Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en contexte dégradé / vie en autarcie => Discussion démarrée par: AC le 02 avril 2012 à 04:27:09

Titre: Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: AC le 02 avril 2012 à 04:27:09
La vie en autarcie, ce n'est pas forcément le bushcraft ou le retour à l'ère pré-industrielle. Voici une liste d'inventions, certaines oubliées, d'autres encore peu connues, toutes susceptibles d'apporter un peu de confort en contexte dégradé.

Je ne détaille pas leurs inconvénients (elles en ont, sinon on les utiliserait davantage). L'objectif est surtout de pointer du doigt certaines de nos idées reçues sur l'eau, l'énergie, le chauffage, etc.

Eau
Hygiène, santé
Plomberie
Génie climatique
Énergie
Agriculture, alimentation et cuisine
Divers

Sources d'inspiration: documents historiques; bushcraft; matériels pour milieux très chauds/froids/arides; équipements pour camping-cars, navigation en haute mer, sous-marins, stations spatiales.

J'enrichirai la liste avec vos suggestions.
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: gmaz87 le 02 avril 2012 à 06:17:19
bonjour,
Excellente idée que de regrouper en un même lieu ces rappels d'inventions souvent oubliées.
Merci  :up:
Gérard
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Kilbith le 06 avril 2012 à 10:11:47
Oui, tant qu'on ne réalise pas qu'il est physiquement possible de relever une partie d'un cours d'eau sans aucun apport extérieur d'énergie, on ne risque pas de poser les bonnes questions aux moteurs de recherche.

Pour encourager les nouveaux arrivants à penser "out of the box", peut-être serait-il utile de lister, dans un fil épinglé ou une page wiki, quelques unes de ces techniques oubliées ou encore peu connues qui remettent en question certaines certitudes. Par exemple:

- le puits provençal / canadien (alternative au climatiseur / chauffage)
- le distilleur solaire (pas besoin d'ébullition pour purifier l'eau)
- le convertisseur thermoélectrique (pas besoin de machines complexes pour produire un peu d'électricité)
- la pile à combustible (même pas besoin de combustion pour produire de l'électricité à partir des hydrocarbures)
- le gazogène (on peut se passer des combustibles fossiles)
- la permaculture (l'agriculture industrielle n'exploite pas optimalement les sols)
- la culture hydroponique (on peut se passer du sol)

Edit: à suivre ici http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,56501

Dans le genre des techniques simples que l'on a tendance à oublier...j'ajouterais :

- L'autocuiseur (cocotte minute) : Economie d'énergie importante, de temps et meilleure conservation des vitamines. THE instrument de survie familial en cas de retour des tickets de rationnement. Peu aussi servir de stérilisateur très correct (mais pas parfait).
- La marmite norvégienne (qui était intégrée dans la fameuse "cuisine de Francfort") : grosse économie d'énergie et de temps. Cout modeste, pas d'entretien. Principe utilisable en randonnée. ici : http://fr.ekopedia.org/Marmite_norv%C3%A9gienne
- L'alambic. Une des bases de la pharmacopée et du commerce.


Un rapport officiel US très intéressant sur les pompes à chaleur (dont le rendement peut être du simple au double selon les modèles) :

- http://www1.eere.energy.gov/geothermal/pdfs/gshp_overview.pdf


Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Tengu le 06 avril 2012 à 10:53:25
La méthanisation (faire de l'energie avec du caca  :doubleup:)

La méthanisation (ou digestion anaérobie) est le processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d'oxygène. Il se retrouve dans les sédiments, les marais, les rizières, ainsi que dans le tractus digestif de certains animaux : insectes (termites) ou vertébrés (ruminants…). La matière organique dégradée se retrouve principalement sous la forme de biogaz (à plus de 90 %). Le reste est utilisé pour la croissance et la maintenance des micro-organismes. On peut affirmer que « La maîtrise de la méthanisation, processus microbiologique naturel, permet de produire du méthane à partir d'éléments polluants.»

http://www.youtube.com/watch?v=epDAtFOOx_E
http://www.youtube.com/watch?v=3AZv6MjZylo&feature=related
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: ours38 le 15 mai 2012 à 17:58:05
Ce post est juste parfait, je vais piocher allegrement dans ces idees et ferait part des retours apres quelques mois d'utilisation ;D
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: azur le 15 mai 2012 à 19:40:23
  • L'osmose inverse (http://fr.wikipedia.org/wiki/Osmose_inverse): On sait fabriquer des filtres qui ne laissent passer que les molécules d'eau (0,1 nm) (merci promeneur4d (http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,2149.msg38399.html#msg38399)).
Ce type de filtre a été abandonné par les militaires à cause de la trop grande perte en eau: pour un litre d'eau potable produite, ce procédé rejette de 3 à 15l d'eau... pas forcément intéressant lorsqu'on est en autarcie.
Quitte à avoir un matériel aussi encombrant, mieux vaut encore distiller l'eau!

- L'autocuiseur (cocotte minute) : Economie d'énergie importante, de temps et meilleure conservation des vitamines. THE instrument de survie familial en cas de retour des tickets de rationnement. Peu aussi servir de stérilisateur très correct (mais pas parfait).
Plus la température de cuisson est élevée, plus les vitamines sont dégradées... l'auto-cuiseur dégrade plus les vitamines que la cuisson à l'eau, et encore plus que la simple cuisson vapeur.
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: camoléon le 15 mai 2012 à 19:44:26
Bonne idée AC. Merci beaucoup! :up:

Le four solaire aurait il sa place?
Si oui, connaissez-vous un lien valable,SVP?
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: AC le 15 mai 2012 à 20:12:48
Ce type de filtre a été abandonné par les militaires à cause de la trop grande perte en eau: pour un litre d'eau potable produite, ce procédé rejette de 3 à 15l d'eau... pas forcément intéressant lorsqu'on est en autarcie.
Quitte à avoir un matériel aussi encombrant, mieux vaut encore distiller l'eau!

Intéressant... Mais de quels pays et quelles armées parles-tu ? Je serais surpris qu'il n'y ait aucun système à osmose inverse dans la marine par exemple.

Parfois on a de l'eau polluée en abondance (fleuve, océan) mais on veut économiser l'énergie. Dans ces conditions l'osmose inverse peut se révéler plus adaptée car son rendement est très proche de l'optimum thermodynamique théorique.

Par ailleurs l'eau rejetée par un osmoseur peut être récupérée pour d'autres usages (wc par exemple).
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: azur le 15 mai 2012 à 20:18:48
Intéressant... Mais de quels pays et quelles armées parles-tu ? Je serais surpris qu'il n'y ait aucun système à osmose inverse dans la marine par exemple.
Effectivement, j'aurais dû préciser "armée de terre": l'abandon de l'UMTE (unité mobile de traitement des eaux) à osmose inverse a été précipité après une utilisation au Tchad...
En revanche, il me semble bien que les bâtiments de la marine en sont équipé, mais ne les utilisent pas en cas de faible profondeur.
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: ours38 le 15 mai 2012 à 20:49:28
Bonne idée AC. Merci beaucoup! :up:

Le four solaire aurait il sa place?
Si oui, connaissez-vous un lien valable,SVP?

Le four a effet de serre http://fr.ekopedia.org/Four_%C3%A0_effet_de_serre
et le four solaire http://fr.ekopedia.org/Four_solaire_pour_cuisson
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: ours38 le 18 mai 2012 à 20:03:31
En fait tout le site distribué plus haut est intéressant :
Le séchoir solaire :

http://fr.ekopedia.org/S%C3%A9choir_solaire

(http://base.ekopedia.org/w/images/d/d3/Sechoir-solaire.png)

Les sources de l'article sont pleines d'infos (et de plans)

http://sechoirssolaires.blogspot.com
http://ecolib.free.fr/textes/agrialim/sechoir01.html
http://www.feeda.org/sechoir/sechoir.htm séchoir à chauffage indirect
http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-12-artisans.php
http://www.builditsolar.com/Projects/Cooking/cooking.htm
http://www.fao.org/docrep/X5020F/x5020F02.htm
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Pouçot le 24 mai 2012 à 10:30:16
Que pensez vous du moteur Pantone ?! De ce que j'en lis sur le Net; les avis divergent.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe (http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe)

Le système s'applique pour tous les moteurs thermiques et le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) & 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet...)
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: restonica le 24 mai 2012 à 11:03:01
Que pensez vous du moteur Pantone ?! De ce que j'en lis sur le Net; les avis divergent.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe (http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe)

Le système s'applique pour tous les moteurs thermiques et le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) & 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet...)
En fouillant ce site http://www.econologie.com/forums/
 (creé par "Christophe Marz" ingénieur ayant fait sa thése sur le pantone et dérivés) tu trouveras une masse énorme de détails sur le dopage à la vapeur d'eau et consorts..

@+
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Lily le 24 mai 2012 à 11:21:22

Je ne détaille pas leurs inconvénients (elles en ont, sinon on les utiliserait davantage). L'objectif est surtout de pointer du doigt certaines de nos idées reçues sur l'eau, l'énergie, le chauffage, etc.


Super initiative de ta part ! Et quelle masse de boulot  :o
Je rebondis juste en marge sur cette phrase : "sinon on les utiliserait davantage" : comme tu le dis ensuite, on a beaucoup d'idées reçues (et par définition, une idée reçue, c'est une idée qui vient de l'extérieur, pas une idée qu'on s'est faite personnellement). Et parmi ces idées, celle qui consiste à penser que si on utilise peu une technologie, c'est qu'elle n'est pas optimale. Or dans beaucoup de cas, c'est surtout qu'on nous impose un type de technologie et de pratiques, parce qu'elles sont plus rentables pour les industriels.
Du coup, les initiatives que tu énumères sont extrêmement intéressantes, certes pour l'autarcie mais aussi je crois pour réfléchir à noter mode de vie et au choix de nos technologies. Et puis ça permet de prendre conscience d'à quel point on se fait enfler par les industriels...
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: moss le 24 mai 2012 à 12:14:34
En fouillant ce site http://www.econologie.com/forums/
 (creé par "Christophe Marz" ingénieur ayant fait sa thése sur le pantone et dérivés) tu trouveras une masse énorme de détails sur le dopage à la vapeur d'eau et consorts..

@+

comme c marz le dit lui même, ce n'est pas une thèse mais un rapport de fin d'étude :
" Ce rapport n'est pas à prendre comme référénce absolue : ce n'est qu'un travail de projet de fin d'études d'ingénieur (effectué sur 7 mois, dont 5 mois de réalisation et 2 mois d'éssais) réalisé avec des moyens trés limités, en aucun cas il ne s'agit d'un travail de thèse et encore moins d'une recherche d'industrialisation

et l'article dans wikipedia est quand même assez négatif au final...
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: restonica le 24 mai 2012 à 13:25:57
comme c marz le dit lui même, ce n'est pas une thèse mais un rapport de fin d'étude :
" Ce rapport n'est pas à prendre comme référénce absolue : ce n'est qu'un travail de projet de fin d'études d'ingénieur (effectué sur 7 mois, dont 5 mois de réalisation et 2 mois d'éssais) réalisé avec des moyens trés limités, en aucun cas il ne s'agit d'un travail de thèse et encore moins d'une recherche d'industrialisation

et l'article dans wikipedia est quand même assez négatif au final...

Autant pour moi: cela faisait longtemps que je n'avais pas relu son travail;
mais le forum du site est riche en discussions, essais etc.. dessus
(et bien d'autres réalisations intéressantes d'ailleurs : fourgonnette éléctrique CATHI, bruleur d'huile à boule etc.. )
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: cikawasay le 24 mai 2012 à 16:17:20
Merci pour ces infos,

Une remarque qui me semble importante est que parmi les techniques citées, une partie n'est utilisable que sur une durée limité: un séchoir solaire est simple de fabrication, et on pourrait le refaire avec un minimum d'outil et de connaissances. Mais une membrane d'osmoseur inverses dure quelques dizaines de milliers de litres, et si l'on était ammené à vraiment vivre en autarcie, cela signifirait probablement qu'on serait dans l'incapacité de se procurer des rechanges ou d'en construire soi même. Enfin, certaines techniques recquièrent des connnaissances ou des outils non accessibles à tout le monde.
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: AC le 25 mai 2012 à 14:23:23
@cikawasay: Oui, on pourrait faire une classification détaillée en précisant les matières premières (et la possibilité de les obtenir localement), l'outillage, les compétences et le temps de travail nécessaires, etc. Mais bon, je n'ai pas l'ambition de fournir un manuel du parfait Robinson Crusoé.

Et puis la vie en autarcie complète à l'échelle d'un petit village, je considère que c'est un beau rêve qui s'arrête dès qu'on a besoin d'aller à l'hôpital. "Where there is no doctor" n'explique pas comment pratiquer une appendicectomie. Il est de bon ton, ici et ailleurs, de dénoncer notre dépendance envers les vendeurs d'eau, de pétrole et d'électricité, mais bizarrement on oublie toujours les infrastructures de santé dans cette liste...

D'un autre côté, on sait maintenant faire des radiographies avec du ruban adhésif (http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=x-ray-machine-adhesive-tape). Encore un usage inattendu pour le duct tape.  :)
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Karto le 25 mai 2012 à 15:12:50
D'un autre côté, on sait maintenant faire des radiographies avec du ruban adhésif (http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=x-ray-machine-adhesive-tape). Encore un usage inattendu pour le duct tape.  :)

Intéressant. Quoi que les technologies du début du XXème siècle comme le tube de Coolidge restent à la portée d'un bon bricoleur aussi, et ne sont pas forcément plus difficiles à réaliser que d'enfermer un mécanisme dérouleur de duct-tape dans un enceinte sous vide.... Mais McGyver utiliserait le scotch, c'est sûr... ;)
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: cikawasay le 25 mai 2012 à 15:58:14
Citer
Oui, on pourrait faire une classification détaillée en précisant les matières premières (et la possibilité de les obtenir localement), l'outillage, les compétences et le temps de travail nécessaires, etc

En fait, après pas mal de lecture sur ce forum, je crois qu'un truc pose problème, et le dernier message de David sur ceux qui se foutent le doigt dans l'oeil avec leur bug out bags est révélateur: les situations que nous envisageons lorsque nous parlons d'un aspect de la survie ou d'un autres sont très divers et plsu ou moins réalistes. Nombres de malentendus de ce forum proviennet AMHA d'un manque d'indication sur le protocole qu'on envisage.

Afin de ne pas trop m'éloigner de l'objet de ce post, j'ajouterai à la liste l'immense réservoir de savoirs que l'on peut obtenir de la lecture des recherches consacrées ) l'ethnologie, un must have en tant quancien étudiants en anthropo est l'ouvrage de Leroy Ghouran, savoirs et techniques.
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Ascanio le 02 juin 2012 à 13:44:46
Je voudrais faire quelques ajouts à cette liste :
Pour l'eau : Le piège à rosée, comme ici http://www.clubdesargonautes.org/faq/arbrefontaine.php (http://www.clubdesargonautes.org/faq/arbrefontaine.php) par exemple ; les pièges à rosée passifs peuvent n'être que de simples filets, ou des plaques d'aluminium fines. J'ai vu ce dernier exemple en action, un bâtiment couvert en tôle d'alu autour duquel il "pleuvait", les chaudes nuits d'été.
L'idée générale est de présenter à l'air humide une surface plus froide que lui, où l'humidité se condense et ruisselle. Bien sûr, plus l'air est chaud et humide, mieux ça fonctionne. J'ai lu au cours de mes recherches que le vent perturbait le système. Il faut donc de l'air chaud, humide et immobile.

Les générateurs thermo-éléctriques fonctionnent en sens inverse aussi et peuvent faire office de piège à rosée actifs. Une glacière éléctrique, le couvercle ouvert, permet ainsi de recueillir un peu d'eau. Pas beaucoup et à un coût énérgétique élevé, mais si c'est ça ou crever de soif...

Il semble possible de récolter l'eau de respiration des plantes pour les ré-arroser avec. Je connais un inventeur qui a fait ça, mais je ne veux pas dévoiler son idée plus avant pour ne pas le léser ; j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Mais je vous sais ingénieux, vous allez trouver  :)

Pour l'éléctricité, j'ai fabriqué un genre de pompe Fluidyne avec l'idée d'en faire un générateur : production faiblarde mais gratuite et moteur archi-simple (la mienne n'a aucune pièce mobile) et peu couteux : j'ai utilisé un tube en cuivre D 8 mm, un bouchon et une bouteille de bière en alu ( de loin la pièce la plus dure à se procurer, les cochonneries se faisant maintenant en série limitée ) et de l'eau comme "piston". On doit pouvoir fabriquer ça d'un bloc, en PVC si c'est solaire ou en alu. Il faut juste respecter le diamètre max. du tuyau pour cause de ménisque.

edit : syntaxe
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Ascanio le 03 juin 2012 à 17:36:11
Voici mon moteur. Contrairement aux Stirling, il ne comporte pas de récupérateur de chaleur. Le principe : le moteur est rempli d'eau jusqu'en haut du tuyau en cuivre (source froide), d'air au-dessus, dans la bouteille en alu (source chaude). On chauffe la bouteille, l'air qui y est contenu se dilate et repousse l'eau ; ce faisant, il passe dans le tuyau en cuivre et se refroidit, donc se contracte, et ça recommence. Le tuyau en cuivre est prolongé par le tuyau en plastique qu'on voit posé sur la bouteille. Il permet de régler le fonctionnement du moteur.
Il y a sûrement des améliorations à faire, comme le récupérateur, remplir la source chaude d'hydrogène au lieu d'air, ou bien faire une source froide-radiateur. Je ne me suis pas tellement occupé de rendement, en fait je voulais un truc pour faire osciller une colonne d'eau (ça marche), pour essayer de faire un "alternateur liquide".
Les recherches sont en stand-by, j'ai crevé la bouteille en alu en chauffant trop avec mon chalumeau  :-[ .
Je ne suis même pas sûr qu'il s'agisse d'un cycle thermodynamique de Stirling, je me suis inspiré du moteur pop-pop, est-ce un cycle Pop-pop ?
On pourrait augmenter le diamètre du tuyau en contournant le problème de ménisque par l'ajout d'un flotteur intermédiare, on pourrait utiliser de l'huile au lieu d'eau...
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: pierre21 le 07 février 2014 à 09:41:34
Bonjour à tous,
Merci Ascanio pour ce partage d'une idée simple et qui fonctionne.
Aurais-tu des photos de l'ensemble?
Merci et bonne recherche!
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: féline le 09 juin 2016 à 15:30:45
rubrique médecine : l'abcès de dérivation. en cas d'infection sans antibio (pour les accros aux médocs) il convient de créer un abcès afin de diriger ladite infection vers une porte de sortie. le pus n'est dangereux (septicémie) que si il n'a pas la possibilité de sortir. raison pour laquelle l'abcès du foie, l'appendicite (par exemple) sont si dangereux)

                                 utilisation d'une petite cuiller en cas d'oedeme de la gorge si pas de cortisone sous la main

rubrique osmose inverse : l ly a une quinzaine d'années le professeur Joseph ORSZAGH chercheur à l'université
de mons-hainaut en belgique avait édité un bouquin "pluvalor et traiselec" sur la récupération d'eau de pluie, traitement osmose inverse pour la rendre potable et toilettes sèches. je l'ai cherché mais ne suis pas douée sur internet l'un d'entre vous le trouvera peut être
sinon le filtre katadyn utilisé par l'OMS (bougie céramique) est parfait, pas gros, pas lourd, efficace (vieux campeur) un peu cher toutefois

Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: guillaume le 09 juin 2016 à 16:36:59
rubrique médecine : l'abcès de dérivation. en cas d'infection sans antibio (pour les accros aux médocs) il convient de créer un abcès afin de diriger ladite infection vers une porte de sortie. le pus n'est dangereux (septicémie) que si il n'a pas la possibilité de sortir. raison pour laquelle l'abcès du foie, l'appendicite (par exemple) sont si dangereux)

                                 utilisation d'une petite cuiller en cas d'oedeme de la gorge si pas de cortisone sous la main

Quelles sont les sources de ces surprenantes choses ?


Citer
sinon le filtre katadyn utilisé par l'OMS (bougie céramique) est parfait, pas gros, pas lourd, efficace (vieux campeur) un peu cher toutefois

Efficace, oui mais cela dépend pourquoi ;).

a+
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: féline le 09 juin 2016 à 19:19:11
Fixation Abscess. G. Canuyt (1932). The Journal of Laryngology & Otology, 47, 235-242. (l’histoire de l’abces de fixation)
Méningite de type tuberculeux guérie a la suite d’un abcés de fixation. (Ann. Med. Psych., July, 1926.) Allonnes R.
Fixation abscess used in the treatment of tuberculous peritonitis. Maroc Med. 1952 Jun;31(325):523-5. DJEBLI EL AYDOUNI HA.
Fixation abscess in reinforcement of antibiotics in modern surgical practice; ten cases. J. C. REYMOND Mem Acad Chir (Paris)1954 – Vol. 80, Issue 17-18, Pages 505-9
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: féline le 09 juin 2016 à 19:33:21
pour la petite cuillère; information donnée par le docteur armengaud, croix rouge française, lors d'une formation en secourisme (niveau ranimation) en 1981 la Ranimation correspond à l'ensemble des gestes entrepris par un secouriste CFAPSE pour prendre en charge une victime en détresse vitale (ACR...), alors que la réanimation correspond elle, à la prise en charge médicales des patients présentants une ou plusieurs défaillances graves d'un ou plusieurs organes...
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: kastor le 09 juin 2016 à 20:28:27
Fixation Abscess. G. Canuyt (1932). The Journal of Laryngology & Otology, 47, 235-242. (l’histoire de l’abces de fixation)
Méningite de type tuberculeux guérie a la suite d’un abcés de fixation. (Ann. Med. Psych., July, 1926.) Allonnes R.
Fixation abscess used in the treatment of tuberculous peritonitis. Maroc Med. 1952 Jun;31(325):523-5. DJEBLI EL AYDOUNI HA.
Fixation abscess in reinforcement of antibiotics in modern surgical practice; ten cases. J. C. REYMOND Mem Acad Chir (Paris)1954 – Vol. 80, Issue 17-18, Pages 505-9

Heuuu, ça nécessite pas quand même de pas mal toucher niveau médical pour savoir où /quand /comment injecter de la térébenthine à quelqu'un ??  :blink:
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: DavidManise le 10 juin 2016 à 06:59:19
Wop-pop-pop :closedeyes:

L'ouverture d'esprit, c'est bien.  Mais ça ne dispense pas de précision dans les propos (et la pensée) et de savoir de quoi on parle... 

rubrique médecine : l'abcès de dérivation. en cas d'infection sans antibio (pour les accros aux médocs) il convient de créer un abcès afin de diriger ladite infection vers une porte de sortie. le pus n'est dangereux (septicémie) que si il n'a pas la possibilité de sortir. raison pour laquelle l'abcès du foie, l'appendicite (par exemple) sont si dangereux)

Un abcès, par définition, c'est justement une infection CONTENUE dans les tissus.  Donc si par "abcès de dérivation" tu veux simplement dire "drainer" alors pourquoi pas...  mais on s'aventure largement sur un sujet médical où il convient de documenter les choses sérieusement et d'avoir la formation et l'expérience requises pour diffuser des infos fiables.

Ensuite je connais l'abcès de fixation, qui consiste à créer artificiellement un abcès en injectant des produits nécrosants dans les tissus...  en gros c'est de la chirurgie digne du moyen-âge faite à base de produits chimiques.  Plutôt que d'aller inciser au bon endroit pour drainer l'infection on va littéralement injecter un truc qui fabrique un trou dans le corps en le rongeant de l'intérieur...  ? 

Là, moi je trouve que tu nous postes de la grosse m*rde, hein.  Mais bon, je dois être trop étroit d'esprit  ;#

Si ça fonctionne si bien que ce que tes sources (qui datent un peu, hein, t'avoueras) le disent, pourquoi est-ce que c'est pas utilisé partout ? 

(j'espère que c'est pas à cause des méchants francs-maçons alliés aux juifs des lobbies pharmaceutiques qui ont mis des implants dans la tête des médecins pour les contrôler à distance sans nous le dire ?  :-\)

Citer
utilisation d'une petite cuiller en cas d'oedeme de la gorge si pas de cortisone sous la main

... ???

J'ai déjà fait moi-même un oedème de la gorge, genre de chez oedème de la gorge.  J'en ai aussi vu deux ou trois en tant que secouriste.  Quand même une toute petite-petite-petite canule ne passe plus, je vois mal comment tu peux imaginer utiliser une petite cuiller (wtf ?) pour faire quoi que ce soit.  Ou alors en l'affûtant du côté manche pour t'en servir pour faire une cricotomie à l'arrache (t'as vu je fais un effort d'imagination).

Citer
rubrique osmose inverse : l ly a une quinzaine d'années le professeur Joseph ORSZAGH chercheur à l'université
de mons-hainaut en belgique avait édité un bouquin "pluvalor et traiselec" sur la récupération d'eau de pluie, traitement osmose inverse pour la rendre potable et toilettes sèches. je l'ai cherché mais ne suis pas douée sur internet l'un d'entre vous le trouvera peut être

Bah l'osmose inverse c'est super, c'est juste qu'il faut une membrane étanche et plus ou moins 55 bar de pression pour la faire suinter quand-même.  Donc beaucoup d'énergie.  Sinon tu trouves des osmoseurs pas cher en grande surface de bricolage, maintenant. 

Citer
sinon le filtre katadyn utilisé par l'OMS (bougie céramique) est parfait, pas gros, pas lourd, efficace (vieux campeur) un peu cher toutefois

Alors là on tient un scoop grâce à toi.  Merci :closedeyes:

Désolé, hein, l'accueil est peut être un peu brutal, mais dans ton premier post tu nous envoie un truc au mieux imprécis, et au pire dangereux, un truc carrément inutilisable, et deux banalités non-documentées.  Rien de perso, hein, pour le coup.  Et je suis le premier à défendre les trucs "alternatifs" quand ça fonctionne et que c'est documenté sérieusement.  Mais avec des posts pareils tu fais pas avancer la cause.  Vraiment pas.

David, qui va aller faire un tour de vélo pour se calmer...  :closedeyes:
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Hurgoz le 10 juin 2016 à 12:22:43
Yo,

Niveau autonomie, un boîte Israélienne a sortie un "générateur" de Bio-gaz pour habitations individuelle à partir de nos déchets organiques:

A part le produit en lui même, je pense que ça veut dire modifier l'installation gaz du logis pour ou séparer l'alim des chaudières gaz du reste (pas sûr que ce système suffise à lui seul pour les faire tourner), ou faire un sélecteur pour choisir ou le gaz de ville ou le Biogas.

Après, ce que je n'arrive pas à voir, c'est s'il faut "recharger" la masse de bactérie ou changer des filtres....bref, j'ai pas de vision sur l'autonomie réelle du système.

Tcho

Hugo
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Troll le 10 juin 2016 à 13:52:21
Hello,

D'après la FAQ (ici (http://www.homebiogas.com/faq.html))

L'installation prend 2h, à 2 personnes (mais qui j'imagine savent préalablement comment l'appareil fonctionne / doit fonctionner). On précise tout de même que l'installation offre un rendement optimal dans les pays plutôt chauds.

Le système doit être raccordé à l'arrivée de gaz du domicile. Il est dit (2. de la FAQ) que tout le monde peut le faire TECHNIQUEMENT (donc il ne s'agit pas d'un savoir faire spécifique dans la mesure où les instructions sont fournies avec l'appareil) mais que l'installation doit être validée par un technicien agréé. D'ailleurs il est précisé que le système a la garantie conformité CE.

De façon plus prosaïque, selon ce que l'on met à l'intérieur, il faut 2 à 4 semaines après installation pour produire du gaz. On peut y mettre (par jour) 6L de déchets type nourriture, 15 pour les autres types. De plus, 1L déchet produit 200L de gaz (2§ de "Performance"). Une fois que l'installation est régulièrement alimentée, elle produit environ 2 à 3 heures de gaz / jour

Je pense qu'en campagne par chez nous, cela peut réellement être un "plus" non négligeable.

Voili voilou pour une petite traduction rapide.

Bien à vous,

Troll
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Loriot le 10 juin 2016 à 16:38:07
Normalement il n'y a pas besoin de recharger en bactéries. Ces êtres vivants sont suffisamment costaud pour se développer sans nous... (Sur nous aussi au besoin ;D)
Par contre pour produire suffisamment il faut atteindre une certaine température. En été, au soleil, chez nous ça peut le faire. Mais en hiver (sous nos latitudes) sans masse critique importante, sans chauffage... Il faut oublier.
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: féline le 12 juin 2016 à 16:48:59
Pour la petite cuiller il est évident qu'il faut la poser avant de ressembler au bonhomme michelin. elle permet de "garder le passage" pour la pose éventuelle d'une canule, elle permet surtout de pouvoir respirer.

puisque tu es secouriste David, trouve parmi tes collègues un qui connais la technique et j'accepterai ton
récit comme excuses pour le gros mot utilisé !! (tu as tout ton temps pour trouver)

concernant l'abcès de dérivation tu noircis le tableau (méthode déjà pratiquée par les médecins lorsque on refuse leurs idées, c'est pas bien ça....)

si la pratique a été abondonnée c'est sous la pression du conseil de l'ordre.  Le dit conseil étant composé de médecins ayant des intérêts dans les labos. Ils ne vont donc pas laisser des pratiques légales et efficaces mettre leurs revenus en danger. J'ai cherché mais n'ai pas trouvé grand chose sur internet hors mis le témoignage d'un toubib qui s'est bien sur pourrir par le conseil de l'ordre

enfin je croyais que sur ce forum on transmettait ses connaissances et ou expériences. Si vous êtes deux ou trois à vous révolter contre mes infos peut être que sur les 3897 silencieux restants il y en aura des qui seront interessés. A moins qu'avec la pression du chef personne n'ose moufter (je comprends...)
la preuve, au mieux je passe pour une douce illuminée, au pire je finirai par être "bloquée" dans mes messages

si ce genre d'intervention est destinée à protéger les lecteurs je doute fort qu'il y en ait qui soit assez couillon pour tailler ou manger une petite cuiller voire se piquer la cuisse ou la fesse seul sans infos

si mes connaissances datent elle n'en sont pas moins aussi utiles que les autres et peuvent faire progresser le schmilblick. Sois rassuré tout de meme j'ai évoluée en formation continue annuelle.

voili, voilà, bisous, bisous
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Magic Manu le 12 juin 2016 à 19:12:01
Pour la petite cuiller il est évident qu'il faut la poser avant de ressembler au bonhomme michelin. elle permet de "garder le passage" pour la pose éventuelle d'une canule, elle permet surtout de pouvoir respirer.


si la pratique a été abondonnée c'est sous la pression du conseil de l'ordre.  Le dit conseil étant composé de médecins ayant des intérêts dans les labos. Ils ne vont donc pas laisser des pratiques légales et efficaces mettre leurs revenus en danger. J'ai cherché mais n'ai pas trouvé grand chose sur internet hors mis le témoignage d'un toubib qui s'est bien sur pourrir par le conseil de l'ordre
Tu pourras m'expliquer, même en l'absence d'oedeme laryngé important, comment et où tu glisserais cette petite cuillère? Cela m'intéresse au plus haut point! Je fais à peu près une trachéotomie par semaine et serai bien interressé par ta technique.
Par ailleurs, David t'as donné son avis sur la thèse de la conspiration entre les médecins et les labos...
Fais juste un tout petit peu attention à ce que tu écris sur un forum public, certains propos pourraient être pris pour de la diffamation (et diffamer une association ayant des liens obscurs avec des organisations internationales puissantes, cela peut être dangereux  :D (mais j'en ai déjà trop dit... ;D))
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: guillaume le 12 juin 2016 à 21:38:13
la preuve, au mieux je passe pour une douce illuminée, au pire je finirai par être "bloquée" dans mes messages

Un mec demande à un autre : "dis, pourquoi tu étales des serviettes par terre ?
-C'est pour éviter les girafes !
-Mais c'est n'importe quoi !
-T'as vu des girafes ?
-Non
-C'est la PREUVE que ça marche."

PAVC
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: mad le 13 juin 2016 à 00:02:44
Franchement les mecs, je trouve que vous n'êtes pas sympas pour féline !

D'abord, je suis sûr qu'elle pensait (?) à une petite cuillère à moka  ;#
Et deuzio, je sais de source sûre que TOUS les toubibs (dont Magic Manu et ma propre épouse) ont des implants dans ce qui leur tient lieu de cerveau, comme le dit très bien David :

(j'espère que c'est pas à cause des méchants francs-maçons alliés aux juifs des lobbies pharmaceutiques qui ont mis des implants dans la tête des médecins pour les contrôler à distance sans nous le dire ?  :-\)

Ceci dit, si féline a vraiment fait une trachéo à la petite cuillère (NB : je n'ai pas dit "à la louche"  :lol: ), ça serait vraiment passionnant qu'elle nous fasse un retex, et nous dise où aller nous recueillir devant sa (ses ?) victimes  :o

Relisez Alain : parfois la bienveillance n'est pas la complaisance  ;)
Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: DavidManise le 13 juin 2016 à 08:44:15
Salut,

enfin je croyais que sur ce forum on transmettait ses connaissances et ou expériences. Si vous êtes deux ou trois à vous révolter contre mes infos peut être que sur les 3897 silencieux restants il y en aura des qui seront interessés. A moins qu'avec la pression du chef personne n'ose moufter (je comprends...)

Ca en fait, c'est le grand classique.

Quelqu'un arrive, poste de la m*rde, se prend une volée de bois vert et après parle de notre totalitarisme.

Alors trois trucs :

1) on n'est pas chez mémé ;
2) si tu postes des trucs risqués sans autre argument que des études vieilles de 50 ans et comme prétexte pour l'absence de meilleures données le fait que l'ordre des médecins soit corrompu, t'attends pas à un bisou sur les fesses en remerciement.  Mais là tu vas m'accuser de toucher des pots de vin du conseil de l'ordre bientôt, je le vois venir gros comme une maison.
3) sur ce forum on transmet effectivement ses expériences et connaissances, testées et éprouvées, documentées et reproductibles...  Tu as déjà testé la cuiller dans la gorge ?  La térébenthine dans le cul ?  Si oui, poste un truc, documenté, étayé, fouillé, et on analysera tes données...  et peut être même que je testerai sur mon cul à moi si tu me convaincs que ton truc est vraiment utilisable ET pas dangereux.  Sinon, tu sais quoi, je posterai (après vérification et en sachant de quoi je parle) non plus à l'interrogative mais à l'affirmative.  Mais là pour le moment, tu me donnes surtout des arguments pour te retirer le privilège de poster ici.

Citer
la preuve, au mieux je passe pour une douce illuminée, au pire je finirai par être "bloquée" dans mes messages

Là, en ce qui me concerne, tu passes surtout pour quelqu'un qui propose des techniques dangereuses sur un forum public et qui -- au lieu de voir la dangerosité de ses techniques en face ou d'argumenter sur le contenu -- se place en victime du grand méchant système (et des grands méchants tenanciers de ce bordel) quand on dénonce la dangerosité desdites techniques et quand on demande un truc plus solide que tes théories complotistes en guise d'information sur le sujet. 

Et si parce qu'on te demande de l'honnêteté intellectuelle et de la transparence tu nous accuses d'être injustes et corrompus ben ma foi, j'accepte le compliment avec joie.

David
Titre: Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Kilbith le 13 juin 2016 à 09:11:55
Fixation Abscess. G. Canuyt (1932). The Journal of Laryngology & Otology, 47, 235-242. (l’histoire de l’abces de fixation)
Méningite de type tuberculeux guérie a la suite d’un abcés de fixation. (Ann. Med. Psych., July, 1926.) Allonnes R.
Fixation abscess used in the treatment of tuberculous peritonitis. Maroc Med. 1952 Jun;31(325):523-5. DJEBLI EL AYDOUNI HA.
Fixation abscess in reinforcement of antibiotics in modern surgical practice; ten cases. J. C. REYMOND Mem Acad Chir (Paris)1954 – Vol. 80, Issue 17-18, Pages 505-9

Bonjour Féline,

Il me semble que ton message méconnait la nature de la recherche scientifique. Ce n'est pas parce qu'un papier est accepté et publié, y compris dans une bonne revue, qu'il est exact. Encore moins qu'il est exact "ad vitam æternam".

Tout ce que tu peux dire, c'est que des faits ont été publié et SUPPOSE faisant avancer l'état des connaissances il y a 50 ans. Pour rappel, il y a trente ans si on mettait dans une copie d'examen que la séquence ARN>>>>ADN était possible, on prenait une volée de bois vert. C'était avant le HIV.

Et puis une hirondelle ne fait pas le printemps. La connaissance suppose un "faisceau d'indices" et pas un seul papier. Principe de répétabilité, exactitude, fiabilité...tout ça.

Enfin, en matière de médecine le principe absolu est "primum non nocere". Ce principe écarte les techniques qui fonctionnent dans l'absolu mais sont soient moins performantes que d'autres soient exposent à des plus grand risques que les bénéfices escomptés.

Par exemple, on a eu de larges débats ici sur l'intérêt du garrot. On a remarqué qu'il avait disparu des formations "de base" et même des avancés. Est-ce que le garrot n’arrête pas les saignements? Si bien sûr : mais le remède, en France en 2016, est souvent pire que le mal. Il est préférable d’appeler intelligemment le 112, ça sauve autant de vie et probablement plus de jambes et de bras.

Encore plus si le poseur de garrot à des connaissances anatomiques et physiologiques glanées sur internet, qui épatent parfois les copains, mais qui lui donnerait un 1,5/20 aux épreuves du PACES.

En conclusion, ce que tu nous montre est peut être intéressant DANS CERTAINES SITUATIONS (un peu comme les larves de mouches sur les plaies ou les miel). Il faut creuser. Ce qui me gêne c'est que c'est proposé comme une alternative valable...

...Perso quand j'ai une coupure je préfère mettre un antiseptique moderne plutôt que d'aller vers mon pot de miel. Et si c'est pas bon en 24h...je vais voir mon médecin.

Eventuellement, si je n'ai rien d'autre et que je suis bloqué sur une île déserte : je pense à appliquer le plan B, FAUTE DE MIEUX.



Titre: Re : Re : Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: Chill le 29 avril 2017 à 18:37:29
Citation de: Kilbith
Par exemple, on a eu de larges débats ici sur l'intérêt du garrot. On a remarqué qu'il avait disparu des formations "de base" et même des avancés. Est-ce que le garrot n’arrête pas les saignements? Si bien sûr : mais le remède, en France en 2016, est souvent pire que le mal. Il est préférable d’appeler intelligemment le 112, ça sauve autant de vie et probablement plus de jambes et de bras.

Quand l'enseignement de la pose du garrot aurait-il disparu des programmes de formations des secours constitués en France ?
Je tiens à disposition les référentiels officiels depuis 1988 dans lesquels le cas d'emploi n'a pas varié. En résumé :
Citation de: Fiches pédagogiques & techniques DSC
Le garrot est posé quand l'arrêt d'une  hémorragie par compression locale directe est impossible ou inefficace.

Mauvais exemple, changer d'exemple. Surtout après les événements de 2015-2016.

    Chill.

Titre: Re : Technologies méconnues pour la vie en autarcie
Posté par: a2pira le 21 mai 2018 à 19:23:05
de petit osmoseur produise actuellement 1l d'eau ultra / minute  pour 1l de rejet (travail a 7/8 bar)
en gros système : on arrive a produire 25l / minute pour 5l /minute de rejet (travail a 20/25 bar)
ce sont des traitement d'eau pour eau de dialyse (sous la responsabilité du pharmacien hospitalier)