Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en contexte dégradé / vie en autarcie => Discussion démarrée par: onc roger le 17 octobre 2016 à 17:42:53

Titre: Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 17 octobre 2016 à 17:42:53
Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques

Dans ce fil je vais tenter de donner une idée de ce qu'on peut raisonnablement attendre d'une petite installation à panneaux solaires photovoltaïques.

Je ne suis pas spécialiste en photovoltaïque et ma connaissance du sujet est en majeure partie théorique ! En fait je n'avais pas l'intention d'écrire tout ça ...  ;D

Tout est parti de la constatation, suite à différents posts ici ou ailleurs,  que pas mal de monde semblait ne pas du tout savoir ce qu'il est réaliste d'attendre des panneaux solaires.
Du coup j'ai commencé à écrire quelques explications, non pas parce que je me considérais comme le plus compétent mais juste parce qu'il fallait que quelqu'un le fasse et que personne d'autre ne semblait vouloir se dévouer ...

De fil en aiguille, une précision en amenant une autre, il a fallu ajouter bien plus de choses et ce que je voyais en commençant comme un court post s'est transformée en ça ...


Un panneau solaire photovoltaïque (noté  psp dans la suite du texte) est un dispositif destiné à convertir DIRECTEMENT l'énergie du rayonnement solaire en électricité.

Les caractéristiques importantes sont :

La puissance crête :

C'est la puissance maximale qu'on peut obtenir d'un psp placé dans des conditions idéales (temps clair, soleil à la verticale, température de 25°C).
Elle dépend de la technologie utilisée et est directement proportionnelle à la surface du psp. Cela veut dire que, tout le reste étant identique, un psp de 2m² permettra de fournir 2 fois plus de puissance qu'un psp de 1m²

Par exemple les psp le plus couramment vendus aujourd'hui ont une puissance crête d'environ 150 Watt crête (noté Wc) par m²

La puissance fournie dépend bien entendu de l'intensité du rayonnement solaire reçu.
Si le rayonnement reçu est plus faible (par exemple : ciel voilé ou soleil plus bas sur l'horizon) alors la puissance électrique fournie diminue à peu près dans les mêmes proportions. Pour un temps pluvieux ou un ciel très nuageux le rayonnement reçu peut descendre très bas et on n'obtient alors plus que 10% de la puissance crête en sortie du psp (soit environ 15W/m²)


La tension de sortie :

Ce paramètre dépend du nombre de cellules que comporte le psp et de la façon dont elles sont associées. Elle est déterminée par le constructeur et à l'achat on choisi la tension d'un psp en fonction de l'usage qu'on veut en faire : Pour générer du 220V alternatif (à l'aide d'un onduleur) on va plutot prendre des psp fournissant une tension élevée (souvent autour de 90-100V) alors que pour un stockage local dans des batteries on va plutot choisir une tension de 12V ou 24V correspondant aux batteries couramment disponibles.

Il faut aussi savoir que pour un même psp la tension de sortie varie fortement en fonction de l'intensité du rayonnement reçu et de la puissance consommée.

Par exemple pour un psp de 150Wc destiné à une utilisation en 12V :

- Intensité reçue maximum et pas de charge (tension à vide) U= 23,2V
- Intensité reçue maximum et 150W consommé U= 18.4V
- Intensité reçue 80% du maximum et 110W consommés U= 16.6V
... Et si l'intensité du rayonnement reçu descend beaucoup alors la tension peu descendre encore beaucoup plus bas !

On constate qu'un psp "12V" sort la plupart du temps bien plus de 12V et, que ce soit pour charger une batterie ou en utilisation directe, il est quasiment obligatoire d'utiliser un régulateur en sortie sous peine de tout cramer !


Bon ok alors maintenant j'ai un psp de 1m² dans mon jardin : Ça me donne quoi ?

Ça dépend ;)

De nombreux paramètres peuvent  faire varier la "quantité d'électricité" (physiquement c'est une puissance pendant un certain temps, donc une énergie) obtenue dont :
- La météo : Nuages ou soleil nous avons  vu que le résultat était très différent (d'un rapport 10 environ)
- L'heure : influe sur l'orientation et la hauteur du soleil
- La latitude : Plus nous sommes loin de l'équateur et moins le soleil monte haut dans le ciel, la latitude a aussi une grande influence sur la variation de la durée du jour (et donc de la "quantité d’électricité" récupérable par jour car il s'agit bien de Watts multipliés par des heures) entre l'été et l'hiver.
- L'orientation : L'idéal serait que le psp soit toujours orienté vers le soleil mais pour des raisons pratiques (place disponible, cout d'un système mobile) c'est rarement le cas.
- La température : Le rendement d'un psp diminue avec la température.

Tous ces paramètres sont difficiles à estimer au niveau particulier mais on trouve des graphiques et des calculateurs en ligne permettant de les prendre en compte globalement en fonction de la localisation.

Exemple :

Avec Un psp de 1m², orienté plein sud, incliné à 45° et situé 1) à Montpellier 2) à Lille
(calculé grâce au site http://re.jrc.ec.europa.eu/pvgis/apps4/pvest.php?lang=fr&map=europe (http://re.jrc.ec.europa.eu/pvgis/apps4/pvest.php?lang=fr&map=europe))

      Montpellier   Lille
Jan       460      180
Fev       620      280
Mar       740      480
Avr       710      620
Mai       730      610
Juin       760      610
Juil        790      610
Aug       760      500
Sep       720      520
Oct        560      360
Nov       460      210
Dec       420      170
Moyenne
/ an      644      435

Les chiffres indiquent pour chaque mois l’énergie moyenne récupérée par jour et l'unité est le Wh.

Donc pour résumer avec mon psp de 1m² à Montpellier un jour du mois de juillet j'obtiens 790Wh alors qu'à Lille au mois de décembre avec le même psp je n'ai plus que 170Wh !

!! Il s'agit de MOYENNES établies sur plusieurs années (voir le site donné plus haut pour les détails) c'est à dire que pour un mois d'aout particulièrement pluvieux par exemple, on pourra avoir notablement moins (ou plus pour un mois de décembre ensoleillé) !!



A suivre ...
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 17 octobre 2016 à 17:43:25
Nous avons dit plus haut qu'à cause de sa tension de sortie fortement variable il est  difficile d'utiliser un psp sans régulateur ... Mais c'est quoi un régulateur ?

Avertissement :
Je connais mal le fonctionnement détaillé (optimisation des cycles de charge, séparation batterie/utilisation, ...) et les performances (j'ai notamment du mal à trouver des infos fiable sur les valeurs de rendement) des régulateurs modernes  donc je laisse cette partie à l'état d'ébauche.
Si quelqu'un se sent d'attaque pour écrire quelque chose de plus détaillé (sans aller trop loin non plus) ou corriger mes erreurs qu'il me contacte et j'insèrerai volontiers sa contribution ici !


Le régulateur :

Un régulateur est un dispositif qui accepte une tension variable en entrée et qui la transforme en une tension de valeur connue et fixe (enfin à peu près, les modèles optimisés pour la recharge de batteries pouvant faire varier la tension en fonction de l'état de charge de la batterie)

Comme rien n'est gratuit en électronique cette transformation consomme une partie de la puissance reçue. Le rapport entre la puissance entrant et celle sortant s'appelle le rendement.
Dans l'idéal ce rendement doit être le plus près possible de 1 (puissance en sortie = puissance en entrée) en sachant que dans la vraie vie un rendement de 0.9 (90% de la puissance consommée en entrée est transmise en sortie) sera considéré comme excellent.

Il existe deux grandes catégories de régulateurs : ceux du type "linéaire" et ceux du type "à découpage" (aussi appelés PWM).


Les régulateurs linéaires

Ils existent en différentes variantes  mais ils ont tous en commun d'avoir un assez mauvais rendement (ordre de grandeur de 0.7 à 0.8 ) et maintenant qu'on trouve facilement des régulateurs à découpage ils ne devraient plus être utilisés.

A savoir pour ceux qui serait tentés par le DIY : tous les schémas que j'ai trouvé sur le net sont de ce type !

En très gros : Un régulateur série va  prendre la tension fournie par le psp (mettons entre 17v et 20V ) et la faire chuter à la tension voulue (mettons 13.8V qui est la tension d'une batterie à pleine charge) en dissipant l'excédent de puissance sous forme de chaleur.


Les régulateurs à découpage :

A ma connaissance tous les régulateurs  normalement vendus aujourd'hui pour du solaire sont de ce type.

Contrairement aux régulateurs linéaires ils sont capables de transformer une tension en une autre en transformant l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie (d'où le courant plus important en sortie qu'en entrée). Comme toujours il y a des pertes au passage mais relativement modérées ce qui permet d'atteindre des rendements de l'ordre de 0.9

Les régulateurs dit MPTT rentrent aussi dans cette catégorie et leur rendement propre est le même que celui des autres régulateurs à découpage. Par contre ils possèdent en plus un système permettant de faire fonctionner le psp dans de meilleures conditions ce qui augmente la puissance qu'on peut en tirer.

Le rendement a un effet direct sur l'énergie utilisable et en reprenant la table du post précédent et en lui appliquant un rendement de 0.9 on obtient :

      Montpellier   Lille
Jan      410      160
Fev      560      250
Mar      670      430
Avr      640      560
Mai      660      550
Juin      680      550
Juil       710      550
Aug      680      450
Sep      650      470
Oct       500      320
Nov      410      190
Dec      380      150
Moyenne
/an      580      390


Bon j'avais prévenu mais c'est pire que je  croyais : Il semble que je me soit emmêlé les pinceaux en extrapolant un domaine que je connais  (les convertisseurs DC/DC et ce qu'on nomme régulateur dans mon métier) à un domaine que je ne connais pas (les régulateurs utilisés dans le monde des panneaux solaires et autres  éoliennes)
Je raye en attendant que quelqu'un de mieux informé réécrive tout ça correctement

OK ... Alors j'habite (c'est faux mais c'est juste pour continuer avec les exemples précédents et à choisir je préfère Montpellier à Lille ;) ) à Montpellier avec mon psp de 1m², on est en octobre !
La table précédente indique une énergie moyenne par jour de 500Wh

Est-ce que ça veut dire que je peux alimenter mon spot de 500W en permanence avec ?

Non !

Ce qu'indique la table c'est que si j'arrivais à utiliser directement (et sans perte) toute l'énergie produite au cours de la journée je pourrais dépenser 500W pendant une seule heure ou 100W pendant 5 heures, 50W pendant 10 heures, etc.

En fait ça serait bien entendu plus embêtant que cela car j'obtiendrais 0W la nuit, seulement quelques Watts,en début de matinée et en fin d'après midi et la plus grosse partie de la production se ferait dans les quelques heures autour de midi (à l'heure solaire) et c'est pour cela qu'on utilise généralement les psp avec une batterie qui permet de décaler l'utilisation de l'énergie récupérée.

Ce qui nous amène donc à parler de :

La batterie :

Une batterie tout le monde connait plus ou moins : c'est justement un dispositif destiné à stocker de l'énergie électrique. Donc c'est parfait on va pouvoir stocker l'énergie produite par le psp quand il y a du soleil pour pouvoir l'utiliser quand on veut !

Oui ... Mais ! ;)

L'énergie qu'on récupère dans une batterie est toujours inférieure à celle qu'on y a mis !


Les batteries couramment utilisée sont du type "au plomb" et présentent, quand elles sont en bon état, un rendement (le rapport entre l'énergie électrique qu'on y rentre et celle qu'on peut en ressortir) situé vers 0.75

C'est à dire que si je prends une batterie au plomb dont la capacité est donnée pour 100Wh, pour pouvoir en ressortir les 100Wh annoncés il faudra lui "donner"  au minimum 100/0.75 = 133Wh !

Pour reprendre l'exemple précédent où mon psp de 1m² me donnait 500Wh par jour, si je stocke toute ma production dans une batterie pour l'utiliser plus tard (la nuit suivante par exemple) et bien je ne n'en récupèrerai que 500*0.75 = 375Wh

Pour cette raison il est largement préférable quand c'est possible, d'utiliser directement l'énergie produite plutôt que de la stocker.
Pour l'éclairage on n'a pas trop le choix mais pour alimenter une pompe le temps de remplir la citerne par exemple, il vaut mieux le faire pendant la journée.

Un autre problème de ce type de batterie est que plus on les décharge complètement et plus elles s'usent vite.

Voici un exemple issu de la doc d'une batterie type "gel, décharge profonde" (donc une batterie conçu pour ce genre d'usage)
La durée de vie est de :
- 500 cycles pour une décharge à 80%
- 750 cycles pour une décharge à 50%
- 1800 cycles pour une décharge à 30%

On voit que si cette batterie est chargée/déchargée tous les jours de la moitié de sa capacité, la durée de vie garantie n'est que d'un peu plus de deux ans mais que celle-ci passe passe à presque 5 ans si on limite la décharge à 30% au lieu de 50%.
Et encore il s'agit d'une batterie déjà assez  "haut de gamme" et les batteries du type utilisé dans les voitures supportent encore beaucoup plus mal les décharges importantes.

On peut noter que les régulateurs bien conçus permettent de "couper le courant" automatiquement lorsque la batterie atteint un certain seuil afin d'éviter de trop la décharger.

Voilà ... Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire sur les batteries (diminution de la capacité à froid, gestion de la charge, etc) mais les deux points  présentés permettent déjà de comprendre le minimum à savoir pour une utilisation en solaire photovoltaïque.

edit : correction d'une grossière erreur de calcul
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 17 octobre 2016 à 17:43:49
Voilà nous avons une une installation comportant un/des psp, un régulateur et une/des batterie  et nous obtenons une tension continue de 12V (ou 24V voir 48V).

Le problème c'est qu'une partie de appareils que nous avons l'habitude d'utiliser s'alimentent en 220V (ou 110V suivant les pays) alternatif et que pour les utiliser dans notre installation il va falloir ajouter un convertisseur.

Le convertisseur :

Il s'agit d'un dispositif  électronique destiné à transformer une basse tension continue  (12V par exemple) en une tension alternative similaire à celle du réseau électrique (donc 110v ou 220V suivant les pays).
Je ne m'étendrai pas sur les détails mais le minimum à savoir  dans notre cas est que, encore une fois, la conversion entraine des pertes.
Les  valeurs de rendement que j'ai pu trouver pour des convertisseurs de quelques centaines de W sont de l'ordre de 0.85

Ce qui signifie que pour fournir 85W sur la sortie 220V le convertisseur consomme 100W sur l'entrée 12V, les 15W de différence  étant transformés en chaleur dans le convertisseur

Encore une fois on voit que lorsque c'est possible il est largement préférable d'utiliser des appareils fonctionnant  directement avec la tension produite
(par exemple en utilisant des lampes prévues pour le 12V et non des lampes 220V et un convertisseur)

Le cablage :

Dans une installation basse tension le câblage prend une importance toute particulière car il devient très vite source de pertes supplémentaires. Ces pertes sont dues à la résistance du fil qui s'échauffe lorsqu'il est parcouru par un courant, dissipant ainsi sous forme de chaleur une partie de l'énergie qu'il transporte

La formule de la puissance électrique consommée par un équipement s'écrit :
P = U*I , P étant la puissance en Watt , U la tension en Volt et I le courant en Ampère

Par exemple pour un appareil consommant 100W  :
- Si la tension d'alimentation est de 220V alors le courant est de I = 100/220 = 0,45A
- Si la tension d'alimentation est de 12V alors le courant est I = 100/12 = 8,3A

On voit que pour une puissance donnée plus la tension est faible et plus le courant est élevé ce qui implique d'utiliser du fil de plus beaucoup grosse section que ce à quoi nous sommes habitués à utiliser avec le 220V et de limiter les longueurs au plus court (*).

Une solution possible est de fonctionner avec une tension de 24V, ce qui divise par deux le courant, mais encore faut-il que les appareils qu'on veut utiliser existent dans cette tension.


(*) D'autant plus que les pertes sont fonction du carré du courant  ce qui veut dire que, dans un même fil, un courant multiplié par 2 donne des perte 2*2 = 4 fois plus importantes !

Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Draven le 19 octobre 2016 à 06:42:19
Excellent, j'attends la suite ;)
Tu a créé une installation chez toi ou pas ?
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 19 octobre 2016 à 18:26:26
Merci  :) je commençais à me demander si quelqu'un avait vu ce post  ;#

Je n'ai pas d'installation car j'habite en ville un appartement avec un balcon "encastré" dans la façade de l'immeuble qui me laisse peu de possibilités.

C'est pour cela que je précise que ma connaissance est surtout théorique car même si il y a longtemps que joue par curiosité avec des (tout) petits panneaux je n'ai jamais essayé d'en tirer quelque chose de vraiment utilisable.

Encore une fois le but n'est pas d'écrire le guide ultime qui répondra à tout mais juste d'essayer de donner quelques notions et ordres de grandeur afin d'éviter les questions du style :
- J'ai acheté un panneau solaire. Quelle batterie dois-je utiliser pour alimenter avec un frigo dans ma cabane de jardin ?  (en fait il s'agissait d'un panneau qui devait pouvoir sortir au mieux 10Wc avec un vieux frigo qui devait consommer au moins son kWh par jour)
- Combien de radiateurs électriques et de panneaux solaires dois-je acheter pour chauffer en hiver un local de 25m²  ::)

La suite arrive dès que je peux mais je vois déjà des tas de trucs que j'aurais pu écrire autrement dans ce qui est déjà fait alors c'est pas gagné ...
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 20 octobre 2016 à 00:38:16
Livraison du jour : Chapitre sur les batteries ajouté

Dans le prochain épisode je vais essayer de montrer comment dimensionner l'ensemble avec des exemples.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 20 octobre 2016 à 07:37:35
C'est tout bon, cela reste compréhensible sans trop d'effort, mais c'est suffisant pour dimensionner "à la louche" un projet. Ou pour comprendre pourquoi une installation existante ne tient pas ses promesses :)

Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 20 octobre 2016 à 07:48:59
Citer
L'énergie qu'on récupère dans une batterie est toujours inférieure à celle qu'on y a mis !

C'est un point fondamental quand on parle d'énergie : dès qu'on y touche, il y a des pertes.
Que ce soit dans la phase de "récupération", de gestion, de transport, de stockage ou d'utilisation, le rendement est toujours inférieur à 1.
Insister, insister encore !  ;)

J'apprécie ce fil. Cependant je n'ai pas bien compris pourquoi chacun veut optimiser l'utilisation d'une ressource gratuite et inépuisable ?
Commencer par l'utiliser, même avec des méthodes "bourrin", améliorer ensuite en fonction de ses connaissances et objectifs (geek, radin, babacool, ...), mais utiliser d'abord !

AMHA.

   Chill.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 20 octobre 2016 à 08:14:34
J'apprécie ce fil. Cependant je n'ai pas bien compris pourquoi chacun veut optimiser l'utilisation d'une ressource gratuite et inépuisable ?

Question de coût (à l'achat) et d'encombrement, sans doute. De poids aussi quand on pense à un matériel mobile (à pieds, à vélo, à cheval, en voilier, en camping car, etc)
Et les promesses des commerciaux, qui mènent systématiquement à sous-dimensionner les dispositifs.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 20 octobre 2016 à 09:39:30
J'apprécie ce fil. Cependant je n'ai pas bien compris pourquoi chacun veut optimiser l'utilisation d'une ressource gratuite et inépuisable ?
Commencer par l'utiliser, même avec des méthodes "bourrin", améliorer ensuite en fonction de ses connaissances et objectifs (geek, radin, babacool, ...), mais utiliser d'abord !


Parce que si la ressource en elle même (le rayonnement solaire) est effectivement gratuite et inépuisable,  sa transformation en quelque chose d'utile est comme le dit François, couteuse en argent et en surface.

Le problème est que, justement parce cela semble gratuit et inépuisable, ceux qui ne s'y sont jamais frottés tombent facilement dans le phantasme et c'est cela que je voudrais éviter.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 20 octobre 2016 à 17:40:36
Citation de: François
Et les promesses des commerciaux, qui mènent systématiquement à sous-dimensionner les dispositifs.
Forcément : ils vendent des "solutions". Encore faut-il qu'elles soient une de celles du "problème" de l'acheteur.  ^-^

Citation de: onc roger
sa transformation en quelque chose d'utile ...
La question n'est pas tant : "que vais-je faire de ce que j'ai ?", que : "de quoi ai-je réellement besoin ?"
Poser "le"problème et trouver & comparer des solutions, et non voir quel problème on pourrait résoudre partiellement avec "la" solution disponible.
Pragmatique vs rêveur ; technicien vs technocrate ...

Je crois avoir (enfin) compris l'optique du fil.  :-[
Citation de: onc roger
ceux qui ne s'y sont jamais frottés tombent facilement dans le phantasme et c'est cela que je voudrais éviter.
Citation de: Chill
C'est un point fondamental quand on parle d'énergie : dès qu'on y touche, il y a des pertes.
...  le rendement est toujours inférieur à 1
Insister, insister encore !

désolé pour le bruit, => []

   Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 23 octobre 2016 à 23:27:35
Bonjour,
J'étudie depuis quelque temps la problématique de l’énergie électrique en situation de survie, je peut me prévaloir d'une formation en école d'ingénieur sur le sujet des énergies renouvelables.

Donc en situation hors réseau dans la verte et qu'il faut tout trimbaler dans un sac (BOB) il faut s'intéresser aux panneau solaires pliants à film mince.

Et bien entendu, utiliser des consommateur faibles (LED, Batteries rechargeables...)
Attention, la première précaution à prendre, c'est la "puissance", en effet, il y plus de gadgets que d'appareils valable.
 
La recette pour trier toute ces offres est la suivante:
 
1) tout panneau qui affiche une puissance inférieure à 5 Watts est à proscrire d'office.

2) Pour que votre appareil à charger se charge en des délai correctes il faut que le panneau puisse
    offrir environ 2 Ampère sous 5 Volt en plein soleil, car, dès que celui-ci se cache on est très vite vers
    0.5 A. ou même moins.

3) théoriquement, l'appareil à charger devrait pouvoir être chargé en une journée, plus, ça ne vous   
    met pas en autonomie réelle.

Les technologies convenables sont les monocristaux (env. 20% d'efficacité), les couche mince, type triple-jonction, (env. 20-22%)
les autres techniques sont obsolètes.

On trouve ces panneaux dans le commerce, mais il faut savoir que c'est les plus cher.
mon fournisseur est [lien supprimé par la modération : un premier message qui ressemble beaucoup à de la pub. On verra par la suite...] , ce fournisseur est en quelque sorte aussi
une référence technique.

De ce fait, les panneaux vraiment valables font sous 5V au moins 10W, voir plus.
En effet, la période ou le soleil est suffisamment utilisable n'est que de 5 à 7 heures en fonction de la saison.

Le matériel à emporter en SHTF, sont un téléphone cellulaire, ou une tablette pour consulter les références (max 8 pouces, sinon consomme trop de courant pour la charge), GPS (sachant qu'an cas d’extinction de la lumière ni le gsm, ni le gps continuerons de fonctionner) Une radio HAM est très
pertinente, c'est les seules liaisons qui fonctionneront encore.

Et encore, des lampes LED, et il peut être intelligent de prendre un bloc accumulateur pour stocker de l’énergie, jours de pluie, et la nuit pour la lumière...

Voila, mon grain de sel à ce fil.

Tortuefutée
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Raiderscout le 24 octobre 2016 à 06:16:55
Excellent fil et contributions  :doubleup:. Merci Onc Roger de vulgariser cette affaire ou toutes les interprétations sont possibles.

L investissement pour l autonomie électrique n est pas anodin. J envisage de bâtir une petite maison autonome et accessible aux personnes handicapés. En plus d un apport d énergie eolien j envisage aussi le solaire.

J imagine que l on peut, entre le capteur et la batterie, poser un switch pour utiliser l énergie en direct.

Si quelqu'un à la réponse à cette question je suis preneur :
- peut on stoker sur la même ligne de batterie l énergie récoltée par les panneaux solaires et l éolienne ? Je suppose que oui si on peut mettre en place un dijoncteur en sécu pour éviter la surcharge ...

Ce qui me freine pour le moment, c est le recyclage des panneaux et des batteries. Je n' ai pas envie de laisser cela sur les bras de la prochaine génération sans solution viable.

Hâte de lire la suite  :)

Chris
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 24 octobre 2016 à 22:13:02
Nouvel ajout au post 3
Le convertisseur et le cablage

Bonjour,
...
Les technologies convenables sont les monocristaux (env. 20% d'efficacité), les couche mince, type triple-jonction, (env. 20-22%)
les autres techniques sont obsolètes.

On trouve ces panneaux dans le commerce, mais il faut savoir que c'est les plus cher.
...

Bonjour

Ces types de panneaux sont effectivement bien plus cher ! Ils se justifient en usage itinérant où le volume plus faible permis par un meilleur rendement est quasiment indispensable mais pour les usages en poste fixe les technos moins évoluées et moins couteuses ont encore toute leur place.

Les 150W/m² dont je parle plus haut correspondent en gros à un rendement de 15% qui est la valeur moyenne pour les panneaux "tout-venant" qu'on trouve couramment aujourd'hui.
(Je veux bien le lien de ton fournisseur en MP)

Tortue Géniale  :lol:
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 25 octobre 2016 à 10:36:30
J imagine que l on peut, entre le capteur et la batterie, poser un switch pour utiliser l énergie en direct.
Dans une installation simple, même pas besoin de switch, on branche les équipements aux bornes de la batterie. L'énergie provenant de l'éolienne et/ou du panneau solaire va se répartir entre charge de la batterie et équipements, en priorité sur les équipements tant que la tension à leur entrée est inférieure à celle de la batterie.

Citer
Si quelqu'un à la réponse à cette question je suis preneur :
- peut on stoker sur la même ligne de batterie l énergie récoltée par les panneaux solaires et l éolienne ? Je suppose que oui si on peut mettre en place un dijoncteur en sécu pour éviter la surcharge ...
Oui.
Il y a des régulateurs qui comportent plusieurs entrées pour panneau solaire, éolienne ou autres, et qui gèrent au mieux les tensions de tous les producteurs et consommateurs.
Un régulateur simple sur chaque producteur, voire un seul régulateur pour tous les producteurs branchés dessus en parallèle, cela marche aussi.

La première solution est la plus performante, la seconde est plus rustique et revient en général moins cher mais à cause d'un rendement plus faible elle conduit à sur-dimensionner un peu tout pour donner satisfaction.

Les régulateurs ont un rôle capital dans la bonne marche d'une installation, et c'est un domaine bien vaste.
Un petit aperçu sur un site commercial : http://www.energiedouce.com/14-regulateurs (http://www.energiedouce.com/14-regulateurs)
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 25 octobre 2016 à 13:17:11
Je suis en train de faire mon installation électrique autonome. En tant que gonzesse qui n'aime pas forcement rentrer trop fort dans les détails techniques je me suis acheté un bouquin très bien fait : Montages photovoltaïque à bricoler soi-même. Au moins c'est de mon niveau et c'est relativement complet en tout cas d'un abord simple. Ceci dit, je vais très certainement faire des conneries quand même. N'est pas gonzesse qui veut !!!
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 15:55:09
On trouve ces panneaux dans le commerce, mais il faut savoir que c'est les plus cher.
mon fournisseur est [lien supprimé par la modération : un premier message qui ressemble beaucoup à de la pub. On verra par la suite...] , ce fournisseur est en quelque sorte aussi
une référence technique.

Bonjour, il y a manifestement malentendu, je ne me permet pas de faire de la pub, j'ai le respect de l'esprit du forum, mais un forum sert aussi à donner les bonnes adresses, si je ne m'abuse..
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 16:43:13
Bonjour, mettre en service un panneau solaire est assez aisé, c'est du câblage surtout, l’intérêt du solaire ainsi que pour l'éolien, c'est d'avoir un moyen de stocker l'énergie non utilisée...

Il existe naturellement déjà des solutions éprouvée, en particulier pour les grosses installations fixes.
J'aborderai donc le sujet des équipements mobiles avec orientation autarcie en survie, ou autarcie hors réseau pour longtemps, la réponse est grosso-modo la même.

Donc, qui dit mobile, dit léger... dans la suite de mon message sur les panneaux, je veux parler des batteries pouvant êtres transportée dans un sac à dos.

Pour le moment, les technologies de batteries portables courantes sont: les piles rechargeables NiMh, et les blocs Lithium-ion.
Les piles NiMh, sont bien, mais on peut leurs reprocher un manque de capacités, mais pour de petits appareils ça peut le faire.
 Les blocs Lithium-ion, sont plus performants pour la capacité, mais ont des défauts, le plus gênant c'est la durée de vie limitée... entre 400 et 600 cycles de recharges, soit une durée de vie de 1 à 3 ans.
C'est trop faible pour une autonomie a long terme. C'est comme une obsolescence programmée.

Il existe maintenant, une technologie plus récente, au point, mais moins connue:
C'est les batteries Lithium-fer, de capacité un peut inférieur aux Li-Ion, mais d'une durée de vie nettement supérieure: plus de 2000 recharges.
cette technologie est plus intéressante dans une situation de survie ou autonomie longue.
Recherchez sous "LiFePo4"sur votre moteur de recherche favoris, pour vous en procurer et pour en apprendre plus.

Pour compléter mon discours je doit vous parler aussi des chargeurs, bien entendu.
La règle pour acquérir un chargeur est surtout d'en trouver qui acceptent du courant 12V.
pour pouvoir y connecter un panneau solaire.
Certain modèle acceptent même le 5V (panneaux 5V)

Voila le résultat de quelques réflexions sur ce sujet, je répond volontiers aux questions.

Tortuefutée
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 25 octobre 2016 à 16:47:52
Hello,

A iso utilisation et iso paramètre (température, etc...), quelle est le type de batterie ayant l'autonomie la plus importante ?

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 17:04:04
A Troll,
Les batteries les moins performantes sont évidement celles au plomb,

Les plus performantes sont les LiFe, fonctionnent de - 20° à + 60° toutes les autres ne vont pas à - 20...Bien entendu la performance fluctue en fonction de la température mais les LiFe restent opérationnelles en dessous de 0°.
il faut savoir qu'en absolu c'est les Li-Ion qui sont les plus capacitivent en Ah (Ampère/heure)
mais les défauts sont de mon avis éliminatoires.

Les LiFe sont pour une capacité de stockage très correcte, celles qui ont la plus grande longévité.

Dans cet esprit, dans le format 18650 qu'on trouve et chez les LiIon et LiFe les capacités de stockage
sont de dans les 1800-2200 mAh pour LiIon, et 1500 mAh pour LiFe.
Selon un fournisseur, 500 recharges pour LiIon, 2000 pour LiFe.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 17:05:57
je ne fais pas de pub... je touche aucun avantage a mettre en avant des nouvelles technologies...
Tortuefutée
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 25 octobre 2016 à 17:13:22
Hello,

Parmi les différents types cités, est-ce qu'un en particulier se prête plus à un usage solaire ?

En effet, on part d'emblée sur un grand nombre de cycles [dé]charge mais d'un autre côté, en la capacité en Ah peut rester réduite (on cherchera souvent à alimenter ses objets au mininum).

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 17:31:09
pour des très petits appareils les Nimh font assez l'affaire:
elles sont très courantes, pas trop chères, facile d'utilisation, attention avoir un chargeur qui a une prise 12V ou même 5V, pour connecter directement le panneau solaire de type pliant et portable.

Si on a besoin de plus de puissance (tablette, laptop, camera, radio HAM, etc.) il est bon d'utiliser des batteries plus performantes: Li-Ion, Li-Fe, (avec naturellement un panneau plus grand).
Les Li-Ion sont assez répandues pour des blocs énergie qui seront chargé par le panneau solaire, et utilisés comme chargeur de l'appareil ensuite.
Les Li-Fe vont remplacer a long terme les Li-Ion... Ils sont actuellement très utilisés dans le modélisme. Voir sur ces sites.
 
Tortuefutée
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Tortuefutée le 25 octobre 2016 à 17:37:08
Je préconise dans le cas d'un équipement conçus nouvellement, de partir directement avec des Li-Fe, la longévité globale s'en trouvera multipliée.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 25 octobre 2016 à 18:09:43
D'après mon souvenir de voileux, les batteries au plomb ne doivent pas être déchargées au-delà de 10 % de leur capacité nominale ; ce qui signifie concrètement qu'on peut tirer 10 Ah d'une batterie d'une capacité de 100 Ah  :o, et qu'il faut avoir 10 de ces batteries pour disposer d'une capacité de 100 Ah. Bon, peut-être que mes infos datent un peu et que les batteries à décharge profonde permettent effectivement plus. Mais enfin, better safe than sorry.
Les bons côtés des batteries au plomb sont que :En espérant que ces deux grammes de plomb puissent servir à faire son choix,

Ascanio.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: guillaume le 25 octobre 2016 à 18:55:55
Bonjour, il y a manifestement malentendu, je ne me permet pas de faire de la pub, j'ai le respect de l'esprit du forum, mais un forum sert aussi à donner les bonnes adresses, si je ne m'abuse..

Dans ce cas, tu peux sans problème remettre ton lien et continuer à apporter ce bon signal :up:.

a+
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Jeff le 25 octobre 2016 à 23:07:54
Bonjour,

concernant les batteries, j'ai lu beaucoup de bêtises...
Il n'y a pas de batteries meilleures que d'autres, il y en a juste qui sont plus adaptés a certaines utilisations que d'autres.
Utiliser une batterie au plomb dans une voiture est idiot, mais autant qu'utiliser une LiFe en stationnaire.
Et dire que les batteries au plomb sont les moins performantes me fait rire. Il n'y a encore aujourd'hui rien de mieux en terme de nombre de cycles de charges et de longévité, donc c'est les meilleures batteries stationnaires pour une BAD.
Les sites protégés sont secourus par des ... batteries au plomb, de type OPzS ou OPzV.
Ce sont aussi les batteries idéales pour une install solaire.
J'en ai moi même un pack chez moi qui me donne 4 jours d'autonomie.
J'ai aussi quelques centaines de batteries au lithium (Fe / Po / Air) et des dizaines de bien d'autres types.
Ça fait 20 ans que mes différentes passions et une partie de mon métier m'amènent a utiliser régulièrement des batteries.

@Ascanio, tu as a moitié raison. Il est vrai que moins on sollicite une batterie au plomb, et plus elle dure longtemps (3 à 4x plus de cycles si tu tire que 10%), mais elle sera parfaitement capable de fournir 100% de sa puissance en cas de besoin.

Par contre, quand le poids est important, évidemment les Lithium-Ion, Lithium-Polymère, Lithium-Fer (ou A123) ou les Lithium-air sont les meilleurs. Logique, le lithium est le plus léger des métaux.
Et les Li-ion ne sont pas utilisés en modélisme, mais en électronique. En modélisme c'est les LiPo (lithium polymère)

@Troll ta question est bien trop vague pour y répondre, précise ce que tu cherche. C'est comme demander quelle est la meilleure voiture ;)
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 25 octobre 2016 à 23:10:44
D'après mon souvenir de voileux, les batteries au plomb ne doivent pas être déchargées au-delà de 10 % de leur capacité nominale ;

T'es un peu pessimiste :)

Pour les batteries de démarrage, modèle courant et pas cher, on peut aller sans problème de manière répétitive jusqu'à une décharge de 60% (donc restera inutilisée 40% de la capacité nominale) si on y va doucement, à faible puissance.
Les batteries au plomb spéciales décharge profonde (dites batteries "solaires" sur certains sites) peuvent être déchargées sans en souffrir jusqu'à 80% ou 90%. En contrepartie, elles ne peuvent pas fournir une forte puissance pendant un temps court, comme les batteries utilisées pour démarrer un moteur.

Une autre limitation, quelque soit le type de batterie, est la marge que l'on prend par rapport à la tension maximale en charge. Plus le système de régulation de charge est rudimentaire, plus cette marge devra être forte ; ce qui fait qu'on ne rechargera la batterie qu'à 80% par exemple, soit une capacité utilisable de 80% - 60% 40% = 40% de la capacité nominale.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 26 octobre 2016 à 08:14:59
Bienvenue Jeff,

Citation de: Jeff
concernant les batteries, j'ai lu beaucoup de bêtises...
...
Utiliser une batterie au plomb dans une voiture est idiot, mais autant qu'utiliser une LiFe en stationnaire..

Je pense que ta phrase est incomplète :
Utiliser une batterie au plomb comme batterie de traction dans une voiture électrique est idiot, ...
car comme batterie de démarrage dans un véhicule thermique elle est imbattable en coût/efficacité.

   Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Jeff le 26 octobre 2016 à 10:22:44
Citer
Bienvenue Jeff,

Merci ;)

Oui tout à fait, j'ai oublié de préciser  :o

Il n'y a effectivement rien de mieux qu'une batterie au plomb pour donner une grosse quantité de courant en peu de temps.
Par contre attention ! Une batterie de démarrage sera une mauvaise batterie stationnaire (forte autodécharge, nombre de cycles peu élevés, mauvaise résistance à la décharge profonde) et une batterie stationnaire sera une mauvaise batterie de démarrage (un gros appel de courant même bref endommage la batterie et entame sacrément son capital "cycles").
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 26 octobre 2016 à 22:59:11
Faites gaffe !
Les discussions sur les meilleures batteries c'est presque aussi dangereux, et ça fini souvent aussi mal, que celles sur les calibres  ;#

Sans rire un grand merci à tous les pourvoyeurs d'infos et aux questionneurs  qui les font cogiter ! :doubleup:

Dès que j'ai un peu de temps j’ajoute des exemples de dimensionnement grossier pour une installation ultra-simplifiée (parce que au départ c'est là que je voulais en venir)
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Raiderscout le 27 octobre 2016 à 05:33:38
Merci François pour tes réponses  ;)

Ce fil est une mine  :doubleup:
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 27 octobre 2016 à 05:40:19
Bravo Onc Roger, très bon résumé.

J'ai vécu plusieurs mois par an en autonomie électrique par panneaux solaires, je me permets modestement quelques précisions :

1- régulateurs : pour ceux qui n'aiment pas les pertes, plutôt que les PWM je recommande les régulateurs MPPT. C'est assez amusant de voir une intensité en sortie de régulateur supérieure à celle qui y entre venant du panneau solaire :) .
si vous ne comprennez pas pourquoi : http://www.energiedouce.com/content/23-conseils-faq-tout-savoir-sur-les-regulateurs-mppt

2-
Dans cet esprit, dans le format 18650 qu'on trouve et chez les LiIon et LiFe les capacités de stockage
sont de dans les 1800-2200 mAh pour LiIon (...)
Une mise à jour s'impose ;) , dans le commerce on trouve facilement plus de 3200 mAh actuellement.

3- dans le chapitre batteries et énergie restituable et stockable, il faut tenir compte de l'intensité du courant, ou de la puissance de fonctionnement.
Exemple : admettons qu'on ait stockés 100 Ah dans une batterie ou disons 1200 Wh pour utiliser une unité d'énergie.
Elle ne pourra pas restituer la totalité de cette énergie sous forme électrique (Onc roger l'a déjà précisé) car une partie sera convertie en énergie thermique (qui peut être utile dans certains cas) à cause de ce qu'on appelle l'effet joule.
Cette énergie thermique libérée (souvent dite "perdue" car non utile) sera d'autant plus importante que l'intensité du courant ou la puissance de fonctionnement est grande, donc :
- si je décharge ma batterie avec un appareil puissance 10 W , elle pourra fonctionner pendant disons 110h (1200Wh/10W = 120h, avec les pertes ce sera 110h).
- si je décharge ma batterie avec un appareil de puissance 1000 W , on pourrait penser qu'elle pourra fonctionner pendant 1,1h mais en fait ce sera bien moins et en quelques minutes elle sera déchargée : une telle puissance va faire chauffer considérablement les conducteurs et une bonne partie de l'énergie restituée par la batterie sera sous forme thermique, il ne restera plus grande chose sous forme électrique.

Quand on lit 100 Ah sur une batterie, dans les valeurs ci-dessous, plus on va vers le bas, plus on s'éloigne de ce qui sera effectivement constaté :
- 100 Ah = 1A x 100h un appareil consommant 1 Ampère fonctionnera pendant 100h (en réalité à peu près vrai)
- 100 Ah = 2A x 50h
- 100 Ah = 4A x 25h
- 100 Ah = 10A x 10h
- 100 Ah = 20A x 5h
- 100 Ah = 50A x 2h
- 100 Ah = 100A x 1h (en réalité pas du tout)
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 27 octobre 2016 à 21:25:49
C'est bien joli, tout ça, mais ça manque un peu d'illustration ! ;)
Je vous propose, et comme d'hab on en cause :

(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie01.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie02.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie03.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie04.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie05.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie06.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie07.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie08.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie09.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie10.png)
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/autonomienergie11.png)

... et ne sont alimenté ni frigo, ni eau chaude.  ;)

Citation de: Utopie
Je suis en train de faire mon installation électrique autonome. En tant que gonzesse qui n'aime pas forcement rentrer trop fort dans les détails techniques je me suis acheté un bouquin très bien fait : Montages photovoltaïque à bricoler soi-même. Au moins c'est de mon niveau et c'est relativement complet en tout cas d'un abord simple. Ceci dit, je vais très certainement faire des conneries quand même. N'est pas gonzesse qui veut !!!

Tu pourrais nous décrire succinctement ton installation ?
Quelles sources ? Quels consommateurs ? Quel planning type d'utilisation ?
Des fois que ça puisse servir comme exemple et support au cours d'onc roger  ;D

   Chill.

EDIT (20170318) : Relocalisation des images ...
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 28 octobre 2016 à 00:22:17
 :doubleup:  :doubleup:  :doubleup:
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 28 octobre 2016 à 01:45:42
Ci-joint quelques données de mon installation. J'ai effectué les mesures avec ce type d'appareil (http://www.reuk.co.uk/Watts-Up-Meter.htm) (Doc Wattson), très pratique pour les consommations intermittentes telles que le frigo : il "compte" les Wh cumulés.
(https://framapic.org/LAPIQkNk4Mh3/xpFskYC8clyc.jpg)

Consommation des appareils :
En résumé : pour frigo, lampes, PC portables, pompe à eau, etc, on consomme environ 0,5 kWh par jour (valeur mesurée).
Détails ci-dessous
(https://framapic.org/bc3XBcMnNPjc/DjqAmUTW541H.png)

Source d'énergie :
- Panneau solaire : 135 W monocristallin. Au pic de rendement, j'ai un courant de 10A qui sort du régulateur.
- Batterie : AGM 100 Ah
- Régulateur : Blue Sky SB2000E, mais un Victron Blue Solar MPPT 70|15 va tout aussi bien

Région : Antilles.

Autres infos :
Gros câbles :) , choix d'appareils économes (notamment les PC et le frigo).
Rare utilisation du convertisseur 12V - 220V, les PC sont branchés sur adaptateur 12V - 19V. Dumbphones. Pas de chauffage de l'eau, elle est assez chaude toute l'année :) .

Remarque sur le frigo : en pays chaud c'est le principal consommateur, bien le choisir. L'ouverture par le haut par exemple permet d'économiser pas mal d'énergie en évitant que beaucoup d'air froid sorte à chaque ouverture.
Un exemple de modèle de frigo très économe : STECA PF166 (http://www.steca.com/index.php?Steca-PF-166-240-fr), consommations annoncées par le fabricant ci-dessous.

Pour une température de 20°C :
Mode réfrigérateur 3°C : 70 Wh/jour
Mode congélateur -20°C : 410 Wh/jour

Pour une température de 25°C :
Mode réfrigérateur 3°C : 110 Wh/jour
Mode congélateur -20°C : 570 Wh/jour

Pour une température de 30°C :
Mode réfrigérateur 3°C : 170 Wh/jour
Mode congélateur -20°C : 770 Wh/jour

Pour une température de 35°C :
Mode réfrigérateur 3°C : 240 Wh/jour
Mode congélateur -20°C : 1000 Wh/jour
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 28 octobre 2016 à 11:23:57
Et bien vous allez rigoler. J'y vais à la va comme je te pousse dans mon installation électrique mais je vais essayer de vous faire comprendre ma logique.
J'habite en montagne a l'est de la France à 700mètres d'altitude. Pour acheter mon matos, je suis parti du faite qu'il me fallait assez de jus pour alimenté 3 lampes leds de 3wh et recharger mon portable même le 21 décembre. J'ai fait mes calculs et j'ai acheté un panneau solaire de 150 wh mais qui produit au plus bas 90w par jour et une batterie qui me permet de tenir 4 jours sans apport élèctrique. J'ai aussi une batterie gel de 150 ou 160wh aussi (désolée je ne me rappelle plus) et un régulateur bien sûr. L'été, ca va être l'orgie en électricité !!! youpi, je pourrais peut-être installer un frigo et mettre des spots multicolores. En attendant pour passer l'hiver, j'ai acheté une glacière super performante d'une contenance de 60 litres. C'est couteux mais bien moins qu'un frigo 12 v. Elle tient la glace une semaine et une fois par semaine je change mes glaçons parce que j'ai accès à un congélateur sur secteur pas très loin. Et oui, je suis une petite joueuse dans l'autonomie.
Sur le régulateur, je peux aussi recharger mon ordinateur portable (avec fil USB) sans passer par un ondulateur et avec mon tel portable c'est possible de se connecter sur internet et le renvoyer à l'ordi. Vive la technologie !!! En attendant je galère pour trouver des ampoules 12v qui vont sur mes appliques yourtales et que l'on trouve que sur internet. Du coup un copain m'a filer un ondulateur. Ca marche bien mais ça consomme bien aussi car il s'illumine quand il est en route et en plus il ventile pour éviter la surchauffe. Du coup je suis très motivée pour rester en12v.
A part ça je n'ai aucun chiffre à vous donner parce que je n'ai pas de voltmètre. L'installation marche depuis seulement une semaine mais je n'ai rien fait grillé pour l'instant. J'ai mis des caches sur les bornes de la batterie par sécurité et j'ai acheté une alarme à monoxyde de carbone. Le panneau, la batterie et le régulateur + les cables m'ont couté 500 euros. Ce matin, j'ai commencé à faire mon panneau élèctrique et je vais installer des fusibles par sécurité d'ici quelques temps. L'urgence c'était la lumière donc les fils font pour l'instant un peu des nœuds mais je m'y retrouve. Ah oui aussi j'ai pris des gros fils électriques car en 12v il y a plus de risque de surchauffe des fils qu'en 220v. Tous mes fils électriques sont gainés comme pour l'extérieur étant donné que je vis en yourte et qu'ils passent au sol en longeant l'isolation. Du coup, je n'ai aucun câble apparent. Le luxe. Je suis en train de faire un cache isolé et ventilé pour stocker la batterie sous le plancher de la yourte. Voilà, c'est bien compliqué pour avoir un peu de lumière le soir mais quand on l'a qu'est-ce que c'est confortable.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 28 octobre 2016 à 11:49:51
Hello,

J'ai plein de questions !  ;# (ceci dit, ce n'est pas un interrogatoire hein  ;) !)

Qu'utilises-tu comme type de batterie ?

Pourrais-tu utiliser un panneau supplémentaire pour être certaine de ne pas manquer de courant ? (à moins qu'un seul soit certain de suffire) Ou, avocat du diable, s'il venait à tomber en rade et que tu n'aies pas le temps de le changer durant l'autonomie de batterie qu'il te reste.

Comment fais-tu pour l'eau chaude / chauffage au sens large ?

Bien cordialement,

Troll

Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 28 octobre 2016 à 12:04:57
Moi aussi j'ai une question : qu'appelles-tu des appliques yourtales ? À quoi ressemblent leurs douilles ? Parce qu'en soudant en série 4 LED blanches dont la tension d'alim est environ 3 V, tu arrives aux 12 V fatidiques. Il existe des fers à souder à gaz, sinon le fablab le plus proche se fera un plaisir de t'aider.http://fablabo.net/wiki/Cartographie_des_fablabs_français (http://fablabo.net/wiki/Cartographie_des_fablabs_français)
Mes 2 ampères,
Ascanio.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 28 octobre 2016 à 12:40:55
Pas de souci pour répondre.
Oui, c'est possible de rajouter un panneau mais je verrais plutôt une éolienne. Il y a tellement une variation de production entre été et hiver que je pense que l'éolienne est plus complémentaire.
Sinon, si ça tombe en rade il y a toujours les bougies.
Pour le chauffage un bon petit poele fait l'affaire.
Pour l'eau chaude et bien je vais à la piscine. Ca fait une pierre deux coups.
Les appliques yourtales sont un jeu de mot car ce sont des appliques murales. Les douilles sont identiques mais les ampoules sont très difficile à trouver en E14 comme je voulais. J'ai acheté trois lumières pour toute la yourte. Je n'ai pas pensé au coup des 3 X4 = 12v Je ne sais pas si ça pourrait marcher avec plus de 4 lumières. oups. Heureusement qu'avec 3 lampes de 3w c'est déjà versailles !!!
Merci pour le lien. Je vais allez voir de plus prè à quoi ça correspond.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 28 octobre 2016 à 13:45:24
Génial !  :love: Continuez comme ça !

Un petit complément sur les différents types de régulateur que j'ajoute aussi dans le récapitulatif du début :


Il existe deux grandes catégories de régulateurs : ceux du type "linéaire" et ceux du type "à découpage" (aussi appelés PWM).


Les régulateurs linéaires

Ils existent en différentes variantes  mais ils ont tous en commun d'avoir un assez mauvais rendement (ordre de grandeur de 0.7 à 0.8 ) et maintenant qu'on trouve facilement des régulateurs à découpage ils ne devraient plus être utilisés.

A savoir pour ceux qui serait tentés par le DIY : tous les schémas que j'ai trouvé sur le net sont de ce type !

En très gros : Un régulateur série va  prendre la tension fournie par le psp (mettons entre 17v et 20V ) et la faire chuter à la tension voulue (mettons 13.8V qui est la tension d'une batterie à pleine charge) en dissipant l'excédent de puissance sous forme de chaleur.


Les régulateurs à découpage :

A ma connaissance tous les régulateurs  normalement vendus aujourd'hui pour du solaire sont de ce type.

Contrairement aux régulateurs linéaires ils sont capables de transformer une tension en une autre en transformant l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie (d'où le courant plus important en sortie qu'en entrée). Comme toujours il y a des pertes au passage mais relativement modérées ce qui permet d'atteindre des rendements de l'ordre de 0.9

Les régulateurs dit MPTT rentrent aussi dans cette catégorie et leur rendement propre est le même que celui des autres régulateurs à découpage. Par contre ils possèdent en plus un système permettant de faire fonctionner le psp dans de meilleures conditions ce qui augmente la puissance qu'on peut en tirer.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 28 octobre 2016 à 13:53:29
Hello,

Petite aparté rapide pour Utopie et le complément énergétique potentiel : une dynamo. Voici (https://www.humanosphere.info/2014/07/fabriquer-de-lelectricte-avec-un-velo-est-il-interessant-par-ici/) une vidéo.

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 28 octobre 2016 à 14:02:09
? Parce qu'en soudant en série 4 LED blanches dont la tension d'alim est environ 3 V, tu arrives aux 12 V fatidiques.

J'ai acheté trois lumières pour toute la yourte. Je n'ai pas pensé au coup des 3 X4 = 12v

Attention je pense qu'Ascanio parle de composants et non de "lampes"

Les leds sont les composants électronique qui dans les lampes dites "a leds" fournissent la lumière mais il faut savoir que dans la plupart des lampes il y en a déjà plusieurs assemblées.

Pour être un peu plus complet : les lampes à leds utilisent en plus d'autres composants pour limiter le courant dans les leds qui si on les utilise directement  risquent de griller. (c'est faisable dans certains cas mais il faut savoir exactement ce qu'on fait )

Mais ne t'inquiète pas trop de ça tes lampes sont prévues pour du 12V et si tu en veux plus il suffit d'en ajouter en parrallèle(enfin tant que ta batterie peut fournir  ;) )
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 28 octobre 2016 à 14:28:35
Exactement, Onc' Roger, j'aurais dû préciser. Je pensais à quelque chose comme ceci : http://www.ebay.fr/itm/Livraison-gratuite-LED-blanche-5mm-de-10-a-1000pcs-white-blanc-LED-/141477762778?var=&hash=item20f0bb56da:m:meFwgxYmj6FD0ho5XDqqpQA (http://www.ebay.fr/itm/Livraison-gratuite-LED-blanche-5mm-de-10-a-1000pcs-white-blanc-LED-/141477762778?var=&hash=item20f0bb56da:m:meFwgxYmj6FD0ho5XDqqpQA). Celles-ci demandent une tension de 3,2 V, donc 4 demanderaient 12,8 V ; c'est à peu près la tension d'une batterie de bagnole chargée. (Tension en utilisation et non à vide, c'st-à-dire sans rien de connecté dessus) On peut aussi envisager de faire 3 LED + une résistance pour être sûr. D'ailleurs il est aussi possible de souder l'ensemble sur un culot de récup.
(À propos de PWM, je me demande s'il ne serait pas possible d'utiliser une Arduino pour gérer le bazar ? Je vais étudier la question)
Ascanio.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 28 octobre 2016 à 14:35:47
Citation de: Troll
Petite aparté rapide pour Utopie et le complément énergétique potentiel : une dynamo. Voici (https://www.humanosphere.info/2014/07/fabriquer-de-lelectricte-avec-un-velo-est-il-interessant-par-ici/) une vidéo.

Pas tout à fait une vraie bonne idée. On en avait parlé ici (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67839.0.html) (fil clos ...), et cela faisait déjà référence à celui là (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,65285.msg515399.html#msg515399)
On essayera d'en reparler au calme, avec facts and datas.

    Chill.

Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 28 octobre 2016 à 14:38:36
Hello,

@Chill
Je n'avais pas vu ce fil...désolé de la redondance ! Je vois qu'en effet il a l'air un peu "exotique". Pardon...

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Troll le 28 octobre 2016 à 14:49:58
Hello,

Je crois que tu peux faire de la domotique / gestion d'énergie avec Raspeberry Pi aussi, si j'en crois ce lien (http://www.hyggeit.dk/2013/04/super-cheap-web-enabled-power.html) ou celui-ci (http://www.magdiblog.fr/domotique/raspberrypi-razberry-rfxtrx433usb-domoticz-le-combo-parfait/).

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 28 octobre 2016 à 15:20:13
Voici l'idée du régulateur à base d'arduino : attention, les valeurs des composants ne sont pas [edit : forcément] exactes. Donc r1 et r2 constituent un diviseur de tension ; la jonction au milieu est reliée à une entrée analogique(A0) du microcontrôleur, qui mesure la tension à cette jonction, laquelle tension est proportionnelle à celle délivrée par le PSP. Le composant nommé Q1 est un FET, c'est à dire une sorte de gros transistor. Il est commandé par la broche D9 qui lui envoie des impulsion dont la longueur varie en fonction de la tension lue par A0, de façon à ce que la batterie "voie" une tension qui lui convienne, ce qui est le principe même du PWM. Les 2 cercles nommés J1 représentent  les connexions au PSP, le fil rouge étant bien sûr le + ; les VCC 1 à 4 représentent la batterie.
Je ne suis pas affirmatif sur ce montage, il faudrait le faire confirmer par plus expert que moi. Mais ça me paraît faisable, et ça aurait plusieurs avantages : la possibilité de gérer plusieurs systèmes, puisqu'il y a plusieurs entrées/sorties, le coût assez faible (une quarantaine d'€ maximum pour ce montage) et le plaisir de faire soi-même !
D'ailleurs, quand je parle de "plusieurs systèmes", ça peut être des régulateurs mais aussi... N'importe quoi d'éléctrique, à peu de choses près.

Ascanio.

[edit : j'ai calculé les valeurs de R1 et R2 por une tension d'entrée de 20 v, et changé le schéma avec ces nouvelles valeurs ; la raison d'être de ce diviseur de tension est que l'arduino ne peut mesurer de tension > 5 V. D'autre part, je ne suis pas sûr du sens de branchement du FET. Pas moyen, je m'embrouille systématiquement  :( ]
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 28 octobre 2016 à 15:43:48
Un petit complément sur les différents types de régulateur que j'ajoute aussi dans le récapitulatif du début :

Me semble qu'il y a des erreurs.

> Il existe deux grandes catégories de régulateurs : ceux du type "linéaire" et ceux du type "à découpage" (aussi appelés PWM).

Ok. Les MPPT font partie des PWM.

Pour le reste :

OK - linéaires : à oublier, mauvais rendement.

PAS OK - PWM classiques : bon rendement mais pas "capables de transformer une tension en une autre en transformant l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie"

- PWM MPPT : bon rendement et "capables de transformer une tension en une autre en transformant
l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie".

Sauf erreur de ma part.
Titre: Re : Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 28 octobre 2016 à 15:54:29
PAS OK - PWM classiques : bon rendement mais pas "capables de transformer une tension en une autre en transformant l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie"

Si si j'insiste c'est justement le principe de base du PWM et c'est pour cela que le rendement est meilleur qu'en linéaire.

Le MPPT n'intervient pas à ce niveau là ... ce qu'il fait c'est de "juste" (je mets le juste entre guillemets car c'est loin d'être simple) de permettre au psp de travailler dans les meilleures conditions  ... en fait le principe de base du MPPT pourrait même marcher en linéaire (sauf que le rendement serait mauvais et qu'on perdrait ce qu'on essaie de gagner
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 28 octobre 2016 à 17:37:03
Ben oui, merci oncle roger. C'est le montage en parallèle qui permet de mettre plusieurs ampoules de 4w. Vraiment pas sorti de l'auberge moi...
Pour ce qui est du vélo voilà une bonne idée. Plus besoin d'aller dans une salle de fitness entre la piscine pour prendre sa douche et le vélo pour s'éclairer, ya intérêt que le potager tourne plein pot...
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 28 octobre 2016 à 17:52:54
@ Utopie : un petit HS pour m'auto-citer : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,38136.msg342564.html#msg342564 (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,38136.msg342564.html#msg342564)
Pour te laver dans ta yourte...
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 28 octobre 2016 à 18:37:05
Ascanio merci de ton enthousiasme :) mais tes propositions sont bien pour tester des principes, pas pour s'éclairer ni utiliser  au mieux l'énergie (précieuse) stockée dans une batterie.

Les leds de ton lien ont pour caractéristiques :
Tension 3.2V
Courant 0.02A
Luminosité 16cd (c'est pareil que 16000mcd mais ça impressionne déjà  moins) sur un angle de 15°

Donc puissance consommée  3.2*0.02 = 0.064W avec une telle puissance on imagine déjà que ce n'est pas super_lumineux ;)
Ce qu'on peut confirmer en  convertissant leur luminosité en Lumen. Je passe sur le calcul mais on obtient 0.86lm

Pour comparer une lampe à leds du commerce de qualité correcte donne au moins 300lm pour 5W consommé.

Pour avoir autant de lumière il faudrait  avec les leds ebay : 300/0,86 = 349 leds qui consommerait au total 0.064*349 = 22W

Pas génial  ;)

Quand  au montage il ne comporte aucun élément permettant de limiter le courant (le mos va fonctionner en saturation) et on risque donc de tout cramer.

Ce n'est pas l'endroit pour un cours sur les leds mais on ne peut pas raisonnablement les alimenter  sans dispositif limitant le courant. Quand il n'y en a pas c'est qu'il est caché, par exemple les  torches de base sans régulation utilisent la résistance interne de la pile, mais mettre des leds sur une batterie qui peut fournir des centaines d'ampères sans  limitation c'est chercher les ennuis  ;#

Un des principaux problèmes en plus du risque de tout cramer si on ne régule pas c'est la variation de luminosité en fonction de la tension de la batterie.


PS : j'ai pris comme exemple une lampe de 5W-300lm (ce qui fait 60lm/W) parce que c'est la première à m'être tombée sous la souris mais on peut trouver bien mieux : Aujourd'hui du 100lm/W semble assez courant et c'est un point a surveiller avant d'acheter !
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 29 octobre 2016 à 07:10:55
Citer
PAS OK - PWM classiques : bon rendement mais pas "capables de transformer une tension en une autre en transformant l'excédent de tension en courant disponible sur la sortie"

Si si j'insiste c'est justement le principe de base du PWM et c'est pour cela que le rendement est meilleur qu'en linéaire.

Ca m'intrigue : qu'est-ce t'incites à penser ça ? On parle bien de régulateur de panneaux solaires, là ? Pas du principe PWM appliqué aux convertisseurs de type boost (https://fr.wikipedia.org/wiki/Convertisseur_Boost) et autres.

Tous les régulateurs PWM pour panneaux solaires que j'ai vu dans le commerce ne permettent pas d'avoir une intensité de sortie supérieure à l'intensité d'entrée pour la simple raison qu'avec les régulateurs PWM la tension de fonctionnement du panneau est imposée par la tension de la batterie.
U(panneau) = U(batterie), donc pour I aussi (le régulateur n'augmente pas la puissance).

Citer
Un régulateur classique comme le régulateur PWM se contente d'alimenter la batterie sur une tension égale à celle de la batterie selon son état de charge soit 13.2v à son maximum de charge et proche de 11.7v lorsque la batterie est déchargée. Il y a donc une perte évidente sachant que la puissance d'un panneau solaire est donnée en multipliant la tension de sortie de 17v par le courant de sortie en Ampères. Le régulateur MPPT utilise lui les 17v quelques soit l'état de la batterie, ce qui permet d'accroitre la vitesse de charge de la batterie en optimisant les caractéristiques de courant et de tension du panneau solaire et de la batterie. Un logiciel intégré se charge de la variabilité des caractéristiques afin d'optimiser la charge de la batterie.
http://www.solaire-led.fr/choisir-son-regulateur-de-charge-solaire.php

Citer
The input voltage of a PWM controller is, in principle, equal to the voltage of the battery connected to its output
https://www.victronenergy.com/upload/documents/White-paper-Which-solar-charge-controller-PWM-or-MPPT.pdf

En fait je crois que tu confonds :

C'est bien expliqué ici (page 4) (https://www.victronenergy.com/upload/documents/White-paper-Which-solar-charge-controller-PWM-or-MPPT.pdf) : "A PWM controller is not a DC to DC transformer. The PWM controller is a switch which connects the solar panel to the battery."

Tiens tu pourrais aussi ajouter que pour la durée de vie de la batterie il faut choisir les régulateurs ayant des cycles de charge avec au minimum trois phases: boost, absorption, floating.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 29 octobre 2016 à 10:48:09
Ascanio merci de ton enthousiasme :)
Merci de ta bienveillance :)

Ce n'est pas l'endroit pour un cours sur les leds
Mais peut-être dans un autre fil ? ;D
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 29 octobre 2016 à 12:11:41

En fait je crois que tu confonds :
  • la mention "PWM" appliquée aux alimentations et aux convertisseurs DC/DC (step up, step down par ex).
    --> Où le découpage sert à convertir une tension en une autre.

  • la mention "PWM" appliquée aux régulateurs de panneaux solaires.
    --> Ou le "découpage" consiste à charger la batterie par impulsions.


Effectivement  :D

C'est principalement dans le sens convertisseur DC/DC que j'ai vu ce terme utilisé (en fait une partie de mon métier consiste à en concevoir)

Donc si je résume ce qu'on appelle MPPT utilise (entre autre) ce qu'on appelle ailleurs le découpage PWM  ?

Pff j'ai bien fait de prévenir que je ne connaissais pas exactement cette partie  ::)

PS : oli_v_ier tu as un MP
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 29 octobre 2016 à 12:22:03
Trouvé !
http://www.instructables.com/id/Arduino-powered-Solar-Battery-Charger/ (http://www.instructables.com/id/Arduino-powered-Solar-Battery-Charger/)
(bon évidemment c'est un peu plus complexe que ce que j'imaginais  ;) )
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 23 novembre 2016 à 09:42:34
Je voudrais acheter un convertisseur mais il y a des nuances que je ne comprends pas. Quelle est la différence entre un ondulateur régulateur pur sinus, pseudo sinus, DC - DC, vitron energie et Studer ? Son utilisation serait très occasionnelle pour recharger un ordinateur ou brancher un ampli. Puis-je l'installer avec une prise pour le brancher directement sur la rallonge et non sur le tableau électrique sachant qu'il n'y aura que cet appareil sur la ligne ?
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 23 novembre 2016 à 11:59:48
Citation de: Utopie
Je voudrais acheter un convertisseur mais il y a des nuances que je ne comprends pas. Quelle est la différence entre un ondulateur régulateur pur sinus, pseudo sinus, DC - DC, vitron energie et Studer ?

Convertisseur : de quoi vers quoi ?
Les chargeurs de téléphone ou les alimentations de laptop rentrent dans la catégorie "convertisseur". Ils "convertissent" un courant d'entrée du réseau domestique (alternatif 50Hz 230V en France) en un courant de sortie compatible avec la batterie de l'appareil (souvent du continu 5V pour un téléphone)

Pour tes termes, et sans autres précisions:
Ondulateur régulateur pur sinus:
   On ne sait pas ce qui rentre et qui pourrait être du courant continu, mais la sortie est du courant alternatif (ondulateur) dont la tension serait connue précisément (régulateur) et la forme du signal identique à celui du réseau domestique (pur sinus). Une sortie EDF-like.

pseudo sinus :
   La forme du signal alternatif n'est pas "pur sinus", mais s'en rapproche beaucoup.

DC - DC :
   Convertisseur d'un courant continu (DC) d'une certaine tension vers une autre tension toujours en courant continu. Ex : chargeur de téléphone de voiture. Entrée environ 12V continu => sortie environ 5V continu

vi(c)tron energy et Studer :
        Semblent être des marques, pas des technologies.

Ce que l'on peut convertir : fréquence - voltage - forme du signal.

La transformation d'une tension (V) en une autre nécessite en pratique le passage par du courant alternatif.
Convertir de l'alternatif en alternatif  de même fréquence (ex: 230V 50Hz => 110V 50Hz ) est donc assez facile : on ajuste le dimensionnement de 2 bobines autour d'un noyau en fer et le tour est joué, ou presque. On appelle cela un transformateur.

Convertir du courant alternatif en continu est relativement facile depuis l'apparition des diodes. Ces "portes" ne laissent passer le courant que dans un seul sens. En réalisant un "pont de diodes", on récupère toutes les boucles d'une sinusoïde en retournant celles qui étaient négatives. Un traitement complémentaire pour lisser le tout et il sort un courant continu.

Convertir du courant continu d'un certain voltage en courant continu d'un autre voltage (avec un rendement correct) est plus difficile. La technologie la plus utilisée est de "découper" ou "hacher" le courant continu d'entrée en le transformant ainsi en une forme de courant alternatif, ce qui ramène au 1er cas puis de lisser le résultat comme dans le 2ème cas.

Citation de: Utopie
Son utilisation serait très occasionnelle pour recharger un ordinateur ou brancher un ampli.
Pour plus de précision il faudrait connaître quel est ton courant "entrant" et les besoins de tes consommateurs : voltage, fréquence, puissance consommée, etc.

Citation de: Utopie
Puis-je l'installer avec une prise pour le brancher directement sur la rallonge et non sur le tableau électrique sachant qu'il n'y aura que cet appareil sur la ligne ?
        Là j'ai disjoncté ;)
Bis : Pour plus de précision il faudrait connaître quel est ton courant "entrant" et les besoins de tes consommateurs.

   Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 23 novembre 2016 à 14:39:01
@ Utopie : je fais un tuto sur la façon d'alimenter un appareil sur une batterie 12 V.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 28 novembre 2016 à 11:23:16
Merci Chill. Alors je vais essayer de te répondre. J'ai un panneau solaire 150 w. Une batterie 12 volte 160 ha, j'ai un régulateur. Sur cette installation, je branche 3 lampes led 12v. Je voudrais une sortie en 220 v pour pouvoir brancher occasionnellement soit une lampe supplémentaire de 220v, soit une radio, soit un tel soit un ordinateur portable. Bref des objets à petite voir moyenne consommation mais comme l'ordi un peu fragile. Je voudrais donc m'acheter un ondulateur transformateur du 12v en 220 v mais je ne sais pas qu'elle puissance prendre ni si je prend un pur sinus ou un semi-sinus.
Merci Ascanio mais c'est quoi un tuto ?
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 28 novembre 2016 à 13:59:35
Citation de: Utopie
J'ai un panneau solaire 150 w. Une batterie 12 volt 160 Ah, j'ai un régulateur. Sur cette installation, je branche 3 lampes led 12v. Je voudrais une sortie en 220 v pour pouvoir brancher occasionnellement soit une lampe supplémentaire de 220v, soit une radio, soit un tel soit un ordinateur portable. [...] mais comme l'ordi un peu fragile. Je voudrais donc m'acheter un ondulateur transformateur du 12v en 220 v mais je ne sais pas qu'elle puissance prendre ni si je prend un pur sinus ou un semi-sinus.

Le "pur sinus" fournit un courant quasi-équivalent à celui d'EDF. C'est justifié pour entraîner des machines tournantes, des moteurs, ou de l'électronique "sensible" au sens Chinois du terme. (fragile kôa !)

La lampe se fout de la forme du signal, mais risque de consommer :
P(W)=U(V)xI(A) => I=P/U
45W sous 230V =>  I=45/230 = 0.2 A
45W sous  12V  =>  I=45/12  = 3.75A mais avec un rendement du convertisseur de 80% => 4.7A sortiront de la batterie.
2 ampoules de stop donnent 42 W, à brancher en direct. Et on trouve du 60 ou 100W non directionnel, sous 12V. Y'a aussi plein de solution pour caravanes & camping-car.

La radio doit pas consommer beaucoup en 230V. Considérons la identique à une lampe. Pour une "grosse" radio donc même résultat.
Comme elle ne consomme pas du 230V inside, elle a une alimentation, probablement à découpage => peu sensible à la forme du signal. S'assurer que le poste n'a pas un compartiment pour piles. Il pourrait être intéressant de lui fournir du continu via cette entrée, sans passer par un convertisseur 230V.
As-tu imaginé d'utiliser un auto-radio ? Branchement direct en 12V, options 4, 6 haut-parleurs ou plus, USB, CD ou même K7 pour les plus vieux !

Le téléphone, je suppose qu'il s'agit d'un portable => 5V. Tout intérêt à trouver un chargeur de voiture et à NE PAS passer par le convertisseur.

L'ordinateur portable... Le meilleur énergétiquement parlant : le faire charger "en direct" par le panneau solaire, et l'utiliser en journée. Se débrouiller pour l'utiliser sur sa batterie interne quand le soleil est couché. Voir si dans les accessoires de la marque tu trouves un chargeur "de voiture" et/ou des chargeurs de batterie d'appoint.

Conclusion partielle :
Globalement, le rendement de la transformation de tension sera bien meilleur sans passer par l'étape 230V. On considère qu'un convertisseur jusqu'à 150W peut se brancher sur la prise allume-cigare, au delà de 300W, le branchement en direct et au plus près de la batterie s'impose.

En essayant de rester simple et factuel, mais le Diable se cachant dans les détails ...
Est-ce clair ?

   Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 28 novembre 2016 à 16:59:43
Génial. J'ai plein d'idées à creuser là... super l'idée de l'auto radio... Il me faut juste un peu de temps pour voir comment je peux m'organiser pou réaliser tout cela.
Ta réponse remet bien en question l'achat d'un convertisseur onduleur.
Dernière question : Je vais certainement avoir besoin d'écrire et de travailler longtemps sur un ordinateur. Comment je fais pour brancher mon ordinateur en direct sur les panneaux solaires ? Je le branche après le régulateur quand même ? Je sais qu'il y a un transformateur mais cela suffit-il pour ne pas risquer de faire griller cette bête électronique indispensable pour gagner ma croute.
Merci beaucoup en tout cas pour tes précieux et pertinents conseils.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 28 novembre 2016 à 17:06:52
Citation de: Utopie
Comment je fais pour brancher mon ordinateur en direct sur les panneaux solaires ?

Sauf si c'est stratégique : quelles sont les caractéristiques de son alimentation ? (tension, puissance, etc.)
Ou modèle et marque en mèl privé, si nécessaire.

     Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 30 novembre 2016 à 13:16:20
Super.
Non, rien de confidentiel.
Mon installation :
Panneau solaire 150W 12V autonome - avec batterie 150Ah GEL ULTRACELL -
Régulateur de charge PWM 20A 12V / 24V EP Solar LS1024B
3 lampes led 4w chacune.
Merci beaucoup
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 30 novembre 2016 à 16:51:03
Ya... T'y vas un peu fort...

Ref : Adaptateur model ADP - 65GD B
Input AC100 - 240V - 50-60Hz 1.5A
output +19V = 3.42A -  L.P.S

J'espère que c'est les infos que tu cherches sachant que je peux te donner plus d'info sur l'ordinateur mais je pense que c'est les informations sur le transformateur le plus important.

Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 30 novembre 2016 à 18:06:38
Citation de: Utopie
Ref : Adaptateur model ADP - 65GD B
Input AC100 - 240V - 50-60Hz 1.5A
output +19V = 3.42A -  L.P.S

OK,  ;)  Le problème est le 19V  ^-^
On va y réfléchir, mais si d'autres, ici, ont des idées géniales pour alimenter du 19V continu avec du 12V sans passer par le 230V, "qu'ils parlent maintenant ou se taisent à jamais" (c)
Y'a des solutions, mais pour 3.42A ce sera avec un rendement bof.
Y penser au calme ...

   Chill.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Arnaud le 30 novembre 2016 à 18:25:35
1) Alim à découpage
ou
2) Shunt de la baterie du portable et alimentation direct de la carte mère avec un transfo adapté.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 30 novembre 2016 à 18:53:07
1) Alim à découpage
ou
2) Shunt de la baterie du portable et alimentation direct de la carte mère avec un transfo adapté.

1) Oui => boitier "step-up" du commerce. Y'a du bon, et du moins bon ; hors de mon champ de compétences   :-[
2) C'est l'outil de travail d'Utopie : faut pas se louper. Par contre, quel transfo adapté ? On parle bien CC, non ?

Avec les "vieux" Apple j'avais une option "plusieurs batterie" et "chargeur hors UC".

Ici, je pense que la façon d'utiliser la source d'énergie (Sun only) pourrait amener à changer de comportement.

Exemple On :
- Tant que le soleil brille, utiliser un convertisseur 230V 80W pour systématiquement charger la batterie interne (fil à la patte) ;
- Quand le soleil est absent, savoir ne travailler que tant qu'il y a de la batterie interne. Avec quelques "extra" possible quand le régulateur Solar LS1024B annonce un SOC record de la batterie de stockage.

Avec son installation (150Wc + 160Ah) cela semble jouable. Mais seule Utopie peut le vivre  ;)
Exemple Off.

D'autres avis ?
    Chill.
Titre: Re : Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Arnaud le 30 novembre 2016 à 19:08:22
2) C'est l'outil de travail d'Utopie : faut pas se louper. Par contre, quel transfo adapté ? On parle bien CC, non ?

Faut ouvrir le portable et voir ce dont la carte mère à besoin en entrée... imaginons que tout ce qu'il lui faille soit du 12V... ;#
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 30 novembre 2016 à 20:24:28
Citer
output +19V = 3.42A
Cela ressemble à un gros  ordi portable => une alim sur allume-cigare 12V doit convenir.
Soit une générique, 70W avec le bon connecteur coté ordi.
Soit une alim de la marque de l'ordi, et du bon modèle.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 01 décembre 2016 à 09:02:01
Note : l'ancienne (très ancienne) génération d'ordinateur portables, d'alimentation nominale 16V, acceptaient très bien d'être alimentés en 12-14 V, mais sans recharger leur batterie. L'ordi que j'utilise actuellement, et son prédécesseur, des 19 V nominal, ne marchent pas du tout en 12 V.

Edit : actuellement j'utilise cet adaptateur : Alimentation allume-cigare 12V 70W pour PC portable (http://www.nauticom.fr/fr/alimentation-12v/alimentation-allume-cigare-12v-70w-pour-pc-portable-1496.html) qui est très polyvalent (tensions et connecteurs variés) et d'un rendement acceptable.
Citer
Spécifications :
    Tension d'entrée : 11 - 14 DC
    7 tensions de sortie :
        15 / 16 / 18 / 19 / 20 Volts : 3.5 Ampères
        22 / 24 Volts : 2.9 Ampères
    Puissance : 70W
    Sortie avec 8 adaptateurs détachables : 6.3/3.0 mm, 5.5/2.5 mm, 5.5/2.1 mm, 4.75/1.7 mm, 6.5/1.4 mm et 7 mm

J'ai pas d'action chez Nauticom, je cite l'appareil parce qu'il a quelques milliers d'heures de fonctionnement sans pb.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 01 décembre 2016 à 10:41:37
Ail, ouvrir mon ordinateur pour chercher la carte mère ! gloups. Mais par contre je peux le faire faire ou peut-être trouver l'information par un autre moyen...
Sinon j'ai été voir sur internet chez Nauticom. Effectivement, cela semble être une bonne solution mais mon ordinateur ne fait pas parti de la liste des ordinateurs compatibles. Du coup, j'ai appelé le vendeur de chez Nauticom et il m'a expliqué que le problème ne viendrait pas de la puissance mais du type d'embout du chargeur. Je dois leur faire une photo de l'embout d'alimentation pour qu'ils me disent si c'est compatible ou pas. Je fais ça aujourd'hui. Je vous tiens au courant.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Ascanio le 01 décembre 2016 à 14:12:07
Utopie, j'ai fait un autre fil de discussion ici :http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67990.0.html (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67990.0.html) où j'explique comment JE fais pour alimenter un appareil réclamant par exemple du 19 V à parrtir de la batterie.
Ce sont de petits appareils éléctroniques, step-up pour ceux qui sortent un voltage supérieur à l'entrée, et step-down pour un voltage inférieur. Ils ont peut-être un mauvais rendement, mais sans doute pas pire qu'en "transformant" le 12 v cc en 220 v alternatif, puis le 220 ainsi obtenu en 19 v. Il faut bien gérer la réserve d'énergie, par, contre.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 01 décembre 2016 à 18:14:21
Après réflexion et consultation de collègues, je suis assez d'accord avec le choix de François pour alimenter le notebook.
J'ai continué sur le fil d'Ascanio (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67990.msg546184.html#msg546184), Onc Roger va pouvoir continuer les généralités sur l'utilisation des PSP.  ;)

   Chill.

Edit : lien vers le fil d'Ascanio
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: anne sophie obellianne le 03 décembre 2016 à 09:27:21
merci beaucoup à vous tous. Je commande la bête sur internet, voit pour un auto-radio sur le bon coin, je monte le bazard avec les allumes cigares et je vous dis comment ça marche bien... en attendant faut pas oublier de mettre du bois dans le feu ! Ca caiiilllle !
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 03 décembre 2016 à 14:26:23
J'ai utilisé ce type d'alimentation branché sur allume-cigare pour mon PC portable pendant plusieurs mois.

J'ai arrêté le jour où j'ai senti une odeur de plastique cramé : le pastique était en train de fondre au niveau du petit adaptateur de prise PC.
Les pièces avaient pris un peu de jeu -> les contacts électriques sont devenus moins bons -> échauffement.

Le modèle que tu as choisi est indiqué jusqu'à 70W, ton appareil consomme jusqu'à 65W, c'est un peu juste je trouve.

Ca fonctionnera bien sûr sans soucis au premier branchement, mais à surveiller dans le temps pour vérifier que le même problème que j'ai eu ne se reproduise pas sur ton équipement.

Maintenant je fonctionne avec l'alimentation d'origine de mon PC, branché sur un convertisseur 12V - 220V. C'est moins optimal, mais plus fiable.

Tu trouveras aussi des alimentations PC avec prise allume cigare conçus pour davantage de puissance, donc qui te donneront davantage de marge de sécurité si la connectique est adaptée en fonction.
120W (27€) : https://www.amazon.fr/Alimentation-allume-cigare-120W-pour-portable/dp/B000IFRU0A (pas bonne tension de sortie)
85W (19€) : http://www.conrad.fr/ce/fr/product/999600/Alimentation-PC-portable-Goobay-54735-sortie-15-24-VDC-35-A-85-W-1-pcs;jsessionid=1E3C2AD712B270A6A88D18A8F5E8E95F.ASTPCEN31?ref=list
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 03 décembre 2016 à 16:13:18
Oli_v_ier attire l'attention sur un point important : en 12 V (et en 19 V), il faut prêter la plus grande attention à la qualité des branchements : le moindre contact un peu branlant peu causer un échauffement qui peut aller jusqu'à la destruction du matériel, voire un début de feu. A minima une mauvaise odeur de brulé.
De ce point de vue, les prises allume-cigare sont une fréquente source de problèmes. A surveiller donc, ou à remplacer par des branchements permanents. (le seul intérêt des prises allume-cigare, c'est leur universalité : on en trouve sur presque toutes les voitures, et sur presque tous les équipements en 12V)

En revanche, j'ai essayé les deux : convertisseur+alim 240V, et alim 12 V. La différence de rendement est colossale : du simple au double, au moins. Avec mon matériel, c'est à dire :
- ordinateur portable, alim 240V-65W (la même que celle d'utopie), mais consommation en usage normal de 15W (pas de mode économie d'énergie, mais pas d'accessoire non plus ni de recharge de la batterie)
- convertisseur 12/220 V, 150 W, de qualité

Montage 12 V -> convertisseur -> 220 V -> alim 220/19 V -> ordi : consommation 45 W pour 15 W utilisés.
Montage 12 V -> alim 12/19 V -> ordi : consommation 20 W pour 15 W utilisés.

Le convertisseur est surdimensionné, car l'alimentation du PC n'est pas son utilisation principale. Cela joue certainement sur son rendement, dans le mauvais sens.
Titre: Re : Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 03 décembre 2016 à 17:29:01
La source n'est que de 160Ah => l'optimisation est à l'ordre du jour !

Je ne vois pas à quoi tu fais référence en parlant de source en Ah. La capacité de ma batterie était de 100 Ah, le panneau 150W (mais avec un bon ensoleillement :) ), fonctionnait aussi dessus, entre autres, un frigo 24h/24.

Sortie en 15V fixe pour une demande de 19V. Puissant certes ; inadapté, aussi  ;)

Bien vu, j'édite mon message.

En fait dans l'ordre, si tu ne veux vraiment pas passer par le 220V j'aurai recherché :
- si le fabricant (ASUS ?) ne propose pas une alim pour voiture, à brancher en 12V,
- s'il n'existe pas une alim 12V -> 19V générique sans besoin de rajouter un de ces petits embout au bout. Donc avec déjà au bout du cable la bonne prise à brancher dans l'ordi,
- en dernier choix une alim 12V - 19V avec une très bonne qualité de connectique

@françois : j'avais mesuré la différence entre l'alim directe et le passage en 220V, je ne me souviens plus exactement les valeurs, mais ce n'était pas +100%, je dirai +20% au max.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 03 décembre 2016 à 21:49:48
De ici (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67927.msg545446.html#msg545446) je comprends qu'oli_v_ier était dans un bateau dans les Antilles => soleil à gogo, peu de variation jour/nuit (équinoxe permanent), horizon dégagé.  :up:

de là (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67927.msg545446.html#msg545446) je lis qu'Utopie est en région montagneuse, en France => variation marquée de la durée d'ensoleillement, horizon bouché.
(OK, je postule en plus des effet d'adret/ubac.  :down: )
Elle dit produire au pire 90W/jour, ce qui pourrait se traduire par 7,5Wh.
A ce jour (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67927.msg545446.html#msg545446) ne seraient alimentés que l'éclairage et la recharge du téléphone, et l'autonomie culmine à 4 jours.

En résumé :
Si elle utilise son notebook comme outil de travail, sans dépasser la durée légale, et que l'alim a été correctement dimensionnée,
Total journalier arrondi à 600Wh

La source, la batterie donc, est donnée pour 160Ah sous 12V = 1920 Wh. Si on considère qu'il est prudent de ne consommer que 33% de la capacité, Utopie ne tiendra qu'une journée sans soleil, sur sa batterie initialement chargée à bloc. (1920 / 3 = 640)

Je m'autorise à penser que dans une recherche raisonnée d'autonomie, l'optimisation est la règle !

Chassons le rendement :
Deux convertisseurs à 85% donnent un résultat à 72%. Pour du 12->230, on serait plus vers 80%, soit 0,8x0,85= 68% : ça descend vite !

Sempiternel choix entre "Appliquer la politique de ses moyens" (je me débrouille avec mon panneau de 150Wc) ou bien "Se donner les moyens de sa politique" (j'achète un GE 3kW et les réserves de carburant idoines ; je détourne le ruisseau permanent du coin et installe un hydrogénérateur).

Bonne lecture de P.Corneille, Utopie !  :D

   Chill.
Si je me goure, dites-le !

Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 04 décembre 2016 à 03:38:35
Je m'autorise à penser que dans une recherche raisonnée d'autonomie, l'optimisation est la règle !

Je m'autorise à penser que la sécurité passe avant. En l'occurrence, c'est un risque d'incendie.

On peut concilier les deux, je répète :
- voir si le fabricant propose une alim pour source 12V
- si non, voir s'il existe une alim 12V générique avec une fiche qui peut se brancher directement
- si non, une alim 12V - 19V avec une très bonne qualité de connectique (pas de jeu dans les fiches d'adaptation, etc) et de la marge en puissance (on peut supposer que la connectique qui la supporte va avec).

Si elle utilise son notebook comme outil de travail, sans dépasser la durée légale, et que l'alim a été correctement dimensionnée, 1 x 65W x 8h = 520Wh
(...)
Si je me goure, dites-le !

Vi tu te goures :) . Tu confonds : 65W est la puissance maximale, pas celle du fonctionnement courant du PC.
Exemple : je surfe, je fais de la bureautique, la puissance 30W. Je débranche le PC pour aller bosser à l'extérieur, je reviens, je le rebranche, puissance = 65W car il faut recharger le PC + assurer le fonctionnement de l'appareil.

Pour te donner un ordre d'idée, mon PC en fonctionnement standard économique (traitement de texte/surf + luminosité réduite) nécessitait 10W de puissance, à l'entrée de l'alim c'était maxi 15W.

La source, la batterie donc, est donnée pour 160Ah sous 12V = 1920 Wh

Ok. Bon les capacités données par les fabricants sont en général des C20, c'est à dire des capacités mesurées pour 20h de décharge.
160 Ah (en C20) signifie que la batterie a pu délivrer 8A pendant 20h avant d'arriver à la tension limite.
En général dans nos utilisations, le courant de décharge est moins important, donc on peut espérer plus de 160 Ah de capacité maxi : la décharge est donc d’autant plus efficace que le courant de décharge est faible.

Mais admettons qu'on est à 160Ah de capacité de batterie.
Si son ordi portable consomme 40W en entrée d'alim (c'est une estimation, cf ci-dessus) pendant 8h = 320 Wh.
Lampe + téléphone = 85Wh.

Total journée : 405 Wh . Dont 80% par ce satané PC qui consomme trop :) .
Batterie : 1920 Wh
Autonomie : 4,7 jours.

Mais il faut aussi s'assurer de l'apport moyen quotidien que permet ses panneaux : même avec une batterie qui assure 15 jours d'autonomie, si l'apport moyen quotidien du panneau ne compense pas la conso, alors c'est mort.

Combien on peut espérer avec un panneau de 150W pour quelqu'un qui habite "dans l'est de la France à 700m d'altitude" (seule info que j'ai) ?

Ici  (http://www.energiedouce.com/content/14-tout-savoir-sur-les-panneaux-solaires):  "En Europe, chaque Wc (watt crête) permet la production d'environ 1 à 2Wh/jour en hiver et 3 à 5Wh/j en été, pour les zones ensoleillées (Europe du Sud, Caraïbes, Afrique...), cette production peut monter jusqu'à 6Wh/j."

D'après cette source, en hiver un panneau de 150W peut apporter en Europe :
- en hiver : 150 Wh à 300 Wh par jour.
- en été : 450 Wh à 750 Wh par jour. Jusqu'à 900 Wh par jour dans les zones ensoleillées (Europe du Sud, Caraïbes, Afrique...).

A voir donc la puissance effective de son PC en fonctionnement, mais selon ces chiffres, pour passer l'hiver tranquille il faudrait viser 150 Wh d'énergie consommée en moyenne par jour.
85 Wh pour lampe et portable, il reste 65 Wh d'énergie quotidienne pour le PC.
Si sa puissance est 40W, ça laisse à peine 1h30 - 2h de fonctionnement par jour en hiver en moyenne.
Même en se prenant la tête pour optimiser l'alim, on est loin de l'objectif : 8h par jour.

Si le PC est plus économe en fonctionnement que mon estimation de 40W (j'étais à 15W), on peut espérer 4h de fonctionnement en hiver.

Avec cet outil on peut faire des calculs plus précis en choisissant le lieu : http://re.jrc.ec.europa.eu/pvgis/apps4/pvest.php?lang=en

Voilà ce que ça donne avec un panneau de 150W dans l'est de la France (versant sud dans les Alpes) avec un panneau plein sud incliné de 35° :
Latitude:   46°6'8" North,
Longitude:   6°39'38" East
               
Month      Ed : Average daily electricity production from the given system  Wh
1      256
2      374
3      524
4      573
5      568
6      613
7      639
8      609
9      558
10      425
11      263
12      205
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 04 décembre 2016 à 08:50:03
Aussi étonné par les rendements annoncés par Oli_v_ier qu'il est étonné par les miens :) , j'ai refait les mesures de la config : batterie 12V -> convertisseur 12/220 -> alim 220/19V -> ordinateur.

Je retombe sur les mêmes chiffres, à un pouième près :
14.5 W en entrée de l'ordinateur, en 19 V
16.2 W en 220 V, en entrée de l'alimentation secteur d'origine, avec un facteur de puissance de 44% (équivaudrait donc à 37 VA ou 37 W apparents)
44 W en entrée du convertisseur, en 12.5 V

Si je comprends bien c'est la qualité de l'alimentation d'origine qui est en cause, en particulier son très mauvais facteur de puissance qui se traduit par un effondrement du rendement du convertisseur.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: François le 04 décembre 2016 à 09:24:32
Pour revenir à un sujet plus directement en rapport avec l' "Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques", pour limiter les risques d’échauffement en basse tension, je soude toutes les connexions qui peuvent être soudées, et pour les autres (les connexions qui doivent rester démontables) j'utilise des dominos sur fils étamés.
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: Chill le 04 décembre 2016 à 10:29:36
Je m'autorise à penser que la sécurité passe avant. En l'occurrence, c'est un risque d'incendie.

On peut concilier les deux,

Nous disons la même chose.

J'écrivais dans le fil parallèle d'Ascanio : (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67990.msg546208.html#msg546208)
Tu y gagneras un soucis de moins pour l'alimentation du téléphone, celui que narre ailleurs (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67927.msg546206.html#msg546206) Oli_v_ier, lié aux connexions "basse tension".
L'intensité grimpe vite dans ces circuits, nécessitant de "gros" câbles, ou de qualité, et des jonctions parfaites.

Ne jamais oublier : P = R.I2  :sgt:  Oui, l'intensité compte au carré !  ^-^

Et comme pour Solar Impulse, on peut vouloir la sécurité pour la traversée du Pacifique et l'optimisation du projet.


Citation de: oli_v_ier
Si sa puissance est 40W, ça laisse à peine 1h30 - 2h de fonctionnement par jour en hiver en moyenne.
Même en se prenant la tête pour optimiser l'alim, on est loin de l'objectif : 8h par jour.

Si le PC est plus économe en fonctionnement que mon estimation de 40W (j'étais à 15W), on peut espérer 4h de fonctionnement en hiver.

... Optimisons donc ensemble la Sécurité & le Rendement de l'installation d'Utopie !  :doubleup:

    Chill.
PS : sympa le lien d'Energies douces
Titre: Re : Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 04 décembre 2016 à 16:13:59
... Optimisons donc ensemble la Sécurité & le Rendement de l'installation d'Utopie !  :doubleup:

En résumé, mon conseil pour aider Utopie : pour assurer une sécurité optimale (en priorité) et un bon rendement, n'achète pas l'alimentation conseillée plus haut avant d'avoir vérifié, dans l'ordre :
- que le fabricant de ton PC ne propose pas une alim conçue pour le 12V (je ne connais pas le modèle de ton PC)
si non :
- qu'il n'existe pas une alimentation générique qui puisse être connectée directement à ton PC sans petit embout adaptateur (je ne connais pas le type d'embout qui va sur ton PC)
si non :
- assure-toi que le modèle que tu as choisi a des connecteurs fiables, qui ne prennent pas de jeu.

Et derrière tout ça, assure-toi qu'entre la batterie (ou le régulateur) et la prise sur laquelle tu brancheras l'alimentation il y ait :
- des câbles de diamètre suffisant + fusible ou disjoncteur, dépend de la distance entre la source et la prise : lien 1 (http://www.plaisance-pratique.com/calcul-de-la-section-des-cables) (calcul), lien 2 (https://www.solariflex.com/smartblog/10/Choisir-le-bon-diam%C3%A8tre-de-c%C3%A2ble.html) (tableau) (prévoir pour 6A minimum)
- des connexions de bonne qualité (cf les conseils de François ci-dessus).

Enfin, l'optimisation se fait aussi dans l'utilisation de l'appareil (et dans son choix, mais tu n'as pas l'intention de changer de PC je pense) :
- réduire la luminosité de l'écran (utilisation plutôt de nuit ou endroit sombre par exemple)
- activer économie d'énergie
- stopper les programmes inutiles
- etc, tu trouveras pleins de conseils sur le net, exemple (http://ser-info-02.ec-nantes.fr/users/info3/weblog/9bc29/Linformatique_verte__Reduire_la_consommation_electrique_de_votre_ordinateur.html)
Titre: Re : Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: oli_v_ier le 04 décembre 2016 à 16:17:24
Si je comprends bien c'est la qualité de l'alimentation d'origine qui est en cause, en particulier son très mauvais facteur de puissance qui se traduit par un effondrement du rendement du convertisseur.

Me semble aussi que ça peut beaucoup jouer. Sur RL on avait cogité là dessus à proposer des recharges de tel portables. L'alimentation d'origine est parfois source de grosses pertes. On a beau optimiser tout le reste, le rendement global reste pourri.
L'hypothèse faite c'est que les fabricants savent que les chargeurs branchés sur le secteur peuvent avoir un rendement pourri, pas grand monde s'en rendra compte.
Titre: Re : Utilisation des panneaux solaires photovoltaïques
Posté par: onc roger le 19 décembre 2016 à 19:05:22
Bonjour

Désolé de ce long silence ! J'ai passé une sale période suite à des problèmes de santé qui ont fini par attaquer le moral et je me suis un peu roulé en boule dans un coin en attendant que ça passe.
Là ça va mieux et je ressors de mon trou  ;#

Merci à ceux qui ont pris le relais  :doubleup: