Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en contexte dégradé / vie en autarcie => Discussion démarrée par: Numa le 07 novembre 2013 à 11:47:39

Titre: Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Numa le 07 novembre 2013 à 11:47:39
J'espère que le sujet n'existe pas déjà (sinon merci de m'indiquer le lien), auquel cas n'hésitez pas à supprimer ce post. ;)

Je me demandais quelles véritables menaces à grande échelle pourrait-on craindre en France (nucléaire, guerre, épidémies, le FN au pouvoir...)? Et à chaque fois quelle est la meilleure façon de survivre (retour en forêt, fuite, se barricader chez soi, etc...)?

Je pense que ça peut-être intéressant comme sujet alors je compte sur votre paticipation.  :)
Titre: Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: DavidManise le 07 novembre 2013 à 12:20:33
La France est un ensemble trop grand pour qu'une seule réponse puisse être adaptée.  En fait, l'analyse des risques est un truc à faire individuellement...  en fonction de qui ont est, ce qu'on fait, où on habite, etc, etc.

Le bon vieux "probabilité x gravité" est quand même une étape incontournable...

Ciao ;)

David
Titre: Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: Arnaud le 07 novembre 2013 à 13:04:47
Un lien toujours utile http://www.risques.gouv.fr (http://www.risques.gouv.fr/)
Titre: Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: soldmac le 07 novembre 2013 à 13:32:17
Voila une liste de risque que j'avais copié du blog de volwest comme base de travail :

- Perte de l'emploi         
- Perte d'un proche 
- Divorce 
- Accident de la route
- Hospitalisation
- Urgence médicale
- Confrontation verbale         
- Confrontation physique
- Harassement 
- Viol
- Agression
- Vol
- Cambriolage         
- Incendie
- Kidnapping
- Meurtre         


- Rupture momentanée de l'électricité
- Rupture prolongée de l'électricité 
- Rupture totale et définitive de l'électricité 
- Rupture momentanée de l'eau courante
- Rupture prolongée de l'eau courante 
- Rupture totale et définitive de l'eau courante
- Rupture momentanée du gaz naturel
- Rupture prolongée du gaz naturel 
- Rupture totale et définitive du gaz naturel
- Interruption des services sanitaires
- Interruption des services de santés
- Interruption des services de distribution
- Interruption des services informatiques
- Interruption des transports en commun
- Evacuation du domicile         
- Emeutes
- Grèves         
- Accident chimique / biologique
- Accident nucléaire
- Inondations         
- Sécheresse         
- Canicule
- Froid extreme
- Tremblement de terre         
- Tornade
- Tempête, sévère         
- Tempête, faible                 
- Ouragan
- Eruption volcanique
- Catastrophe écologique


- Inflation 
- Pénurie d'énergies fossiles         
- Pénurie de nourriture         
- Effondrement de l'économie locale
- Effondrement de l'économie nationale 
- Effondrement de l'économie mondiale         
- Attentat terroriste         
- Guerre nucléaire         
- Guerre civile         
- Pandémie
- EMP

En espérant que cela puisse t'aider dans ta démarche
Titre: Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: Numa le 07 novembre 2013 à 14:25:05
Merci, je précise que je parle d'une menace d'ampleur nationale. Pour l'instant je pense surtout à les lister avant de tenter de trouver des réponses.

Alors en ce qui me concerne j'en vois déjà trois:
- Incident nucléaire.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Crise économique, fermeture des banques.

Si vous en voyez d'autres...
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Bomby le 07 novembre 2013 à 15:35:39
d habitude on évite la politique, et ensuite le FN est un partit légitime que je sache. ;) de plus c est injuste parce qu en ce moment c est pas le fn au pouvoir, et ça n a pas l air d aller tres bien hein  :)
je précise que je suis apolitique, mais il faut etre équitable je pense.
pavc
pour les pays qui ont sombrés dans la guerre civile(plus ou moins), je ne suis pas certain que c etait parce qu il était de gauche ou de droite..

Merci de relever ce point mrFroggy, parce qu'effectivement, il peut poser des problèmes.

En effet, ici, on évite les sujets politiques. Donc on s'abstiendra de discourir sur les mérites ou risques présentés par tel ou tel parti ou courant.

Mais peut-être que ce que Numa voulait viser correspondait, à travers un raccourci équivoque, aux risques de tension sociale et de crise qu'amènerait l'arrivé au pouvoir ou à proximité du pouvoir d'un parti, quel qu'il soit, fortement et violemment décrié par une autre partie, significative, de l'opinion. En quelque sorte, un durcissement des antagonismes politiques pouvant dégénérer en troubles répandus voire en guerre civile.

L'hypothèse d'un durcissement des antagonismes politiques dégénérant en tensions violentes relativement généralisées pourrait être en théorie évaluée ici (cette hypothèse constitue-t-elle une réelle menace ?). Il sera cependant malaisé de le faire sans rentrer dans une discussion sur la pertinence de tel ou tel positionnement politique, ce qui serait franchir la ligne rouge. Si certains veulent malgré tout essayer, pourquoi pas, mais merci d'être prudents. La modération veillera, quitte à bloquer ou nettoyer en tout ou partie...

Cordialement,

Bomby

Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: Zecrow le 07 novembre 2013 à 19:16:55
Merci, je précise que je parle d'une menace d'ampleur nationale. Pour l'instant je pense surtout à les lister avant de tenter de trouver des réponses.

Alors en ce qui me concerne j'en vois déjà trois:
- Incident nucléaire.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Crise économique, fermeture des banques.

Si vous en voyez d'autres...

Le critère "national" limite le champ des possibles.

- Attentat biologique (rejoint ton "épidémie inconnue"). C'est tellement facile qu'on se demande pourquoi ça n'est pas encore arrivé. Nota : l'attentat classique (explosifs, fusillade), ou de type 11 septembre, ou de type chimique, ou nucléaire (bombe "sale") sont de nature locale et non nationale.
- Mouvements sociaux majeurs et généralisés, en lien avec la crise économique : par exemple extension de manifs violentes du genre "bonnets rouges bretons". C'est probable à moyen terme, étant donné l'écart qui se creuse entre ceux qui se gavent (et-après-moi-le-déluge) et ceux qui galèrent au quotidien. Les conséquences peuvent être multiples.
Titre: Re : Quelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre?
Posté par: Numa le 07 novembre 2013 à 20:11:28
Désolé d'avoir évoqué la politique, c'est clair que c'est LE sujet qui fache... Mais c'était pas le but du sujet donc passons.

Sinon je vais compléter mon sujet: "quelle menace imminente (d'ampleur national voir plus) pourrait-on craindre?"  ;#. C'est pour çà que je ne pensais pas à la montée des eaux ni au réchauffement climatique (même si cela aussi risque de changer notre façon de vivre mais à plus long terme). Ni aux attentats qui restent sur une zone plutôt ciblée.

En fait ce à quoi je pensais c'est une menace assez forte et soudaine qui nous force à changer nos habitudes (se retrancher chez soi, fuir, se cacher...).

Donc après réflexion, je vois surtout:
- Incident nucléaire et les nuages radio-actifs qui vont avec.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Effondrement de l'économie (nationale ou mondiale).
- Nouvelle guerre mondiale...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Nirgoule le 07 novembre 2013 à 21:10:09
La plus dévastatrice qui n'est pas improbable :
la hausse des taux d'intérêt sur la dette France. Chaque mois ce pays emprunte des milliards sur les marchés pour se financer. Les taux très bas de 1 à 3% pourraient grimper à 10 et 15% comme cela est le cas pour l'Italie, l'Espagne ou à 30% dans le cas de la Grèce.
La dette est une dette publique, donc d'Etat. Consécutive de dépenses supérieures aux recettes.
Rapidement deux cas de figure :
               - baisse drastique des dépenses de l'Etat : salaires des fonctionnaires, baisse des marchés publics (travaux, routes, rails, transports scolaires...), divers autres dépenses. Baisse ou disparition d'aides diverses (allocations chômage, familiale, CMU, retraites, ...). 
               - ponction massive sur l'épargne des ménages (livret A, assurance vie, PEL, CEL,...)
La hausse des impôts ne serait pas plus lourde qu'aujourd'hui, elle a déjà atteint son maximum.
Dormez bien.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: paquito le 07 novembre 2013 à 21:26:04
Actuellement, au vu des actions de politique étrangère en cours, des tensions internationales, de la montée des intégrismes, la "bombe sale" est un risque présent qui fait grincer des dents les organismes d'état concernés. De plus, beaucoup de stock bactério/chimique/matière radioactive sont hors de contrôle ou disséminés que c'est inquiétant. C'est tellement simple, générateur de peur et reproductible que pour l'instant nous avons de la chance.

Ensuite, l'accident industriel est le plus probable: politique de gestion des entreprises calée sur les bénéfices générés en rognant sur tous les secteurs y compris la sécurité: le moins cher possible et le moins attaquable juridiquement possible.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Leif le 07 novembre 2013 à 21:44:29
cette theorie peut s'appliquer ici

http://www.acdsgroup.org/open-source/la-th%C3%A9orie-des-12-ninjas/

- Incident nucléaire et les nuages radio-actifs qui vont avec.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Effondrement de l'économie (nationale ou mondiale).
- Nouvelle guerre mondiale...

a ceux ci je voudrais rajouter

rien en fait car tu vas croire que je me moques de toi et ce n'est pas le cas, probleme de la communication informatique il faut faire des efforts et
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Chris-C le 07 novembre 2013 à 23:18:25
Citation de: Numa
"quelle menace imminente (d'ampleur national voir plus) pourrait-on craindre?"

si c'est imminent et que t'es pas encore au courant, c'est que t'es pas prêt et tu vas en chier.............. le bon coté c'est que tu vas le savoir vite.

Je trouve que c'est le genre de question qui fait que l'on trouve des kit de survie,  des BOB tout fait pour s'adapter à tout et n'importe quoi afin de rassurer ceux qui se les pose en ces termes....

On dirait en faite un titre d'une émission à la M6  ;#

Titre: Re : Quelles réelles menaces
Posté par: kalahire le 07 novembre 2013 à 23:40:10
Je pense que le risque climatique serait a prendre en compte. Petit ere glaciaire, accroissement des phenomenes extremes type Ouragan, tornade etc...
Avec les jets stream qui deviennent fou et le gulf stream fluctuant, tout est possible. Tous ca pourrait creer des conflits. N'oublions pas que la revolution francaise a commencer a cause du petit ere glaciaire, du a l'eruption d'un volcan en Island.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Numa le 07 novembre 2013 à 23:41:06
On dirait en faite un titre d'une émission à la M6  ;#

 :lol: :lol: :lol:


cette theorie peut s'appliquer ici

http://www.acdsgroup.org/open-source/la-th%C3%A9orie-des-12-ninjas/

...a ceux ci je voudrais rajouter

rien en fait car tu vas croire que je me moques de toi et ce n'est pas le cas, probleme de la communication informatique il faut faire des efforts et

J'ai rien contre une bonne vanne tant qu'il y a le petit smiley qui va bien ;D

Je suis surement parano, en fait j'ai un BIG EDC destiné à la base pour la survie en forêt en cas de départ immédiat (sac rando avec équipement de survie, bâche, hachette, machette, cordes, bouffes lyophilisées, vêtements et j'en passe... + couchage + eau).

Cela me rassure, je sais qu'avec çà je peux tenir quelques jours le temps de réfléchir à la suite selon le cas de figure.

Le sujet du post était surtout dans le but de voir ce qui pourrait être amélioré dans cet EDC, mais le lien que tu m'a filé m'a permis de me rendre compte que finalement on ne peut pas se préparer parfaitement, il y aura toujours des imprévus ou des choses qui manqueront dans notre équipement, à nous alors de s'adapter. ;)

Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Poussin6367 le 08 novembre 2013 à 01:04:12
Salut,

Je passe sur le fil et j'ai envie de te répondre que je me suis posé la question il y a quelques temps d'écrire un bouquin sur les menaces en France. En 5 mn c'était plié : j'écris une encyclopédie ou je laisse faire le boulot à une cohorte de gens plus calés que moi.

Ca a déjà été dit plus haut mais j'ai envie de le résumer de cette façon : les risques c'est avant tout une question de représentation.
Ma mère elle aura 60 ans dans 2 ans environ, on parlait d'épidémies ensemble il y a quelques heures et pour elle c'est pas un risque, elle se dit que c'est un truc qui peut arriver et qu'elle se fera vacciner contre la grippe pour moi, qu'elle ira pas manger de la viande de brousse pour moi mais que honnêtement, choper un truc de l'espace et caner après ce qu'elle a déjà vécu, c'est pas gravissime.
Par contre elle se soucie énormément des catastrophes dites naturelles, tremblement de terre, inondation, qui l'empêcherai de pouvoir me laisser qqch ... et inversement, moi je m'en moque ; si ça coule on naviguera, si ça tombe on rebâtira, et voilà ...
Donc 1ere chose, le risque majeur, mineur, c'est une question de point de vue.

2ème chose ... La France, quoi qu'on en dise ... c'est pas le pire pays du monde ... Géographiquement la France c'est un concentré de l'Europe : on trouve de grandes plaines, un littoral avec de multiples configurations, des montagnes de tous âges, les climats sont différents d'une région à l'autre, etc.
Géographiquement donc, tu trouves tous les risques, peut-être que le volcanisme est à mettre entre parenthèses mais grosso modo c'est vivable partout dans la mesure ou tu prends le soin de connaître la région, avec TES yeux ( reprise du 1er point ).

3ème point et non des moindres : Eviter le sensationnalisme. A tout prix ...
Le super spécialiste de géopolitique d'une chaine d'information en continu a beau avoir une bonne bouille et être écouté par tout un panel de gens, c'est un incompétent notoire, qui cumule les contradictions, les erreurs de forme comme de fond, qui se perd dans des informations qui le dépassent ... résultat quand je suis face à des gens qui me parlent de "source sûre", il faut tout revoir ... et plus que les acquis, les certitudes sont difficiles à vaincre ...

Et j'en viens à répondre à Zecrow par la même occasion, les attentats biologiques sont vendus comme faciles alors qu'en fait ... NON !!!!
C'est une chose extrêmement difficile que de mettre en oeuvre des moyens de dispersions de souches virales.
Tu me citeras peut-être le cas des attaques à l'anthrax en 2001 au E.U. et je te répondrai qu'elles étaient le fait d'un biologiste américain, qui voulait montrer la facilité de contamination par ce type de spore. Attaque qui meurt dans l'oeuf en quelques jours, puisque le répiquage des souches ne fonctionne pas bien, que les services de renseignement américain mettent rapidement le doigt sur l'origine de la souche et que la plupart des victimes peuvent être sauvées à temps.
On pourrait parler de maladies comme les fièvres hémorragiques mais elles sont si violentes et rapides que l'épidémie ne peut pas s'installer durablement. Alors oui ... on peut taper sur un chiffre de 300 morts ... c'est triste, mais c'est 100 fois moins en terme de vie prises, que ce que couterait la vaccination massive de la population française en cas d'épidémie de Variole. 300 c'est beaucoup mais en vérité c'est négligeable, quand on ne peut pas reproduire les souches facilement et sur une population de près de 70M d'habitant.

Il faut aussi des laboratoires au moins de type P3 pour les maladies à déclaration obligatoire, dengue, anthrax, etc, P4 pour stocker les fièvres hémorragiques, Ebola, Lassa, Marburg ...
On est loin, très loin, de groupuscules terroristes pouvant mettre en oeuvre ce type de solution.
La secte Aum au Japon et l'attentat au Sarin dans le métro fait finalement peu de victime quand on voit comment y sont remplies les rames ; simplement parce que tout "spécialistes" qu'ils étaient, ils n'avaient pas su, pu, produire et mettre en oeuvre un gaz assez pur pour arriver à leur objectif.

voilà ... j'espère ne pas être trop hors sujet ...
D'ailleurs si y'a des gens qui veulent parler de risque biologique, qu'ils soient spécialistes ou non, pour répondre à un questionnaire, tout ça tout ça, ... je suis en train d'écrire un article ... dans le genre article universitaire, si ça intéresse qq.

B.

Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: guillaume le 08 novembre 2013 à 07:33:04
Moi j'ai peur des extra-terrestres...

Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bilbo78 le 08 novembre 2013 à 08:04:41
Moi j'ai peur des extra-terrestres...

 :lol: :lol:
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: gargle le 08 novembre 2013 à 08:56:55
un changement climatique serait surtout lié a une éruption volcanique, et cela mettrait quelques jours à se mettre en place.

Il y a aussi les grosses tempêtes, comme celle de 98, qui coupe les axes de communication et d'énergie pendant de longues périodes.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Loriot le 08 novembre 2013 à 12:46:47
Le plus probable est aussi un mouvement de grève générale et ou de certains secteurs qui peuvent perturber momentanément et de façon brève ou prolongée l'approvisionnemt en bien de consommation courant.
Et cela a l'échelle du pays.

Bon moi je n'habite pas en France... Mais je la vois.


Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces pourrait-on craindre en France?
Posté par: Ishi le 08 novembre 2013 à 16:29:23

- Rupture momentanée du gaz naturel


Peut être pour cet hiver d'autant plus que certains météorologues annoncent l'hiver le plus froid depuis 100 ans: http://www.economiematin.fr/ecoquick/item/6501-penurie-de-gaz-hiver-france

Moi j'ai peur des extra-terrestres...



Moi, c'est surtout les femelles extra-terrestres qui me font peur.....
Titre: (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Aerazur le 08 novembre 2013 à 16:32:20
Ta question me parle, dans la mesure ou même si elle est mal fichue, elle génère de la réflexion. ;)

Elle est féconde dans le sens où lorsque je suis arrivé sur ce forum il y a quelques années, je me la posais aussi. Intervenant peu, je lis et j'apprends. Et je vis, au quotidien, j'expérimente "in vivo".

Et ce que j'ai appris de plus précieux, au delà des savoir-faire, c'est un certain savoir-être. Une sérénité issue du fait que je sais désormais que je ne serai jamais préparé à tout.
Par contre, je sais aussi que je saurai bien mieux m'adapter que la majorité des gens que je connais, parce que j'ai pas à pas préparé mon présent, et donc mon futur. Parce que justement j'ai acquis le fait que je ne peux pas être prêt à tout, que je l'accepte, mais que je n'y vois qu' une éventuelle faiblesse enyclopédique. :)
Pour le reste, deviens polyvalent, et la question est sans objet.

"Toujours surpris, jamais baisé". ::)
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Nirgoule le 08 novembre 2013 à 18:50:16
Il y a une menace lié au pic de consommation d'électricité cet hiver avec de vastes coupures liées à la surproduction d'énergie solaire et éolien (sic) . Voir la presse économique à ce sujet :
http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203085398457-y-aura-t-il-de-l-electricite-a-noel-626569.php

A vos groupes électrogènes

Sinon : ah, la note de la France vient de baisser...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: adario le 10 novembre 2013 à 03:47:57
Pour moi la menace d'ampleur national, c'est l'épidémie de connerie, vue qu'on "survie que trois secondes a la connerie" et que même si on est pas contaminé, celle des autres peut quand même nous être fatale. De quoi flipper ! non?  ;#
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: jc33 le 10 novembre 2013 à 15:10:23
Bonjour
Actuellement ceux qui ont du souci à se faire en France c.est les épargnants
L'etat à besoin de 800 million d.euros par jour
4 milliards/mois juste pour payer les intérêts de la dette qui est de 2000 milliards
Plutôt que d'attendre de se faire ponctionner sur les livrets A et autres Pel, il vaut mieux retirer en espèces et l'enterrer dans des nalgenes
Dans un deuxième temps quand l'etat ne pourra plus payer les allocations diverses que va t.il se passer?  C.est la qu.il faudra avoir prévu le bob et de quoi tenir ou partir....
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Loriot le 10 novembre 2013 à 15:19:20
Bonjour
Actuellement ceux qui ont du souci à se faire en France c.est les épargnants
L'etat à besoin de 800 million d.euros par jour
4 milliards/mois juste pour payer les intérêts de la dette qui est de 2000 milliards
Plutôt que d'attendre de se faire ponctionner sur les livrets A et autres Pel, il vaut mieux retirer en espèces et l'enterrer dans des nalgenes
Dans un deuxième temps quand l'etat ne pourra plus payer les allocations diverses que va t.il se passer?  C.est la qu.il faudra avoir prévu le bob et de quoi tenir ou partir....

cela me semble effectivement être le meilleure plan pour mettre un pays a terre...  :yeah:
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Moleson le 11 novembre 2013 à 12:14:08
Le projet de pomper 10% de l'épargne est en route. Un premier ballon d'essai en Chypre réussi (il n'y a pas eu de révolte). Le FMI lance l'idée, même les socialistes Allemands sont favorables.


http://www.imf.org/external/pubs/ft/fm/2013/02/pdf/fm1302.pdf

A lire à la page 49.

Moléson
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Nirgoule le 13 novembre 2013 à 15:25:26
Le cas de chypre est un peu différent de celui de la France. Les capitaux taxés à Chypre ont été ceux de riches russes attirés par le faible niveau d’imposition. Les capitaux n’étaient pas soumis aux taxes pas plus qu’aux contrôles anti blanchiment et anti terroristes. Ce n’était donc qu’une mesure de rattrapage.
Les russes ne sont pas révoltés, ils sont partis !
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 22 mai 2016 à 20:00:51
Hello,

Plutôt que d'ouvrir un autre sujet, je restaure celui-ci.

Ne sachant si certaines personnes ici sont concernées par les pénuries / rationnement de carburant, en voici la carte en ligne ici (https://mon-essence.fr/blog/2016/05/20/signalez-nous-un-carburant-manquant-directement-da/).

Bien à vous,

Troll
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Draven le 23 mai 2016 à 09:55:02
Pas de soucis par chez nous ( Jura ) pour l'instant, ça va peut être changer avec la raffinerie lyonnaise qui est maintenant bloqué, mais bon... On a pas des gros besoins en carburants.

J'ai juste conseillé a ma femme de faire le plein complet quand elle a remis du gazoil vendredi soir, vu qu'elle a la mauvaise habitude de ne remettre que 30/40€ d'habitude... ( 90€ un plein complet sur notre voiture ). Mais je lui conseil toujours de faire ça :D ( pour une fois elle m'a écouté lol )
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 23 mai 2016 à 10:08:34
Hello,

Toujours écouter l'homme ah ah.

J'avoue qu'il serait intéressant d'avoir toujours 2 ou 3 jerricans en cas de...

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Jco le 23 mai 2016 à 11:41:14
J'avoue qu'il serait intéressant d'avoir toujours 2 ou 3 jerricans en cas de...

A prévoir avant, citation d'un article du Monde: "la préfecture du Nord [...] a pris un arrêté « portant interdiction de vendre, d’acheter, de distribuer ou encore de transporter du carburant dans tout récipient transportable » "
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/22/carburants-pas-de-risque-de-penurie-assure-alain-vidalies_4924101_823448.html
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 23 mai 2016 à 11:50:36
Hello,

Je suis d'accord que le terme de "pénurie" est peut-être exagéré dans les médias. Néanmoins, il est aussi dans l'intérêt de la communication de ne pas créer de panique.

Cependant, en période "normale", je pense qu'il est bon d'avoir une réserve (l'équivalent d'un plein).

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Draven le 23 mai 2016 à 12:14:18

Cependant, en période "normale", je pense qu'il est bon d'avoir une réserve (l'équivalent d'un plein).


Après les stocks c'est pas génial, les carburants modernes sont bourrés d'additifs et se dégradent de plus en plus vite... Les constructeurs préconisent 3mois maxi pour le stockage ( contenant adapté, a l'abri des UV, etc... ). C'est plutôt court pour du stockage.

En revanche, sur mon véhicule perso ( parce que madame elle en fait qu'a sa tête  ;D ) j'essaye de ne jamais descendre en dessous de la moitié du plein, je refait l'appoint dès que nécessaire. Ça permet d'avoir 300/400km d'autonomie en cas de besoin.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Merlin06 le 23 mai 2016 à 13:25:27
Juste au passage vu que le sujet remonte.
Je discutais avec un OPJ vers chez moi concernant une affaire de mœurs inintéressante, il a dit un truc qui m'a fait tiquer: "Le vernis social s'effrite et va bientôt craquer."
Pour qu'un FDO annonce ça aussi clairement c'est qu'il y a du mal de fait.  :o
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 23 mai 2016 à 13:44:59
Hello,

Les carburants modernes sont bourrés d'additifs c'est un fait. Un autre fait est que les moteurs modernes sont aussi de plus en plus fragiles... Je confirme pour le stockage de 3 mois max (conversation avec un ingénieur R&D auto).

Cela dit, tu peux faire "tourner ton stock":

De temps en temps (donc inférieur à 3 mois), tu refais le plein avec le jerrican de stockage. Dans la foulée, tu recharges le jerrican à la station. De cette façon, tu as toujours du stock "frais".

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bison solitaire le 23 mai 2016 à 15:37:21
Pas eu de souci jusqu'à 6 mois (pas essayé au delà) pour du SP98
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Draven le 23 mai 2016 à 16:25:34
Pas eu de souci jusqu'à 6 mois (pas essayé au delà) pour du SP98

Ça dépends dans quel genre de moteur tu met le carburant en fait. Tu ne va pas avoir une casse moteur immédiate sur une voiture par exemple, en revanche ça t'encrasse très nettement le circuit d'admission.
Sur un petit moteur ( tronçonneuse, tondeuse, etc... 2 ou 4tps ), ça peux boucher le carburateur en quelques minutes...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bison solitaire le 23 mai 2016 à 16:38:54
bah c'est aussi une utilisation très ponctuelle où un bidon de 10 litres est dilué dans ce qui reste avant qu'on soit à sec...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Hurgoz le 23 mai 2016 à 21:35:07
Yo,

J'avoues que c'est une chose que j'ai du mal à comprendre: dès qu'il y a un risque de pénurie, tout le monde prend d'assault les stations et en profite pour faire "un stock"...

Faire son plein: ok, notion de prévoyance, mais un stock veut dire qu'on prend plus que ce que l'on prend d'habitude. Aussi, si tout un chacun fait la même chose, les stations, qui ont l'habitude de fournir 1 plein/usager, doivent en fournir 1.5 (pas exact, mais c'est plus simple pour l'explication). Du coup, sans même qu'il y ai une pénurie, on crée une sur-consommation à laquelle les stations ne sont pas prêtes...génial non?  :lol: :lol: :lol:

Tcho

Hugo
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: kalahire le 23 mai 2016 à 22:54:54
Les gens sont des individualistes. La politiques du moi d'abord fait rage en Europe. Liberté,égalité individualisme devrait être le slogan en France.
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bison solitaire le 24 mai 2016 à 09:24:25
Les gens sont des individualistes. La politiques du moi d'abord fait rage en Europe. Liberté,égalité individualisme devrait être le slogan en France.

...sans doute pas faux, mais un peu facile je trouve...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 24 mai 2016 à 09:40:43
Hello,

Les gens sont des individualistes. La politiques du moi d'abord fait rage en Europe. Liberté,égalité individualisme devrait être le slogan en France.

+1 avec bison solitaire.

De plus, cela sort un petit peu du cadre initial du fil sur si oui ou non il est intéressant d'avoir ou non un peu de carburant en réserve (réserve faite en période "normale") pour être simplement prévoyant.

J'entendais encore ce matin aux informations une interview d'un monsieur en IdF qui avait dans sa cave toujours 2 jerricans "au cas où". En ce moment, il était bien content de les avoir...

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Kilbith le 24 mai 2016 à 09:48:43
Les gens sont des individualistes. La politiques du moi d'abord fait rage en Europe. Liberté,égalité individualisme devrait être le slogan en France.

La France, avec un score de 45,2% en 2014, est le pays de l'OCDE où les prélèvements obligatoires sont les plus élevés. Nous sommes au dessus de la Suède.

ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9l%C3%A8vements_obligatoires

En d'autres termes le pays où la redistribution des revenus (via l'Etat) est la plus importante. Ou bien encore le pays où les contribuables aisés sont les plus lourdement taxés afin de redistribuer aux autres.

ici : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/FPORSOC13d_VE4_redistribution.pdf

Bref : les faits (têtus) contredisent l'idée selon laquelle les français sont individualistes. Ce qui n'empêche pas que la perception ne soit pas conforme aux faits. D'où, peut être, le problème.

 ;)
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 24 mai 2016 à 10:10:30
Cette peur de manquer, traduit aussi je crois la dépendance croissante envers les produits de consommation courante. L'évolution récente (40 ans) des mentalités est de considérer normal que tout soit disponible tout le temps et partout. Même quand on n'en a pas réellement besoin ou envie, ni les moyens de se le payer en permanence.
Dépendance en particulier envers les transports motorisés.

[MODE VIEUX CON]
Il n'y a pas si longtemps - 50 ans, ce qui ne parait pas bien loin, à moi - ne pas avoir de voiture, ou ne l'utiliser que pour les "grandes vacances", était la situation normale. On était organisé pour : commerces, écoles, travail, administrations, services, centres de soin, loisirs, pas trop loin. Et on se déplaçait à pieds ou à vélo vraiment beaucoup plus.
[/MODE VIEUX CON]
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Kilbith le 24 mai 2016 à 10:14:06
Cette peur de manquer, traduit aussi je crois la dépendance croissante envers les produits de consommation courante. L'évolution récente (40 ans) des mentalités est de considérer normal que tout soit disponible tout le temps et partout. Même quand on n'en a pas réellement besoin ou envie, ni les moyens de se le payer en permanence.
Dépendance en particulier envers les transports motorisés.

A cela s'ajoute, depuis 10 ans et l'arrivée des smartphones, de considérer comme normal que les bien intangibles (culturels, musicaux, informations, contacts...) soient disponibles partout et en permanence.

On ne mesure pas encore complètement les effets de cette dépendance...Juste une question : combien de numéro de téléphones connaissez vous par coeur?

 ;)
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Pouçot le 24 mai 2016 à 10:23:17
Il y a une erreur de méthodologie philosophique, là. Les gens ne sont pas individualistes. Ils sont des égoïstes grégaires. Comprendre par là que comme l’avançait Mandeville, nous avons construit une société dans laquelle "les vices privés font la vertu publique".

L'individualisme implique un homme qui pense et agit par lui-même, en et pour soi.
Or, nous sommes tout sauf des êtres pensants capables d'action, de nos jours.

Citer
L’individualisme n’est pas la maladie de notre époque, c’est l’égoïsme, ce self love, cher à Adam Smith, chanté par toute la pensée libérale. L’époque est à la promotion de l’égoïsme, la production d’ego d’autant plus aveugles ou aveuglés qu’ils ne s’aperçoivent pas combien ils peuvent être enrôlés dans des ensembles massifiés. Et c’est bien d’ego qu’il s’agit, puisque les gens se croient égaux alors qu’en réalité ils sont passés sous le contrôle de ce qu’il faut bien appeler le « troupeau ». Celui des consommateurs, en l’occurrence.

https://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/DUFOUR/15491



@ Kilbith : Kalahire a raison, étant entendu qu'il se trompe de terminologie.

Tant que nous n'irons pas vers la suppression de la propriété lucrative et surtout une lecture alternative du PIB, en ceci qu'il ne faudrait pas voir dans le financement de la Sécu et du service public une ponction de solidarité sur le profit et le salaire du marché du travail, mais une production, les "prélèvements obligatoires" n'auront aucune portée sociale réelle... Il faut annuler le rapport de force induit par le capitalisme, si l'on veut pouvoir lire dans les "prélèvements obligatoires" l'expression du partage.

Annuler l'idée selon laquelle il n'y aurait de valeur économique que dans le Capital, et donc, arrêter de penser que les services publics sont utiles mais ... dépensent.
Pas de dépense, donc, mais une production de tout ce qui travaille. En ligne de mire, l'a-croissance (que je préfère au terme de décroissance).

Bref.  :)

On ne mesure pas encore complètement les effets de cette dépendance...

Oh si, très bien, même. Il faut aller voir du côté de Charbonneau, de Mumford et d'Ellul, ainsi que d'Anders, penseurs de la technique au sens de la dépossession de l'homme de son humanité par le machinisme. Les productions de Pièces & Main d'oeuvre sont également excellentes.



Et sinon, je rappelle à tout le monde qu'il est interdit de causer politique, ici. Les autres modos ne sont pas aussi monomaniaques que moi et savent très bien se fixer une limite et la respecter, alors merci de revenir à l'objet initial du fil, et de poursuivre les discussions hors-sujet par MP. (Appel du pied, Kilbith  ;# )
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: zangetsu74 le 24 mai 2016 à 10:26:46
Yo,

J'avoues que c'est une chose que j'ai du mal à comprendre: dès qu'il y a un risque de pénurie, tout le monde prend d'assault les stations et en profite pour faire "un stock"...

Faire son plein: ok, notion de prévoyance, mais un stock veut dire qu'on prend plus que ce que l'on prend d'habitude. Aussi, si tout un chacun fait la même chose, les stations, qui ont l'habitude de fournir 1 plein/usager, doivent en fournir 1.5 (pas exact, mais c'est plus simple pour l'explication). Du coup, sans même qu'il y ai une pénurie, on crée une sur-consommation à laquelle les stations ne sont pas prêtes...génial non?  :lol: :lol: :lol:

Tcho

Hugo

C'est ce qu'on appelle l'effet Forrester (ou Bullwhip effect) et en français "AVD" (amplification de la variabilité de la demande), et c'est pour ca que je suis payé depuis 10 ans dans mon taf : faire communiquer les gens d'une chaine globale d'approvisionnement pour éviter d'amplifier ces phénomène de rupture / surstock allant crescendo.

Plus prosaïquement, à l'échelle du topic et d'un point de vue "perso" (par opposition à une boite par exemple), les meilleurs leviers d'action à notre niveau seraient amha :
1 - identifier le moins faussement possible ses besoins "finaux" (conso. brute de carburant). C'est la gestion de la "prévision". Cette prévision peut être affinée / corrigée / revue par rapport à son historique et l'évolution probable des consommations dans le futur proche.
Le but du jeu sera d'êtres capable de s'approvisionner exactement de cette quantité, au moment le plus proche de la conso réelle.
2 - dimensionner un / des stock de sécurité : qui ne peut se faire "correctement" que si le 1 est connu ou pour le moins estimé.
Les stocks sécu ont plusieurs rôles / fonctions / composantes :
- pallier à l'erreur de prévision
- gérer les délais d'appro / taille de lot de commande
- faire face à des situations exceptionnelles telles que celle du moment
3 - adapter/ revoir l'ensemble de ces éléments régulièrement pour :
- s'approvisionner le plus souvent possible selon les contraintes (conservation, distance - temps pour aller à la pompe, ° de pénurie des dites pompes, ...)
- prendre des quantités les adaptées au contexte : fonction de la variabilité du prix, des quantités minimales (et/ou maximales comme en ce moment) d'appro, ...
etc etc.

Pour info, voici l'état de l'art "Supply Chain" concernant les sociétés et les recommandations pour limiter cette AVD :

Citer
" 1. Partager l’information

Le partage de l’information facilite l’intégration de la chaîne d’approvisionnement. Effectivement, les prévisions préparées indépendamment augmentent l’incertitude, et par conséquent elles augmentent les quantités commandées ainsi que le niveau des stocks. Pour neutraliser cet effet, les compagnies peuvent mettre en commun l’information à l’aide entre autre de l’EDI, de l’Internet, du CPFR (Collaborative Planning, Forecasting and Replenishment) et du VMI (Vendor-Managed Inventory).

 
2. Briser les lots de commandes

Les compagnies doivent implanter une stratégie qui permet de réduire la taille des lots tout en optimisant les coûts de transport. Par conséquent, une entreprise peut inciter son client à acheter plusieurs produits en petites quantités afin de réduire les coûts de transport et d’avoir un chargement complet.

 
3. Stabiliser les prix

Établir une stratégie d’uniformisation des prix s’avère un autre moyen de réduire l’AVD. En effet, en diminuant les incitatifs des détaillants de commander en grande quantité, le manufacturier bénéficiera d’une demande plus stable. Plusieurs compagnies telles que Wal Mart, Kraft et P&G ont implanté une stratégie de bas prix quotidien, ce qui a entraîné une augmentation des profits ainsi que des parts de marché.

 
4. Éliminer le rationnement et les manoeuvres stratégiques

Lorsqu’un fournisseur fait face à des pénuries, il devrait baser ses prévisions en fonction des ventes passées et non en fonction des commandes. Ainsi, les clients n’ont aucun avantage à exagérer les commandes. Par ailleurs, les fabricants devraient pénaliser les détaillants qui annulent des commandes. Cette stratégie va donc inciter les détaillants à commander des quantités qui correspondent davantage à leurs besoins.

D’autres méthodes telles que la réduction des délais de livraison ainsi que la saisie au point de commande permettent de réduire l’AVD.

L’objectif visé par ces solutions est de diminuer le niveau d’incertitude de la chaîne d’approvisionnement afin de permettre la synchronisation des activités logistiques entre les entreprises et de réduire les coûts de chaque intervenant de la chaîne."

Bon je m'arrête là sinon je fais un cours magistral SUpply Chain ;-)

Néanmoins à dispo pour toute question / remarque à ce sujet et sinon Google est un bon outil pour trouver des ressources sur le sujet  ;#

EDIT :
Il est important tout de même de noter que l'état de l'art de la Supply Chain encore à l'heure actuelle ne cherche pas à concevoir des systèmes anti-fragiles ou résilients.
C'est même plutôt l'exact opposé en terme de philosophie ;-)
Titre: Re : Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 24 mai 2016 à 10:27:08
A cela s'ajoute, depuis 10 ans et l'arrivée des smartphones, de considérer comme normal que les bien intangibles (culturels, musicaux, informations, contacts...) soient disponibles partout et en permanence.

Sans oublier le commerce en ligne, qui donne accès à un monde de produits compliqués à trouver localement. C'est si pratique qu'on en prend l'habitude.
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Kilbith le 24 mai 2016 à 11:17:26
Et sinon, je rappelle à tout le monde qu'il est interdit de causer politique, ici.
Je n'ai pas émis d'opinion, je renvoyais à des faits étayés par des organismes généralement considérés comme neutre (sauf à remettre en cause le paradigme actuel).

Citer
Les autres modos ne sont pas aussi monomaniaques que moi et savent très bien se fixer une limite et la respecter, alors merci de revenir à l'objet initial du fil, et de poursuivre les discussions hors-sujet par MP. (Appel du pied, Kilbith  ;# )
Naaan. Ce serait contre productif.

Faut juste qu'un jour on prenne le temps de se rencontrer avec trois thermos de café.  ;#

Citer
Sans oublier le commerce en ligne, qui donne accès à un monde de produits compliqués à trouver localement. C'est si pratique qu'on en prend l'habitude.
Le commerce en ligne existait déjà et aux USA il est depuis longtemps un moyen privilégie (du fait d'une économie construite de façon bien plus intégré que la notre et d'une densité de population plus faible.)

En revanche, la rupture c'est l'accès à des biens intangibles sans limite de temps et d'espace. Ça c'est nouveau.

On pense aux biens culturels, mais c'est oublier l'accès à une masse de donnée et parfois d'information.

Cette facilité d'accès vient limiter les efforts de mémorisation et aussi d'organisation de la pensée. En déléguant la fonction mémorielle sur le cloud et en perdant les mécanismes d'organisation de nos pensées, on perd progressivement un truc fondamental (j'appelle ça, par analogie avec les ordinateurs, la "mémoire de travail".)

Si un accident venait à couper cette ressource....on ne perdrait pas seulement des ressources que l'on pourrait remplacer.

Comme les fonctions cognitives associées à la collecte et à l'organisation des données pour en arriver à des informations et à des connaissances est désormais totalement très dépendante de l'accès facilité aux données : la rupture du lien serait probablement dramatique.

Pour prendre un exemple :

Si dans une classe tu poses la question "quelle est la date du règne de Louis XIV"...les étudiants se ruent sur leur portable. C'est intelligent (moindre effort).

Avant les portables, les (bons) étudiants utilisaient un mécanisme de reconstruction des connaissances du type :
-La Révolution c'est 1789 et c'est sous Louis XVI.
-Avant lui, c'était Louis XV
-Une génération c'est trente ans un règne un peu plus...
-Donc en gros Louis XIV c'est 40X2 ans avant soit environ 1710.

Evidemment ils oubliaient souvent la Régence et ne savaient pas toujours que Louis XIV avait eu un long règne...mais la réponse était "acceptable".

De nos jours un étudiant peut tout autant te dire 1850 que 1540 si on empêche l'accès au net.

(grosse tartine)  :-\
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: VieuxMora le 24 mai 2016 à 11:37:30
1515 ?

 ;D
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Hurgoz le 24 mai 2016 à 11:48:00
1515 ?

 ;D

Marignan...je crois.... ;)
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Pouçot le 24 mai 2016 à 12:42:28
Toujours aussi juste, Kilbith.  :)
J'ajouterais une considération philosophique à ce que tu as dit.

Nous sommes passés dans une ère où le savoir est anthropologiquement et culturellement changé, transformé. Les sources de savoirs ont muté. Auparavant, pour enquêter, faire un travail de recherche, il fallait y consacrer de longues heures d'études dans des bibliothèques, se taper la lecture de divers ouvrages et de multiples livres. Bien sûr, cela nécessitait l'apprentissage préalable de la lecture, technique nécessaire pour ce faire. Le mot éduquer, issu du latin ēdŭcāre (« éduquer, former, produire ») a le même sens qu'élever, porter plus haut l'individu par la connaissance.

De nos jours, un simple article Wikipédia permet d'acquérir une culture de surface, sur tout type de sujet.
Or, pour cela, il faut en passer par l'outil ordinateur, une machine. Machine que personne n'est à même de concevoir de A à Z (de l'extraction des métaux qui nécessitent d'autres machines à la mise en place des circuits, qui nécessite d'autres machines, etc).

On se retrouve donc dans un processus d'apprentissage grâce à un outil que nous ne connaissons pas (dont nous connaissons le fonctionnement, mais pas l'étape préparatoire, c'est à dire le processus de création issu d'un savoir préalable).
On apprend donc grâce à quelque chose que l'on a jamais appris. Anthropologiquement, c'est un processus inédit. Frotter deux silex pour produire du feu relève de la technique, mais là où la technique a muté, c'est dans l'absolue nécessité de la machine pour produire du savoir, de nos jours. C'est ainsi que l'on se retrouve dans une société dominée par les opérateurs, qui écarte les réels techniciens.

Sur la technique, il faut vraiment lire Anders :

Citer
Selon Anders, l'époque est marquée par le fait qu'il y a non seulement de plus en plus de machines mais que celles-ci, gagnant en taille, en complexité et en vitesse, font de plus en plus système, imposent leurs lois aux hommes, les rendant du coup "obsolètes". Mais à la différence d'un Ellul, qui en arrive à cette même conclusion à la même époque en partant d'un constat (la technique change de statut au XXe siècle du fait que les machines sont toujours plus automatisées), Anders, aborde la situation par une approche moins sociologique, plus philosophique, centrée sur ce qui arrive à "l'homme moderne".

Celui-ci ne s'élève que partiellement à l'image de Prométhée, ce fameux personnage mythique qui fut puni par Zeus pour avoir dérobé le feu des dieux. Comme lui, en raison de sa prétention démesurée (hybris) qui le mène à vouloir faire usage d'une puissance divine, il a entrepris de repousser les limites que lui assignait la nature et de construire un monde surhumain. Mais si l'usage qu'il a fait de la technique est effectivement impressionnant, ses créations finissent par le dépasser : il en perd la maîtrise.

Anders développe dans son livre deux idées fortes et étroitement liées : le décalage prométhéen et la honte prométhéenne.

Le décalage prométhéen correspond au décalage entre les accomplissements techniques de l'homme et ses capacités (notamment le sens de la mesure et de la responsabilité). Tout au plus est-il capable d'évaluer les risques d'un phénomène particulier et de prendre diverses précautions pour le limiter mais il est foncièrement incapable de considérer le phénomène technicien dans son ensemble. A l’opposé de l'utopiste, qui imagine un monde qu'il ne peut réaliser, l'homo technicus produit un monde qu'il n'est pas capable d'imaginer. Cette incapacité d'appréhender les implications de ce qu'il fait, cet écart entre ses productions (prodigieuses) et ses capacités morales font de lui un "analphabète de la peur". Son irresponsabilité elle-même ne relève pas de la faute morale (car pour qu'il y ait faute, il faut qu'il y ait conscience ou possibilité de conscience de la faute) mais d'un défaut d'imagination et de sensibilité, dans la mesure où l'ordre technicien impose ses critères (en premier lieu l'efficacité) et se substitue à toutes les valeurs qui avaient cours jusqu'à présent. Elle résulte donc du fait que l'on succombe (que l'on soit général ou sergent, chef d'état ou simple quidam) à la croyance en la capacité de la technique à résoudre les problèmes de l'existence. En d'autres termes, on a beau savoir quelles conséquences entraînerait une guerre atomique, notre savoir équivaut à de qu'on n'en retire aucun enseignement : ce n'est pas à lui que l'on se réfère en dernier ressort mais à sa croyance.  Du fait de sa complexité et de son gigantisme, l'univers technicien est devenu proprement incompréhensible : il "dépasse l'entendement".

La honte prométhéenne est le sentiment que l'homme éprouve lorsqu'il se compare à ses productions, ne supportant pas au fond l'idée que, contrairement à elles, il ne relève pas du processus de fabrication rationalisé qui leur a donné naissance. Cette honte ne s'exprime pas seulement dans les tentatives d'avant-garde pour remplacer le vieil homme par le nouveau, mais également dans les situations les plus quotidiennes. Elle constitue la honte de son origine, la honte de devoir son être à la nature, à quelque chose qui ne relève pas d'un processus technique. On a « honte d'être devenu plutôt que d'avoir été fabriqué » résume Anders. La honte prométhéenne compense la fierté prométhéenne. Mais, comme elle, elle procède de la revendication à la liberté absolue : la fierté exprime une volonté de s'approprier intégralement les conditions de son existence, la honte relève de la conscience que quelque chose, en définitive, fait obstacle à cette entreprise de maîtrise intégrale. La mutation de l'humanité correspond donc à une volonté inconsciente de supprimer tout obstacle naturel par des moyens techniques, ceci afin de mettre un terme à la honte de se savoir un "produit de la nature".
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: raphael le 24 mai 2016 à 13:20:04
Ah l'accés a la connaissance universelle  :closedeyes:

Dans le domaine des sciences par exemple

Quelle luxe désormais quand on a connu l'avant Internet : trouver une information relevait du parcours du combatant et les sources etaient assez rares pour que l'on s'y plonge dedans avec attention, relecture...

Il y avait aussi a boire et a manger mais on arrivait quand meme a faire le tri (livres recommandés par d'autres, comités de lecture, peu d'expert reconnus)

Maintenant : des sources multiples et variés, du nouveau tous les jours, une masse d'information qui donne le tournis jusqu'au dégout, des experts s'auto proclamant, des experts reconnus dans un domaine qui donnent leurs avis sur des domaines ou ils en connaissent tres peu ( C.Alegre par ex).

On devient fainéant tellement c'est simple d'avoir des résumés sur des sujets abscons et hermetiques.

Tout le monde a un avis "pertinent et éclairé" sur tout.


Les OGM, le nucléaire : bouh c'est caca (je n'approuve pas forcément hein  ;))

Alors que les memes ne sont pas foutus d'expliquer pourquoi le ciel est bleu
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Jco le 24 mai 2016 à 16:37:29
Lectures très intéressantes.

Pour remettre un pied dans le pratique, en quelques semaines j'ai expérimenté, dans ma vie de tous les jours, les problèmes suivants:

Donc clairement pour moi (qui suis un citadin), le point faible ce sont les réseaux...

Le plus critique pour moi, c'est l'électricité. Car si coupure = pas de chauffage (chaudière s'éteint), pas d'eau chaude (idem), pas d'internet, pas de téléphonie (je n'ai pas de ligne "classique" alimentée permettant de téléphoner même en cas de coupure de courant). Je suis en train de voir avec mon proprio pour des panneaux solaires et batteries...


Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: fabien8242 le 24 mai 2016 à 21:36:54
salut,

l'exemple des numéros de portable est intéressant.

Juste une question : combien de numéro de téléphones connaissez vous par coeur?

Je me rappelle très bien des numéros de portable que mes parents et copains avaient il y a 18 ans, quand j'étais lycéens et que je devais encore composer le numéro à chaque appel (numéro que je gardais dans un carnet). Le fait de répéter ce geste des centaines de fois a gravé ces informations dans ma mémoire.

Par contre, je ne me souviens plus de mon propre premier numéro, étant donné que je ne l'ai pas composé autant de fois. Et, effectivement, aujourd'hui, je ne connais pas par coeur le numéro de mes potes ou même de mon propre frangin... (c'est mal ... ), du fait que le portable le fait à ma place. il a de la mémoire à ma place, il compose à ma place, il stocke les nouveaux contacts à ma place... bref il prend ma place !

Quelle réelle menace peut-on craindre ?... On est en plein dedans... la dégénérescence de nos fonctions cognitives et motrices ! (du fait que nous utilisions des machines qui font le boulot à notre place)
 
Une fonction cérébrale qui n'est pas stimulée dégénère... c'est une règle de base.
Si c'est l'outil qui fait le boulot (intellectuel, cognitif, moteur) à ma place, ce n'est pas moi qui développe/entretient une capacité. En l'absence de l'outil, je me retrouve face à ma propre "bêtise"... bêtise que j'ai créé en utilisant un outil "intelligent"... (ironie de l'histoire... mais moyennement drôle...)

La "grosse menace", c'est donc cette "dégénérescence" qui, insidieusement, nous rendra de moins en moins apte à trouver des solutions à nos besoins de base...

La connerie, dans la règle des 3..., ça donne pas beaucoup d'espérance de vie...

FAB
 
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Mahnu le 25 mai 2016 à 13:53:19
Je reviens la seule pompe du coin où il reste un peu de sans plomb, et c'était très instructif, on se croirait déjà dans mad max.  ;D

Une queue d'une vingtaine de voitures,  deux nanas qui passent 15 minutes à remplir une dizaine de pauvres bouteilles en plastique d'1 litre alors que tout le monde attends. Des mecs qui essaient de gruger etc.

Heureusement qu'il reste l'humour put**n.

C'était pas loin de dégénérer alors j'imagine même pas le jour ou ça va péter pour de bon... On va prendre une bonne claque dans la gueule et gagner direct en maturité.

C'est pas plus mal qu'il y ai des événements comme ça de temps en temps, ça permet de réaliser que ça tiens à peu de chose quand même... Perso ça m'a permis de réfléchir à tout ce dont je dépends  (essence, électricité, eau courante, gaz, transports en commun, réseaux de communication etc.) et ça me rassure pas...
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Draven le 25 mai 2016 à 14:07:54

Une queue d'une vingtaine de voitures,  deux nanas qui passent 15 minutes à remplir une dizaine de pauvres bouteilles en plastique d'1 litre


Elles vont avoir une belle surprise d'ici quelques jours, le SP attaque méchamment certains plastiques et les fait fondre en quelques minutes/heures suivant la matière.
On déconseille fortement de mettre du SP ailleurs que dans des jerrican prévu exprès, et j'ai déjà vu le robinet d'un jerrican alimentaire fondre en moins d'une heure après avoir été remplis de SP95...


Aucun soucis chez moi, j'ai été faire mon plein normalement a la pompe, y'avais une seule voiture avant moi et j'ai mis la quantité que je voulais  :lol:
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: raphael le 25 mai 2016 à 14:15:48
la plupart des stocks alimentaires dans les magazins sont en flux tendu : une penurie de quelques semaines de pétrle et plus rien a bouffer

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF11348 (http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF11348)

au moins 60 % de notre petrole arrive par tanker

entre autre par le detroit d'ormuz  ;#
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Kilbith le 25 mai 2016 à 16:25:22
La "grosse menace", c'est donc cette "dégénérescence" qui, insidieusement, nous rendra de moins en moins apte à trouver des solutions à nos besoins de base...

Je ne suis pas certain que le terme de "dégénérescence" soit le plus approprié, j'y vois plutôt la notion de "substitution" ou "d'évolution".

Quand une fonction est moins utile, elle a tendance à disparaitre au profit d'une plus utile. On peut donc consacrer plus d'effort à la nouvelle fonction. C'est un économie de moyen intelligente. Ce bon vieux Schump a pas mal écrit la  dessus.

Par exemple, certaines organisations ont pu s'opposer à la diffusion de l'écriture puisqu'elle amoindrissait notre entrainement à la mémorisation. Incidemment, au sein de ces organisations ceux qui avaient la spécialité de la mémorisation étaient les plus opposés à la diffusion de l'écriture. Pourtant peu de personnes remettraient ne cause l'intérêt de l'écriture.

Il faut donc faire attention, le progrès (l'évolution) n'est pas forcément mauvais. Mais il faut aussi être vigilant car "ceux qui savent et comprennent" sont EUX susceptibles d'éviter de prendre des raccourcis qui s'avèrent finalement être des impasses.


Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bison solitaire le 25 mai 2016 à 16:35:41
Oui...et j'ajoute qu'autant je me rappelle du numéro de téléphone de la première maison où j'ai habité de même que la plaque de la voiture de mes parents... Mais aujourd'hui mon numéro de téléphone fixe de la maison, pas moyen. Portable oui, celui de ma femme oui, place ok...
Mais en même temps, le nombre de code et de numéros que j'ai en mémoire! carte bleu, numéro INSEE, multiples mots de passe, diverses dates... Définitivement, certaines parties de mémoire ne sont pas extensibles et des données en remplacent d'autres.
Ajoute à cela la fatigue et le fait de changer de taches au boulot toutes les dix minutes (sans même forcer le trait)...
Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse de dégénérescence mais plutôt comme le dit Kilbith d'évolution et d'adaptation.
Par ailleurs, fait-on la différence entre connaître un numéro et mémoriser le schéma des doigts qui volents sur un clavier? Pas tout a fait pareil...
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: fabien8242 le 25 mai 2016 à 18:45:15
Salut,

Je ne suis pas certain que le terme de "dégénérescence" soit le plus approprié, j'y vois plutôt la notion de "substitution" ou "d'évolution".

Je suis d'accord, mais encore une fois, une fonction qui n'est pas du tout stimulée (parce qu'une autre se substitue à elle) ne se construit pas, ou dégénère avec le temps.
Un savoir "ancien" peut être plus "utile", plus "fondamental", que celui qui le remplace. Et du coup, je ne suis pas sûr qu'on puisse parler d' "adaptation" (pour reprendre le terme de bison solitaire). On s'adapte à de nouveaux outils, certes. Mais est-ce qu'on s'adapte vraiment à notre environnement ?

Le fait d'utiliser un outil nous donne l'illusion que le monde s'appréhende plus "facilement", or le monde ne change pas, c'est notre représentation qui est modifiée par l'usage que l'on fait de l'outil. quand l'outil ne fonctionne plus, le retour à la réalité fait mal !

Pourtant peu de personnes remettraient ne cause l'intérêt de l'écriture.

Si l'administration découle de cette évolution technologique... je ne suis pas sûr d'être totalement pour !  ;#

De plus, je pense que la mémorisation est plus "rustique" que l'écriture et donc, dans un environnement dans lequel on n'a pas accès à des outils pour écrire ou lire, cette fonction devient très importante. Et cet environnement refait surface chaque fois que nous manquons d'outil pour lire ou écrire, c'est-à-dire, pour beaucoup, en cas de panne de batterie de leur smartphone...

Fab
 
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Campeur le 30 mai 2016 à 12:07:35
Lectures très intéressantes.

Pour remettre un pied dans le pratique, en quelques semaines j'ai expérimenté, dans ma vie de tous les jours, les problèmes suivants:
  • Réseaux de transports bloqués à l'échelle d'une ville entière (attentats de Bruxelles)
  • Réseaux de communication (mobiles) saturés pendant plusieurs heures (attentats de Bruxelles)
  • Réseaux de transports "au long court" rendus problématiques (Trains, aéroports), avec contrôles renforcés, longue files d'attentes...
  • Mobilité en voiture réduite (je devais rentrer en France ce WE, vu les problèmes à la pompe, je vais rester chez moi)
  • Grèves plus ou moins importantes

Donc clairement pour moi (qui suis un citadin), le point faible ce sont les réseaux...

Le plus critique pour moi, c'est l'électricité. Car si coupure = pas de chauffage (chaudière s'éteint), pas d'eau chaude (idem), pas d'internet, pas de téléphonie (je n'ai pas de ligne "classique" alimentée permettant de téléphoner même en cas de coupure de courant). Je suis en train de voir avec mon proprio pour des panneaux solaires et batteries...

oui je partage, la "menace", c'est la fragilité de nos systèmes de distribution et notre habitus relativement récent à vouloir tout et vite, sans s'interroger sur le comment.

mais ce qui est rassurant, c'est qu'il est relativement facile de se passer des réseaux si tant qu'on se penche sur sa façon de vivre et des efforts (physique/financier/psychique...) qu'on est prêt/qu'on peut faire pour s'en passer...se recentrer sur le local, le durable, l'humain me semble déjà une bonne piste.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Hurgoz le 01 juin 2016 à 01:03:32
Yo,

L'autre jour, je discutais avec ma mère de la situation actuelle niveau essence. Elle me disais qu'en 74, il y avait eu une pénurie de sucre, et que les gens avaient stockés des kilo de sucre pour ne pas manquer (du sucre bordel?!? WTF!)

Du coup, je me dis que quoi qu'il arrive dans le futur, peu importe quelle pénurie pourrait être annoncée, de toute façon, la réaction massive sera de stocker, et ça sera la m*rde: on sera encore plus vite dans le mur qu'avec un coopération intelligente.....  ::)  :-\

Tcho

Hugo
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 01 juin 2016 à 04:09:38
Yo,

L'autre jour, je discutais avec ma mère de la situation actuelle niveau essence. Elle me disais qu'en 74, il y avait eu une pénurie de sucre, et que les gens avaient stockés des kilo de sucre pour ne pas manquer (du sucre bordel?!? WTF!)

Faut comprendre : en 1974 beaucoup de français de plus de 35 ans se rappelaient avoir souffert de privations 30 ans plus tôt, certains avaient vu des proches mourir de faim. Et toujours en 1974, le sucre était considéré comme l'aliment énergétique par excellence. Et pas très cher et facile à stocker. Et le plus utilisé, après le sel, pour conserver des aliments de manière traditionnelle (fruits au sirop, confitures, etc).
Dans ces conditions, cela s'explique qu'une simple rumeur de pénurie ai suffi à la créer, cette pénurie.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Hurgoz le 01 juin 2016 à 15:11:10
Yo,

Je ne partage absolument pas cette analyse: si en 74 les souvenirs des privassions de l'occupation pourraient éventuellement expliquer la chose, qu'en est il aujourd'hui de ces milliers de personnes qui se ruent sur le pétrole par peur d'en manquer aujourd'hui? Souvenirs des privations de l'occupation? Permet moi d'élever un doute sérieux.

Tcho

Hugo
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 01 juin 2016 à 15:31:58
Hello,

Une hypothèse : l'influence des parents (au sens large)

Une autre : la prise de conscience que le système d'approvisionnement est faillible

Une autre : la volonté de faire que "tout fonctionne toujours au moins aussi bien qu'avant" et la non résilience des modes de fonctionnement en cas de pépin sérieux.

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Pierrot le 01 juin 2016 à 15:40:13
Citer
qu'en est il aujourd'hui de ces milliers de personnes qui se ruent sur le pétrole par peur d'en manquer aujourd'hui?

Pour certains la peur de ne pouvoir aller travailler car ils sont dépendant de leur voiture, pour d'autres de l'égoïsme, les retraités et les camping caristes en vacances n'avaient pas un besoin urgent de carburant, mais ils étaient bien dans les files d'attente.

Beaucoup de bêtise, aussi, car ce sont les gens eux-mêmes, sur la foi des propos des journalistes qui ont créé la "pénurie" de carburant en se ruant dans les stations service dont ils ont vidé les cuves très rapidement.

Dans mon bled, le supermarché a dû mettre deux vigiles et faire une chicane car les gens qui faisaient la queue aux pompes bloquaient l'accès au supermarché ( cuves vidées en deux jours )........ A 1 km de là, la station esso et la station total n'avaient pas plus de clients que d'habitude, va comprendre.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Puk le 01 juin 2016 à 17:24:06
Bonjour à tous,

Pour réagir à cette réflexion sur la pénurie de carburant, il y a effectivement le rôle des médias qui ont créé cette rumeur de pénurie, amplifiée ensuite par le comportement individualiste de notre société, ce qui a, au final, engendré une pénurie réelle dans pas mal de secteur.
Le pire que j'ai constaté à l'approche des pompes, c'est le mauvais stockage de carburant par les "automobilistes prévoyants", il y a aussi les gens qui n'en n'ont pas besoin immédiatement et surtout le fait de ne pas s'organiser pour économiser (covoiturage, aménagement d'horaire pour faire correspondre école, boulot, ...).
Le milieu de semaine précédent cette course au carburant, je suis arrivé au boulot (je bosse pour un média associatif) et je croise la discussion de deux de mes collègues (l'un journaliste, l'autre coordinateur) qui parlaient de la montée du mouvement social concernant la loi travail. Je ne leur ai dis qu'une chose "pensez à faire le plein cette semaine"... Les deux ont rigolé et la semaine dernière un n'en avait plus et l'autre serré les fesses en voyant sa bagnole sur la réserve...

Les gens sont aujourd'hui submergé d'informations mais ne les écoutent pas, n'y prêtent pas plus d'attention (et ça me fait marrer en bossant dans un média de voir mes collègues faire pareil) mais veulent pourtant être au courant de tout.

Je n'apporte pas grand signal mais si l'on observe un minimum ce qui nous entoure, il devient possible d'anticiper un minimum et garder un niveau de vie (relativement) normal.

Au plaisir de vous lire et surtout d'apprendre
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 01 juin 2016 à 17:25:20
Dans mon bled, le supermarché a dû mettre deux vigiles et faire une chicane car les gens qui faisaient la queue aux pompes bloquaient l'accès au supermarché ( cuves vidées en deux jours )........ A 1 km de là, la station esso et la station total n'avaient pas plus de clients que d'habitude, va comprendre.

Pareil chez moi, la station a été ravitaillée normalement, mais ses cuves étaient vides quelques heures avant l'arrivée du camion citerne, à cause de la ruée dès que la rumeur de pénurie s'est propagée.

Yo,

Je ne partage absolument pas cette analyse: si en 74 les souvenirs des privassions de l'occupation pourraient éventuellement expliquer la chose, qu'en est il aujourd'hui de ces milliers de personnes qui se ruent sur le pétrole par peur d'en manquer aujourd'hui? Souvenirs des privations de l'occupation? Permet moi d'élever un doute sérieux.

Tcho

Hugo

Je pensais principalement à la ruée vers le sucre en 74.
Mais en y réfléchissant, je fini par trouver qu'on peut trouver des analogies. C'est juste qu'on est beaucoup plus dépendants aujourd'hui de tous produits habituellement disponibles. (en 68, cela ne traumatisait pas un instant mon père de se rendre à pieds à son boulot, à 8 km de chez nous, alors qu'il le faisait d'habitude en 404 Injection - 22 l/100 mais intérieur-cuir, la classe - ;) )
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale)...
Posté par: guillaume.lc le 01 juin 2016 à 20:23:21
"Pénurie" oblige, je me suis mis a reprendre le bus pour aller au boulot (et bonne découverte, les horaires ont été changer et correspondent avec les miens désormais, du coup je continue).

Ca me troue le c*l quand même quand je vois des gens prêt à s'étriper à la station en faisant tout les coups possible et imaginable pour gagné une place ou deux, tout ça pour mettre 2€ de pétrole dans le réservoir et repartir avec leur golf gti qui consomme 50l/100 en fond de deux comme des sauvages. Surement quelque chose que je n'ai pas du saisir... Bien sur c'est une minorité, qui aura bien foutu le b*rdel et fait chier la majorité. Vécu la semaine dernière.

J'ai cru voir je ne sais plus où que les compagnies pétrolière utilisait des additifs qui rendrait le carburant non utilisable après un certain de temps de stockage, Est-ce vrai?   
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: angelo32 le 02 juin 2016 à 09:41:38
L'homme est un prédateur pour l'homme ! Et même les personnes les plus civilisées deviennent extrêmement égoïstes quand la situation dégénère.

J'habite dans le Gers, sud-ouest de la France. Pendant la tempête Klaus de 2009, plus de courant pendant quelques jours dans certains endroits. Dans un supermarché pas loin de chez moi, deux femmes en sont venues aux mains parce-que l'une d'elle avait mis dans son caddie le dernier paquet de piles du rayon et que l'autre lui a piqué les piles en se servant directement dans son caddie.

Conclusion : Quand tout va bien pas de problèmes. En situation dégradée, les gens (re)deviennent cons. ;) Rien de bien étonnant...

Rappelez-vous l'agent Smith dans Matrix : "Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères… Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents. Vous vous installez quelque part, et vous vous multipliez. Vous vous multipliez, jusqu’à ce que toute vos ressources naturelles soit épuisées, et votre espoir de réussir à survivre, c’est de vous déplacer jusqu’à un autre endroit…
Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette méthode, vous savez lesquels ?... Les virus. Les humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète."

Rhoo... On est juste un peu plus de 7 milliards... ça augure un bel avenir... :(
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Nirgoule le 02 juin 2016 à 11:10:46
... et c'est donc aux humains de se réguler, à tous les niveaux. Chacun doit faire son bout de travail.

Apprenons à vivre en société. Cela commence avec ses voisins, ses collègues de travail.
Admettre les différences, rechercher ce que l'on a de commun chez l'autre pour partager de la conversation, des outils, des coups de main, des services.
C'est donc se freiner à penser que soi même sortons du lot, détenons la vérité et que l'autre est un débile.

Avec eux nous pouvons faire de grandes choses collectivement. Obtenir des résultats formidables avec des personnes qui ne voudraient pour rien au monde dormir sous un tarp en plein hiver. Imaginez.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: angelo32 le 03 juin 2016 à 11:57:23
Citer
... et c'est donc aux humains de se réguler, à tous les niveaux. Chacun doit faire son bout de travail.

Ah ça, les humains savent se réguler !!! Par la guerre, par la maladie... Je n'ai plus assez foi en l'être humain pour penser qu'il se régulera de lui-même. Rien qu'à voir toutes les aides versées aux gens pour encore plus procréer... N'est-il pas temps d'encourager les gens à limiter les naissances ? Rien qu'en France on manque de travail, de logements, de moyens matériels et financiers... Avec ma femme nous n'avons pas d'enfants et n'en souhaitons pas (j'ai 42 ans, elle 38.). N'est-ce pas un acte de civisme aujourd'hui ? Faire des enfants qui deviendrons des consommateurs de masse demain et des otages du système n'est-il pas un peu criminel ? J'espère et je crois que la nature reprendra ses droits quand l'homme aura bien pourri la planète.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Puk le 03 juin 2016 à 12:36:02
Avec ma femme nous n'avons pas d'enfants et n'en souhaitons pas (j'ai 42 ans, elle 38.). N'est-ce pas un acte de civisme aujourd'hui ?
Je ne sais pas si c'est un acte de civisme mais je me suis posé la même question à une époque : pourquoi faire des gosses vu le monde de m*rde qu'on leur laisse?
Aujourd'hui je suis papa d'un petit bout qui me redonne fois, il me porte et me donne envie de me battre/continuer dans ce monde.

Faire des enfants qui deviendrons des consommateurs de masse demain et des otages du système n'est-il pas un peu criminel ?
Je veux croire en l'éducation et à toutes choses que des parents peuvent transmettre à leurs enfants dans un premier temps et puis ensuite il faut croire un minimum aux choix de ces enfants.
Je remercie chaque jour ma "môman" d'avoir fait de moi ce que je suis et de m'avoir laissé faire, expérimenté et prendre mes propres décisions.

J'espère et je crois que la nature reprendra ses droits quand l'homme aura bien pourri la planète.
Là j'en suis persuadé pour le coup, la terre tournée déjà avant notre arrivée et continuera après notre départ. La nature(au sens le plus large, faune et flore) a une plus grande adaptabilité que notre simple espèce se considérant comme la plus évoluée.

Au plaisir de vous lire

Puk
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Campeur le 03 juin 2016 à 13:53:09
pour certains la vraie menace aujourd'hui ce sont des inondations qui ont mis des milliers de personnes dehors, qui ont détruit des centaines de commerces et entreprise... ça n'est pas national, mais ça impacte beaucoup de gens malgré tout et de manière plus ou moins dramatique.

les réelles menaces "nationales" hormis un effondrement des circuits de distribution du à ....je ne sais pas trop, tant les causses pourraient être multiples mais à la fois peu probables.

la réelle menace, elle est le plus souvent locale (inondation, tempête, incident industriel) voire individuelle (chômage, incendie du domicile, maladie...) si on doit se prémunir, c'est plus à ce genre de menace qu'il faut penser.

Soit dit en passant, j'ai vu beaucoup de gens évacuer leur domicile avec l'aide des pompiers, uniquement avec leurs yeux pour pleurer... on ne communique pas assez sur la nécessité d'avoir au domicile un sac d'évacuation... parce que ça n'arrive pas qu'aux autres.

je lis en même temps ta réponse angelo32... triste comme vision du monde...on n'est pas obligé de se conformer à l'intégralité du système, nos enfants peuvent aussi être porteur de renouveau si tant est qu'en tant que les parents fassent eux aussi la part des choses.

Bonne journée
Titre: re: quelle menace.....
Posté par: fall7stand-up8 le 03 juin 2016 à 19:28:19
Ah ça, les humains savent se réguler !!! Par la guerre, par la maladie... Je n'ai plus assez foi en l'être humain pour penser qu'il se régulera de lui-même. Rien qu'à voir toutes les aides versées aux gens pour encore plus procréer... N'est-il pas temps d'encourager les gens à limiter les naissances ? Rien qu'en France on manque de travail, de logements, de moyens matériels et financiers... Avec ma femme nous n'avons pas d'enfants et n'en souhaitons pas (j'ai 42 ans, elle 38.). N'est-ce pas un acte de civisme aujourd'hui ? Faire des enfants qui deviendrons des consommateurs de masse demain et des otages du système n'est-il pas un peu criminel ? J'espère et je crois que la nature reprendra ses droits quand l'homme aura bien pourri la planète.

Bonsoir

Je ne peux que réagir à ces propos

1/ des enfants ont été conçus pendant la deuxième guerre mondiale et certains d'entre eux ont fait des découvertes scientifiques ou des actes héroïques.

2/ les enfants deviennent ce qu'ils veulent mais sur la base de ce qu'on leur a appris alors si ton fils devient un consommateur décérébré c'est par ce que tu lui auras pas inculqué les bonnes valeurs.

3/ La vie a voulu que nous ayons notre unique enfant alors que nous avions 41/42 ans. Il m'a incité à m'impliquer plus dans des actions citoyennes et si aujourd'hui mon environnement immediat est un peu moins pourri c'est parce que j'ai voulu un monde meilleur pour lui.

Alors ne pas faire d'enfant c'est pas forcément du civisme.

Je ne te juge pas et je ne veux pas te faire de leçon de morale mais je pense simplement que ta logique est erronée et que tu passes à côté d'une aventure merveilleuse qui te permettra de mobiliser une énergie insoupçonnée au service de la préservation de cette planète car tu auras un vrai but.


Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Loriot le 03 juin 2016 à 19:49:22
Je vois la France de l'extérieur, je n'y habite pas. Je ne suis pas Français.
J'ai par contre souvent parlé de la France avec des amis Suisse, Français, Allemands, etc.
Nous sommes souvent arrivé au résultat que le plus grand danger de la France était les lois et les règlements...
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Merlin06 le 03 juin 2016 à 21:09:32
Je vois la France de l'extérieur, je n'y habite pas. Je ne suis pas Français.
J'ai par contre souvent parlé de la France avec des amis Suisse, Français, Allemands, etc.
Nous sommes souvent arrivé au résultat que le plus grand danger de la France était les lois et les règlements...
Amen.
Titre: Re : re: quelle menace.....
Posté par: mrfroggy le 03 juin 2016 à 21:27:16
Bonsoir

Je ne peux que réagir à ces propos

1/ des enfants ont été conçus pendant la deuxième guerre mondiale et certains d'entre eux ont fait des découvertes scientifiques ou des actes héroïques.

2/ les enfants deviennent ce qu'ils veulent mais sur la base de ce qu'on leur a appris alors si ton fils devient un consommateur décérébré c'est par ce que tu lui auras pas inculqué les bonnes valeurs.

3/ La vie a voulu que nous ayons notre unique enfant alors que nous avions 41/42 ans. Il m'a incité à m'impliquer plus dans des actions citoyennes et si aujourd'hui mon environnement immediat est un peu moins pourri c'est parce que j'ai voulu un monde meilleur pour lui.

Alors ne pas faire d'enfant c'est pas forcément du civisme.

Je ne te juge pas et je ne veux pas te faire de leçon de morale mais je pense simplement que ta logique est erronée et que tu passes à côté d'une aventure merveilleuse qui te permettra de mobiliser une énergie insoupçonnée au service de la préservation de cette planète car tu auras un vrai but.

complètement d accord avec toi fall7stand-up8, et puis refuser de mettre au monde des enfants, c est tout simplement vouloir la fin de l espèce humaine.désolé , c est dur, mais c est vrai.
Et pourtant tu n imagine a pas a quel point j ai du dégout pour beaucoup de mes congénères humains, mais je ne peux m empêcher de garder espoir.
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 04 juin 2016 à 06:24:53
Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) ?

A mon sens la première des menaces susceptible de porter atteinte à l'intégrité physique de n'importe qui, n'importe quand et n'importe où, c'est la menace terroriste.

La première ???

Combien de victimes, en comparaison des accidents de la route, domestiques, etc ... ?

Le terrorisme, comme son nom l'indique, c'est un phénomène médiatique (inspirer la terreur), pas un phénomène de sécurité à l'échelle nationnale.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: mrfroggy le 04 juin 2016 à 06:56:51
Tout a fait, Chaque jour ce sont près de 12 personnes qui décèdent du fait d'une infection nosocomiale contractée dans un hôpital en France...
Aux Usa , entre 2001 et 2013 il y a eu 3000 victimes dues au terrorisme, dans le meme laps de temps, 400 000 personnes ont perdu la vie a cause des armes a feu...(accidents, meurtres..)
Je ne parle même pas du tabac qui tuerait 60000/ans...
L urgence n est pas vraiment ou l on croit, seulement quand ce n est pas sensationnel(ou barbu), on vend moins de journaux.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: AC le 04 juin 2016 à 09:25:42
L urgence n est pas vraiment ou l on croit, seulement quand ce n est pas sensationnel(ou barbu), on vend moins de journaux.

Et tu as oublié les accidents de la route, qui font tous les 15 jours autant de morts que les attentats de novembre 2015.

Mais la différence, c'est évidemment l'intentionalité. Savoir qu'un ennemi a décidé de nous anéantir, ça ne laisse pas indifférent. Et il est naturel de vouloir neutraliser une menace avant qu'elle ne prenne de l'ampleur, quitte à la médiatiser de façon disproportionnée. Sinon, il faudrait aussi s'offusquer que la nation érige des monuments pour ses soldats mais pas pour ses marins-pêcheurs et ses élagueurs, alors que ces deux professions subissent elles aussi un taux de mortalité significatif.

PAVC
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bison solitaire le 04 juin 2016 à 10:06:24
La première ???

Combien de victimes, en comparaison des accidents de la route, domestiques, etc ... ?

Le terrorisme, comme son nom l'indique, c'est un phénomène médiatique (inspirer la terreur), pas un phénomène de sécurité à l'échelle nationnale.

la première non…mais phénomène de sécurité à l'échelle nationale, si…quand même...
Titre: Re : Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bratwurst le 04 juin 2016 à 10:45:23
La première ???

Combien de victimes, en comparaison des accidents de la route, domestiques, etc ... ?

Le terrorisme, comme son nom l'indique, c'est un phénomène médiatique (inspirer la terreur), pas un phénomène de sécurité à l'échelle nationnale.

Je comprends ton raisonnement mais je ne pense pas que l'on puisse dire que le terrorisme( actuellement) n'est pas un phénomène de sécurité à l'échelle nationale...

Pour info , les principales causes de mortalité en France pour l'année 2014:

1 les cancers ( environ 30% des décès )
2 maladie coronariennes
3 accidents vasculaires cérébraux
4 accidents divers ( domestiques, de la route, etc...)
5 maladie d'Alzheimer
6 diabète
7 grippe/pneumonie
8 suicide
9 broncho-pneumopathies
10 néphropathies
 @ +
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 04 juin 2016 à 11:05:52
Je comprends ton raisonnement mais je ne pense pas que l'on puisse dire que le terrorisme( actuellement) n'est pas un phénomène de sécurité à l'échelle nationale...

Pour info , les principales causes de mortalité en France pour l'année 2014:

1 les cancers ( environ 30% des décès )
2 maladie coronariennes
3 accidents vasculaires cérébraux
4 accidents divers ( domestiques, de la route, etc...)
5 maladie d'Alzheimer
6 diabète
7 grippe/pneumonie
8 suicide
9 broncho-pneumopathies
10 néphropathies
 @ +

Quel rapport ?
On fini toujours par mourir, généralement d'une maladie ou d'une autre ; ou est-ce que c'est d'être en vie qui est un problème de sécurité ?
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bratwurst le 04 juin 2016 à 11:28:40
@ François , c'est seulement pour recentrer sur le sujet initial du post "quelles menaces..."
Il ne faut pas confondre menace comme le terrorisme avec danger, comme les accidents divers.
Définition de menace:

Menace, le fait qu'une personne ou une entité ait la possibilité ou bien l'intention (affichée ou non) d'infliger des blessures, la mort ou des dommages matériels à une autre personne ou groupe de personnes. Lorsque la cible subit des dommages qui ne sont pas déterminés, on parle plutôt de danger.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: dkjm le 04 juin 2016 à 11:37:00
Hello,

Je rejoins ce qui a été dis en première page de ce post à savoir la définition de "menace" (qu'elle soit d'ampleur nationale ou non ...).

Ce qui va être considéré comme une menace pour l'un sera simplement considéré comme un contretemps ou un désagrément pour quelqu'un d'autre. Il faudrait donc apporter un léger éclairage sur ce qui est entendu par menace. Parce que si on rejoint uniquement le thème du forum (permettre aux gens de survivre que cela soit dans la nature ou dans la rue).

On en revient à la règle des 3 :
 - 3 secondes de connerie
 - 3 minutes sans air
 - 3 jours sans eau
 - 3 semaines sans nourriture
 - 3 mois sans contact social

Qu'est ce qui "d'ampleur national" pourrait supprimer ces paramètres ?
 - 3 secondes de connerie : Guerre civile (on se fout sur la gueule pour des raisons propres à chacun, mais ça reste souvent des raisons c*nnes) - baston dans le supermarché pour des piles (qui peut dégénérer etc.)

 - 3 minutes sans air :
          - Attentat sur une centrale nucléaire (air irradié) ? Ça resterait à l'échelle locale et ça reste extremement compliqué à réaliser de nos jours.
          - Attentat bactériologique de grande ampleur ? Extrêmement compliqué à réaliser et le virus/bacterie qui permettrait de le faire soit n'existe pas, soit n'est pas atteignable ...

 - 3 jours sans eau : Au niveau national, à part coupure générale d’électricité qui rend inutilisable les systèmes d'approvisionnements en eau et encore de l'eau il y en a presque partout en France et pour la rendre potable il faut en gros la filtrer puis soit la faire bouillir, soit utiliser des micropurs (dans l'idéal faudrait-il les deux ?)

 - 3 semaines sans nourriture : La France reste un gros producteur de nourriture quoi qu'on en dise, avant qu'on atteigne les 3 semaines sans nourriture, il faut retourner aux 3 secondes de conneries (Guerre/guerre civile) et encore même pendant les deux dernières guerres mondiales, il y avait le rationnement et si les gens avaient faims, ils n'étaient pas en situation de famine comme lors du siège de stalingrad par exemple ...

 - 3 mois sans contacts sociaux : Je vois pas trop comment ça peut arriver à l'échelle nationale ...

- Est-ce qu'on peut rajouter 3 ans sans soins médicaux/argent ? Là ça en rajouter des menaces mais on rentre dans la politique ...

Pour moi, toutes les autres menaces qui ont été évoquée ici :
 - cancers/maladies/accidents vasculaires/accidents de la route etc. C'est plutôt des menaces individuelles qui touchent beaucoup de monde au niveau national et pas des menaces collectives à l'échelle nationale. C'est donc des choses sur lesquelles il faut être attentif au jour le jour (codification internationale de menace etc.) au niveau individuel mais ce ne sont pas des menaces nationales.
En gros pour moi une menace à échelle nationale c'est quelque chose qui va à partir d'un moment T toucher énormément de personnes sur un des paramètres que j'ai évoqué plus haut ... Et là, on se rend compte que le système est pas si mal foutu (même si on peut penser qu'il se déglingue, mais encore une fois, on rentre dans la politique) et que même s'il se complexifie (et donc qu'il y a de plus en plus de sable dans l'engrenage) il reste efficace et joue son rôle.


Edit : grillé par Bratwurst sur la question de la définition de menace.
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 04 juin 2016 à 11:39:40
Définition de menace:

Menace, le fait qu'une personne ou une entité ait la possibilité ou bien l'intention (affichée ou non) d'infliger des blessures, la mort ou des dommages matériels à une autre personne ou groupe de personnes. Lorsque la cible subit des dommages qui ne sont pas déterminés, on parle plutôt de danger.
Dans ce sens très restrictif du mot menace, un français vivant en France métropolitaine n'a donc à se préoccuper d'aucune menace, ou si peu que cela ne vaut pas le coup de s'y consacrer.
Titre: Re : Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: bratwurst le 04 juin 2016 à 11:56:21
Dans ce sens très restrictif du mot menace, un français vivant en France métropolitaine n'a donc à se préoccuper d'aucune menace, ou si peu que cela ne vaut pas le coup de s'y consacrer.

Oui, c'est mon point de vue, cela étant ( dans le contexte actuel )  rester vigilant sans céder à la paranoïa ne me semble pas extravagant...
Titre: Re : Quelles réelles menaces ... en France?
Posté par: François le 04 juin 2016 à 13:26:21
Le mot menace a quand même dans le langage courant un sens plus général, validé par tous les dictionnaires : cause possible d'un problème majeur voir fatal.
Exemples :
- montée des océans pour une ville côtière
- chute des cours pour une exploitation minière ou agricole
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces ... en France?
Posté par: bratwurst le 04 juin 2016 à 13:48:34
Le mot menace a quand même dans le langage courant un sens plus général, validé par tous les dictionnaires : cause possible d'un problème majeur voir fatal.
Exemples :
- montée des océans pour une ville côtière
- chute des cours pour une exploitation minière ou agricole

Tout à fait, il n'en demeure pas moins que les accidents qu'ils soient domestiques ou de la route, n'entre pas pas dans définition de "menace".
Mais puisqu'il n'y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, je pense qu'il n'est nul besoin d'en débattre d'avantage, ce sera donc ma dernière intervention sur ce sujet.




Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: François le 04 juin 2016 à 14:01:35
Je ne comprend pas le sens de ce message. Mais, bon, c'est pas vraiment une menace pour mon futur :D
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Hurgoz le 04 juin 2016 à 16:20:22
A mon sens la première des menaces susceptible de porter atteinte à l'intégrité physique de n'importe qui, n'importe quand et n'importe où, c'est la menace terroriste.
L'Euro arrive, en "off" les officiels font dans leur froc et pourtant notre pays vit sous état d'urgence depuis 6 mois.
Mais après 10 années de coupes sombres dans les effectifs des armées, des forces de sécurité et de renseignement, comment peut-il en être autrement ?

Tu veux parler du risque d'atteinte mental due au football, c'est ça? ;# ;# :lol:

Plus sérieusement, si le risque terroriste existe, sur le football, j'en doute: on évite de tirer sur le banquier...ceci dit, ça validerai ou non les théories tournant autour du Bataclan et de l'Hyper-kasher.....

Citer
Au delà de l'Euro, une attaque sur un site nucléaire (les terroristes de Bruxelles s'étaient penchés sur cette option) ou chimique peut arriver.
D’autant qu'ii y a déjà eu le précédent de la tentative à Villefontaine (gérant de l'entreprise décapité),  sans oublier les forts soupçons concernant l'usine AZF.

Je crains, hélas, que la menace d'un incident nucléaire n'ai absolument pas besoin du terrorisme, compte tenu de l'état de nos centrales....

Mais comme dit précédemment, cela ne serait - bien que regrettable - que des évènements locaux, qui n'auraient comme conséquences nationales que le durcissement des lois sécuritaires, et la monopolisation des médias....

Maintenant, en matière de risque intéressant, d'ampleur nationale voir terrestre, il y a toujours la bonne vieille éruption solaire, qui, à l'heure où tout a besoin d'électricité pour fonctionner, ferait passer les actes terroristes pour une blagounette de voisinage...

Après, d'ampleur nationale, une guerre civile est également tout à fais envisageable....

Enfin, biensûr, il peut y avoir combo: éruption solaire qui entraine catastrophe nucléaire, entrainant l'effondrement du système se terminant en guerre civile.....et là: tiercé gagnant, jackpot!

Edit: en disant tout cela, je n'essais pas de minimiser le risque d'une attaque terroriste, mais simplement, celui-ci varie énormément qu'on vive en ville ou à la campagne, qu'on soit plutôt à sortir le soir ou pas, se rendre à de grand rassemblement ou pas, etc....grossomodo, ça dépend de notre niveau d'exposition. C'est pour cela qu'on ne peu pas parler de risque au niveau national....et donc, les réponses sont très différentes.

tcho

Hugo
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre...
Posté par: guillaume.lc le 04 juin 2016 à 19:24:18
Le tiercé dans l'ordre, ce serai franchement un coup de pas d'bol, genre c'était vraiment pas la journée.

Personnellement j'ai tendance a ne pas sous-estimés la menace terroriste. Les dégâts ne se limitent pas au bilan à l'issue de(s) l'attaque(s). Je pense que le bilan des attaques de Paris reste une moyenne basse du nombre de victime. Combien de personne ne se sont pas manifestées (ou ne sont pas compté dans les chiffres parce que ne rentrant pas dans les bonnes cases du tableau) sont aujourd'hui atteinte de SPT? Combien vont se déclencher dans les 5, 10 années a venir? Autant de monde a suivre et a traiter.

Le but du terrorisme est de terrorisé, laisser un sentiment d'insécurité permanent, que les gens se disent "ça peut me tomber dessus" en mettant un orteil dehors. Usé mentalement les citoyens et emmener à une instabilité politique qui peut dégénérer en sorte de guerre civile.

Frappés pendant l'euro ce serait frappé pendant un événement populaire où les gens risquent de se rendre en masse pour se détendre et oublier un contexte politique tendu comme un string et un contexte sécuritaire inédit. A la veille d'élections présidentielles qui risques d'être mouvementée (ou pas, seul l'avenir nous le dira).

Ce n'est que mon avis mais l'attentat en lui même, il fait mal sur le coup. Mais les conséquences, elles, courent des années et des années après. Et encore, on a pas gouter a la bombe sale et autres attentats a la sauce NRBC... Ou a l'attaque informatique de grande ampleur qui serait capable de mettre a genoux le pays.
Titre: Re : Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre...
Posté par: Hurgoz le 04 juin 2016 à 22:07:21
Personnellement j'ai tendance a ne pas sous-estimés la menace terroriste. Les dégâts ne se limitent pas au bilan à l'issue de(s) l'attaque(s). Je pense que le bilan des attaques de Paris reste une moyenne basse du nombre de victime. Combien de personne ne se sont pas manifestées (ou ne sont pas compté dans les chiffres parce que ne rentrant pas dans les bonnes cases du tableau) sont aujourd'hui atteinte de SPT? Combien vont se déclencher dans les 5, 10 années a venir? Autant de monde a suivre et a traiter.

Le but du terrorisme est de terrorisé, laisser un sentiment d'insécurité permanent, que les gens se disent "ça peut me tomber dessus" en mettant un orteil dehors. Usé mentalement les citoyens et emmener à une instabilité politique qui peut dégénérer en sorte de guerre civile.

Je ne la minimise pas; je dis simplement, que ce n'est pas une menace d'ampleur nationale, mais une menace qui peu frapper à de nombreux endroit sur le sol national. Ca fait une énorme différence!

Une chose m'énerve plus que tout avec le terrorisme, c'est de leur donner raison, et de céder à la peur. La plupart des réactions que j'ai vue sont complètement disproportionnées, non pas par rapport au risque, mais à la situation objective des personnes. C'est comme si moi, qui vit dans une zone semi-rurale, qui ne fréquente pas spécialement de gros centre, commençais à avoir peur du terrorisme: le mec qui va venir se faire péter chez moi, il va tuer 10 personnes (à supposer qu'il pense à venir au moment de la messe), 50 moutons, 20 chats et trois poulets (ceux avec les plumes, hein! ;# ): c'est absolument pas leur objectif! Donc, ne pas être con, c'est être conscient des risques, mais pas de s'en faire un cinoche.

Tcho

Hugo
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Cheyenne le 04 juin 2016 à 22:08:14
Heureusement le sujet se recadre sur la menace stricto sensu !

Effectivement c'est un peu selon les régions dans tous les cas ou presque (voir les événements récents)
Pour ma part, et vu ma région, pas si éloignée (relativement) de la centrale Bugey
je crains plus comme dit Hugo:  compte tenu de l'état de nos centrales.la menace d'un incident nucléaire.
Les Suisses, qui en sont proches également, l'ont dénoncé comme menace.  !!!
Et j'ajouterai, fort de ce que l'on nous à raconté sur les nuages radioactifs qui ne passent pas chez nous après Tchernobyl,
que je crains encore plus les MENSONGES étatiques dans ce cas.
Titre: Re : Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Nirgoule le 10 juillet 2016 à 13:42:32
A mon sens je ne vois pas le terrorisme seul comme la menace d'un pays, si l'action n'est portée que par quelques individus.
La menace existe si ce qui le sous tend ou le soutient est porté par une partie sigificative de la population. Dans les années 70 80 un terrorisme en Allemagne, en France et en Italie a été à l'œuvre sans être porté par un fort soutien dans ces pays. Les opérations policières ont fini par en venir à bout.

Aujourd'hui ce qui pourrait représenter une menace serait un terrorisme porté (Inde Irlande Irak Turquie Yougoslavie) et débouchant sur un affrontement entre ethnies allant vers une guerre civile ou une partition du pays.

On pourrait imaginer aussi une guerre civile causée en dernier ressort par des raisons économiques (Révolution Française et Russe).

Le terrorisme seul tue moins que la route effectivement.
Titre: Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?
Posté par: Troll le 11 avril 2018 à 13:45:08
Hello,

Le risque numérique est aussi existant. La probabilité de survenance et l'impact peuvent cependant être variables mais potentiellement toucher tout le monde:
- attaque sur l'énergie, l'eau
- les données et la finance (accès aux comptes, etc...)

A ce titre, on peut trouver sur "No panic" cet artcile (https://nopanic.fr/dossier/scenario-durgence-cyber-attaque/)

Bien à vous,

Troll