Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en contexte dégradé / vie en autarcie => Discussion démarrée par: Jco le 28 avril 2016 à 15:30:44

Titre: Périmètre nucléaire en Belgique (et distribution de pastille d'iode)
Posté par: Jco le 28 avril 2016 à 15:30:44
Les faits:

Avec un rayon de 100 km, c'est l'ensemble du territoire belge qui serait concerné par une distribution de pastille d'iode.

PS: Je ne sais pas si ce sujet à été traité ailleurs, ou s'il mérite d'être fusionné avec un autre post plus "global" sur le nucléaire.

Titre: Re : Périmètre nucléaire en Belgique (et distribution de pastille d'iode)
Posté par: féline le 09 juin 2016 à 15:39:04
attention les pastille d'iode ne sont utiles que pour les "émanations" de nucléaire iodé pour aucune autre retombées. on peut remplacer les dites pastilles par de la teinture d'iode (tout aussi dangereuse quand on l'ingère) de deux maux on choisit le moindre !

en France en cas de gros pépin nucléaire ne vous attendez pas à etre vraiment aidé par les "officiels" pour la simple raison qu'ils seront complètement débordés

un pompier du CMIR - roland Ksouri- (ex pompier du rhone) avait avec des collègues établi un document
"droit de réserve ou loi du silence. Je ne sais pas si on trouve encore ce document mais ksouri est sur internet

il vaut mieux stocker du gros scotch toilé, des combinaisons jetables et des sacs poubelle et surtout apprendre à se décontaminer le plus rapidement possible

pour info tchernobyl c'était du césium 137, fukushima du cesium 135
Titre: Re : Périmètre nucléaire en Belgique (et distribution de pastille d'iode)
Posté par: sebastienb le 09 juin 2016 à 16:31:40
Tous les accidents nucléaire relâchent des isotopes du Cesium, de l'Iode etc. car ce sont des produits de fission. Seules les proportion changent. Il y avait plein de Cs134 et Cs137 suite à Fukushima également.

Mais il est vrai que l'iode stable ne protège que de la contamination à l'iode radioactif, et ne bloque en rien les radiations.