Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en milieu naturel => Discussion démarrée par: Phil le 10 mars 2018 à 23:47:29

Titre: Test thermique du réflecteur de feu: mieux vaut derrière soi que derrière le feu
Posté par: Phil le 10 mars 2018 à 23:47:29
Hello.

Je viens de tomber sur cette vidéo de Jacob Karhu (étudiant normalien en sciences de la Terre, partant vivre 9 mois en refuge dans les Pyrénées) qui fait un test thermique de réflecteur pour le feu :
https://www.youtube.com/watch?v=Hff42hXS28o

Au tout début il cite le bouquin du manitou, alors je ne pouvais pas ne pas le citer ici. Voici le passage cité : p.132, § Pour les bivouacs avec feu, n°3 :
« Les réflecteurs derrière le feu ne servent pas à grand-chose. En revanche, un système bien fermé avec un feu à l'intérieur fonctionne extrêmement bien, même par temps très froid. »

Résultats à un 1m du feu (avec un air à 6°C) :
- 20°C -> 22°C => +2°C avec réflecteur derrière le feu
- 6°C (?) -> 11°C => +5°C avec réflecteur derrière soi
(NB: sa présentation de ses résultats à 1:14 n'est pas très claire.)

Conclusion : mieux vaut avoir le réflecteur DERRIÈRE SOI que DERRIÈRE le feu (qu'on a devant soi).
Évidemment, saute à l'esprit l'idée d'en avoir 2 (un devant, un derrière), voire 4 réflecteurs (un devant + 2 « ailes » à 45°) ou même 6 (devant + 2 ailes / derrière + 2 ailes), mais là ça commence à faire bcp de boulot pour un feu de camp ! Autant profiter des réflecteurs naturels, comme un gros rocher. Ou mieux, des réflecteurs artificiels ad hoc que sont les couvertures de survie.

NB : au passage, je note une certaine contradiction avec ce passage p.78 d'un article sur le feu dans Carnets d'Av :
«  Un feu, également, diffuse sa chaleur dans tous les sens, typiquement en demi-sphère s’il est posé sur une surface plane. Il est possible de récupérer une partie de la chaleur qui est perdue pour nous, en installant un réflecteur derrière son feu. »
http://davidmanise.com/textes/CA11-74-79-ChroniqueVieSauvage-LeFeu.pdf

(Le distinguo pouvant venir de nouvelles recherches effectuées pour l'écriture du bouquin ?)
Titre: Re : Test thermique du réflecteur de feu: mieux vaut derrière soi que derrière le feu
Posté par: Corazon le 11 mars 2018 à 09:42:37
Dals le livre "Le Surviethon, 25 Ans Plus Tard" l'auteur était arrivé aux mêmes conclusions.  Je ne saurai donner la page, car je n'ai plus le livre ;)
Titre: Re : Test thermique du réflecteur de feu: mieux vaut derrière soi que derrière le feu
Posté par: guillaume le 11 mars 2018 à 10:12:50
Yep, le bouquin est plus récent donc... ;).

C'est sympa d'avoir une expérience en vidéo est corrobore les dires du manitou, merci à lui (je crois qu'il est sur le forum) :).

Au passage, c'est pour ça qu'au CEETS, nous continuons d'utiliser les spaces blankets comme abri de fortune plutôt qu'un poncho. Monté à 45° en appentis, la chaleur du feu se reflète d'autant plus sur le dormeur.
Si en plus on monte plusieurs de ces abris en vis à vis... ;D. Nous avons déjà vu des personnes en "petite tenue" dans ce genre de four alors qu'il y avait des températures négatives dehors...

a+
Titre: Re : Re : Test thermique du réflecteur de feu: mieux vaut derrière soi que derrière le feu
Posté par: greenman le 12 mars 2018 à 12:11:46


Au passage, c'est pour ça qu'au CEETS, nous continuons d'utiliser les spaces blankets comme abri de fortune plutôt qu'un poncho. Monté à 45° en appentis, la chaleur du feu se reflète d'autant plus sur le dormeur.
Si en plus on monte plusieurs de ces abris en vis à vis... ;D. Nous avons déjà vu des personnes en "petite tenue" dans ce genre de four alors qu'il y avait des températures négatives dehors...

a+

Exact, malgré la pluie, je me souviens être sorti plusieurs fois du tri-four afin de me rafraichir :) ....très efficace :)

(Ps: je me souviens aussi du petit rire en coin du staf ^^ )
Titre: Re : Test thermique du réflecteur de feu: mieux vaut derrière soi que derrière le feu
Posté par: Chris-C le 14 mars 2018 à 16:50:59
Pour moi ce qu'il est important de comprendre c'est l’intérêt de passer du temps à faire un réflecteur dans le but de rapporter le rayonnement thermique jusqu'a la personne sous son abris ou non.

Bien sûr que entre le réflecteur et le feu il va y avoir extension de la zone ou il fait meilleurs (sur)vivre.
D’ailleurs si on construit un réflecteur qui entoure le feu ça fait comme les murs d'une maison.
On augmente la zone de confort, on combat l'humidité, on arrive à gérer les courants d'air et à canaliser la fumée.

Mais pour moi tout ça c'est du travail et c'est incompatible avec une situation d'urgence.

Du coup je ne vois pas incohérence entre le bouquin et l'article...

a+