Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Vie sauvage => Discussion démarrée par: Izula le 06 août 2017 à 20:49:56

Titre: La jeunesse...
Posté par: Izula le 06 août 2017 à 20:49:56
Bonsoir à tous,

Membre depuis quelques années je reste discret, mais là j'ai besoin de vous :)

Je suis un gamin né à la campagne, avec des journées et nuits en forêt et quelques années dans l'armée de terre. J'aime la verte et depuis toujours. 

Aujourd'hui j'ai décidé de prendre mes neveux (côté de ma femme) pour aller en forêt et passer une journée loin de ville et la banlieue parisienne.

Après quelques minutes de marche j'ai eu droit à une crise collective, en cause des insectes, des ronces etc...

J'ai flippé en voyant cette jeunesse avoir peur de notre belle nature.

Mais question est la suivante, avez vous déjà eu cette situation, comment apporter progressivement du plaisir aux gamins ?

Perso j'hésite à les jeter dans par la portière de la bagnole avec de l'eau et du pain et revenir le lendemain :)

Merci
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: mrfroggy le 06 août 2017 à 21:04:24
Comme je te comprends, puisque ma fille refuse  d aller au contact de la nature, à cause d une arachnophobie carabinée...
Mais beaucoup d adultes ne sont pas à l aise aux contact des insectes.
Les plantes , comme les ronces sont chiantes, mais elle font rarement peur.
Apres , la répulsion pour les insectes je peux comprendre, je pense meme que c est "naturel"..et que c est un réflexe ancestral de les chasser..
Moi j ai plutôt tendance a fuir les gens..ce qui n est pas spécialement un signe de bonne santé mentale  ;#
Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 06 août 2017 à 22:33:54
Moi j ai plutôt tendance a fuir les gens..ce qui n est pas spécialement un signe de bonne santé mentale  ;#

Idem  :lol:

Merci Pierrot, je vais essayer cette technique et d'ici quelques années un stage CEETS ;)
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Utopie le 07 août 2017 à 13:13:42
On a peur de ce que l'on ne connait pas.
L'autre jour je discutais avec une institutrice. Elle avait comme problème qu'elle ne pouvait pas faire de sorties en pleine nature car les petites filles ne savaient plus faire pipi dehors toutes seules. Du coup l'école envisagait d'acheter des pisses debouts pour pouvoir faire des sorties dans les bois. Cette école est située en Haute-Savoie ! Quand cette dame m'a raconter cela j'ai failli défaillir. Comment l'être humain pouvait-il en arriver là ?
Idem, une cliente du sud de l'espagne souffrait de la chaleur dans le Jura ! Normale, bureau climatisé, voiture climatisée, maison climatisée et elle ne sortait dehors que pour aller se baigner à la mer.
Bref, tout cela pour dire que les gamins il ne faut pas trop leur en demander. Une épuisette, une mare, un petit livre d'identification des animaux de la mare. C'est pas trop physique et ca permet de découvrir gentilement la nature et d'en avoir moins peur... Ils ne sont pas du tout comme nous au même age c'est certain. Il faut s'adapter sinon on risque de les écoeurer.
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Dav le 07 août 2017 à 15:42:46
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19573067&cfilm=229831.html

Et tout est dit...  :'(

Dans l'armée, on formait les soldats dans un état d'esprit "ça passe ou ça casse"...
On en est revenu, et, selon moi, cela tenait du bon sens, car un esprit bien câblé pouvait donner le meilleur de lui même sans forcément être "cassé".
(D'ailleurs, le Manitou lui même l'avait évoqué).
Mais je crois qu'aujourd'hui, ça devient de plus en plus difficile, car on a beau expliquER à nos enfants la nécessité de l'effort pour l'aboutissement de nos objectifs et pour notre (sur)vie, notre culture du loisir et du (multi)média les en dissuade à chaque seconde.

Tant est si bien que pour ma part, j'ai peur qu'on doive en revenir au "tu veux boire, manger, dormir?... tu devras en baver d'abord"...

Non pas par sadisme, mais parce que j'ai peur que nos enfants, enfin ceux qui vivent en ville (soit 90% de notre jeune population), n'aient d'autres valeurs sur lesquelles calibrer leurs jugements...

 :'( :'( :'( :'( :'( :'(
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: beurk le 07 août 2017 à 21:41:34
Je fait le même constat , et j'ai les même inquietudes.....Comme le dit le dicton " l'emerveillement est le premier pas vers le respect" , pour creer l'interet  dans l'esprit des enfant ,je pense qu'il nous faut faire l'effort de susciter l'emerveillement pour allumer une flamme.....;en gros leur faire voir le meilleur , faire en sortent que des images , des sensations , des goûts s'impriment au plus profond d'eux même et laisser germer ces petites graines , eviter de les jeter dans les horties, et de les forcer histoire de leur montrer que tonton est un dur et que la vie c'est comme ça....il n'en retiendront qu'une chose, que tonton est un gros C...
A vrai dire , en tant que parent j'ai assez bien raté ce virage  :down: :down: , la faute a toussa toussa.....en revanche je prepare activement cette etape vis a vis de mes futurs petit enfants  :love: d'ici une dizaine d'année........
J'avoue etre blasé de la cuture ultra-connecté , du dieu Neymar , des anges de la télédébilité , des application smartphone que si tu les a pas tu vas mourrir en sortant de chez toi , des bagnoles qui t'assistent en long en larges et en travers , de cette perfusion a l'assistance en toute circonstance a laquelle on nous a drogué au point de nous faire oublier le sens et la conscience de nos actions ......c'est ton smartphone qui te dit si tu vas bien, si  tu fait bien, alors te donne pas la peine de reflechir.....reste connecté et ne t'eloigne surtout par d'une prise de courant  :doubleup:
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 07 août 2017 à 22:38:50
Un grand merci pour vos réponses.

Alors pour info, je suis le tonton le plus cool au monde (d'après eux) et j'ai justement éviter de forcer le truc. Je préféré le ''pas grave, je peux comprendre etc''.

Je suis passé par l'armée pro, engagé EVAT donc plus cool que la période d'avant (même si j'ai bien pris dans la tronche).

Il faut effectivement poussé les enfants sur le côté ludique de la chose et évitant le boot camp.

Bon après, j'ai eu la chance d'avoir un cadre nature pour grandir et des parents qui aiment expliquer, pousser à la curiosité et surtout internet n'était qu'au début (j'ai 33 ans).

Je vais acheter des bouquins pour commencer à semer un peu partout chez eux  :closedeyes:

Aleks
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Merlin06 le 08 août 2017 à 07:26:00
Copains des bois, excellent foutu bouquin pour ça! :D
Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 08 août 2017 à 07:40:23
Copains des bois, excellent foutu bouquin pour ça! :D

Merci pour l'info  :doubleup:
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Utopie le 09 août 2017 à 16:27:33
La hulotte. Le journal le plus lu dans les terriers !
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: fan le 09 août 2017 à 17:09:48
"Comment élever un enfant sauvage en ville"
de Scott D. Sampson
ed Les Arènes
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: adrien.hr le 10 août 2017 à 07:54:44
Salut à tous,

Pour ma part j'ai deux neveux très énergiques7 et 10 ans, depuis déjà plusieurs années ils ont eu l'occasion de grimper en montagne en randonnée avec la famille, aller au champignons avec tonton, en balade, faire des cabanes, fabriquer un arc, découvrir tout pleins de trucs tout simplement.

Le cheminement c'était d'y aller tous ensemble, pas seulement avec tonton mais aussi avec les parents, les grands parents, sans être des grand randonneurs, on aime tous une petite balade en forêt de temps en temps et je pense que ça s'est fait assez naturellement. Après clairement, il va falloir continuer à entretenir l'intérêt, notamment pour le grand qui entre gentiment dans l'adolescence et se blase un peu de tout. Par contre, clairement, dès que le petit frère sort son "copain des bois" offert par tonton et qu'on commencent à préparer une aventure ensemble le grand se prend au jeux et veut participer, simplement, il faut que l'envie vienne d'elle-même et pas forcément lui proposer directement.

Selon mes souvenirs, j'étais un peu pareil à cet âge, mes parents avaient un peu du mal à me faire sortir en forêt et leur technique était simple, j'avais repéré une énorme fourmilière de fourmis rousses sur le bord du chemin ou l'on se baladait et ils me le rappelaient à chaque fois, "on va à la fourmilière" !
ça permettait que je traine un peu moins les pieds et comme ils me le répétaient toujours, une fois que j'étais dans la balade je m'éclatait toujours.

Une autre piste de réflexion, les scouts (certains peuvent être effrayer par l'aspect religion qui n'est pourtant plus autant présent) ou les éclaireurs de la nature (plus difficile de trouver un groupe proche de chez soi : http://www.edln.org/edln/accueil/article/contacts-19 ) c'est aussi une bonne méthode pour que les enfants s'intéressent à la nature tout en s'éclatant avec les copains.
Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Chill le 10 août 2017 à 12:20:14
Une autre piste de réflexion, les scouts (certains peuvent être effrayer par l'aspect religion qui n'est pourtant plus autant présent) ou les éclaireurs de la nature (plus difficile de trouver un groupe proche de chez soi : http://www.edln.org/edln/accueil/article/contacts-19 ) c'est aussi une bonne méthode pour que les enfants s'intéressent à la nature tout en s'éclatant avec les copains.

Pour les mouvement scouts ne se déclarant pas religieux et officiellement reconnus en France :
Sachant que pour les autres, seuls l'AGSE et les SUF ont une réelle exigence religieuse. (Pour prononcer la promesse)

    Chill.
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 10 août 2017 à 13:25:54
Vous êtes les meilleurs.

Je vais tester gentiment et voir le retex!

Bonne journée
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: bloodyfrog le 10 août 2017 à 14:03:45
Une autre solution peut être d'offrir un petit cadeau à vocation nature.

Exemple un firesteel.
Première démo en toute sécurité au fond du jardin ou sur le balcon.
Puis prétexte à une sortie dans les bois pour aller un feu de camp* (et y faire griller quelque chose pourquoi pas), sans forcément marcher beaucoup.
Puis à une autre sortie pour chercher de l'amadou ou du bois gras (en marchant un peu cette fois...). Etc...

Manu.

Note*: évite les forets du Sud Est en ce moment pour ces expériences...

Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 10 août 2017 à 14:33:48
Une autre solution peut être d'offrir un petit cadeau à vocation nature.

Exemple un firesteel.

Merci Manu, je pense que le cadeau ''carotte'' pour sortir c'est bien aussi.
Je vais essayer en complément.
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: fan le 10 août 2017 à 17:24:22
Tes neveux ont quel âge?
Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Izula le 10 août 2017 à 17:25:45
Tes neveux ont quel âge?

De 09 à 14 ans
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Kilbith le 10 août 2017 à 17:29:47
Pour les mouvement scouts ne se déclarant pas religieux et officiellement reconnus en France :
  • Neutres : ENF (http://www.eclaireurs.org/)
  • Laïcs : EEF (http://www.eedf.asso.fr/) ou FEE (http://www.scout-fee.org/)
Sachant que pour les autres, seuls l'AGSE et les SUF ont une réelle exigence religieuse. (Pour prononcer la promesse)

    Chill.

Les scouts restent une excellente façon de s'initier à la vie dans la nature, entre autre choses. Il faut évidemment faire attention à ce que le groupe que l'on rejoint soit en accord avec la culture et les convictions que l'on veut faire partager/découvrir aux enfants.

Certains groupes mettent plus l'accent que d'autres sur la tradition religieuse et/ou la pratique (indépendamment de l'affiliation), il suffit de bien comprendre où l'on s'engage.

Dans l'ordre : Esprit, technique matos...il y a beaucoup à explorer du coté esprit. ;)
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: fan le 10 août 2017 à 17:55:17
J'ai des enfants dans la même tranche d'âge.
Une sortie avec les copains de mes enfants est beaucoup plus attractive (ils ne râlent pas!), de la nourriture et des boissons sont une aide précieuse. Un feu, c'est le top, même un feu pourri parce quej'ai encore du mal à le faire.
Sortir avec un gentil chien c'est un plus.

J'ai aussi eu une expérience de bivouac assez ratée l'année dernière: les insectes qui grattent dans les feuilles mortes font un bruit flippant, il faisait trop chaud... , le plus craintif a bien dormi sous le tarp avec moi, et les deux autres nous ont rejoint après avoir hurlé de peur suite à un bruit hautement suspect ( à 4 sous un tarp... je dépassais un peu). Le matin , ils ont voulu me faire croire que des marcassins, que dis-je .. des sangliers rodaient autor du tarp.

J'ai récidivé cette année pour la fête des mères (ils ne pouvaient pas refuser)...départ à l'arrache, un peu limite par rapport à la tombée de la nuit. Il faisait à nouveau trop chaud. Bivouac seuls en sursac, avec le chien au Donon, haut lieu touristique des Vosges. Un raffut du tonnerre ( une fête avec les basses à fond venant de la vallée). Le pompon, vers une heure du matin enfin endormis, le chien qui gronde et une lampe torche dirigée vers nous. On était bien stressés. En allant voir c'était un photographe , aussi effrayé que nous ( lui par le grondement du chien ( 7 kg tout mouillé), qui venait faire des photos d'étoiles filantes.
On a bien rigolé, et on s'est dit que c'était le scénario le plus flippant (être réveillé en pleine nature par un humain inconnu), et que maintenant c'était fait!
Maintenant il voudraient qu'on emmène un copains et ma fille de16 ans fait des campings sauvages avec ses potes.
Yess!!
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: VieuxMora le 10 août 2017 à 19:15:02
Un bouquin que j'ai trouvé au Jardin Alpin du col du Lautaret (et ce jardin mérite la visite, de préférence en juin/ juillet)
C'est "Le Manuel du jeune aventurier" par Claude Lux, aux éditions Vigot.
Je l'ai acheté pour mes petits enfants (11 ans) et leur remet demain. Nous sommes en bord de mer.
C'est une sorte de Manuel des Castors up to date, avec de nombreuses activités expliquées avec talent.
Trouvable chez les amazfnac et autres dealers.
Une critique:
http://www.leblogdelamarmite.fr/book/le-manuel-du-jeune-aventurier-exploration-et-decouverte-de-la-nature/
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: olivetree le 18 décembre 2017 à 08:48:16
Je déterre le sujet.

Oui, effectivement, la jeunesse n'a plus d'objectif et les social media en font des gens superficiels, en général s'entend. J'ai fait la même expérience que l'auteur du fil de discussion. Imaginez, dans la Beauce il y a des serpents mais il faut les chercher et les chercher longtemps. Perso, j'en ai pas encore vu.
Petite promenade familliale, on traverse un gué, etc, on s'enfonce dans la forêt. Et la nièce de 16 piges qui fait une crise d'hystérie parce qu'elle a vu quelque chose bouger et qu'elle a peur des serpents. J'ai beau lui expliquer qu'au pire c'est un lézard qui a prit la fuite en voyant sa laideur. Rien y a fait. Puis ça a été le faible réseau GSM. Bon! Basta, on rentre et va retrouver tes social addict. Les plus petits eux, ont été contaminé par la peur irréfléchie de mademoiselle. Dans tout cela je me suis dit que le pire c'est cette addiction au smartphone. Tu ne peux pas lacher ce truc 2 petites heures. grave...
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: raphael le 18 décembre 2017 à 12:00:16
https://www.letemps.ch/opinions/2017/12/15/generation-cretins (https://www.letemps.ch/opinions/2017/12/15/generation-cretins)



Génération crétins

OPINION. Un reportage d’Arte explique pourquoi le QI moyen de la population est depuis vingt ans en baisse. Attention, l’inculture menace

 ;#
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Merlin06 le 18 décembre 2017 à 12:16:58
HS on, super film et intro qui tue, Idiocracy: https://www.youtube.com/watch?v=4ltVtbPp1wo ;)
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: olivetree le 18 décembre 2017 à 12:32:23
https://www.letemps.ch/opinions/2017/12/15/generation-cretins (https://www.letemps.ch/opinions/2017/12/15/generation-cretins)



Génération crétins

OPINION. Un reportage d’Arte explique pourquoi le QI moyen de la population est depuis vingt ans en baisse. Attention, l’inculture menace

 ;#

J'avais vu ce reportage.

Peut-être que l'endroit où je vis est particulier mais combien de fois ai je entendu les gamins dans le car qui se projetaient dans l'avenir du genre : " j'aurai ma caille, 2 gosses un 4x4 et une maison." La case boulot n'existe pas dans leur esprit, la notion de faire des études non plus et la notion d'effort encore moins. La vie est un click...
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: jeanmi le 18 décembre 2017 à 16:23:10
C'est un peu "facile" de pointer le "négatif" chez les jeunes...
Ne faudrait-il pas plutôt se remettre en question (nous les +de 40 ans) ?
Ne faudrait-il pas plutôt chercher à comprendre pourquoi notre génération et celle d'avant à laisser le monde occidental devenir ce qu'il est ? (monsanto, lobbying, pseudo écolo,...)

Le reportage d'Arte (excellent) Demain tous crétin, explique bien l"ampleur du désastre à venir et certaines causes.

Je suis en contact quotidien avec des jeunes (de part mon activité pro) et en effet il y a des dérives graves dans l'éducation (à la maison et à l'école), mais je pense également que rien n'est perdu, et que comme souvent, c'est une minorité qui agit et qui ne baisse pas les bras qui peux faire bouger les lignes.

C'est donc la responsabilité de tout à chacun de co-éduquer, de résister au mirage du consumérisme, d'être des exemple pour notre jeunesse, de faire "sa"part.

Même si sur le moment on a l'impression que d'organiser une rando découverte, un mini camp nature, un atelier bois, un grand jeu en forêt,...
c'est "futile" et ça sert à rien, parfois quelques années après, on croise un jeune et il nous aborde :
je me souvient de toi, tu nous as appris a faire un feu et que la nature c'est cool...et que il faut réfléchir avant de faire....
ben ça, ça rebooste et donne envie de continuer....

Désolé, c'est parti un peu dans tous les sens,
mais vraiment, la jeunesse ne se fait pas toute seule....
A méditer.
(il faut tout un village pour élever un enfant) et ça c'est de moins en moins facile à faire comprendre.... 
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Persil le 18 décembre 2017 à 16:59:02
+1
Il ne faut pas s'attendre à ce que les graines semées portent leurs fruits tout de suite ...
Montrer l'exemple et cadrer c'est bien le rôle des éducateurs, quand on voit le degré d'addictions multiples de la plus grande majorité des adultes, je trouve ça injuste de reprocher aux jeunes d'avoir le même genre de comportement.
Perso, j'essaye de tenir ma ligne et de semer des graines autour de moi. Quand je vois mon parcours je pense qu'on ne peut jamais savoir à quel moment elles germeront ni la forme qu'elles prendront ! ;-)
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'effet dans le visible tout de suite que ça ne sert à rien !
"Faire de son mieux et lâcher prise "  :-)
ET pour tout dire je préfère bien souvent la compagnie des jeunes que celle de leurs parents ...
Titre: Re : Re : La jeunesse...
Posté par: Merlin06 le 18 décembre 2017 à 17:16:42
C'est un peu "facile" de pointer le "négatif" chez les jeunes...
Ne faudrait-il pas plutôt se remettre en question (nous les +de 40 ans) ?
Ne faudrait-il pas plutôt chercher à comprendre pourquoi notre génération et celle d'avant à laisser le monde occidental devenir ce qu'il est ? (monsanto, lobbying, pseudo écolo,...)

La génération des boomers a laissée le monde occidental devenir ce qu'il est pour satisfaire ses envies égoïstes, elle se bat griffes et ongles pour conserver un mode de vie intenable sur le long terme, avec les conséquences que l'on connaît.
Les Xers on ramassé les restes. Les Yers ont pris une grosse claque et refusent les règles du jeu(en se voilant la face ou en réagissant de manière "extrême").
Les études de Strauss et Howe, même si lacunaires et USAcentrées, ont l'avantage de proposer une analyse simple de l'évolution des sociétés.
https://en.wikipedia.org/wiki/Strauss%E2%80%93Howe_generational_theory
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: jeanmi le 20 décembre 2017 à 17:36:28
Histoire d'apporter un peu de signal au post :

ce qui marche bien avec les "jeunes" pour les amener "en douceur" à apprécier les sorties dans la verte, c'est par exemple le géocaching (en plus ça permet d'utiliser leur smartphone...) on rajoute une petite couche de : si jamais on se coupe en faisant casse croute ou fait quoi ? Si Kévin tombe dans les pommes c'est quoi les bons réflexes ? Tu dis quoi au monsieur du 18 ? ben on aborde les gestes de premier secours...
On peut également : tu connais cet arbre ? tient si tu te fais piquer par des orties, tu utilises cette plante et cela soulage direct (botanique).

Puis plus tard : ça vous dirait un bivouac pour réaliser un circuit avec plusieurs geocaches ?
(par chez moi : Vosges du nord, il y a vraiment beaucoup de circuits sympas avec des géocaches)

Bref, au fond, c'est souvent nous (adultes) qui nous mettons des freins...
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Draven le 20 décembre 2017 à 17:54:18
Juste pour dire :

Pour les 11ans de mon beau-fils il voulait un sac de couchage pour me suivre plus souvent en rando ( parce que j'en avais marre de faire le sherpa en prenant plein de matos pour lui en back-up ), donc il a eu un Def 4 pour son anniv ( et une boussole ), ensuite je lui ai refilé un sac a dos et la pour ses 13ans on lui a payé un matelas Exped et je lui ai offert un couteau suisse pour remplacer son opinel bout rond...

Comme quoi, y'a pas d'age :p

( pour noël, il va avoir un tarp, un hamac et je vais lui constituer un kit feu, une trousse de secours, etc... ).
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Dav le 13 janvier 2018 à 22:40:47
HS on, super film et intro qui tue, Idiocracy: https://www.youtube.com/watch?v=4ltVtbPp1wo ;)

Pas si HS que ça... au contraire je trouve...

J'ajouterais ceci:

« Die Antiquiertheit des Menschen » (L’obsolescence de l’homme) Günther Anders qu'il publie en 1956, écrit à la page 122 ceci :

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste.

Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif.

On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur (qu’il faudra entretenir) sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.

Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir. »

Günther Anders dans son livre : « Die Antiquiertheit des Menschen » 1956 - P.12

A bon entendeur...  :closedeyes:
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Mrod le 15 janvier 2018 à 03:34:02
Salut,

Les questionnements, constats et réflexions que vous avez sont justes et très importants. Dans le secteur de l'animation nature, éducation à l'environnement, etc, se sont des questions que les professionnels se posent depuis un moment déjà. Un collectif a même était crée pour cela y'a quelques années, le résultat de leur travaux à donné un livre qui est tout simplement une bible dans ce domaine, c'est destiné aux professionnels à la base donc y'a des choses pas forcément utiles à tous (genre législation sur l'encadrement de groupe). Mais ça vaut le coup de l'acheter si ce sujet vous intéresse et que vous souhaitez, comme nous: Permettre, faciliter et encourager les sorties et bivouacs de groupes dans la nature, le ”vivre dehors”.

Il s’appelle "Sortir avec un groupe dans la nature" aux Éditions Ecologistes de l'Euzière (une asso géniale).

Vous pouvez l'acheter sur le site des écolos directement, pour seulement 15€ LIEN du tome 1 (http://librairie.euziere.org/accueil/3-sortir-dans-la-nature-avec-un-groupe-9782906128309.html)

Le premier tome se suffit à lui même, très franchement. Le second va "plus loin, plus longtemps, autrement", il est génial aussi, complémentaire mais pas indispensable. LIEN du tome 2 (http://librairie.euziere.org/accueil/63-sortir-dans-la-nature-avec-un-groupe-tome-2-9782906128323.html)

Je vous colle le descriptif du tome 1 qui explique plus en détail comment, par qui et pourquoi il a été écrit:
Ce projet est issu des rencontres “Éduquer dans la nature, une pratique en danger !” organisées par le groupe “Sortir !“, animé par le réseau École et Nature.
Partant du constat que les groupes, les formations d’animateurs, les classes, sortent moins qu’avant ; l’idée est de concevoir un document simple, concret et attractif qui apporte des trucs, astuces, ressources et conseils techniques, afin de faciliter et de favoriser le retour au terrain des groupes (tous publics) et de leurs animateurs.

Le contact direct avec la nature est source de plaisir, de découvertes et d’apprentissages irremplaçables.
Manque de formation, d’expérience, peur de mal faire, crainte des risques et méconnaissance du cadre réglementaire sont les principaux freins à cette pratique.
Animateurs, enseignants, moniteurs des sports de nature, formateurs, éducateurs ou directeurs d’Accueil Collectifs de Mineurs, ce livre concret et pratique vous guidera de la préparation à la réalisation de votre sortie à la journée, votre bivouac ou votre mini-camp.
Fruit d’années d’expériences de séjours en nature, il est l’oeuvre collective d’animateurs et de formateurs en éducation à l’environnement, qui militent pour que les sorties dans la nature aient la place qu’elles méritent dans l’éducation et l’épanouissement des enfants… et des adultes !
L’aventure continue, bonnes découvertes.

Descriptif tome 2
Sortir dans la nature est un enjeu de santé public, dont prennent conscience nombreux parents et professionnels.
Un guide pratique avec des astuces concrètes pour organiser des séjours, de camps fixes ou itinérants en mer ou montagne, à pied, à vélo, à cheval...
Des récits d’expériences d’animatrices et animateurs passionnés qui partagent leurs apprentissages et compétences afin de rendre possible le plus grand nombre de projets. Écrit par un groupe d’animateurs professionnels et expérimentés, passionnés de sorties en pleine nature.

Nico
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Dav le 15 janvier 2018 à 09:25:43
Salut Nico,

C'est une très bonne approche, je vais regarder les références que tu cites, j'en suis friand pour constituer un petit patrimoine culturel pour ma fille.

Qu'en advient-il fasse au raz-de-marée crétinisant décrit dans le texte que j'ai pu partager avec vous? (Qui n'est que le reflet du film "Idiocracy" cité un peu plus en amont..., juste écrit 60 ans à l'avance...  :glare: )

J'ai besoin que quelqu'un me redonne espoir là...
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Ascanio le 15 janvier 2018 à 13:21:57
Il me vient une idée : encourager ces enfants à se demander ce qui leur arriverait en cas d'EMC, comme celui auquel nous avons échappé en 2012, pour rappel : plus rien d'éléctrique, donc plus d'ordinateurs, de smartphones, de GPS, plus non plus de bagnoles, sauf peut-être quelques antiques diesels, sauf qu'il n'y aurait plus de carburant ; pire, plus d'eau, plus rien à manger dans les supermarchés. Ah, aussi, plus de lumière la nuit.
Ou s'ils se retrouvent du mauvais côté du mur, dans Hunger Games ?
Bon, d'accord, je reconnais, je propose d'en faire des survivalistes :o. Hou le vilain mot !
Titre: Re : La jeunesse...
Posté par: Dav le 15 janvier 2018 à 14:49:52
Essaie juste de leur dire "plus de portable pendant 1h..."
Et essaie de revenir nous voir si tu survis  :lol:

(edit: PAVC)