Vie Sauvage et Survie

Équipement et matériel => Outils coupants => Discussion démarrée par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 08:45:24

Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 08:45:24

Posté par James

Ya un mec qui se s'est rate comme ca, il coupait golok en main droite et en allant de l'exterieur vers le milieu, le G est passe a travers le sapin et a fini dans sa main... chirurgie des tendons et tout. il faut toujours couper vers l'exterieur, au moins ca peut pas trop venir te chercher! Hem, lui, il aime pas les golok.

Moi j'avais un kukhuri cold-steel (un des premiers), et je reduisait des branches de 3/5cm en petit troncons, ca prend 2/trois coups, tu tiens le morceau devant toi, jambes tres ecartees, tu met 3 coups a 45 en tournant, et hop, ca prend 3 secondes. Un des coups a penetre le bois, tourne a 90 dedans, enleve un gros copeau, et traverse ma paire de salomon en bout, traverse le dessus du gros orteil jusqu'a l'os. Cule de doc, m'a mis trois couches sans anesthesie, et meme pas recousu la chaussure! en pleine saison de snow! (ce qui ne m'a pas empeche :-) )

Ca vient de la geometrie du kukhuri, qui, avec un tranchant deporte  sous l'axe de la poignee, a tendance a accentuer les rotations de manche, si la lame n'est pas bien alignee avec le coup. Les goloks y sont moins sujets, car le tranchant est derriere l'axe, ce qui a plutot tendance a redresser le coup, mais toute lame peut faire ca si on y met trop de puissance. et c'est impossible a rattraper, la poignee te tourne reellement dans la main!

Enfin, bon voila, fallait que je parle un peu de securite: j'ai traduit ca D'om pour vous:

On fait attention a ses doigts, toujours:

(http://outdoors-magazine.com/s_get_image.php?image=singularity/big-04.JPG)
donc on enleve les doigts du cote tranchant du foureau, car a force, la lame peut couper le fourreau ou:
(http://outdoors-magazine.com/s_get_image.php?image=singularity/big-03.JPG)
on fait les choses a la japonaise. en appuyant le dos.

c'est pas parce que la lame est grande sur la photo que ca ne peut pas arriver avec un couteau de 10 cm...

(http://outdoors-magazine.com/IMG/singularity/big-05.JPG)
on frappe toujours vers l'exterieur, en extension de bras, JAMAIS vers le centre ou vers soi, ou en fermeture de bras.

Ca vous evitera de jouer au Rwanda tout seul  !.

Je vous rassure, les grands trucs comme ca ne sortent jamais de la maison (je dirais meme du coffre), c'est plus vraiment socialement accepte comme taille, ca fait des plis disgracieux dans les smokings, et j'utilise en general plus petit, meme dans le jardin. Le max vraiment utilisable c'est dans les 13" de lame, apres 17" c'est un peu grand et lourd.  Seul exception, le debroussaillage sur commande ;-)

Toute categories d'ojbets tranchants confondues:

Les dangers:




Precautions d'emploi:



Bon, en theorie vous le saviez deja. Je le sais, et je me fais encore des fermetures eclair (en oubliant de maniere evidente une des regles). Vous me dites si c'est utile?
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 08:47:19

Posté par James

et pour vous convaincre, une pure coincidence, car j'ai ecrit l'article bien avant de lire ca:

http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=4432

Un classique, le gars coupe une corde en face de lui, mouvement bras fermant, se prend une deflecttion, et se coupe l'autre bras...
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 10:23:04

Posté par Langouste

Citer
Vous me dites si c'est utile?

Vouivoui, ça fait toujours du bien...

Allez, j'en rajoute une couche avec des consignes de sécurité pour l'ouverture à la machette,  c'est bon aussi pour le débroussaillage:

1) Utlisation des équipements de protection suivants:
a) Bande antidérapante sur le manche (grip de raquettes de tennis);
b) Chaussures de sécurité montantes;
c) Protèges-tibia;
d) Casque;
e) Kit de premiers secours à proximité;
f) Fourreau;
g) Gant pour la main opposée.
h) Utiliser un bâton de protection. C'est un bâton avec un "crochet" au bout tenu dans la main opposée à la machette qui sert à prévenir les blessures aux membres inférieurs, réduire les risques de rebonds et équilibrer le corps ;
2) La pointe de la machette doit être ronde;
3) Les machettes doivent être inspectées avant le travail. Les machettes endommagées doivent être remplacées ou réparées. Garder les tranchants aiguisés;
4) Les fourreaux doivent être transportés tout le temps et doivent être utilisés quand la machette n'est pas utilisée;
5) Les macheteros doivent être séparés d'au moins 3 mètres (5 mètres recommandés);
6) Les macheteros doivent inspecter la zone de travail et prévenir les autres avant de commencer à couper. Toujours prévenir les macheteros avant de rentrer dans leur zone de travail;
7) Le premier coup doit être "non puissant" sert à tester la résistance;
8) Dans les zones d'herbes hautes, utiliser le bâton de prtoection et les machettes larges de débroussaillage.
9) Ne jamais frapper vers le bas du corps.


La plupart des blessures sont à la tête (par rebond sur une branche souple) et aux membres inférieurs - jambe et pieds (par déviation de la lame ou sous estimation de la résistance).

Faire gaffe également à ne pas laisser de pals (couper à plat au raz du sol).

A+
Olivier

Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 10:39:15

Posté par James

tres bon, mais j'insiste, couper en mouvement d'extension de bras uniquement.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 17:46:08

Posté par DavidManise

Bah moi j'ai toujours tout coupé dans un mouvement de sabre, de l'extérieur vers l'intérieur et de haut en bas, à 45° par rapport aux fibres.  C'est comme ça que j'ai le plus de puissance sans forcer.  

La jambe gauche (je suis droitier) bien en retrait pour ne pas qu'elle soit dans la trajectoire de la lame si elle passe tout droit.  

Je pense que la base, c'est ça : placer son corps et donner son coup comme si on était SÛR que la lame allait passer tout droit, ripper, dévier, rebondir, etc.  Toujours.  

De toute manière, ça n'est qu'une question de temps avant que ça arrive...  et on ne sait pas quand ;)

Ciao ;)

David
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 20:21:52

Posté par James

Citation de: DavidManise  link=1125989124/0#4 date=1126021568
Bah moi j'ai toujours tout coupé dans un mouvement de sabre, de l'extérieur vers l'intérieur et de haut en bas, à 45° par rapport aux fibres.  C'est comme ça que j'ai le plus de puissance sans forcer.  

La jambe gauche (je suis droitier) bien en retrait pour ne pas qu'elle soit dans la trajectoire de la lame si elle passe tout droit.  

Je pense que la base, c'est ça : placer son corps et donner son coup comme si on était SÛR que la lame allait passer tout droit, ripper, dévier, rebondir, etc.  Toujours.  

De toute manière, ça n'est qu'une question de temps avant que ça arrive...  et on ne sait pas quand ;)

Ciao ;)

David


Mwais, ta technique, deja fait, deja vu et pas aime les points de suture. Je me met a genou pour faire ce genre de truc maintenenant.  J'ai un pote qui s'est fai un genou comme ca, heureusement pas grave, juste 2 points. Promet moi de ne jamais faire ca avec un golok ou un khukuri  (les autres couteaux, c'est moins genant, mais ces deux la c'est pas la meme classe ) et on reste amis, et je passe te voir avec une partie de mon arsenal ;D  ;D ;D
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 21:54:42

Posté par DavidManise

LOL

Je te promets d'essayer à ta manière en premier, pour voir comment ça se comporte.  Ensuite, je te promets d'adapter ta technique pour qu'elle me convienne parfaitement tout en restant sécuritaire.  Finalement, je te promets de ne jamais te tenir pour responsable de mes conneries, quelles qu'elles soient ;)

Ciao ;)

David
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 22:01:09

Posté par James

tout bon alors, la derniere phrase etait pas necessaire, je le savais deja.  :P
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 06 septembre 2005 à 22:06:57

Posté par James

Ps, tu vois le parang que je degaine, sur la photo, tu peux te raser avec (enfin faut faire gaffe au nez si tu veux pas ressenbler a michael jackson) et le convexe est vraiment leger, et c'est vraiment un tranchant fin, ca passe dans le bois mieux que  le fil dans le beurre.  ;D
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 12:24:34

Posté par guillaume

Citation de: DavidManise  link=1125989124/0#4 date=1126021568
Bah moi j'ai toujours tout coupé dans un mouvement de sabre, de l'extérieur vers l'intérieur et de haut en bas, à 45° par rapport aux fibres.  C'est comme ça que j'ai le plus de puissance sans forcer.  

La jambe gauche (je suis droitier) bien en retrait pour ne pas qu'elle soit dans la trajectoire de la lame si elle passe tout droit.  

Je pense que la base, c'est ça : placer son corps et donner son coup comme si on était SÛR que la lame allait passer tout droit, ripper, dévier, rebondir, etc.  Toujours.  

De toute manière, ça n'est qu'une question de temps avant que ça arrive...  et on ne sait pas quand ;)

Ciao ;)

David

moi aussi je fait comme toi
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 12:54:15

Posté par guillaume

re :),
ya trois jours j'était en forêt et j'était en train de me construire une cuillière pendant que mon eau chauffait par me faire une infusion à la feuille de boulot.... et là tout d'un coup alors que je fesait le trous dans le bois la lame s'est refermer sur mon majeur :'( et hop une belle entaille qui me fait encore mal trois jours après
alors la prochaine fois je frai ça ac un fixe ;)
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 16:31:57

Posté par James

moi aussi je faisait comme david, jusqu'a ce qu'un khukhuri se plante dans mon pied, et jusqua ce que j'aie des deflections qui passent tres tres pres de moi plusieurs fois, en depecant du bois d'olivier pour en faire du petit bois apres la taille, tu dais le genre de truc ou t'en a pour une jounee a faire des petits morceaux... Mais chacun a le droit de faire comme il veut...
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 16:50:40

Posté par guillaume

moi je pense qu'en mettant bien son corps en recule il n'y a prèsque pas de risque
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 16:54:02

Posté par James

Citation de: guillaume  link=1125989124/0#12 date=1126104640
moi je pense qu'en mettant bien son corps en recule il n'y a prèsque pas de risque
a+

Marrant, moi je pense que je deteste me faire recoudre. ;-)
Bon, cest comme tous les trucs dangereux, plus tu joue avec, plus tu te fais mal et plus tu fait gaffe.

ce qui m'a fait le plus rigoler, c'est Jim quand il m'a raconte, qu'il a recu un des goloks avec du sang sur la lame, probablement un  douanier canadien  qui s'est fait peur, car le paquet etait parti d'australie sans sang... Un autre gars s'est coupe la main des qu'il a degaine le truc de son etui....
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:01:16

Posté par kartoffel

Encore un point de sécurité : utilisez une scie ;D
Vive la scie. Hier aprèm je me suis débité assez de bûches pour me tenir chaud toute la nuit, avec une petite scie leroy-merlin qui a tout l'air d'être une Laplander déguisée. C'est moins sexy mais c'est léger et somme-toute assez rapide. Un coup de couteau de poche pour enlever les écorces trempées, et vlà le travail, pas besoin de n'golokn'golok  :)
J'ai mis du temps à me convaincre, mais je commence à bien aimer les scies...
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:04:34

Posté par guillaume

bien dit, je suis en train de franchir le passange mais c'est dur... jsui un bourrin :o...
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:05:51

Posté par James

ben bravo, moi aussi, je trouve que la scie c'est BIEN!. les leroy-merlin noires (le manche)  er argent (la lame) sont des laplander !
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:10:55

Posté par kartoffel

Le seul truc chiant avec la scie, c'est fendre. Et le méthode proposée par notre pote Ray, elle marche... parfois  :) Là des fois je regrette un peu d'avoir laissé le CT à la maison, c'est vrai que c'est jouissif !!!
Non sans déconner, la scie est sous-estimée. Et merci de me dire que c'est une vraie Laplander, je l'aime maintenant encore plus  :)
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:13:01

Posté par guillaume

heu tu fait comment pour fendre avec une scie?????????
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:28:43

Posté par James

TOTALEMENT de cet avis, la scie est sous estimee. il y a plein de taches que l'on fait plus vite a la scie, qu'a la grosse lame. Et en plus c'est souvent plus leger.

Tu coupes le morceau a moitie, et tu le cogne sur une pierre, en porte a faux, cote scie vers le haut,  ca en fend un des morceaux en deux. Puis tu repetes....
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:47:03

Posté par guillaume

je préfère quand même scier tout simplement ;)
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 17:53:08

Posté par kartoffel

Fendre permet d'accéder à du bois carrément sec au milieu de la bûche. Scier dans le sens de la longueur c'est infernal, mieux vaut ne pas y penser.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 18:45:42

Posté par Tycho70

Bon, pour être tout à fait franc, je m'y prend pas comme ça.
La dernière fois que j'ai utilisé une machette c'était quand j'avais découvert que l'endroit où j'allai habituellement, ben... il y avait 1m50 de végétation alors que j'y suis pas allé juste pendant 2 mois...  :o

Donc en fait, je suis pas d'acc parce que pour moi la machette, ça sert jsute à s'ouvrir un passage. Pas besoin que ce soit coupé à ras non plus. Et aussi, je coupe en diagonale. comme ça :  \ schlak !

Bon, vous me direz que c'est pas un golok, mais bon, on fait avec ce qu'on a ! Par contre, ça m'a déjà servi à couper les arbres, mais c'est un peu la galère quand même.

Il n'empeche, par rapport à mon habitude de fonctionner, c'est vrai que maintenant après avoir lu ça, ça va peut etre me donner envie de faire plus attention. comme David, je coupe aussi vers le centre, lorsque le bras est tendu, je vois pas trop le danger. Mais bon, c'est vrai que pour certains trucs plus délicats maintenant j'y penserai, à seulement frapper vers l'extérieur.
(http://yelims.free.fr/Forum/Forum03.gif) James et Langouste.

Signé Tycho



Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 18:53:37

Posté par James

Citer
Donc en fait, je suis pas d'acc parce que pour moi la machette, ça sert jsute à s'ouvrir un passage. Pas besoin que ce soit coupé à ras non plus. Et aussi, je coupe en diagonale. comme ça :  \ schlak !


ouaip, j'ai failli plusieus fois me mettre des piquets dans l'oeil, tu tailles, pas trop bas, puis pour une raison queconque, tu dois t'approcher du tronc la bas, tu te baisse, et ne vois pas les piques que tu viens gentilment de fabriquer et qui t'attendent de racine ferme. Particulierement evident dans le noisetier....
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 07 septembre 2005 à 19:04:50

Posté par Tycho70

Ouai ça dépend de l'endroit aussi.
L'endroit dont je parlai dans le post précèdent c'était plutôt des herbes hautes et des ronciers : pas trop de dangers.

Mais ça dépend du lieux en effet, faut se méfier.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 09:18:31

Posté par James

Citer
Bon, vous me direz que c'est pas un golok, mais bon, on fait avec ce qu'on a ! Par contre, ça m'a déjà servi à couper les arbres, mais c'est un peu la galère quand même.


Bon, je parle toujours golok, parce que c'est une reference pour moi en pouvoir de coupe, mais une machette bien preparee fait pareil, le tout c'est que le tranchant soit assez fin et convexe, avec aucune facette, et la, meme sur une machete a 4 euro, ca depote.
L'affutage d'oririgne des machettes est souvent absolument deplorable, et pour arriver a un resultat acceptable, ca me pend quand meme plusieurs heures a la disqueuse et au plateau ponceur.
On pourrrait penser que plus fin plus fragile, mais pas vraiment. Le tranchant a meme tendance a durer plus longtemps car il penetre en forcant moins.

Ce qu'il faut savoir, c'est que quand on tape comme un malade, les tensions et containtes sont telles sur le tranchant, que l'on peu le deformer, voir l'ebrecher, selon l'acier. On ne peut mettre tout la puissance sans danger pour la lame et le mec, que dans un parfait controle du mouvement, il y a un sport japonais comme ca pour apprendre  a jouer du sabre.

 (http://forums.outdoors-magazine.com/upload/images/JM_pict0004.jpg)

Ceci par exemple est une belle ondulation "wobble" sur un un proto, qui etait un peu trop long, beaucoup trop fin, et dont la trempe, ratee, ne prenait que un mm a partir du tranchant a cet endroit. Le tranchant n'a cependant pas bouge, et est reste rasoir.
Bon, la c'est un probleme de construction, mais ca illustre bien les contraintes subies par la lame.

atitre de complement, bien que ce soit hors sujet, la apres redressage au marteau et revelation au perchlo, on voit bien le defaut de trempe:

(http://forums.outdoors-magazine.com/upload/images/JM_pict0008.jpg)
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 13:33:23

Posté par Tycho70

Citation de: James  link=1125989124/15#25 date=1126163911
...meme sur une machete a 4 euro, ca depote.


Une machette à 4 Euros ???

T'a vu ça où ?

Si c'est vraiment une machette convenable (sans parler du tranchant d'usine, on est d'accord) ça vaut le coup !

Par contre, comme tu as l'air de t'y connaitre, est-ce que tu sais où trouver des machette à l'amazonnienne ? J'entend par là une machette qui fait 50 cm de plus que no machettes européennne ?
Et est-ce que selon toi (ou les autres) ça vaut la peine d'investir là-dedans, parce que j'imagine que ça doit dégager devant !
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 13:55:49

Posté par James

Bah, il y a quelques annees j'en ai payee une neuve 15 francs, moins de 4 euro, la lame est tres fine, un peu ondulee, la poignee meritait un ebarbage du plastique, mais elle a jamais failli, et une fois le tranchant revu, elle est tres efficace, et je l'aime bien... si si ca se trouve, par contre chais plus ou.

Tout depend du poids et de la balance.
A mon avis, a partir de 17 pouces de lame ca devient lourd a manier., voir meme avant si il y a un peu d'epaisseur.

J'ai une machete inox lourde de 17 pouces, et c'est limite, surtout que les soies plate-semelle, contrairement aux poignees en corne des golok te transmet toutes les vibrations, et te detruit la prehension rapide.

Puis le transport! sur la photo, la c'est du 21 pouces,  et c'est impressionant, pas discret, et emmerdant a trimballer.

Cherche sur le web, tramontane est une marque bresiliene, ca doit se trouver.  

A mon humble avis, vaut mieux plus court et de bonne performance, mais tout depend de ce que tu coupes, il est en general  assez facile de compenser de la longeur par de la protection (gants, manches longues).
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 15:33:28

Posté par Langouste

Citer
Cherche sur le web, tramontane est une marque bresiliene, ca doit se trouver.


J'ai une machete Tramontina achetée au Brésil. La lame fait 50 cm  de long, 2 mm de large et elle pèse 500 g. Ben ça fatigue très vite le poignet (et les ampoulent apparaissent en quelques minutes)... et c'est très efficace, même sans aiguisage sophistiqué. L'important c'est de frapper sèchement, en contrôlant le mouvement et en gardant de la souplesse dans le poignet, avec un fouetté à la fin. Pas facile à expliquer, faut s'entraîner ;-)
Pour débroussailler, il faut essayer d'imiter les vieilles qui désherbent leur jardin; cassées en deux, elle fauchent les herbes avec la lame inclinée: super efficace quand on a pris le coup mais ça bousille le tranchant très vite (on se prend toujours des cailloux) !
A mon avis c'est surtout la technique de l'opérateur qui compte... Z'avez déjà essayé d'ouvrir un noix de coco fraiche sans vous amputer un doigt ? ;-D

A+
Olivier
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 15:46:13

Posté par James

Citer
Z'avez déjà essayé d'ouvrir un noix de coco fraiche sans vous amputer un doigt ? ;-D


Fraiche et seche ou fraiche et verte, avec ou sans gangue. Moi je les aime quand ya que de l'eau dedans!

Mais fraiche et seche, pour enlever la gangue autour de la noix, tu peux utiliser un piquet plante a l'envers.

sinon, pour la peter, faut la poser, c'est mieux.... ;-)
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 19:06:57

Posté par guillaume

Tycho70 regarde à http://www.asmc-online.com
je comptait m'acheter la machette scout longue (avant que tu me contact :))
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 19:11:49

Posté par James

sinon regarde sur www.couteaux-center.com quand ca remarchera, ils ont des machete de la legion (vive la legion!) pour la guyane.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 20:35:44

Posté par Tycho70

Citation de: guillaume  link=1125989124/30#30 date=1126199217
Tycho70 regarde à http://www.asmc-online.com
je comptait m'acheter la machette scout longue (avant que tu me contact :))
a+


Wouaw ! Ils ont refait leur site ! Merci Guillaume, je l'avais oublié !
Mais, t'aurai pas eut le droit de la commander, enfin sauf si ton père le fait à ta place (+18 ans). ;)

Citation de: James  link=1125989124/30#31 date=1126199509
sinon regarde sur www.couteaux-center.com quand ca remarchera, ils ont des machete de la legion (vive la legion!) pour la guyane.


Legio patria nostra ;)

@+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 08 septembre 2005 à 21:19:57

Posté par guillaume

tienquiète Thycho70 il sont ac moi sur scoup là :D
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 12:29:08

Posté par Tycho70

Au fait, comme je l'ai annoncé dans un autre thread, je compte m'achetter (lol le jeu de mot ;)) une machette.

Mon coutellier adoré est encore une fois le seul à avoir une machette, et de bonne qualité qui plus est.

Je n'arrive pas à trouver de photos sur le web, mais bon, elle est noire, et en plein manche (la lame fais tout le manche) qui lui même est en bois. Qu'en pensez-vous ?

Tycho

[Pour les modos : ce serai plutôt dans matériel je sais, masi je ne voulais pas réouvir un topic rien que pour un truc que je suis à peu près sur d'acheter]
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 17:28:40

Posté par guillaume

elle fait combien de cm? Elle est épaisse comment? Comment  est le "bout" de la machette? A t-elle un fourreau?
a+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 18:23:28

Posté par kartoffel

C'est assez vague comme description, mais si le mec est coutellier (et non pas surplus) alors je parie 10 balles que c'est une machette italienne de la marque Fox.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 19:55:05

Posté par Tycho70

Je dirai 60 cm en tout.

Elle est assez lourde, au moins le double de la machette US à  4 sous.
En conséquence, elle est également plutôt épaisse (en tout cas plus que la moyenne).
Il y a un fourreau avec, oui. Il est semi-rigide, et on peut également l'ouvrir sur le côté avec des pressions.

Elle ressemble un peu à ça :
(http://www.couteaux-center.com/boutique/images_produits/2517.jpg)
Sauf qu'elle est encore plus droite, et plus robuste.
Sinon Karto, j'ai bien vérifié, il y a HERBERTZ de gravé en gros dessus.
Mais bon apparemment, elle n'est pas très connue sur le web.
Pourtant herbertz c'est connu !

@+
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 20:07:54

Posté par kartoffel

Mouais, effectivement Herbertz c'est connu, et pas qu'en bien d'ailleurs... A toi de voir, t'es assez grand pour juger la bête. C'est toi qui l'as eue en main, pas nous.
Titre: Securite et outils tranchants.
Posté par: Ancien forum le 22 octobre 2005 à 21:08:12

Posté par guillaume

sur ma machette ya ce manche là (ou presque) et en fait il n'y a qu'une vis pour maintenir le manche plastique (pas confortable d'ailleur) et les plaquettes se barrent en un rien de temps :-/.
Après c'est peut-être pas le même manche que sur la mienne ;)
A toi de juger a+
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: raphaelh le 16 juillet 2010 à 15:41:07
Posté par kartoffel
Vive la scie. Hier aprèm je me suis débité assez de bûches pour me tenir chaud toute la nuit

l'autre gros avantage de la scie, c'est que tu commences déjà à te rechauffer en sciant :)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Mishkin le 17 février 2013 à 14:00:50
Bonjour dames et hommes,

Permettez moi ce petit post pour vous partager ma douloureuse expérience et souligner 2 ou 3 bricoles importantes :

-il ne faut pas faire confiance aveuglément au cran d'arret (liner lock, frame lock ou autre) d'un couteau
-on évite d'utiliser un couteau pour faire autre chose que couper
-comme avec une arme, on ne met pas ce qu'on ne veut pas couper dans la trajectoire de la lame

Hier j'entreprends de nettoyer un carbu et je me suis servi du dos d'un couteau en guise de tournevis, j'ai forcé, le cran (usé et mal enclenché) a laché et le couteau s'est refermé sur mon doigt, mangeant la premiere phalange en oblique sur 25 mm et 5mm de profondeur. Parfait.
3 points, doigt immobilisé, main forte HS.
Heureusement la mécanique et la tringlerie sont intacts, c'est que la barbaque qui a ramassé ,j'en ai pour quelques jours.

Que reste-t-il de ma connerie ?
Du sang par terre
Des regrets
l'assurance que je ne le ferais plus
des phrases du genre : "Bordel mais quel con", "te voila beau maintenant Ducon", "mais faut-y etre con", Ma femme : "mais quand vas tu cesser de faire le con ?"
plus de tir à l'arc, plus de mumuse, plus de bricolage, plus de rien. mais quel con ...

Ici on dit "quand ya un doute ya pas de doute"
Quand pendant une tache on a un début de soupçon de connerie, alors c'est que la connerie est déja bien engagée et qu'il faut desuite rectifier le tir.
Détourner un outil de son usage est le meilleur moyen de réveiller Murphy
Avoir la flemme d'aller chercher ou utiliser un outil adéquat est le meilleur moyen de se faire punir

ça peut arriver de devoir se demmerder avec juste son petit couteau, mais il faut quadrupler de vigilance et penser scrupuleusement à chacun de ses gestes.

Bref, j'ai testé 3 secondes avec la connerie, j'ai la chance de m'en tirer avec une bonne sommation, d'autres ont plus morflé que moi.

Faites attention à vos doigts et restez vigilants.

à+

Mishkin, qui va devoir tester de force la dextérité de la main faible :down:
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Auto le 17 février 2013 à 14:17:22
Détourner un outil de son usage est le meilleur moyen de réveiller Murphy

En dehors du maniement parfois inadéquat (et in-sécuritaire) d'un outil détourné, les contraintes mécaniques que l'on peut retrouver dans celui-ci au moment ou on fait le con avec peuvent ne pas du tout être supportées par celui-ci. Je pense notamment aux outils à bois (que l'on prend en rando comme ceux qu'on a à l'atelier), qui utilisé par des novices peuvent blesser et/ou s'abîmer.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Gros Calou le 17 février 2013 à 14:49:16
Pour ce qui est des lames et ciseaux à bois, toujours pousser vers l'extérieur, ramener une lame vers soi est un gage de problèmes, toujours vérifier qu'il n'y ai pas de didis qui trainent entre le mordant et la course finale de la lame, ne jamais tirer vers soi c'est une connerie, toujours repousser, ne jamais tirer  ;)

J'ai trop vu d'accident pour ça, exemple étant arpette, voir des mecs ayant pourtant 25 ans de métier, découper une dalle de moquette dans l'urgence avec un cutter, la lame bloque car il y a un clou de tapissier, une semence en travers de la trajectoire, insister, le coup part et il s'ouvre l'avant bras au rasoir sur toute la longueur,  >:( >:( >:( >:( >:( et  :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Gaffe une lame soit elle si peu aiguisée est une source d'emmerde, surtout ne pas tirer vers soi  ;)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: mrfroggy le 17 février 2013 à 15:20:04
Tout a fait, j irais meme jusqu a dire qu une lame qui coupe bien est moins dangereuse.
Je vois des vidéos Youtube, ou les mecs me font flipper; surtout avec une Hachette.. :'(

Je pense que pour utiliser une hachette ou une grande lame, mieux vaut(dans la mesure du possible) etre assis ou a genoux.
ray mears a fait une vidéo a ce propos:
https://www.youtube.com/watch?v=X5W6r5U7yBE
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Auto le 17 février 2013 à 16:17:49
Pour ce qui est des lames et ciseaux à bois, toujours pousser vers l'extérieur, ramener une lame vers soi est un gage de problèmes, toujours vérifier qu'il n'y ai pas de didis qui trainent entre le mordant et la course finale de la lame, ne jamais tirer vers soi c'est une connerie, toujours repousser, ne jamais tirer  ;)

J'ai trop vu d'accident pour ça, exemple étant arpette, voir des mecs ayant pourtant 25 ans de métier, découper une dalle de moquette dans l'urgence avec un cutter, la lame bloque car il y a un clou de tapissier, une semence en travers de la trajectoire, insister, le coup part et il s'ouvre l'avant bras au rasoir sur toute la longueur,  >:( >:( >:( >:( >:( et  :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Gaffe une lame soit elle si peu aiguisée est une source d'emmerde, surtout ne pas tirer vers soi  ;)

Cela dépend: il m'arrive à moi comme à d'autres j'imagine, de couper au couteau en tirant vers soi. Si le geste est contrôlé et mesuré, je ne trouve pas cette technique particulièrement dangereuse, l'avant bras s'appuyant sur le torse, c'est la rencontre de ces deux-ci qui vont arrêter la course de la lame, sans que celle-ci ne se plante dans le bras qui tient la pièce à sculpter. Après, c'est pas une technique qui s'improvise sur l'instant. Mais je comprend que ce ne soit pas une méthode conseillée, surtout à nos débuts.

Au passage, une astuce qui peut vous sauver quelque doigts et éviter de gaspiller de l'énergie:
(désolé pour la qualité de la photo)
(http://img401.imageshack.us/img401/828/couteau.png)
J'ai modifié sur mon couteau (un Enzo Trapper) l'angle prononcé du cul du manche:
(http://img715.imageshack.us/img715/8085/couteau2q.png)
Simplement pour pouvoir forcer avec en coupe directe, en mettant nos bras contre notre torse, l'un tenant la pièce à couper, l'autre le couteau tranchant vers l'extérieur (je ne sais pas si je me fait bien comprendre).
Bien que cette technique soit connue, j'ai constaté que les couteau avec un cul trop anguleux blessaient les cotes, empêchant de couper en force de cette façon là. C'est pourquoi je recommande d'arrondir les pommeaux anguleux s'ils blessent, c'est devenu un critère très important pour moi (d’où la modification). D'autant que l'on peut taper sur le cul du couteau avec la paume de la main pour enfoncer la lame, refendre des allumettes avec la pointe etc.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Gros Calou le 17 février 2013 à 16:31:55
Comme je l'ai précisé, j'ai vu des mecs qui avaient 15/20 ans d'expérience et pourtant, moi étant arpette et briefié par mon padré = 0 coupures.

Toujours avoir dans l'esprit que l'acier est plus résistant que ta couenne  ;#

C'est très con , mais c'est comme ça, donner des leçons, moi je, moi j'ai, moi je suis, revient à dire allez y les mecs, bullshit  >:( , faites gaffes, une lame de cutter quand ça coupe plus on la change, un avant bras quand il fonctionne plus et bien on vie avec et on en chie  >:(

PS: La dernière Mario, une lame croche de cutter pour tapissier, coupe de dalle de moquette, une semence est dans la course, il force, sous la pression, la lame se libére, et bien Mario a fini avec moi aux urgences, l'avant bras coupé dans la longueur comme un filet de porc, il manquait juste les p'tits oignons  ;)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Auto le 17 février 2013 à 16:42:23
Je ne dis pas le contraire, ton exemple est parlant, mais comme tu l'as dit, c'est du à une erreur d'attention, une négligence. Cependant, proscrire des techniques potentiellement dangereuses si mal effectuée, mais qui donnent de bon résultats si faites avec attention, je trouve ça regrettable, du moins ce n'est pas ma façon de voir les choses. C'est en général quand on préfère interdire et pousser à bout le principe de précaution que l'on finit pas voir des personnes se blesser dans des choses ô combien banales. Donnez un Opinel à un adolescent de 17 ans, il a nettement plus de chance de se couper s'il à été élevé à coup de console de jeux, que le gosse d'il y a 50 ans qui construisait des arcs à tout bout de champ.

Bon après c'est vrai qu'il est maladroit de conseiller une technique potentiellement dangereuse si mal effectuée dans un sujet ayant trait à la sécurité. C'est pourquoi je ne la conseille pas, mais je pense que de l'ignorer complètement n'est pas forcément plus intelligent.

Pour info, je parle de couper en tirant vers soi, comme ici:
(http://img236.imageshack.us/img236/8749/rrrrrdc6.jpg)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Gros Calou le 17 février 2013 à 16:56:56
Comme tu l'as compris, ce n'est pas de proscrire mais d'alerter, il vaut mieux prévenir que guérir, surtout avec une lame faite pour entammer une base plus tendre que ce qu'elle est destinée.

Nous sommes ok sur le sujet :doubleup: :doubleup: :doubleup: :doubleup:  :love:

Grand merci à toi, tu es un king   :love:
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Mishkin le 17 février 2013 à 18:13:43
Nickel hommes  ;)




Donnez un Opinel à un adolescent de 17 ans, il a nettement plus de chance de se couper s'il à été élevé à coup de console de jeux, que le gosse d'il y a 50 ans qui construisait des arcs à tout bout de champ.
Paroles similaires du Manitou sur un autre sujet saignant :
Moi j'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont laissé faire des conneries.  Je me suis coupé, pété des trucs, j'ai failli crever plein de fois mais au moins j'ai pas fini emballé dans de la ouate à me toucher la nounouille. 
Il faut leur donner des pistes pour éviter les trucs les plus graves, et les laisser faire des conneries un minimum.  C'est comme ça qu'ils apprennent...


Avec un couteau comme tout autre chose: plus on a d'expérience, plus on est sûr de soi, moins on fait gaffe...pourtant, avec l'expérience, on devrait toujours faire gaffe ;)
Mais tout sa, c'est "juste" une question de vigilance.
J'approuve, je me considère comme pas mauvais de mes abattis et au boulot j'ai reçu les titres de "MacGivré" et "Kiki-répare-tout" alors, oui, je pense que j'ai péché par excés de confiance et je me suis fait ramener sur Terre juste ce qu'il faut, j'ai du bol.


Toujours avoir dans l'esprit que l'acier est plus résistant que ta couenne  ;#
 faites gaffes, une lame de cutter quand ça coupe plus on la change, un avant bras quand il fonctionne plus et bien on vie avec et on en chie  >:(
Gros Calou-le-sage a parlé : les pièces anatomiques utiles ne sont pas consommables

vigilance, attention, prévention.

à+

Mishkin

Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: VieuxMora le 17 février 2013 à 19:23:10
Je m'immisce rapidement dans la conversation sur un point:

....comme tout autre chose: plus on a d'expérience, plus on est sûr de soi, moins on fait gaffe...pourtant, avec l'expérience, on devrait toujours faire gaffe......
Mais tout ça, c'est "juste" une question de vigilance.

Je m'immisce aussi:
Au début, avec un peu d'expérience on croit que l'on en a assez. En fait on a acquis quelques automatismes qui nous rendent plus habile, plus rapide mais qui peuvent nous mettre en sur-confiance.
La vraie expérience, c'est de savoir que quelque soit la durée de la pratique il faut continuer à faire gaffe, que les fondamentaux sont toujours vrais et que les lois de la physique sont immuables, même pour les meilleurs.
(Et que Murphy aime bien faire sa loi d'emm...r maximum) ;#
   
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: john686 le 10 janvier 2014 à 08:44:38
La coupure...cela fais partie du risque...comme l'accident de voiture ect..  :-\


je me suis fais ca il y a de cela 1 mois environ...avec un couteau de multitool
(comprendre par la,avec un acier qui ne coupe pas tip top normalement)

(http://nsa33.casimages.com/img/2014/01/10/140110084901578495.jpg) (http://www.casimages.com/i/140110084901578495.jpg)

alors après oui,on peu toujours prendre pleins de précautions,avoir des gants en kevlar,des lames en plastique..ect..ect..  ;D

mais bon,je me sert quotidiennement d'un couteau de part mon boulot,et c'est comme ça,le risque est la,net il n'y a pas vraiment de recette miracle pour éviter l'accident)
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Outdoorsman le 10 janvier 2014 à 20:29:28
La coupure...cela fais partie du risque...comme l'accident de voiture ect..  :-\

alors après oui,on peu toujours prendre pleins de précautions,avoir des gants en kevlar,des lames en plastique..ect..ect..  ;D

 il n'y a pas vraiment de recette miracle pour éviter l'accident)

Non, là je suis pas d'accord.
Il y a des circonstances où tu n'as pas droit à l'accident, parce que t'es loin, parce que t'as VRAIMENT besoin des tes mains de façon vitale, parce que t'es dans un milieu où une plaie c'est un début de grosse galère, etc

Alors tu apprends. Tu apprends à faire attention, c'est à dire à mesurer tous tes gestes, à les calibrer, bref, à prendre 3 secondes de réflexion pour éviter 3 secondes de connerie. Et puis quand tu l'as fait 10 fois, 100 fois, 1000 fois, c'est ancré dans ta façon de faire et t'as plus ce genre de balafre.

Surtout, surtout, ne pas se dire "je suis un dur, même pas mal, c'est normal de se balafrer", parce que là on apprend pas, on se corrige pas et un jour c'est la grosse balafre  :'(
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: john686 le 10 janvier 2014 à 20:52:47
Hummm,je ne te rejoint pas la Outdoorsman  :-\

je bosse avec toutes un tas de couteau aussi divers que variés depuis prêt de 10
ans de part mon boulot (et aussi car j’apprécie beaucoup la coutellerie).

...et comme pour tout autres geste que tu fais régulièrement,tu ne peu pas réfléchir pendants 30s avant chaque geste pour savoir si tu a bien les mains la ou il faut ect...tu fais les geste s de faon "automatique" ce qui fais que l’accident et plus ou moins inévitable  :(

en prêt de 10 ans,j'ai du me faire une belle entaille de ce genre par an,rien de dramatisant..même si cela me coute de le dire...sur ce coup j'aurais sans doute du consulter un toubib..car depuis cette bonne coupure,il me reste une douleur musculaire au niveau de la main quand je fais un ou deux mouvement en particulier,mais bon..

ce qui fais que oui je me dis "c'est bon,c'est pas grave,c'est pas si grave que ça finalement"  ;#
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: inzemix le 10 janvier 2014 à 22:31:21
Une coupure, c'est dangereux.. On a vite fait de couper un tendon, un nerf ou une artériole ! (j'ai vu des coupures qui payaient pas de mine (genre, une simple pointe de couteau plantée dans l'avant bras, un trou minuscule, 3-4mm de large, juste un couteau qui est tombé sur le bras du gars)... Il y avait finalement la dessous une belle plaie de l'artère radiale !
J'ai aussi vu des petites plaies de main minuscules, avec un tendon coupé, et je peux te dire que ça manque !
Suivant ou est la coupure, même minuscule, ça peut avoir de graves conséquences !
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ghjallone le 10 janvier 2014 à 23:04:47
C'est normal de se blesser... On se blesse toujours, parce qu'on finit toujours par manquer d'attention, ou par se faire trop confiance. Pas toujours avec des outils tranchants d'ailleurs.
Un genre de piqûre de rappel, finalement. ;)

John686, je pense que la douleur va disparaitre... J'ai la même en plus profond, avec les vaisseaux du dos de la main, un nerf et un muscle coupés en deux.
Ca met du temps, mais ca revient. Bon, j'ai la moitié de l'index anesthésié, et en hiver il refroidit plus vite que les autres et devient tout raide... Mais musculairement ca s'est arrangé ;#
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: patriceb26 le 21 janvier 2014 à 19:58:44
bonsoir à tous, question :

quel astuce pour fixer l'étui de son couteau de camp à la bretelle du sac à dos ? avec la possibilité d'enlever le tout trés rapidement ?

merci de vos photos et conseils
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: WakanTanka le 21 janvier 2014 à 20:04:53
salut

patriceb26.

je dirai qu'il doit existé autant de possibilité que laisse place ton imagination  ;#.

Plus sérieusement , avec de la paracorde même système que pour un port à la ceinture , mousqueton , velcro , élastique , attache molle , sangle ect ect  tout dépend de ton sac et de ton étuis de couteau.

 Edit :Pour resté dans le thèmes :

Une fin d'après midi d'automne au alentour des six heures , je prends mon kurkris CS pour allez couper le pain dur qu'il me reste pour nourrir mes poules.
Je m'appuis sur le dessus du poulailler et commence à trancher les restes de baguette qui ne résiste pas longtemps , voyant la nuit tomber et voulant me dépêcher , je ne tranche plus mais donne de "grand" coup de lame pour allez plus vite , voyant le "croûton" de la baguette entre mes doigts je me suis dit fais gaffe , ça na pas manqué le dernier coup fut pour mon index gauche , la lame a pénétré sur 2 mm de profond au niveau de l'articulation entre la main et le doigt et elle est ressortie au niveau de la première articulation de l'index , me retirant au passage toute la peau sur le dessus de la première phalange de l'index .

j'ai souffert une bonne semaine et depuis le kukri j'évite au maximum je n'aime vraiment pas l'inertie de la lame et je trouve que sa "tourne" trop à l'impact .


Autres connerie monumentale :

je désherbais des ronces de mûrier entre mes arbres de clôture , sécateur à la main , je décide de m’asseoir et pose le sécateur non pas au sol mais en équilibre sur mes godasse . Je l'oublie et me met à tiré sur une ronce pour la déraciner , et la évidement la ronce casse et moi je me plante la lame du sécateur dans l'avant bras droit  >:( , direction les urgences et point de suture .

A chaque fois c'été de ma fautes , mais bon on ne m'y reprendra pas ... enfin j'espère  ;# 
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 21 janvier 2014 à 20:11:15
Ou une machine à coudre (ou juste des aiguilles), de la sangle et du fil de nylon et tu bricoles un genre d'attaches MOLLES :)
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: mrfroggy le 21 janvier 2014 à 21:19:59
Une coupure, c'est dangereux.. On a vite fait de couper un tendon, un nerf ou une artériole ! (j'ai vu des coupures qui payaient pas de mine (genre, une simple pointe de couteau plantée dans l'avant bras, un trou minuscule, 3-4mm de large, juste un couteau qui est tombé sur le bras du gars)... Il y avait finalement la dessous une belle plaie de l'artère radiale !
J'ai aussi vu des petites plaies de main minuscules, avec un tendon coupé, et je peux te dire que ça manque !
Suivant ou est la coupure, même minuscule, ça peut avoir de graves conséquences !

+1 un tout petit coup de pelle CS sur la base de mon pouce, et depuis pres d un an, fourmillement , hyper sensibilité sur la peau, pas mal de sensation désagréables du genre quand je touche a l endroit de la coupure, tout le doigt est douloureux...
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Mishkin le 21 janvier 2014 à 22:20:40
Salut,

idem ici
J'ai gardé des fourmillements, une sensibilité réduite du dessus du doigt et soumis au froid, le doigt est plus blanc que les autres.
Pas grand chose, juste assez pour me rappeler la connerie

voyant le "croûton" de la baguette entre mes doigts je me suis dit fais gaffe , ça na pas manqué

C'est ce petit voyant qui s'allume qui est important.
Si emporté dans l'élan, la vitesse, l'habitude on se dit "oups là ça devient craignos" c'est généralement que c'est DEJA craignos !

à+

Mishkin
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Oim le 22 janvier 2014 à 11:11:40
Citation de: Mishkin
...C'est ce petit voyant qui s'allume qui est important.
Si emporté dans l'élan, la vitesse, l'habitude on se dit "oups là ça devient craignos" c'est généralement que c'est DEJA craignos !
Pas que pour les outils tranchants : quand en faisant quelque chose tu clignes des yeux...T'es pas en train de t'y prendre comme il faudrait.
Tu ne le sais pas encore mais ton cerveau le sait lui et il veux protéger les yeux car sans eux la longévité est fortement compromise depuis la nuit des temps...

 8) im
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Vanhans le 27 avril 2014 à 15:13:06
éffacé
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 27 avril 2014 à 15:42:57
A la maison, comme dehors. Que ce soit pour affuter, tailler une pointe ou débroussailler -> je met des gants anti-coupure avec manchette.

A la manière d'une ceinture de sécurité, ça ne dispense absolument pas de respecter le code de conduite... Mais en dernier recours ça peut vous sauver 6 mois d’arrêt de travail et un handicap à vie...

Mon index gauche est "raide" suite à une coupure. Il est là mais il ne fonctionne presque plus.

On a tous un régis en nous, donc si ça coupe -> gants.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 28 avril 2014 à 00:42:34
Yo,

On a tous un régis en nous, donc si ça coupe -> gants.

Tu as déjà testé tes gants (sans ta main à l'intérieure hein! ;) ) voir s'ils tenaient vraiment? (Je pense notamment à la perforation: la pression exercée sur la pointe d'une lame, c'est un truc de malade :S ).

Je pose la question en connaissance de cause: dans ma pratique des AMHE, j'utilise une veste pouvant tenir jusqu'à 550nW au cm². Un jour, en pratiquant un peu de sparing avec un ami et des armes non affutées, j'ai pris un coup de taille sur l'avant bras. Le collègue avait retenu son coup, mais la lame ayant pris pris quelques dents lors des assauts, la veste n'a pas tenue et j'ai aujourd'hui une petite cicatrice.

Un ami lui, c'est fait mettre les tendons à l'intérieur du coude à l'air par un coup d'estoc (lame émoussée hein!) qui a traversé sa côte de mailles en acier...

Tout sa pour dire, qu'une protection, même si elle est "sensée tenir" reste imparfaite, et qu'il vaut mieux, du coup, savoir dans quelle cour on joue, plutôt que de compter sur un truc inefficace  ^-^

Tcho

Hugo
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 28 avril 2014 à 01:32:14
Citer
Tu as déjà testé tes gants (sans ta main à l'intérieure hein! ;) ) voir s'ils tenaient vraiment?

Oui j'ai testé la résistance à la coupure.

Un "slice" ne traverse pas un gant de niveau 5. Un "chop" te pète l'os déjà et passe quand même au travers -> amputation.

(dsl pour le franglais, je ne trouve pas les bons mots.)

https://www.youtube.com/watch?v=8iV3b9n1rx8&list=TLurjWLCEvCpJh-km-LobfdNfqrm8tZk43
Regarde vers la 21e minute

Citer
(Je pense notamment à la perforation: la pression exercée sur la pointe d'une lame, c'est un truc de malade :S ).

Non, pas testé car il me parait évident qu'une pointe de couteau passe au travers.

N'oublions pas enfin que même sur un gant testé "nuclear bomb proof" -> "les procédures de contrôle de la qualité effectuées par le fabricant ne peuvent pas détecter des différences de qualité d'un lot à l'autre (tous les gants ne sont pas vérifiés)."
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: christophe1977 le 28 avril 2014 à 09:07:32
la seule protection est d'apprendre les bons gestes, de les répéter pour qu'ils deviennent naturels et de ne jamais se précipiter.
les gants ne protègent pas vraiment, à part quelques modèles mais inadaptés à une bonne préhension(comme certains gants de cuisine).

ça fait un moment que je réfléchie pour choisir un bon couteau de survie, mais plus ma réflexion avance plus je me demande son utilité réelle, le batonnage et tout ce qui se rapporte au feu n'est d'aucune utilité dans le sud de la France.

j'en viens à me dire qu'une bonne façon d'éviter une partie des accidents serait de n'utiliser des outils coupant qu'à des fins réellement utiles...
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: AC le 28 avril 2014 à 10:59:33
(Je pense notamment à la perforation: la pression exercée sur la pointe d'une lame, c'est un truc de malade :S ).

En effet la norme EN388 des gants courants mesure principalement la résistance à la coupure (edit: aussi la perforation mais par une sonde de 4,5mm), mais bon, une fois que la pointe est passée entre les mailles, c'est le tranchant qui est au contact des fibres, donc le gant va réduire considérablement la pénétration par rapport à un accident sans gants.

La norme ASTM F 1342-05 teste mieux la résistance à la perforation, typiquement avec une sonde arrondie de 1mm de diamètre. Il existe aussi des gants pour les gens qui manipulent des seringues souillées, mais les forces sont probablement très faibles par rapport à un travail au couteau.

Ma solution: Utiliser un couteau à bout rond pour couper, et un poinçon pour percer ! Plus généralement, utiliser autant que possible les outils spécifiques adaptés à chaque tâche.
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 28 avril 2014 à 14:06:02
une fois que la pointe est passée entre les mailles, c'est le tranchant qui est au contact des fibres, donc le gant va réduire considérablement la pénétration par rapport à un accident sans gants.

Pas certain de sa: ce qui est testé c'est la résistance du maillage, pas des fibres individuellement. Donc que sa réduise, surement; considérable....j'y mettrais pas ma main à couper  ;#

Tcho

Hugo

Edit:

Nickel ta video Ulf: elle met bien en exergue l'intéret du gant et ces limites (par exemple: hache VS. gants, la hache gagne)  :up:

Parcontre, salopiot! T'as flingué des chauchichons!!  :o :'(
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: AC le 29 avril 2014 à 11:21:37
Habituellement j'évite de sombrer dans le gear porn mais là le sujet m'intéresse.

Donc, je découvre que les gants en cotte de mailles ne sont pas réservés aux adeptes de la reconstitution historique ! On en trouve commercialisés comme "gant de boucher" ou "gant à huîtres". Est-ce que quelqu'un peut faire un retex sur l'ergonomie ? Le surcoût est-il justifié par rapport aux gants tissés à fils métalliques et aux gants tricotés kevlar / dyneema / fibre de verre ?

edit: voir aussi la discussion Gants anti piqûre (http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,40238.msg354782.html#msg354782) (2010)

(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/Messe_Slow_Food_2012_by-RaBoe-220.jpg/640px-Messe_Slow_Food_2012_by-RaBoe-220.jpg)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 29 avril 2014 à 11:26:42
Citer
Habituellement j'évite de sombrer dans le gear porn mais là le sujet m'intéresse.

 :huh:

Tu as au moins pensé aux contraintes sanitaires concernant la manipulation de nourriture dans un contexte industriel ?

La maille inox est peut être plus aisément stérilisable.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 29 avril 2014 à 11:50:37
La maille inox est peut être plus aisément stérilisable.

Un passage rapide sur Google me dit qu'en effet on parle de gant inox (du quirouillepas ;) ).

Après le gant inox est plus lourd que les gants en fibres textiles, et je ne suis pas certain que mouillés, la préhension soit meilleur. Après, pour le problème d'écrasement on ne résout rien, et pour la perforation, j'en sais rien: il faut que les anneaux soient sacrément résistant pour ne pas céder.

Historiquement parlant, la côte de maille a été utilisée pour éviter les coupures, mais n'était pas très très efficace face à la perforation (après, les techniques évoluant...?)  :glare:

Tcho

Hugo
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Vanhans le 29 avril 2014 à 12:09:10
éffacé
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: musher le 29 avril 2014 à 12:17:56
Donc, je découvre que les gants en cotte de mailles ne sont pas réservés aux adeptes de la reconstitution historique ! On en trouve commercialisés comme "gant de boucher" ou "gant à huîtres". Est-ce que quelqu'un peut faire un retex sur l'ergonomie ? Le surcoût est-il justifié par rapport aux gants tissés à fils métalliques et aux gants tricotés kevlar / dyneema / fibre de verre ?

(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/Messe_Slow_Food_2012_by-RaBoe-220.jpg/640px-Messe_Slow_Food_2012_by-RaBoe-220.jpg)

J'ai utilisé un temps ce gant pour couper de la viande congelée à la hachette avec en dessous un gant en polaire pour protéger du froid (et servir de gambisson éventuellement)
J'avais récupéré un gant inox gratos.

Sur un coup de hachette normal (pas grand coup de bourrin), la hachette ripe sur la ferraille (par contre, t'as un bleu quand même).
Mais motricité 0, t'es aussi habile qu'avec des grosses moufles.
Niveau poids et volume, c'est conséquent. Dans mon EDC, j'ai des gants anti-coupure tissu

Pour la perforation, j'ai pas testé mais vu que c'est utilisé pour les ouvreurs d'huitres, le risque premier est que le couteau rippe et parte tout droit dans la paume donc ça doit être prévu pour la perforation avec de gros outils (peut être pas avec une aiguille de bourrelier qui va passer entre les mailles).
Pour les bouchers, le risque est le couteau qui rippe et qui finisse sur la main qui tient la viande, donc ç'est prévu pour les coupures
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 11 mai 2014 à 12:31:12
Yo,

Pour rester dans le sujet gants de protection, en me baladant sur le net à la recherche de gants anti-coupure, je suis tombé sur un site marchant avec une précision assez intéressante:

"....vous permet de maîtriser le niveau d'usure:* Neuf niveau 5 à la coupure* Usé niveau 3 à la coupure"

Ca parait évidant, mais les textiles, ça s'use; donc un vieux gant niv. 5 anti-coupure ne sera peut être plus que de niv. 3, par exemple. Parcontre, je ne sais pas si l'indice de protection à l'abrasion joue un rôle dans la longévité (notamment parce qu'au delà de l'usure mécanique des fibres, il y a toute l'usure environnementale: froid, chaud, feu, eau, etc).

Tcho

Hugo

Edit:

Un petit guide des normes de protection des gants:
http://www.protecthoms.com/media/wysiwyg/images-pages-infos/images-site/guide-des-normes/guide-des-normes-protection-des-mains-gants.jpg (http://www.protecthoms.com/media/wysiwyg/images-pages-infos/images-site/guide-des-normes/guide-des-normes-protection-des-mains-gants.jpg)
(http://i56.servimg.com/u/f56/15/64/81/01/guide-10.jpg)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 26 mai 2015 à 20:37:26
Yo,

Pan: trois doigts! (ouais je commence par la fin)

Comme la plupart des histoires d'accident une histoire bête: fin du premier WE de médiéval, on range un peu le camp, et on démonte le haut-vent et l'une des trois tentes qu'on avait du retaper Vendredi suite a des casses du fait des grosses bourrasques qui nous ont un peu assiégée.

Avec un pote, on se chargeait de défaire l'atèle qu'on avait bricolé pour la faitière du haut vent avec un manche d'épieu, de la ficelle et du duc tape. Je retire la ficelle et on commence à couper le duc tape chacun d'un côté...en face à face. Et là pan, la lame du pote ripe, glisse en la faitière et le manche et vient me choper trois doigt de la main droite: le haut de l'index, l'avant dernière phalange du majeur et un peu l'annulaire.

De là, pas de gros soucis: pris ma trousse de soin pour commencer à nettoyer, le médecin qui est avec nous arrive, regarde la plaie, la diagnostique sans grosse gravité, fini de nettoyer et panser le tout. J'ai eu du bol: chopé sur l'extérieure de la main, rien de méchant de sectionné....trois ou quatre jours à m'emmerder à changer le pansement, etc.... en gros rien comparé à ce qui aurait pu se passer.

Place aux leçons

Tcho

Hugo
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Thomas 47310 le 27 mai 2015 à 08:01:29
Content pour toi que tu aies tous tes doigts et un douloureux rappel de la règle: pas de viande amie dans la trajectoire, c'est çà?
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Troll le 27 mai 2015 à 08:59:05
Bonjour,

Il se trouve que par pure coïncidence, je suis allé aussi à un marché médiéval ce WE avec des démonstrations (combats vikings, lancers de haches vikings)...et fabrication de cottes de mailles.

Voyant cette mésaventure, il me vient l'idée de présenter le lien suivant (simplement à titre d'idée). Il s'agit de gants de protection pour les outils coupants, en maille métalliques. Des tas d'entreprises font cela, mais il s'agit simplement du premier lien qui apparaît: protection (http://www.manulatex.fr/nos-produits/cotte-de-mailles/).

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Sam Sebja le 27 mai 2015 à 10:17:14
Tout ça semble logique, mais je me vois mal trimbaler une armure complète dans mon sac... J'opte pour la "parano" et l'acceptation d'un risque minimum.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Troll le 27 mai 2015 à 10:20:31
Bonjour,

Il est clair qu'on ne va pas trimbaler une armure entière, je suis entièrement d'accord avec toi ! ;)

En fait, je pensais principalement aux gants en cotte - un peu à la manière de certains poissonniers que l'on voit parfois lorsqu'ils ouvrent des huitres. En effet, ce sont souvent les mains, dans le cadre de "bricolages" de ce genre qui dégustent en premier.

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Oim le 27 mai 2015 à 16:03:34
J'utilise régulièrement des gants anti coupure en kevlar quand j’affûte ou que j'utilise un truc potentiellement méchant (+ Lunettes).
Mais j'ai une paire de gants en cotte de maille ....que je n'utilise jamais car la prise en main est nulle, glissante, sans sensibilité ...
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ghjallone le 27 mai 2015 à 16:16:17
+1, la cotte de maille c'est fait pour la boucherie et la poissonnerie, quand on a besoin de grip sur une matière molle, et d'un gant qu'on peut nettoyer de manière agressive.

Et à mon avis, quand on n'est pas à l'aise avec des gants, il ne vaut mieux pas en porter.
Je n'ai jamais vu de grosse différence entre mes blessures avec un outil coupant avec et sans gants... ;#
Enfin, c'est une affaire d'appréciation personnelle, avant tout.
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Oim le 27 mai 2015 à 16:36:53
Citation de: Ghjallone
Et à mon avis, quand on n'est pas à l'aise avec des gants, il ne vaut mieux pas en porter.
...
Et à mon humble avis il est bon de prendre l'habitude de travailler avec des gants jusqu'à être à l'aise avec...
Citer
Je n'ai jamais vu de grosse différence entre mes blessures avec un outil coupant avec et sans gants... ;#
Enfin, c'est une affaire d'appréciation personnelle, avant tout.
Bein...met un coup de cutter ou de ciseau à bois dans des gants anti-coupure ( des vrais, pas en cuir)
et ensuite demande toi si à mains nues ça ferait pareil ?

Quand je bricole seul, étant droitier, j'ai au moins un gant sur la main gauche , celle qui ne tient pas l'outil.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ghjallone le 27 mai 2015 à 16:47:03
Bah, à chaque fois que j'ai rippé, gants ou pas gants c'est passé à travers.
J'utilisais des gants anti coupure élastiques en maille, je ne sais plus à quelle norme ils répondaient... Mais je sais qu'ils me gènaient et qu'ils ne m'ont jamais protégé de quoi que ce soit.
Mon grand père ébéniste était du même avis, bien qu'il se soit blessé plus souvent que moi...
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: max65871 le 27 mai 2015 à 19:55:30
Je me suis coupé tout à l'heure, en aiguisant :  la planche sur laquele je travaillais a glissé de l'établi => le couteau a ripé, entaille super-superficielle. Mais pour le même prix, j'avais une phalange en moins... Gaffe en aiguisant aussi :)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Mezig le 27 mai 2015 à 22:12:51
Gaffe; prudence et regaffe.
Plus c'est facile, plus c'est trivial et plus c'est dangereux car on à tendance à passer en automatique .

Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 27 mai 2015 à 23:02:30
Bah, à chaque fois que j'ai rippé, gants ou pas gants c'est passé à travers.
J'utilisais des gants anti coupure élastiques en maille, je ne sais plus à quelle norme ils répondaient... Mais je sais qu'ils me gènaient et qu'ils ne m'ont jamais protégé de quoi que ce soit.
Mon grand père ébéniste était du même avis, bien qu'il se soit blessé plus souvent que moi...

Une pointe de couteau passe au travers d'un gant anticoupure moderne normé EN388 x5xx.
Les gants garantis contre les piqures (manipulations de déchets médicaux par exemple) sont tous épais et rigides à ma connaissance.

Un coup tranchant, même puissant, ne coupera pas la fibre d'un gant anticoupure de niv5 neuf. Il faut veiller à changer de gants dès les 1ers signes d'usure.

Pour affirmer ceci, je me base sur des essais de destruction de gants maison... ça ne vaut pas un test en labo sur un échantillon de 1000 gants, bien entendu...

Il existe des gants anticoupure Niv 5 aussi fins que des sous gants en soie. On atteint des rapports finesse/poids/performances très surprenants.
Au niveau de la sensation tactile, c'est TRES satisfaisant AMHA.

Le défaut redondant des gants synthétiques (fins comme épais), outre l'odeur, c'est qu'ils glissent comme pas possible sur les manches en bois/micarta & co. La bonne solution consiste à mettre du grip de raquette de tennis 1er prix sur ses outils.
Un outil "grippé" + gant synthé procure une accroche supérieure à une main nue sur un outil avec/ou sans grip de raquette et ce en conditions humides (je parle de boue+microalgues) comme sèches.
 
Nous devons surement évoquer des gants différents.

Perso, avec les lames, je met systématiquement les gants à la manière d'une ceinture de sécurité avant de démarrer une voiture.

Oui, ça ne se substitue pas à la vigilance et au savoir mais ça atténue les conséquences d'un couac. J'ai eu un accident une fois, si j'avais porté une paire anticut, ça aurait fait toute la différence entre *rien de chez rien du tout* et 6 mois de rééduc (pour une petite coupure de 1cm de long seulement).

PS: les gants pour les tronçonneuses et les machines outils sont des modèles totalement différents des gants anticoupures classiques.

EDIT: mes gants "elfiques" anticoupure  coutent 10€ la paire.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ghjallone le 27 mai 2015 à 23:23:11
Les miens ne glissaient pas, il y avaient un enduit en caoutchouc... Ils étaient sympas, respirants et élastiques (ajustés comme des gants en latex), mais ya pas moyen, je n'arrive pas a travailler avec.
Finalement je préfère faire attention à ce que je fais, je ne fais pas de travail à la chaine et j'ai le luxe du temps.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: AC le 27 mai 2015 à 23:50:30
Les miens ne glissaient pas, il y avaient un enduit en caoutchouc...

Il y a quelques années je croyais être au top du progrès technique et de la sécurité avec mes gants dyneema à 30 euros, mais ils étaient seulement niveau 3 (EN388 4342). Maintenant moi aussi j'achète de bêtes gants en caoutchouc, niveau 5 (EN388 4543) à 8 euros ! La paume est texturée, ça ne glisse pas du tout. Evidemment ils sont un peu épais, mais ça a l'avantage de protéger contre les épines et échardes.

Apparemment Ulf a trouvé des niveau 5 à la fois fins et pas chers, mais il a oublié de nous donner les références  :)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 28 mai 2015 à 00:25:25
Yo,

Les gants 2 "Le retour de la fureur divine"  :lol: ;#

Perso, je pense que les gants c'est vraiment un truc qui doi(g)t venir en complément de l'attention, mais c'est aussi un item qui peu la faire baisser ("je suis protégé, je ne risque donc rien"). Du coup, c'est un item que j'ai toujours dans mon sac lors de mes sorties, et je ne les enfiles que lorsqu'une petite voie dans ma tête me dit "gaffe la situation est merdique"....et ça arrive et je suis content de les avoir enfilé à ce moment là; autrement, je boss sans, car comme Ghjallone ils me gênent plus qu'autrechose.

Par ailleurs, c'est con, mais on apprend de ces erreurs. Pour ma part, je suis un peu couvert de cicatrices, et j'ai pour habitude de dire que chacune d'elles est la marque d'une leçon apprise. Du coup, plus le temps passe, moins je me blesse (même si je suis loin d'être infaillible, hein!). La question est la suivante: ai je besoin d'apprendre? Ce que je me dis, c'est que je n'aurais pas forcément toujours des gants à portée et que le premier rempart à la blessures c'est une attitude sécure; ça, c'est pas le port de gants qui va me l'enseigner.

D'un autre côté, l'utilisation d'un objet tranchant n'est pas forcément une finalité: on se sert d'un couteau pour réaliser quelquechose. A-t-on donc besoin des leçons de sécurité pour manier l'outil, ou faut il mieux concentrer son énergie sur la réalisation de l'objectif? Du coup, les gants ne sont ils pas un moyen de ne pas se mettre de bâtons dans les roues?

C'est plein de questions que chacun peut être amené à ce poser à lui-même. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses....juste nos réponses et leur implication pour nous même.

Edit: enfin, je pense que de se focaliser sur les gants, même si ceux ci offrent un intérêt certain, c'est ne traiter que les 20 derniers % du problème; c'est le plus simple, certe....mais il n'y a pas que ça et ça ne résout pas tout.
Tcho

Hugo
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: musher le 28 mai 2015 à 08:09:37
Les gants, c'est comme la ceinture de sécurité, c'est pas parce que on la met que on devient un as du volant prudent, que les autres deviennent moins cons et que la poisse vous oublie. Donc les gants empêchent pas de faire attention.

Dès que je prends un couteau très bien aiguisé avec lequel je vais "forcer", je mets les gants car même si je fais très attention, je suis pas à l'abri d'une distraction extérieure, d'une faille : le voisin a eu 3 doigts entaillés en remontant la lame de sa tondeuse (le boulon a cassé lorsqu'il finissait de serrer).
et pis, il y a la fatigue car on choisit pas toujours quand on utilise une lame, la connerie (ou l'inattention) des autres et la poisse.


Chaque fois que j'ai une lame très aiguisée, il y a une paire de gants anti coupure à côté (comme ça, je risque pas d'oublier) comme pour les ceintures de sécurité.

Après chacun fait comme il veut, ça tombe bien c'est ses doigts  ;D

Mais pour avoir vu à la vitesse à laquelle, ça arrive (la dernière en lavant un mora dans la cuisine après un WE à la neige), ce que ça fait de perdre un doigt (ou du moins son usage dans la vie de tous les jours, ben je mets la ceinture de sécurité de mes doigts.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Sam Sebja le 28 mai 2015 à 09:23:45
Quand on est au boulot, c'est évident qu'il est préférable de se protéger (la ceinture, en revanche, dans les détails, ça se discute...).

Mais on parle, je crois, de gambader dans la Verte. Alors, les gants, les bottes coquées, le casque de chantier... Ça finira par remplir le sac, non ?
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Troll le 28 mai 2015 à 09:33:51
Bonjour,

Comme dit mon papa "un couteau, même pas affûté ou mal affûté, le sera toujours assez pour te couper un doigt". Cette phrase m'a marqué.

Du coup, désormais, que ce soit pour la coupe ou l'affûtage, dans la verte ou à domicile, pour un couteau ou n'importe quel objet tranchant, je ne force JAMAIS. Je réfléchis à comment je peux mettre mes mains autrement et ou je les protège.

Bien à vous,

Troll
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 28 mai 2015 à 11:26:44

Apparemment Ulf a trouvé des niveau 5 à la fois fins et pas chers, mais il a oublié de nous donner les références  :)

J'ai trouvé deux paires sympas:

http://www.azimut-nature.com/gants-mastertop-anti-coupure.html
->on a une base anticoupure avec un rajout en cuir sur la paume.  Donc gant durable VS abrasion, qui accroche très bien, protège des épines végétales et permet de prendre sa popote dans le feu (attention la fibre anticoupure fond si exposée à une flamme). Les gants sont assez épais. AMHA, c'est bien pour les travaux brutasses comme du batonnage, élagage et manipulation de buches, ronces  et cie.

http://www.rostaingshop.fr/gants-industrie/gants-protection-coupure/gant-tactile-anti-coupure.html
-> gants fabriqués par les elfes. Très fins, légers et compressibles. Rentre dans n'importe quelle poche de jean... L'enduction se barre très vite et les gants glissent sur les outils à manches lisses. J'en trouve au gammvert. C'est des gants bien pour tous les travaux, de l'affutage/sculpture aux trucs plus lourds. la faiblesse de cette paire réside dans la quasi absence de résistance aux piqures (dont échardes) un fois l'enduction barrée. On peut très bien utiliser cette paire sous des gants de manutention en cuir (qui eux protègent des épines ^ ^) .

Cette paire fine est aussi pratique en hiver: on la glisse sous des gants thermiques à pas cher et on peut travailler protégé.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Dav le 28 mai 2015 à 22:51:48
TAFDAK pour la comparaison ceinture de sécu/gants.
Pour moi c'est systématique, schlass dans les mains, toujours couvert  ;)
Mes les gants c'est pas (que) pour me protéger, c'est un pense bête pour me rappeler le danger que j'ai dans les mains, pour moi, pour les autres, donc tant que je les porte, attention décuplée...

http://www.dailymotion.com/video/x7k3zy_les-nuls-la-main_fun

Alors protégeons la  ;#

D@v-
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Troll le 29 mai 2015 à 09:43:50
Bonjour,

Au-delà de la protection de la main, on voit aussi régulièrement des blessures aux cuisses, notamment lors de phase d'affûtage / ponçage / etc... sur cette partie de l'anatomie.

Une façon simple de se protéger peut être simplement de poser une pièce de cuir lassée sur la cuisse (cuir façon sac d'écolier ou "serviette"). Cela fonctionne  bien. Je reconnais cependant, que cette solution n'est pertinente que lorsqu'on travaille chez soi car il n'est le plus souvent pas question de s'alourdir dans la verte;)

Une autre optique, plus longue et nécessitant une fabrication maison est la lorica squamata, ou armure d’écaille (http://fr.wikipedia.org/wiki/Broigne). Il s'agit en fait d'une pièce de tissu sur laquelle on vient coudre des écailles de fer (que l'on pourrait remplacer par commodité à notre époque, par des pièces de bois fines façon contreplaqué).

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: musher le 29 mai 2015 à 10:49:38
Mais on parle, je crois, de gambader dans la Verte. Alors, les gants, les bottes coquées, le casque de chantier... Ça finira par remplir le sac, non ?
ratio poids/danger potentiel

Quand je pars dans la verte, j'ai un casque, un masque de protection balistique, un gilet de protection de concours complet et une paire de gants renforcé : Le risque principal est de me faire éjecter de mon kart ou d'avoir le kart se retourner et me faire trainer au sol pour pas le lacher.
J'ai pas de gant anti coupure car j'utilise pas de couteau.

Quand je pars à pied faire un bivouac, j'ai rien de tout ça. Juste des gants anti coupure. Mes lunettes de vue me protège suffisament les yeux pour les projections éventuelles (risque de me prendre un caillou ou une motte de terre projeté par une roue 1% ?)

Le risque de se prendre un arbre sur la tête (si on secoue pas les arbres morts comme un abruti pour faire tomber les branches, camper en foret un jour de tempete) ?
De se lacher un IPM sur les arpions ?


Chaque activité sportif (ou pro) a ses EPI adapté et préconisé(obligatoire) en fonction de ce ratio risques/poids perte de mobilité...)



Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: camoléon le 29 mai 2015 à 11:06:43
Salut,

je plusois l'utilisation de chaussure de sécu en mode bushcraft, si utilisation d'outils comme une hache et/ou gros couteau comme une machette ou une serpe italienne.Ce qui implique parfois aussi la manipulation de lourds morceaux de bois.
Je leur dit merci, car elles mon déjà sauvé les pieds deux ou trois fois (et mon WE, j'en ai encore des frissons).

J'ai trouvé des bottes de sécu super confortable et pratique qui ne me quitte plus dans la Verte.Donc pas besoin de les avoir dans le sac.

Idem pour le gants. Non seulement pour te protéger les mains, mais aussi le reste de ta personne, car une hache ou une machette qui glisse et échappe à ton contrôle peut te percuter la tête et surtout les jambes ou les pieds.
J'utilise mes gants de tronçonneuse, en cuir. 

 ;)
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Dav le 29 mai 2015 à 11:26:04
...
Une façon simple de se protéger peut être simplement de poser une pièce de cuir lassée sur la cuisse (cuir façon sac d'écolier ou "serviette"). Cela fonctionne  bien. Je reconnais cependant, que cette solution n'est pertinente que lorsqu'on travaille chez soi car il n'est le plus souvent pas question de s'alourdir dans la verte;)
...

C'est pas idiot.
2 carrés à la bonne taille avec du velcroc sur deux bords opposables pour les fixer sur la cuisse façon chaps, puis les replier pour les ranger dans le sac ça doit pas chercher bien bien lourd...

D@v-
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ghjallone le 29 mai 2015 à 12:55:36
Sérieusement?
Des gants anti coupure, des chaussures de sécurités et des lunettes de protection pour vous balader?

Quand j'étais gosse et que j'apprenais à me servir d'outils comme une hache, une scie, une serpette, un marteau ou un ciseau à bois, mes deux grands pères me disaient "Fais attention!", pas "Mets des gants!"...

J'imagine qu'étant mômes, s'est tous entendu dire "C'est le métier qui rentre", hein?  ;D
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: VieuxMora le 29 mai 2015 à 13:05:10
Il m'est arrivé de me couper.

Aujourd'hui quand je prends un outil coupant, (Pas plus tard qu'hier, un ciseau à bois) avant de l'utiliser je regarde la trajectoire prévue pour ce que je veux faire et où çà partira si je force, si çà dérape.

Important aussi: Le contrôle de la lame, en tenant l'outil au plus prés de la partie coupante, s'il faut exercer de la force.
Et visualiser les rebonds pour haches, cognées, serpes.

Une lame bien aiguisée est facteur de sécurité. 

Je me méfie aussi des autres quand ils manipulent une lame avec entrain.

 
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: musher le 29 mai 2015 à 13:18:10
Quand j'étais gosse et que j'apprenais à me servir d'outils comme une hache, une scie, une serpette, un marteau ou un ciseau à bois, mes deux grands pères me disaient "Fais attention!", pas "Mets des gants!"...
Ce qui est un peu normal car à leur époque les gants n'existaient qu'en cuir.
Quand j'ai commencé le vélo, j'avais pas de casque, j'ai fait de la varappe sans casque et quand on entendait "pierre". On levait le nez en priant que c'était pas pour notre tronche.

Aujourd'hui personne aurait l'idée d'aller faire de la paroi sans casque ni baudrier (sauf le fou volant  ;D).

Maintenant, c'est "Mets tes gants et fais attention"  ;D
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 29 mai 2015 à 13:36:08
Yo,

Une balade sécure, légère, où on a le temps - vraiment! - de regarder la nature, les oiseaux, toussa. On peu même passer dans des zones fraichement élaguer avec les épieux de part et d'autres et s'en foutre. Et c'est que 25kg de matos supplémentaire  ;# :lol:

(http://i44.servimg.com/u/f44/15/64/81/01/dscf2211.jpg)

Bon, sans déconner: les matériels de protection - comme le dit Musher - c'est un ratio emmerde avec / risques sans. Généralement, je préfère les systèmes de protections minimalistes en faveur d'un controle et d'une "maîtrise" de ce que je fais (et j'ai appris récemment qu'il fallait faire gaffe à ce que font les autres ;) ).

Pour illustrer mon propos, nous avons eu la même discussion il y a des années dans mon club d'AMHE: quelle protection prendre face à tel ou tel arme. L'instructeur de l'époque faisait dans la sur-protection et nous avait même fais acheter des armes en latex. Si bien que plus personne ne retenait ces coups: il n'y avait aucun risque. Aux médiévales suivantes, l'instructeur a prêté une de ces lames pour du combat scénarisé qui a été transformée en couteau a pain tant les mecs frappaient fort. Depuis quatre ans, on est repassé sur des armes en nylon qui font mal si on prend un coup, on est resté en protection avec masque, gants et pour ceux qui veulent une veste gambisonnée et on a aucun problème: pas une seule blessure; mais pas mal de bleus au début.

Ce que je veux dire par là, c'est que les protection inhibes le danger: c'est leur rôle; et comme je le disais plus avant, lorsqu'on a pas conscience du danger, on se met en danger.

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: musher le 29 mai 2015 à 13:48:46
(http://i44.servimg.com/u/f44/15/64/81/01/dscf2211.jpg)
Pfff, le F2 et la gourde Mle 52  :'( et après on vient chippoter parce que les mailles sont pas rivettés


Dans le ratio emmerde avec / risques sans, faut aussi prendre en compte les conséquences à long terme.

Un coup de couteau aura pas les mêmes conséquences sur une main que le même dans la cuisse. Un escarbille brulante dans l'oeil ou dans les cheveux (pour ceux qui en ont  ;D)...

Lorsque je partais en rando à cheval mes chaps étaient doublés cuir au niveau de l'intérieur des cuisses (le reste, c'était du coton huilé style barbour pour le poids).
Je m'en servais pour remettre un clou à mon cheval et en ferrure à l'anglaise, lorsque un cheval retire son pied avant que vous ayez recourbé le clou, ça fait des dégats, voir une fémorale (il y a qu'à regarder comment saute les jambes écartées un maréchal quand ça arrive et pourquoi on rebat tout de suite un clou planté dans le sabot.

La probabilité que je choppe la fémorale en coupant une branche avec mon couteau fait que depuis 20 ans mes chappes moisissent au grenier.
Titre: Re : Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Hurgoz le 29 mai 2015 à 16:02:08
Pfff, le F2 et la gourde Mle 52  :'( et après on vient chippoter parce que les mailles sont pas rivettés

Nop! Le F2 me serre de BOB! ;) Là c'est un ARES (qui, au demeurant, va plutôt pas mal).

Pour ce qui est de la sécurité, je pense qu'il y a une notion aussi de contexte à prendre en considération: on a bien plus besoin de garde fou le soir après une journée de krapahute que tranquilement posé sur un camp fixe depuis une journée: dans le premier cas, on est fatigué, la luminosité va avoir baissé, on peut être pré-occupé par d'autres problèmes, etc Maintenant, même dans ce cas là, les gants peuvent être une stratégie, mais, pour ma part, je vais commencer par faire varier mes méthodes de coupes (par exemple, en rando-bivouac, je ne prend jamais de hache et je batonne au couteau de camp: je trouve ça plus sécure: pas de risque de riper ou de se coller un coup de lame sur les doigts).

Tcho

Hugo
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Ulf le 29 mai 2015 à 16:59:16
Citer
La probabilité que je choppe la fémorale en coupant une branche avec mon couteau fait que depuis 20 ans mes chappes moisissent au grenier.

Vite fait pour ceux qui ne le savent pas:

Quand on taille une cuillère assis au camp par exemple, on ne s’assoie pas les cuisses écartées avec le couteau+bois en face de soi. La probabilité de se rater est peut être faible mais la conséquence du gwak, seul dans la nature, est potentiellement mortel...

Il faut placer ses jambes à 45° à gauche et ses deux mains de l'autre coté.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Phil le 15 décembre 2015 à 11:06:26
Bonjour.

Une question « bête »... (Je me suis laissé dire qu'il n'y en avait pas : seules les réponses peuvent l'être !)

J'ai bien compris cette règle fondamentale de sécu couteau : on ne doit jamais se déplacer couteau à la main => le ranger dans son étui avant de bouger.

Mais... supposons qu'on ait perdu ou détruit ledit étui : comment fait-on alors pour se déplacer le plus sûrement possible avec le couteau (supposé bien aiguisé et pointu) ?

Est-il préférable :
- de le garder en main ? (dans quelle position ?)
- de le glisser entre ceinture et pantalon ? (où ?)
- de l'avoir entre les dents ? (vraiment ?)

Le scénario à envisager est une chute involontaire (par ex. consécutive à une glissade), vers l'avant ou l'arrière : il faut éviter de se poinçonner ou entailler.

Au premier abord, j'aurais tendance à penser qu' :
- il vaut mieux le garder à la main
, celle-ci un peu éloignée du corps, en se préparant à lâcher le couteau vers l'extérieur (sans le jeter) en cas de chute ;
- et de préférer une prise marteau inversée, lame vers le bas/l'avant, à l'opposé du pouce.
À votre avis, je me plante (et risque de me « planter »  ;# si j'essaye) ?

NB (pour les distraits) : éviter à tout prix d'avoir à marcher sans l'étui du couteau ! Ce qui précède n'est qu'une hypothèse pessimiste de travail...
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Pierrot le 15 décembre 2015 à 11:38:48
Citer
supposons qu'on ait perdu ou détruit ledit étui : comment fait-on alors pour se déplacer le plus sûrement possible avec le couteau

Dans ce cas, une méthode qui a fait ses preuves, c'est de porter le couteau attaché à une ficelle autour du cou et dans le dos, pointe vers le bas.

Citer
règle fondamentale de sécu couteau : on ne doit jamais se déplacer couteau à la main

Mais c'est un peu comme "on ne doit jamais couper vers soi" c'est bien sur le papier, dans la pratique on fait avec.
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Arnaud le 15 décembre 2015 à 11:45:21
Tu peux aussi "fabriquer" un étui de fortune avec un morceau de bois vert à peu prêt droit de la longueur de la lame, tu enfonces le tranchant dedans, éventuellement un lien ou deux et voilà...
Titre: Re : Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Phil le 15 décembre 2015 à 16:08:35
Dans ce cas, une méthode qui a fait ses preuves, c'est de porter le couteau attaché à une ficelle autour du cou et dans le dos, pointe vers le bas.
Voilà une méthode éprouvée que j'ignorais. Merci !
Citer
Mais c'est un peu comme "on ne doit jamais couper vers soi" c'est bien sur le papier, dans la pratique on fait avec.
De fait, et dans la plupart des cas ça passe... jusqu'au jour où ça casse (enfin, saigne).

Jusque là, j'ai eu de la chance à maintes reprises, je n'ai jamais eu aucune blessure sérieuse.
Mais c'est quelques fois pas passé loin. Par ex. étant jeune, j'ai bien failli m'ouvrir salement le genou d'un coup de hachette mal aiguisée et mal utilisée ! Mes poils s'en souviennent. Depuis je suis devenu plus prudent.

Tu peux aussi "fabriquer" un étui de fortune avec un morceau de bois vert à peu prêt droit de la longueur de la lame, tu enfonces le tranchant dedans, éventuellement un lien ou deux et voilà...
Effectivement, c'est une autre idée pour contourner le problème.
Encore faut-il se trouver en zone de végétaux ligneux d'un diamètre suffisant... ce qui n'est pas toujours mon cas.

Merci pour vos réponses, loin d'être bêtes ! ;-)
Titre: Re : Securite et outils tranchants.
Posté par: Pierrot le 15 décembre 2015 à 17:46:09
Citer
Voilà une méthode éprouvée que j'ignorais

J'ai vu ça dans des documentaires sur les peuples d'Amazonie, la 1ere fois ça surprend, mais je me dis que s'ils font ainsi, c'est que la méthode est efficace.Et ils n'évoluent pas en terrain facile.

Citer
De fait, et dans la plupart des cas ça passe...

Ce que je voulais dire surtout c'est que parfois, on ne peut faire autrement que de couper vers soi, mais en principe dans ces cas là on fait attention et on ne se coupe pas.