08
le moteur de machine à laver,oublie pas assez puissant  ,car lorsque tu faits tes emoutures tu appuies sur la bande et là tu vas faire caler ton moteur,essaies par toi meme et tu pourras le constater ;)

Pourtant, un bon nombre utilise ça...  :glare:

J'appuie comme un sourd sur ma ponceuse à bande à 20€, elle n'a pas encore calé!
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 09 avril 2008 à 20:46:36
donc tu as fabriqué un bakstand avec un moteur de machine à laver :up: et bien je demande à voir car en mono 220V il te faut une puissance de 1500W car les emoutures tu peux te les faire à la meuleuse cela evitera de t'emmerder à bidouiller un back avec un moteur de machine à laver car il n'y a pas que le moteur qui compte le chassis le parallélisme pour eviter que tes bandes se baladent de gauche à droite ,enfin réaliser un back fonctionnel tu vas vite t'apercevoir que ce n'est pas si simple maintenant je suis ouvert et montre moi ce que tu sait faire ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: turbovince le 10 avril 2008 à 09:31:11
Bon, je ne sais pas si ça s'adresse à moi, mais si j'utilise une ponceuse à bandes, c'est bien que je n'ai pas de back... CQFD...

La puissance d'un moteur de machine à laver n'a rien à voir avec des histoire de parallélisme de châssis et de bandes qui se baladent... Bandes qui peuvent très bien se balader aussi avec un put**n de moteur triphasé 380 Leroy Somer delamorkitu s'il est monté dans un châssis en balsa tordu: sans maîtrise la puissance n'est rien!

Il y a une affirmation de départ: un moteur de machine à laver va caler
une constatation: beaucoup de mec utilisent des moteurs de machine à laver pour leur back

Si tu veux, je peux aussi aller fouiller sur le site de forgefr pour te sortir toutes les réalisations avec moteur de machine à laver...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 10 avril 2008 à 09:51:29
Personnellement j'ai pas de back... (pas exclu que j'en fasse un faut juste que je trouve comment quaser le max de l'encombrement en hauteur)....

Je descend un maximum de mon émouture au marteau, moins j'ai à en faire à froid, mieux je me porte... Ensuite petit coup de meuleuse avec un disque à lamelle mais c'est pas mon truc préféré et aprés ponceuse à bande (de chez LIDL si elle crame pas de regret) puis cylindre ponceur avec différent papier (mais là faut travailler en long) puis à la pogne....

A mon avis le moteur de machine à laver te donnera pas assez de puissance pour faire des émouture compléte, surtout en stock, par contre tu devrais pouvoir l'utiliser pour du pollissage/finition... mais si j'en fait un je chopperais un moteur neuf (c'est pas le plus dur, le plus dur c'est la roue de contact)...

Pour la soufflerie j'ai eu un bruleur de chaudiére, même à fond j'ai pas trouver ça concluant (vraiment pas), si j'en remonte une (pour un foyer en long) ça sera soit encore un ventilo à main, soit un vieil aspiro (c'est bientot la période des broc)... Actuellement j'ai un ventilo à main, c'est trés bien, trés modulable en terme de chauffe et ça amuse les gosses....

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 10 avril 2008 à 11:10:30
Il y a pas mal de back qui sont construit autour d'un moteur de machine à laver que les gars démarrent à la main. C'est peut être pas le plus opérationnel, mais c'est toujours mieux qu'une ponceuse à bande :).

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 10 avril 2008 à 11:24:44
bon ,turbovince apparemment tu as beaucoup de certitude sur ce que tu avances donc je te laisse avec tes convictions,et si le moteur de machine à laver était si performant comme tu as l'air de le croire ,les couteliers  n'iraient pas acheter des backs à 2000 euros et sur forgefr  comme tu dis les seuls que j'ai vus réellement fonctionnel ne sont pas legions pose la question à michelS qui lui en fabrique et de bonne facture il te dira ce qu'il en pense de ton moteur de machine à laver.Pour moi le sujet est clot ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 10 avril 2008 à 11:46:47
Bon quitte à faire rire ( ça sera déjà ça, une bonne riogolade, ça fait jamais de mal et puis ça vaut un steack parait-il !) mon "backstAnke", j'ai utilisé un moteur de pompe de piscine ! La roue d'entrainement est un assemblage de rondelles de cp découpées à la scie cloche et assemblées. Les roulettes sont des roues de patins à roulettes, le bati du bidule du cp de 2.5 cm d'ep de récup sur le port. Cout : 0 roros ! Je vous l'accorde, c'est rustique et basique, mais peu m'importe ...
Je vous montrerais mes premières émoutures bientot. En attendant entre la ponceuse à bandes qui crame ses charbons rapidement, bruyante et le temps que je passais, avec mon truc c'est que du bonheur ! J'y passe facile moins des  du temps( bandes de deux mêtres, ça aide !) par rapport à avant ( allez, à la louche 1/4 d'heure pour faire l'émouture jusqu'au  grain 120, avant j'y passais au moins une à une heure et demie), c'est super moins bruyant, le moteur est loin et ne risque pas de s'encrasser, et surtout, je ne suis plus gèné par le carter moteur du coté droit.
Bref Anke est heureux et ça fait marrer les "pros" ... Elle est pas belle la vie ?
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 10 avril 2008 à 11:49:56
je ne le prends absolument pas mal ,je dis juste que si on veut un back operationnel dans le temps ,ce n'est pas avec un moteur de machine à laver que tu feras quelque chose de réellement opérationnel.Si c'est pour faire un couteau une fois par semaine tu prends une meuleuse et cela fera aussi bien l'affaire c'est tout! :D .Evidemment sur forgefr tu vois plein de belles realisation mais cela reste des photos avez vous essayé ces backs bricolés ?,avez vous essayés de faire des emoutures avec? le back je le pratique depuis 14ans pas tous les jours certe,mais je peux te dire qu'il faut de la puissance quand tu appuies ta lame pour enlever la calamine ,tu ne fais pas semblant .Et si je poste sur ce sujet c'est pas pour me prendre la tete avec qui que ce soit ce n'est absolument pas mon but mais plutot pour aider,en esperant ne pas vous avoir trop gonflé et si vous voulez zapper mon post pas de probleme  ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 10 avril 2008 à 13:57:35
Juste pour dire au passage que si certains aiment les belles mécaniques. hésitez surtout pas à regarder les back de Michels? De superbes machines. :).
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: turbovince le 10 avril 2008 à 14:35:14
Je n'ai aucune certitudes... je constate!
Alors effectivement, peut-être que les quelques mecs qui ont réalisé un back avec un moteur de machine à laver se retrouvent avec une grosse lime à ongles électrique, mais il me semble malgré tout qu'il s'en servent.
Bien sur ce sont des couteliers amateurs qui ne s'en servent pas à plein temps, et à ce sujet, JP a parfaitement résumé la problématique.

Pour des mecs comme nous, qui sortons une lame tous les 2 mois, je pense, d'après ce que j'ai pu lire ici et là, qu'un bricolage à moindre frais apporte un agrément certain même si, bien entendu, le résultat n'est pas parfait. De là à dire que ça cal tout le temps et que c'est inexploitable, 'faut pas abuser!


Ca fait 15 ans que j'ai mon permis, ça fait pas de moi un pilote d'usine!  ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 10 avril 2008 à 15:12:21
tu as raison turbovince,je suis ok sur le fait que tu n'as pas besoin d'un back pour faire 2 lames par mois c'est ce que je te disais plus haut ,tu prends une meuleuse (à 20 euros)avec les disques qui vont bien et tu economiseras du temps et de l'energie.Maintenenant tu fais ce que tu veux mais je sens venir un débat totalement sterile et certainement pas constructif ,tu prends les plans que tu trouveras sur forgefr er essaies par toi meme tu verras le resultat,bonne journée à toi ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 10 avril 2008 à 17:17:54
Je pense que l'on a dérivé du sujet initial et c'est peut etre un peu à cause de moi .... :( ou alors on crée un autre fil

Il serait bon de revenir sur la forge  et ce dont on peut avoir besoin pour en avoir une .....

Amenée d'air forcée :
L'aspirateur :  ca marche du tonnerre ca souffle  :up:et ca fait du bruit :down: mais bon ,une protection auditive et on en parle plus ..........

J'a iessayé le coup des résistance sur un seche cheveux : il marche plus.... :'( j'ai du me gourer quelque part


voila
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: sid le 10 avril 2008 à 17:52:54
romrom excuse moi pour le hs,et si tu veux des renseignements pour te fabriquer une forge ,regarde sur forgefr ,tu en as plein et ce n'est compliqué de s'en construire une ,si tu as le 380V chez toi j'ai un escagot qui me sert à rien je te le donne si tu veux ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 10 avril 2008 à 18:22:03
Voici ma première forge (le gonfleur à pied c’est pas tip top mais j’ai put forger des trucs)(le gonfleur est juste relié à un tube d’acier plongé direct dans le feu) :

(http://i24.photobucket.com/albums/c27/berbove/26mars2006001.jpg)

Son évolution (c’était mieux) (ave tuyère latérale)

(http://inlinethumb11.webshots.com/24970/2215124520048954661S600x600Q85.jpg)

et sans la dalle qui protège de la pluie (tout mon matos est dehors-dhors (sous protection bachée maintenant).

(http://inlinethumb55.webshots.com/26230/2716810060048954661S600x600Q85.jpg)

Et maintenant j’ai ça (et je suis heureux)

(http://inlinethumb56.webshots.com/35767/2745319120048954661S600x600Q85.jpg)


Mon atelier complet (installé dans une penderie) :

(http://inlinethumb57.webshots.com/26040/2434993250048954661S600x600Q85.jpg)

Mon premier  (forgé sur la forge au gonfleur à partir d’une lime) :

(http://trend99.free.fr/archives/2551992.jpg)

(http://trend99.free.fr/archives/90513169.jpg)

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: raphael le 10 avril 2008 à 19:00:41
çà donne envie de s'y mettre
 pas mal le tiroclass  :up:
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 10 avril 2008 à 19:24:52
faut bien penser à un espace pour pouvoir mettre sa lamme horizontale dans le foyer... on peut faire encore plus simple, ici le forgeron de notre asso (plutôt un des forgerons) avec mes gamins à la chauffe (ils adorent ça), avec une forge mobile à deux soufflets, les foyer est en bois et terre, le tyau qui joint les soufflets à la tuyère est en cuir.... je dois avoir d'autre modèles qui traine ou le foyer est un simple trou dans le sol avec des modèles de soufflets différents (rond comme des bandoleons) :

(http://inlinethumb38.webshots.com/10917/2493857020048954661S600x600Q85.jpg)

(http://inlinethumb22.webshots.com/19797/2779305120048954661S600x600Q85.jpg)

(http://inlinethumb51.webshots.com/39346/2971894890048954661S600x600Q85.jpg)

Le modèle de forge de Mikael lui permet de souder en camp au besoin (il fait des haches à tranchants rapporté pour s'amuser).



Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 10 avril 2008 à 20:40:43
le génie humain !
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 10 avril 2008 à 20:45:21

no problem

Citer
si tu as le 380V chez toi j'ai un escagot qui me sert à rien

Je n'ai aucune idée de ce qu'est un escagot  mais j'ai pas le 380 v de toute facon :(

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 13 avril 2008 à 14:39:03
Tenez, Romrom51 et Skaro,
Un exemple pour vous montrer qu on peut forger et s amuser avec vraiment pas grand chose.
C est mon installation de guinguoi, avec des trucs a refaire et arranger, mais je suis en "forge precaire",
en attendant mon vrai chez moi...
si ca peut vous donner des idees. c est que du tres simple, et par exemple, vous pouvez voir qu en fait le barbeuq n a subit aucune modif structurelle...
Aller a+ et bonne forge.


Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 13 avril 2008 à 14:40:33
suite...
L alim qui alimente les deux ventilos est faite maison.

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 13 avril 2008 à 16:53:57
Excellent ta forge :).
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 13 avril 2008 à 17:08:30
Haro sur le baudet ! il forge aussi au gaz ! Pffff même pas drôle...



C'est pour rire Lambda ! Sympa tes deux installations et en plus pleines d'astuces, mais bon, vu l'animal, ce n'est pas surprenant...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 13 avril 2008 à 17:24:55
Salut les gars, merci!  :)
en fait Anke, je forge au charbon, et oui, moi aussi je suis "sale comme un chien" mais heureux comme un gosse!  :D
La forge a gaz a cote, je la reserve pour les traitements thermiques (j ai des difficultes de fournitures en gaz ici, mais pas en charbon), d ailleure, ma derniere bouteille est vide, du coup, en attendant du gaz a nouveau, je forge ET je traite au charbon.
En plus quand je recois des amis, je fais peter le ventilo pour les grillades au demarrage, la nuit ca en jette et ca impressionne son monde!  ;)
a+,
Lambda
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: ncome le 13 avril 2008 à 19:19:02
en parlant de BBQ... http://www.youtube.com/watch?v=_6yiBqgzrJM&feature=related

ca donne envie


(http://inlinethumb38.webshots.com/10917/2493857020048954661S600x600Q85.jpg)

(http://inlinethumb22.webshots.com/19797/2779305120048954661S600x600Q85.jpg)

(http://inlinethumb51.webshots.com/39346/2971894890048954661S600x600Q85.jpg)



si pas le 380 V mais que tu as des gosses c'est un bon compromis et en plus tu forges en famille.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 13 avril 2008 à 19:42:47
merci lambda pour tes petites astuces...ça va germer dans mon cerveau...

j'ai toujours pas d'enclumes,mais en attendant;si je fait 1recuit a 1 lime,est-ce que je peux la travailler a la main??? :huh:

skaro
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 13 avril 2008 à 21:49:46
Si tu as fais ton recuit, tu auras annule la trempe de la lime, donc oui, tu pourra "limer ta lime", la scier, poncer. dCa sera quand meme plus dur qu avec un simple morceau de fer, mais c est faisable.
a+,
Lambda
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 13 avril 2008 à 23:08:27
Si tu as fais ton recuit, tu auras annule la trempe de la lime, donc oui, tu pourra "limer ta lime", la scier, poncer. dCa sera quand meme plus dur qu avec un simple morceau de fer, mais c est faisable.
a+,
Lambda
:doubleup: :doubleup:
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 17 avril 2008 à 20:33:39
Citer
tu as des gosses c'est un bon compromis

aie mon fils n' a que 15 mois ....... ::)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: romrom51 le 22 avril 2008 à 17:48:38
petit up pour question simple ?
Qu'utilisez vous comme charbon ? bois ou ?


ps : j'ai essyé la fonction recherche mais j'ai pas trouvé pourtant ca me dit quelque chose.... ::)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 22 avril 2008 à 18:05:22
charbon de forge parceque ça va bien et que j'ai du stock (environ 250 kg devant moi.... :blink: :glare: :lol:) mais aprés j'envisage de passer au bois...

L'inconvénient du charbon de forge : ça demande de dégazer, ça schlingue et c'est toxique quand ça dégaze (oh la jolie fumée jaune).. bref c'est pas tip top pour l'environnement... ça fait aussi du machefer qui bouche la tuyére si on fait pas gaffe (donc faut mettre un coup de ringard de temps en temps pendant la session)  :down:
L'avantage, ça chauffe, bien et longtemps ça forme un joli dôme (on peut faire sans mais j'ai du mal)...

Le bois  : c'est semble t il beaucoup plus technique et je dois dire que comme je suis un rookies j'ai  un peu peur de changer mes repères maintenant (juste au moment ou je commence à piger des trucs)...

En terme de charbon de forge (houille grasse) certains sont plus purs que d'autres : peu de fumée et peu ou pas de machefer (pas du tout pour certains), l'inconvénient :ils aglomére pas (et j'ai plus mon joli dôme qui allait bien)....
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: MuleSkinner le 22 avril 2008 à 22:58:50
salut, pour la forge le plus simple c'est le gaz avec un petit flambard sur une bouteille de butane 13kgs et quelques briques réfractaires. En prenant huit briques standard on se fait un petit foyer avec du mortier haute température :

(http://img410.imageshack.us/img410/1179/outso4.png)

Ensuite avec un foret à béton (plaquette carbure) on fore un trou pour faire arriver le nez du flambard. On peut rajouter une brique de plus dans le foyer pour en diminuer la taille, pour les lames de couteau notamment (c'est la brique plus claire sur la photo)

(http://img138.imageshack.us/img138/8575/dscn3659md4.jpg)

Dur de faire plus simple, c'est portable, pas de soufflerie, et le foyer fait 11x11x22 ce qui permet même de s'en servir comme fonderie pour de petits volumes de coulée @+
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 22 avril 2008 à 23:42:22
très interessant!
a part la propreté et la magnabilité,quelle difference avec le charbon de bois sur les métaux?

skaro
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: ncome le 22 avril 2008 à 23:46:29
Les couleurs ca correspond à quoi?
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 23 avril 2008 à 00:14:54
très interessant!
a part la propreté et la magnabilité,quelle difference avec le charbon de bois sur les métaux?

skaro

Tu gagnera jamais en carbonne avec une FAG...

:)

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 23 avril 2008 à 01:33:45
Perso, j utilise FAG et charbon de bois, en ce moment charbon de bois. j ai plus de gaz.
je prefere le charbon de bois a la houille pour 2 raisons:
- plus facile de fourniture de par chez moi...
- pas toxique et pas de soufre ou derives alterant les qualites de l acier en cours de chauffe.
a+,
Lambda
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: raph le 23 avril 2008 à 20:45:34
salut,
j'avais posté sur l'ancien forum, le même genre de bricolage mais fait avec un bloc de béton cellulaire à la place de l'assemblage de briques :

(http://raphb.free.fr/couteaux/images/forge/forge_gr_plan.jpg)

(http://raphb.free.fr/couteaux/images/forge/forge_gen.jpg)

c'est pas cher vite fait et ça marche bine pour de petites lames.

a+
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: modl le 24 avril 2008 à 18:03:28
Ca chauffe vraiment assez avec ça ??? C'est juste que ne sachant pas souder, je n'ose pas me lancer dans la fabrication d'un bruleur pour FAG. Si ça fonctionne avec ça, ça vaut pas le coup de s'enquiquiner...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 24 avril 2008 à 18:04:56
t as pas besoinn de savoir souder soouder pour le bruleur de fag...

http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=9249

jute un peu d usinage et de resine epoxy...

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: MuleSkinner le 24 avril 2008 à 21:21:33
salut, oui ça marche sans faire un bruleur spécifique.

en fait la chaleur dans une forge à gaz c'est comme l'eau dans une baignoire  >:(  je m'explique :
quand on verse de l'eau dans une baignoire, si on remplit plus vite qu'elle ne se vide, le niveau monte (cf les super-problèmes d'arithmétique de CM1)
dans une forge, si on apporte de l'énergie plus vite qu'elle ne se dissipe, la température monte.
Dans le cas le plus caricatural, sur une forge fermée entièrement, et aux parois parfaitement isolantes, avec une puissance de chauffe très faible on peut atteindre la température qu'on veut, 1000°C par exemple.
Dans la vraie vie la chaleur fout le camp par l'ouverture, et aussi au travers des briques ; donc on essaie de chauffer plus fort pour élever la température ; l'air pulsé dans un brûleur à gaz sert à apporter plus d'oxygène, ce qui permet de brûler plus de gaz, et de dégager plus de chaleur.
Maintenant si on prend le problème à l'envers,  une lampe à souder fait, en débit de gaz, dans les 100g/h, un petit flambard dans les 300g/h et c'est largement suffisant du moment que la forge est petite et bien isolée. La mise en température sera aussi un peu plus longue, mais là encore si la cavité est petite c'est très supportable.
@+
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 24 avril 2008 à 23:19:25
Et rien qu'avec un chalumeau comme bruleur cela permet quand même de s'amuser :). (faut pas compter faire du damas non plus hein :)).
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: skaro le 24 avril 2008 à 23:20:57
un brûleur à gaz sert à apporter plus d'oxygène,
aucun risque de décarburer???

skaro
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 25 avril 2008 à 00:50:57
Excuse moi Skaro, les photos passent pas, je te les remets directo...

tube serrurier d environ 30 de diametre, un peu de plomberie qui va bien et de la colle epoxy bi-composante...

La tige en alu transversale est bouchee a une extremite et trouee (1 mm de diametre) au centre (gicleur) et sert a admettre le gaz par le "gicleur" dans le tube principal...
l air force est injecte par le biais du ventilo et se melangera au gaz le long du tube principal, jusqu a la sortie.

suivant le debit de ton manometre, et/ou le regime de fonctionnement de ton ventilo (alim regulee a tension variable), tu peux jouer sur la richesse de ton melange et donc finalement etre en condition reductrice, neutre, ou oxydante...

en condition reductrice (melange riche, excedent de propane par ex, par rapport a l air), tu verras des flammes plutot jaunatre sortir du foyer...quand elles disparaissent au fur et a mesure que tu optimise ton melange elle vont disparaitre et tu verras la temperature de ton foyer (par le biais de la couleur des parois devenant de plus en plus incandescentes et tirant vers l orange clair, voir jaune) augmenter jusqu a l obtention d un optimum (melange "stoechiometrique", neutre...).

mais sinon, pour repondre a ta question, en condition oxydante tu peux favoriser la decarburation, mais quand meme moins que dans le cas d une FAC (en plus de la presence d oxygene, le parametre temperature entre en jeu... plus tu grimpes en temperature, plus la decarburation (migration vers la surface du carbone en solution dans l acier, et une fois a la surface, ce carbone est oxyde et finalement "brule" par l exces d oxygene dans le foyer) est rapide.

Donc, dans une FAG tu peu grimper a 1300-1500 degres, perso elle est tres rustique, je grimpe a 1100 degres.
Mais dans un foyer de FAC, sans precaution particuliere, je crois que tu peux grimper sans souci jusqu a 1800 degres (au souvenir, vous corrigez et completer...) donc la, faut faire encore plus attention a la decarburation...

En gros, ton bruleur est finalement un cousin plus ou moins proche d un carburateur basique...

Si ca peut t aider...


Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 25 avril 2008 à 00:57:13
et un seche cheveux depiaute avec de l epoxy la aussi...
detail sur la partie ventilo...

comme tu vois, 0 soudure a l arc...  ;)

petit detail, tu peux rajouter a l extremite en aval de ton tube serrurier une rondelle percee, comme sur les lampes chalumeaux des bleuet "camping gaz", ca sert a ralentir un peu le melange en sortie de tube et a eviter que la flamme decolle trop du tube et ne s eteigne du fait d un eloignement excessif du dard enflamme par rapport a l extremite du dit tube et donc de la "source de melange"... en gros tu rajoutes volontairement une perte de charge.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 25 avril 2008 à 08:32:07
C'est bien la première fois que la fabrication d'un bruleur me parait aussi simple.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 25 avril 2008 à 11:02:51
salut Cardoso5fr,  :)
Bah tu sais, me suis juste inspire de ce que j ai pu lire sur forgefr et j ai adapte ca avec mes moyens du moments en perdant pas de l esprit que physiquement, ca reste dans le concept un carbu de base...
a+,
Lambda
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 25 avril 2008 à 14:03:58
Ben j'ai pas vraiment étudié la question depuis le bruleur yaco, qui me paraissait un peu compliqué pour moi.
Mais là vu comme ça, cela me parait à ma portée.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 25 avril 2008 à 15:24:33
ah ca, je m en inquiete pas, vu ce que tu sais faire de tes mains, c est largement a ta portee, a mon avis.  :D :D :D
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 25 avril 2008 à 16:13:11
C'est gentil :)
Question bête t'es en butane ou propane?
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 25 avril 2008 à 16:14:30
au propane (bouteille de 11 ou 12 kg).
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: modl le 25 avril 2008 à 17:20:10
Effectivement, je me ballade aussi sur forgefr, mais je ne connaissais que le bruleur Yaco, qui me semble plus compliqué. Bon, là, ça me fout toujours un peu la trouille de me lancer (peur de faire sauter le garage), alors, dans un premier temps, quand j'aurai trouvé le temps, je vais essayer avec une torche à souder (j'envisage pas le damas avant 2024... :D)
Merci quand même pour le post sur la fabrication. Je crois que je jour où je pourrai en voir une de visu, en discuter avec le constructeur, ça me mettra moins la pression !!!
Par contre, je retiens l'idée de béton cellulaire pour faire le corps, c'est assez génial comme principe.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 25 avril 2008 à 19:32:04
Rodudjjjjjjjuuuuuuuuuu ! Vous allez forger au charbon oui ! Bandes de mécréants, australopithèques, sapajous, bois sans soif, marins d'eau douce et j'en passe ( tiens mon coté capitaine Haddock qui ressort !)
Non sans dèc, le gaz c'est bien, mais :
Tu restes dépendant d'une technologie qui coute des ronds. La bouteille de gaz, c'est pas donné, d'accord c'est propre( un sac de charbon de bois de 20 l c'est 5 roros voire moins et en bossant rapido tu arrives à "sortir" entre 2 et quatre lames trempe comprise). Tu apprends pas à "conduire" un feu. Et mis à part la nécessité d'avoir une chauffe vraiment homogène ( damas ou soudure au marteau, quoique au charbon ça le fait aussi). Tu restes également dépendant de l'électricité ( alim du ventilo). Franchement, j'arrive à t° de forge, voire de trempe, aussi vite ( voire plus vite) au charbon qu'au gaz ( comparaison faite chez Gil ou Raven pour ceux qui le connaissent), mais c'est sûr, faut mouliner le ventilo à main et pas qu'un peu. La mise en oeuvre me semble plus compliquée aussi ( plein de réglages à faire). Mais bon, on dira que c'est mon côté retour à l'essentiel ou aux sources qui parle.
De toute façon, pour commencer, je conseillerais de forger au charbon, ça me parait plus simple de prime abord pour "sentir" un peu le truc; La forge au gaz dans un second temps;
Mais ce que j'en dis hein, ça vaut ce que ça vaut, chacun fait comme il l'entend, le plaisir avant tout !
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Berhthramm le 25 avril 2008 à 20:24:54
TAFDAK  :doubleup:
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: modl le 25 avril 2008 à 23:17:46
Mais la FAC est prévue dans un coin de ma tête, avec braque et tout et tout, et même avec un soufflet japonais si j'arrive pas à trouver un ventilo manuel à un prix qui m'obligera pas à vendre un rein !!!
Mais ce petit montage, avec béton cellulaire et chalumeau gaz me semble bien simple à mettre en oeuvre pour commencer.
Et en plus, comme j'ai ma maison à moi maintenant, qui a de l'induction pour la cuisine, j'ai une bouteille de gaz qui sert beaucoup moins !!! ;)
Bon, vu mon enclumette de compétition, faut pas non plus que je vise trop haut !!!
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 26 avril 2008 à 00:41:41
Salut Anke, salut les gars.
Bon, alors, moi je fais que donner les infos que je peux, rien de plus, pas besoin de tirer au boulet rouge sur une technique ou une autre...
En plus, franchement, Anke, la je l ouvre un peu (et c est vraiment rare, vous le savez tous), j aime pas entendre dire qu il faut faire ci plutot que ca.

citation de Anke
"Rodudjjjjjjjuuuuuuuuuu ! Vous allez forger au charbon oui ! Bandes de mécréants, australopithèques, sapajous, bois sans soif, marins d'eau douce et j'en passe ( tiens mon coté capitaine Haddock qui ressort !)"

ben si le gars (skaro ou un autre, moi compris) il veut, d abord...

Sinon oui, y a tout ces inconvenients que tu cites anke, mais si ca existe et que c est repandu c est que ca doit pas etre si desavantageux que ca. et encore une fois, perso, je suis pas d accord pour pousser une personne plutot dans une voix que dans l autre. elle se fera son expe elle meme...

par ex, je forge avec les 2 techniques, sans preference particuliere, les 2 ont leurs avantages... par exemple, pour les temperatures, on grimpe plus haut et plus vite au charbon, pour l homogeneite dans les traitement thermique, c est plus facile et plus fin de controle a la FAG mais ca, c est mon vecu, c est tout, et ca me convient bien voila.

je trouve que ca peut etre interessant de commencer a la FAG car tu peux observer les couleurs liee au phenomene de decalescence/recalescence et donc finalement d austenisation plus facilement que dans le foyer d une FAC. alors, oui c est pas vraiment  l esprit du "retour au source et a l essentiel", mais pedagogiquement je trouve pas ca si pourri, justement pour sentir le truc.
parce que le truc pour moi, c est avant tout maitriser les transformations de son morceau d acier. le moyen c est le controle de son foyer quel qu il soit...

encore une fois, avec une FAG bien reglee, bien confortable, un debutant (et je m estime l etre encore) peut se concentrer uniquement sur le comportement du metal.
le charbon, c est delicat, et je sais pas si c est si evident pour un gars qui fait ces premieres lames, de controler et le charbon et la transformation de son acier... et dans le cas ou ses premieres lames foirent, je suis pas sur, aussi, qu en bossant directo sur du charbon, il sache vraimnt pourquoi ca a foire.
rien que de se rendre compte de ce qu est la zone oxydante, neutre ou reductrice d un foyer de
FAC meme si maintenant je pense le savoir, ca pas ete evident au debut...
et de plus, mais c est mon gout de la physique qui veut ca, je trouve ca super interessant a mettre au point une FAG, ca fait faire de l hydrodynamique, un peu de mecanique, de la thermo, un peu d electricite (alim du ventilo, cablage). et rien que pour ca, ca reste quelque chose de positif.

Mais j aime bien le charbon aussi, c est plus "sensuel", plus low tech...moins couteux en combustible...pas de souci...et si ca apprend a conduire un feu, ce qui est une bonne chose en soi... ben je trouve pas ca forcement plus simple a mettre en oeuvre, ou meme plus complique, que les reglages de ventilo et de mano d une FAG, c est autre chose, c est tout...c est pas comparable...

Donc, je suis pas d accord pour dire "faut forger au charbon" ou "faut forger au gaz". a mon humble avis, chacun doit suivre son cheminement et penser plus en terme de resultat fiable que de faire une fixette sur la facon de l obtenir (FAC ou FAG, et exclure respectivement l une des techniques au detriment de l autre)...la traversee de mon bled je la fais aussi bien en partant d est et en finissant a l ouest que l inverse, et au final j aurai vu les memes choses...

Sinon Modl, ton montage beton cellulaire/chalumeau, en attendant ta FAC, et ben c est tres bien deja pour bien s amuser... pas oublier de bosser dans un endroit vraiment bien aere! Prudence.

Mon avis, peut etre de m*rde, mais mon avis quand meme...
a+,
Lambda

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 26 avril 2008 à 06:38:06
Ne prends pas la "mouche" Lambda, il fallait lire mes propos sur le ton de la plaisanterie amicale, moi j'aime le charbon pour son coté "roots" voilà tout! Les deux moyens ( fac ou fag) servent au final au forger. De plus je n'ai pas dire qu'il fallait faire plus ça ou ça, à la limite on s'en fiche. L'essentiel c'est d'y prendre du plaisir : 1 en concevant sa forge, 2 en forgeant et basta...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: raphael le 26 avril 2008 à 09:26:21
Mais la FAC est prévue dans un coin de ma tête, avec braque et tout et tout, et même avec un soufflet japonais si j'arrive pas à trouver un ventilo manuel à un prix qui m'obligera pas à vendre un rein !!!
Mais ce petit montage, avec béton cellulaire et chalumeau gaz me semble bien simple à mettre en oeuvre pour commencer.
Et en plus, comme j'ai ma maison à moi maintenant, qui a de l'induction pour la cuisine, j'ai une bouteille de gaz qui sert beaucoup moins !!! ;)
Bon, vu mon enclumette de compétition, faut pas non plus que je vise trop haut !!!

waouhhhh l'enclume :up:

euh cela s'usine avec quoi un bout de rail ? ^-^
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: modl le 26 avril 2008 à 09:59:55
Pour découper le rail, il faut... un rail (voir la brigade SNCF de ton secteur, moi, les 70 cm m'ont coûté une bouteille de blanc...).
Ensuite, une disqueuse 115 mm (la moins chère que j'ai trouvé), 2 disques de 1,6mm d'épaisseur et du temps !!!
En gros, avec la récup des chevrons pour le chassis, je dois en avoir pour une quinzaine de roros. J'ai pratiquement plus cher de tiges filletés (qui bloquent l'enclumette dans le chassis) que de tout le reste !!!
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: lambda le 26 avril 2008 à 10:04:48
Salut Anke, :)
ok, pas de souci, t as dit l essentiel, la  :up:...
c est la passion qui me faisait monter dans les tours...
on se comprend!  ;)
a+
Lambda
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: turbovince le 26 avril 2008 à 10:19:09
Pour découper le rail, il faut... un rail (voir la brigade SNCF de ton secteur, moi, les 70 cm m'ont coûté une bouteille de blanc...).
Ensuite, une disqueuse 115 mm (la moins chère que j'ai trouvé), 2 disques de 1,6mm d'épaisseur et du temps !!!
En gros, avec la récup des chevrons pour le chassis, je dois en avoir pour une quinzaine de roros. J'ai pratiquement plus cher de tiges filletés (qui bloquent l'enclumette dans le chassis) que de tout le reste !!!

Noon??? une disqueuse en 115 ça suffit?! :blink:
Je pensais qu'il fallait une 230 avec 2 ou 3 disques pour en arriver à bout!  :ohmy:
Tant mieux!  :up:

Bon, il faut que je trouve le temps d'aller demander à la gare du coin! à chaque fois que je prends le RER, je vois un morceau de 50cm qui traine et qui me fait de l'oeil!  8)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: cardoso5fr le 26 avril 2008 à 13:47:52
Excellent l'enclumette.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: turbovince le 28 mai 2008 à 10:41:43
je remonte de fil pour faire profiter d'un plan à zéro balles pour un bac de trempe:

J'ai récupéré chez un "khebab"  25l d'huile de friteuse usagée dans un bidon en métal.
Il faut bien-sur passer l'huile dans une écumoire pour virer les saloperies...

 ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: beowulf le 01 septembre 2008 à 21:13:26
salut a tous

voulant me fabriquer une f a g j ai decouvert votre site

pour ma f a g j ai utilise une bouteille de reservoir de frein de camion ca ma permis de la decouper avec une disqueuse et de ne pas prende de risque avec une bouteille de gaz .
 
@ +
Titre: Stove Pipe Forge - Mors Kochanski
Posté par: gapmo le 07 août 2012 à 08:10:52
Salut,  :)

Un petit up avec une version de forge artisanale proposee ici par Mors Kochanski :

https://www.youtube.com/watch?v=8Ahe5wg6XpA&feature=plcp (https://www.youtube.com/watch?v=8Ahe5wg6XpA&feature=plcp)

L'explication sur la longueur de la cheminee est assez interessante.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Anke le 13 août 2012 à 19:44:20
Alleeeeeeeeeeeeeeeeeeeez dernière trouvaille : Un ventilo de vmc branché ( vide grenier) sur un interrupteur de lampe allogène ( un variateur quoi ! vide grenier itou) le ventilo raccordé sur la FAG, et hop ! on arrive au "blanc soudant" en deux coups de cuillers à pot  ( sans transpirer, c'est un truc de feignant.... ou de vieillard cacochyme, bon, faut pas que la centrale nuc tombe en panne... On est d'accord, mouarf !)!
On dit merci à qui ? Ben à Anke !
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Shaft974 le 26 août 2012 à 20:07:40
je recherche un morceau de rail large pour faire une enclume comme celle-ci quelqu'un pourrais m'aiguiller (sans jeu de mots) je suis dans le sud ouest.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: floproteus le 26 août 2012 à 20:25:02
Vas voir dans les entreprises de charpentes métalliques, je suis sûr que ça ne les dérangeras pas (si tu demande gentiment avant ;#) que tu ailles fouiller dans la benne pour récupérer un bout d'IPN  ;) !
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Shaft974 le 27 août 2012 à 18:37:44
yes, merci pour l'info.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 06 octobre 2013 à 10:33:17
Salut à tous !

Je compte m'y mettre aussi !  ::)
J'ai juste une question : Voilà je recycle les cendres du feu à bois en en faisant du " produit pour la lessive " ! Et je pensais donc forger avec du bois , apparemment cela se fait donc avec du charbon  :huh: ( ce qui n'est pas un problème pour sans produire ici le nord ) ! Mais ma question se pose sur le déchet de cendres de charbon , elle est du peu que j'en sais néfaste pour le sol !? Que pouvez vous me dire sur le sujet , avez vous des moyens de recycler la cendre de charbon ou un moyen de pas niquer le sol ?

Merci d'avance !

Axiome .
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Pierrot le 06 octobre 2013 à 10:52:28
Tu résoudras le problème en forgeant au charbon de bois.  :up:
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 06 octobre 2013 à 11:10:51
Et je pensais donc forger avec du bois , ..........
Et pourquoi pas ? Avec du bon bois dur bien sec on fait de bien belles braises  ;)
C'est plus long qu'avec du charbon de bois, évidemment, mais ça peut chauffer la maison.
J'ai un insert bois qui devrait bientôt faire rougir de l'acier, en bricolant une petite forge amovible dedans ;)

Tu résoudras le problème en forgeant au charbon de bois.  :up:
+1
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 06 octobre 2013 à 23:58:27
Bon alors je reste sur mon intuition de départ alors ! ;#
Oui vu que je me chauffe au bois et cuisine au bois , je fais d'une pierre pleins de coups  :ninja:
Y a le feu dans le tipi , le poêle dans la fermette ( c'est là que j'ai fait ma première lame et première trempe ) et je pense faire un feu en pierre dans le jardin !
Je pense qu'avec une vie sous tipi un feu dedans et un feu dehors est très utile ( lessive etc .... )
Depuis toutes ces années où je stock de l'acier chiné à droite à gauche je devrai pouvoir me faire plaisir !  ;#
Me faudra du " temps " mais qui sais un jours je pourrai peut être montrer ce que je fais et ai fait !
Merci pour les encouragements  :doubleup: !

Axiome .
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 07 octobre 2013 à 10:23:59
j'ai un gros doute sur le fait de forger au bois. Il y a une différence entre porter un fer au rouge, et l'amener à température de forge pendant toute une séance.
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Pierrot le 07 octobre 2013 à 11:53:35
j'ai un gros doute sur le fait de forger au bois.


Eh bien moi je n'ai pas de doute parce que j'ai essayé.... et je peux dire que la forge au bois, ça ne marche pas parce que ça ne chauffe pas assez, charbon de bois, oui; bois tout court, non.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 07 octobre 2013 à 15:04:47
En gros l'idée serai de d'utiliser le bois pour détremper et la trempe !
Et charbon de bois pour forger !
Ca m'a l'air une " bonne " idée " ! Non !?
A la fin des feux de bois ,il reste " toujours " des morceaux de charbon de bois ( si je me trompe pas ) ! Si je pars dans l'optique de l'autonomie je peux accumuler c'est morceaux et donc forger avec ce " fameux charbon de bois " !?

Axiome .
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 07 octobre 2013 à 15:13:50
je pense que tu n'as pas trop idée de la quantité de charbon que ça demande... pour la détrempe, ça peut marcher, mais pas pour des pièces trop grandes, et tant que tu restes sur des métaux basiques (amortisseurs, etc.)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Pierrot le 07 octobre 2013 à 15:34:24
Citer
En gros l'idée serai de d'utiliser le bois pour détremper et la trempe !

Attention, j'ai voulu faire des briquets à silex, en chauffant au bois, ils n'ont jamais pris la trempe, alors qu'au charbon je n'en ai raté aucun.

Le tout dans le même morceau d'acier.

Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 07 octobre 2013 à 16:23:48
je suis tout à fait d'accord, pierrot. je ne le conseille que pour le recuit (détrempe)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 07 octobre 2013 à 19:36:32
Oui je comprends le truc et suis ok avec !
Détrempe tranquille acier dans les foyers !
Feu extérieur et charbon de bois pour forger et faire la trempe !
Ensuite oui je reste sur de l'acier " simple " hein et des petits morceaux pour commencer ! Si et si et si (je vis encore) après , plus tard , je concevrai un feu adéquat !  ::)
Pour l'instant juste à me lancer comme dans tout , merci pour l’échange le partage

Juste je reviens sur le charbon : Récupérer les déchets pour pas niquer la terre c'est pas un problème , par contre le " recycler " je vois pas ! Des idées , retours d’expériences !? ( ANKE ?  ;# )

Axiome .

PS : faire sa propre lessive avec la cendre de bois , je fais ça , le sujet est traité ici ? ça intéresse quelqu'un ? Des connaisseurs pour m'en apprendre plus sur le sujet ?
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 07 octobre 2013 à 20:29:55
tes cendres ne pollueront pas la terre, tant que tu ne fais pas brûler n'importe quoi bien sûr.  les cendres acidifient la terre, il y a des plantes qui aiment (hortensias, myrtilles, etc.) d'autres pas. mais ce n'est pas une poignée de cendre qui va poser problème...

les cendres ne sont pas acides mais basiques, voir l intérêt éventuel pour les plantes ici

passionpotager.canalblog.com/archives/2012/02/17/23550773.html (http://passionpotager.canalblog.com/archives/2012/02/17/23550773.html)

merci à diy pour la correction
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 07 octobre 2013 à 20:38:18
tes cendres ne pollueront pas la terre, tant que tu ne fais pas brûler n'importe quoi bien sûr.  les cendres acidifient la terre, il y a des plantes qui aiment (hortensias, myrtilles, etc.) d'autres pas. mais ce n'est pas une poignée de cendre qui va poser problème...

Ha ça c'est une bonne nouvelle  :yeah: !
Sujet déjà traité ou je m'y colle pour moi même et partage si utile !?
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 07 octobre 2013 à 21:00:29
déjà traité, par exemple : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=54823.0

mais n'hésites pas à apporter tes photos, essais, etc.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 07 octobre 2013 à 21:26:50
Merci moss !

Oui bien pris photos retours etc .. si ça peut être utile ( tellement de choses qui ont été traitées  :ohmy: et dire que je suis tombé ici par hazard en cherchant un tipi  ;# ) c'est avec joie alors !  :)

Axiome .
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: DIY le 08 octobre 2013 à 11:27:27

 Moss, ton affirmation : "les cendres acidifient la terre" me surprend. Il me semble que l'on tire de la soude ou de la potasse ou dérivés des cendres. Or ce sont des bases, raison pour laquelle on les utilise pour faire la lessive. Le proces-sus de saponification a lieu pendant le lavage.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 08 octobre 2013 à 11:38:13
tu as raison diy, j'ai corrigé mon post
Titre: Re : Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 08 octobre 2013 à 18:08:41
j'ai un gros doute sur le fait de forger au bois. Il y a une différence entre porter un fer au rouge, et l'amener à température de forge pendant toute une séance.
Eh bien moi je n'ai pas de doute parce que j'ai essayé.... et je peux dire que la forge au bois, ça ne marche pas parce que ça ne chauffe pas assez, charbon de bois, oui; bois tout court, non.
Je veux bien vous croire vu que je n'ai pas encore essayé, mais je ne comprends pas pourquoi de la braise de bois bien ventilée ne chaufferait pas suffisamment pour forger, voire même pourquoi pas, pour souder.  :huh:
Le charbon de bois n'est-il pas du bois à l'origine ? Quand on éteint les braises d'un feu de bois, n'a-t-on pas du charbon de bois ?
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 08 octobre 2013 à 18:34:13
Le bois c'est du carbone plus de l'eau (pour faire simple). Quand tu fais brûler du bois ses composants (surtout cellulose et lignine ) se décomposent puis le carbone brule.

Alors qu avec le charbon la combustion est plus directe ( c est deja du carbone) donc il y à plus d energie pour chauffer le métal
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 08 octobre 2013 à 18:58:50
Le bois c'est du carbone plus de l'eau (pour faire simple). Quand tu fais brûler du bois ses composants (surtout cellulose et lignine ) se décomposent puis le carbone brule.

Alors qu avec le charbon la combustion est plus directe ( c est deja du carbone) donc il y à plus d energie pour chauffer le métal
Oui, c'est à peu de choses près ce que je me disais... Il faut effectivement un gros volume de bois comparé à celui de charbon de bois.
Perso je pense utiliser du bois juste pour tremper et non pour forger, et je ne suis pas inquiet du résultat. La saison de chauffe ne va pas tarder d'ailleurs  ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 08 octobre 2013 à 19:30:55
Rendement fabrication du charbon :
60% en volume
25% en poids

Tu peux essayer de tremper au bois, mais j'ai des gros doutes sur le fait que tu arrives a avoir une temperature homogène et correcte
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: inzemix le 08 octobre 2013 à 19:49:33
En fait, le bois en brulant perd énormément de son pouvoir calorifique pour évaporer l'eau qu'il contient (même si c'est 7% d'humidité comme un bois dit "sec" pour la cheminée) D'ou le fait qu'il soit plus difficile de faire monter la température assez haute pour forger.
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 08 octobre 2013 à 20:17:58
C est un peu plus compliqué
La cellulose et la lignine du bois sont composés de carbone hydrogène et oxygène
Lors de la carbonisation les molécules sont cassées et H et O se recomposent pour donner entre autre de l eau(mais aussi de l acide acétique et du méthanol suivant les conditions)

L eau ne vient pas que de l humidité du bois
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: inzemix le 08 octobre 2013 à 20:26:31
Dans tous les cas, le bois chauffe moins que le charbon a cause de l'énergie consommée par l'évaporation de l'eau ;)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 08 octobre 2013 à 20:48:02
tu as raison, c'est juste que j'ai été surpris de voir qu'au final il peut y avoir jusqu'à 46% d'eau produite.

il y a des articles très intéressants sur fao.org, par exemple : http://www.fao.org/docrep/x5328f/x5328f00.htm#Contents
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 09 octobre 2013 à 17:18:59
Les dégagement de gaz volatils (dont la vapeur d'eau) ont lieu tant que le bois fait des flammes ou au cours de l'élaboration en four du charbon de bois. Certains de ces gaz sont d'ailleurs toxiques, c'est pourquoi on ne devrait jamais cuire d'aliment à la flamme.

Le bois chauffe moins que le charbon de bois, mais la braise de bois et celle de charbon de bois ont a priori les mêmes propriétés :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Braise
"Les braises sont des charbons ardents issus de la combustion de bois, de charbon, ou d'un autre matériau constitué de carbone porté à haute température. Cette phase de combustion particulière suit une combustion primaire qui est moins chaude.
Les braises peuvent atteindre des températures très élevées car il n'y a plus de fractions volatiles (endothermiques).
"
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 09 octobre 2013 à 17:34:22
franchement, essaie par toi même, tu verras la différence...
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 09 octobre 2013 à 18:01:39
franchement, essaie par toi même, tu verras la différence...
J'y compte bien  :)
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: spica le 09 octobre 2013 à 18:38:33
Peut-être que les braises de bois et de charbon se valent (effectivement, ça doit être la même chose), mais un truc qui peut faire la différence AMHA, c'est que si je me trompe pas, tu dois constamment ajouter du combustible dans ta forge, vu la vitesse à laquelle il brûle. Donc si tu rajoutes du charbon, il peut rapidement devenir incandescent et faire de la braise supplémentaire, alors que si tu rajoutes du bois, tu vas de nouveau gaspiller de l'énergie à dégazer le bois jusqu'à ce qu'il devienne lui-aussi de la braise.

Enfin bon, c'est juste une supposition, j'ai pas encore de forge pour expérimenter...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: moss le 09 octobre 2013 à 18:46:14
c'est ce que j'essaie d'expliquer, mais un test en grandeur nature sera bien plus parlant...

gérer le charbon, le ventilo, déplacer la lame pour pas la cramer ou la chauffer à moitié, c'est déjà assez sportif au début...
Titre: Re : fabrication d'une forge
Posté par: Axiome le 09 octobre 2013 à 20:04:32
Les bases sont données et merci pour tout ! Après à nous de forger et de faire partager  !   ;) GOoooooooooooo  ;#
Titre: Re : Re : fabrication d'une forge
Posté par: Zecrow le 10 octobre 2013 à 08:31:18
Peut-être que les braises de bois et de charbon se valent (effectivement, ça doit être la même chose), mais un truc qui peut faire la différence AMHA, c'est que si je me trompe pas, tu dois constamment ajouter du combustible dans ta forge, vu la vitesse à laquelle il brûle. Donc si tu rajoutes du charbon, il peut rapidement devenir incandescent et faire de la braise supplémentaire, alors que si tu rajoutes du bois, tu vas de nouveau gaspiller de l'énergie à dégazer le bois jusqu'à ce qu'il devienne lui-aussi de la braise.
L'idée pour moi, c'est d'avoir de la grosse braise d'avance, à côté de celle qui est soufflée pour chauffer l'acier. En cas de besoin, je casserai la grosse braise pour calibrer plus ou moins et je la rajouterai.
Je ne vais pas forger, juste tremper après travail en stock removal, donc gestion de foyer courte par rapport à celle du gars qui forgerait des lames.