Vie Sauvage et Survie

Équipement et matériel => Outils coupants => Discussion démarrée par: humpfrey le 09 octobre 2006 à 17:54:43

Titre: Aciers...
Posté par: humpfrey le 09 octobre 2006 à 17:54:43
Salut tout le monde !
Vu qu'il est fréquemment question d'aciers, je me suis dit que j'allais demandé à chacun quel était son ou ses aciers préférés et pourquoi...
Pour ma part, j'avoue que de ceux que j'ai essayé, le SGPS de Fallkniven (également appelé 3G...), l'Infi (incroyable cet acier...) et l'A2...
Mon préféré reste de SGPS : inox, gardant son tranchant longtemps, et assez robuste : parfait pour une lame jusqu'à 11/12cm...
L'Infi (propriété de Busse...) est extrêmement costaud : j'ai abattu un arbre mort (et donc sec voir très sec...) sans perdre le tranchant rasoir...
L'A2 est à mon sens, un excellent compromis entre grande solidité et conservation honorable du tranchant...
Cela dit j'aimerai bien tester un Dozier D2  :D ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: ipphy le 09 octobre 2006 à 18:16:30
J'aime bien l'acier carbone des Douk douk: XC70
Il s'affute bien, rouille moins que celui des opinels.  ;D
Par contre, le "bronzage" du douk douk qui était sensé protéger la lame de la corrosion est vite parti, je pense qu'il n'était pas très utile de toute façon  ;D

Voila c'était ma maigre contribution dans le domaine des couteaux pliants  :up:
Titre: Re : Aciers...
Posté par: vik le 09 octobre 2006 à 19:05:21
salut
Je prefere pour ma part le XC75 , vraiment polyvalent, facile a affuter mais garde néanmoins bien le tranchant
a+
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Pierre le 09 octobre 2006 à 19:07:57
Humpfrey,

Pour ma part, j'avoue que de ceux que j'ai essayé, le SGPS de Fallkniven (également appelé 3G...), l'Infi (incroyable cet acier...) et l'A2...
Mon préféré reste de SGPS : inox, gardant son tranchant longtemps, et assez robuste : parfait pour une lame jusqu'à 11/12cm...

Sur les trois cités, je ne connais que le 3G sur mon TK2 et sincèrement j'en suis fou  :love: . Je le place nettement au dessus des autres aciers que je connais  :doubleup:.

Franchement le TK2 est mon couteau préféré entre autre, grace à ca lame .

A+
Pierre
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 09 octobre 2006 à 20:47:11
moi je vais rester dans ma nuance preferée l'XC75 et en second plan le 100C6 ! pour les inox je dirais le S30V et VG10 !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: French Kiss le 10 octobre 2006 à 11:01:04
La plupart des aciers de coutellerie, inox ou pas, sont bons, s'ils sont bien traites, cela dit, j'ai une preference pour le D2 :)

Dans les aciers un peu exotiques, j'aime bien aussi le X15TN, AMHA c'est un excellent acier qui meriterait d'etre mieux connu. Pourquoi n'est il pas plus populaire? qq'un peut-il repondre? trop cher? trop dur a usiner? trop complexe a traiter? ... :really:
Titre: Re : Aciers...
Posté par: DavidManise le 10 octobre 2006 à 14:59:37
XC75.

Sinon dans le monde des inox, j'ai un faible pour le 12c27 sandvik quand il jouit d'un traitement thermique correct (contrairement à ce qu'on trouve trop souvent sur le marché du laguiole pas cher (l'absence de majuscule à Laguiole ici n'est pas une faute de frappe). 

Chuis pas fan du S30V.  Le VG10 c'est déjà mieux, mais trop cassant.  Jusqu'à 58 Rc ça va.  Plus que ça, ça pète comme du verre.

Après, n'importe quel alliage incluant du fer et du carbone coupera vachement mieux que mes dents si on l'aiguise, et donc pourra m'être utile.

Ciao !

David
Titre: Re : Aciers...
Posté par: kazar le 12 octobre 2006 à 18:14:44
Pour les fixes à lame longue : l'XC65, l'XC75, les aciers à ressort en général type 5160. Tous traités avec une trempe privilégiant la résistance à la rupture par chocs ou flexions.

Pour les pliants :
- pour bricoler : l'XC65, l'XC75,
- Pour manger : le 440C, l'A2, le 12c27 traité comme sur les nontrons. Les autres je ne connais pas.

Stéphen.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 12 octobre 2006 à 18:39:48
pour le nontron l'acier utilisé n'est pas du 12C27 mais du T12, une nuance d'acier spécialement réalisée pour Chaperon Nontron !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: vik le 12 octobre 2006 à 18:42:10
le T12 est-ce un bon acier Le Grinch?
merci
ciao victor
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 12 octobre 2006 à 18:51:49
le peu que j'ai testé était pas mal ! mais uniquement dispo sur les nontron ! en fait ils ont fait réaliser cette nuance pour pouvoir effectuer le traitement thermique eux même ! j'ai éssayé de soudoyer le commercial pour avoir un barreau et tester à la forge mais j'attend toujours !
Perso pour le nontron je prefere la lame carbone car elle se patine en même temps que le beau manche en buis !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: kazar le 12 octobre 2006 à 19:03:37
Du T12? Je ne savais pas. Merci Xavier!  ;) Connais-tu le contenu de cet acier?

Stéphen.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 13 octobre 2006 à 10:50:24
j'aimerais bien le connaitre !  ;D mais comme dans beaucoups de cas les caracteristiques des aciers dédiés sont tenus secretes ! comme cold steel et son carbon V !  >:(
Titre: Re : Aciers...
Posté par: James le 13 octobre 2006 à 11:49:58

Après, n'importe quel alliage incluant du fer et du carbone coupera vachement mieux que mes dents si on l'aiguise, et donc pourra m'être utile.


Moi chuis avec le manitou, tout depend de l'utilisation.

Pour la coupe pure, 65-67 HRC, c'est bien, ca se limite absolument au couteau de cuisine (et j'ai pas dit de boucher).
Pour un chlasse de poche, utilisation simple, autout de 58-60 ca va.
Pour un chlasse a tour faire, au dessus de 57, c'est cassant.
Pour un outil a frapper, entre 45 et 55 ca le fait entre bien et tres bien.

Apres, pour savoir quel acier, tu prends la liste, tu regardes la trempe, et tu fais les correspondances.

J'aime pour mes couteaux, le 12c27, le D2 (apparement le H1), le ressort de camion, l'acier carbonne de 0,75 a 1.2 C (sandwitch pour le dernier!)

Sinon, ben sinon, on peut se faire un Ulu dans un couvercle de boite de conserve, et ca le fait aussi, hein...
Titre: Re : Aciers...
Posté par: French Kiss le 13 octobre 2006 à 12:44:46
"Sinon, ben sinon, on peut se faire un Ulu dans un couvercle de boite de conserve, et ca le fait aussi, hein..."

Chiche!  :D
Titre: Re : Aciers...
Posté par: piedsnussurlaterresacrée le 11 janvier 2007 à 21:20:27
http://www.agrussell.com/knife_information/steel_guide/index.html
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cardoso5fr le 11 janvier 2007 à 22:12:34
J'ai pas une grande expérience, je n'ai travaillé que des limes, rape à bois, XC75, O1 et O2. J'ai une petite préférence pour le XC75. S'affute facilement, se travaille bien, se trempe sans trop de moyen. Cela me va :).
Pour l'inox, j'aime bien l'ats 55 de mon endura. Il s'affute trés simplement et garde trés longtemps le fil, (bon j'ai qu'une utilisation de bureau:) donc le tranchant souffre pas trop non plus.).
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 11 janvier 2007 à 22:43:28
Salut,

J'ai seulement une connaissance d'utilisateur :

XC75 : pas mal, un peu tendre et le fait que ça rouille n'est pas un plus.
XC65 : le couteau que j'ai dans cet acier m'impressionne....conclusion pour ces deux aciers la qualité du traitement thermique fait beaucoup...on s'en doutait !

VG10 : Cela coupe, c'est facile à aiguiser. Je confirme la tendance à faire des éclats quand on bourrine. disons qu'il casse plutôt que plier. Pas dramatique non plus.

ATS34 : sur deux AL MAR je trouve qu'il ne prend pas une coupe terrible. Gros grain et cristallin.
154Cm (US) : sur un Benchmade, me semble mieux couper mais c'est toujours cristallin.


ATS55 : Sur un spyderco c'est pas mal du tout.

440c : moi je trouve cela bien.
95X18 : Variante russe, encore plus cristallin. Prend une coupe moyenne

CPM 440V : super cristallin, coupe très bien la viande, fragile (fait facilement des éclats). Garde longtemps sont tranchant.

Aus6 : bof bof ! (Al mar). Acier pour ferrer un cheval

J'aime bien mon Helle avec une lame sandwich : c'est sans souci. Je ne connais pas la qualité de l'acier du milieu. Peut être du 12C27 ou bien du 19C27 ?

Titane (je ne connais pas la nuance) : Cela coupe suffisamment pour un usage occasionel. léger.

Bon ce sont des avis totalement subjectifs. Je n'ai pas réalisé de tests. Je ne suis pas non plus  un utilisateur "intensif". Juste des sensations.

did, ;)
Titre: Aciers...
Posté par: Diesel le 12 janvier 2007 à 10:28:25
Même point de vu que Kilbith, celui d'un utilisateur pas d'un spécialiste et basée sur les couteau que j'utilise.  ;D

Pour les petits à tout faire
 le 12c27 est, en particulier des petits mora,  vraiment formidable. J'ai aussi apprécier la très bonne tenue du VG10 sur mon H1

Pour les lourds, c'est du carbone sinon rien.
Pour le moment je reste sur le classique acier 1095 qui a  fait ses preuve depuis bien longtemps.
ça suffit bien pour ce que je fais.  ;)

Titre: Re : Aciers...
Posté par: kartoffel le 12 janvier 2007 à 11:08:45
Did, c'est quoi que tu appelles un acier "cristallin" ?

Sinon faut pas trop se prendre la tete avec les aciers... un bon carbone tout simple et bien traite c'est nickel tres bien dans 90% des cas pour les petits et gros couteaux... Et surtout, faut pas se prendre la tete avec la durete RC...

A mon avis un des premiers interets a choisir l'une ou l'autre nuance d'acier, c'est la facon dont on va pouvoir la travailler : forgeabilite, usinabilite, trempabilite etc.... L'interet est donc d'abord pour le coutellier. Le reste c'est parfois tres marketing  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 12 janvier 2007 à 18:04:29
Salut Karto,

Pour moi "cristallin" c'est quelque chose qui se rapporte aux aciers inox. Cela veut dire que l'on a l'impression (j'ai dit l'impression) que le fil ne peut pas être tout a fait lisse. Je pense, c'est une hypothèse, que cela est du à la composition de ces aciers qui comportent une grosse proportion de carbure noyés dans une matrice.
Pour moi, ce n'est pas la même chose que la notion de grosseur de grain.

C'est totalement subjectif, nous sommes d'accord.  ;)

En ce qui concerne le choix des aciers. Honnêtement, je trouve qu'un acier qui rouille facilement c'est contraignant. Ceci dit la qualité des aciers simples (ex: XC75) disponible de nos jours est fantastique. Les forgerons du passé avaient bien du mérite car ils utilisaient des aciers n'ayant pas des caractéristiques constantes...


Après c'est vrai que les différences entre les aciers sur le terrain sont parfois difficiles à voir. Mais si tu utilises un couteau en 420mod (genre buck, mais ce n'est pas les pires) puis un acier comme du ATS34....et bien la différence saute au yeux...
En revanche la différence entre du XC65 ou du XC75....pas évidente pour moi si bon traitement thermique.

did, ;)

Titre: Re : Aciers...
Posté par: humpfrey le 23 février 2007 à 15:41:51
Je fais remonter un peu ce fil afin de joindre un petit lien sympathique :
http://www.armor-peche.fr/actus_categories.php?page=1&categorie=69 (http://www.armor-peche.fr/actus_categories.php?page=1&categorie=69)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 23 février 2007 à 23:37:24
Merci, c'est Excellent !...

.....Sed : certaines informations sont à vérifier !

exemple : je ne suis pas certain que Helle utilise de l'acier D2 pour la partie centrale...

did, ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: humpfrey le 24 février 2007 à 08:06:30
Oui moi aussi...
Mais pour le reste, j'ai trouvé ça assez sympas...
Titre: Re : Aciers...
Posté par: sid le 24 février 2007 à 11:32:33
je choisirai mon acier plutot en fonction de l'utilisation du couteau et du milieu dans lequel se dernier se retrouvera(acier carboné en dessous de 1% avec trempe sélective pour ce qui est couteau dit de camp et après pour les petites lames peu importe du d2,440c ou xc100 ou 100c6)le principal c'est de pouvoir l'affuter soi meme sans passé par un backstand ou meule voili voilou
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Wolverine le 13 avril 2007 à 20:22:06
Bonjour.

Qui de vous connaîterai les qualités /défauts de l'acier 55 S 7 pour la fabrication d'une lame outdoor?

Merci d'avance
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 13 avril 2007 à 20:36:57
si tu dois réaliser une lame d'au moins 20 cm de long c'est parfait mais il faut pratiquer plusieurs normalisations et trempes pour bien affiner le grain ! j'ai un projet avec Buzz et il est prevu 4 normalisations, 5 trempes et 2 revenus !
cet acier n'a que des avantages pour ce genre de lame ! le seul inconvénient que je lui connaisse c'est l'oxydation !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: remy b le 13 avril 2007 à 22:31:25
Pour forger, 100C6, C130 et aciers à limes. Trempe sélective ou sandwich.

En inox: j'adore mes Fallkniven U2 et U1 (j'en ai un! j'en ai un!) - après, qq soit celui qu'on choisi, le traitement exige du matos (S30V - 154CM - BG42...)

Le D2 est chouette aussi.

Pour les lames longues, le 51CV4 (Mercedes) semble plus intéressant que le 55S7: meilleure prise de trempe, dureté initiale trempé plus élevée et courbe de revenus  régulière.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: humpfrey le 13 avril 2007 à 22:46:44
Mon Shiva Grinch est en 55S7 et c'est vraiment extra... En plus, le traitement thermique que fait Xavier est génial et le grain obtenu est très fin : bien aiguisé c'est comme un sabre lazer... Mais sinon, c'est vrai que ça s'oxyde super vite si on fait pas gaffe : à protéger de l'humidité donc ou mieux, à utiliser tous les jours jusqu'à ce que la patine forme une protection efficace... Faudrait que David nous montre la patine de son Primal... ;)
J'imagine le futur projet de Pat, un S1 de + de 20cm en montage plate semelle... ;D :)
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 14 avril 2007 à 08:23:32

Pour les lames longues, le 51CV4 (Mercedes) semble plus intéressant que le 55S7: meilleure prise de trempe, dureté initiale trempé plus élevée et courbe de revenus  régulière.

il n'y a pas de meilleure ou moins bonne prise de trempe celon moi ! ou l'acier est corectement traité ou mal traité ! si la T° est respecté no soucy !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: remy b le 14 avril 2007 à 08:50:19
TAFDAK avec toi Xavier!
Je ne suis pas du genre à dire cet acier-ci c'est de la m...., celui-là est meilleur que tous les autres... Ce sont des polémiques aussi stériles que déplacées: c'est l'usage auquel l'outil est destiné qui préside aux choix de l'artisan.
Géométrie et TT "aux petits oignons" (je te pique le terme ;D) décident des qualités de la lame.

Je parlais à la base des données "techniques": profondeur de pénétration de l'onde de trempe, graphiques et autres... Mises cote à cote.
Autre différence pratique cette fois-ci: le 51CV4 se soude plutôt "mieux"...
(sandwich avec âme en 100C6 ou damas pour lames longues :love:)

Je dois encore faire des essais, mais tendinite en ce moment, donc...  :'(
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: ipphy le 14 avril 2007 à 11:53:02

exemple : je ne suis pas certain que Helle utilise de l'acier D2 pour la partie centrale...


Pour les Helle:
(http://www.ragweedforge.com/helle/laminate.gif)

Citer
I'm occasionally asked what type of steel is used in the core of the Helle laminated blades. It is blended especially for Helle, and does not correspond to any of the standard types. For the technically minded, the composition is:
C-0.67%, Si-0.70%, S-0.002%, P-0.19%, MN-0.44%, Ni-0.28%, Cr-0.28%, Mo-0.52%.

Maintenant faut traduire ce charabia  ;D

source:http://www.ragweedforge.com/helle/corespec.html (http://www.ragweedforge.com/helle/corespec.html)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: dub72 le 14 avril 2007 à 17:06:58
Sans vouloir trop dévier le sujet ou trouve t'on du XC75 ?

merci...
ciao, à plus... :) ;) :D ;D
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Cynry le 14 avril 2007 à 17:09:25
http://eurotechni.chez-alice.fr/ (http://eurotechni.chez-alice.fr/)

Là. A noter que le minimum de commande de 77 euros n'existe plus.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: ncome le 18 avril 2007 à 20:40:18
je sais que je fait faire rire beaucoup de gens ,mais j'ai un kéké bordelais avec qui je travail qui me gonfle et me pete les c*****es avec ces laguioles et autres aciers en 440 comment lui prouver que c'est le meilleur acier du monde. un autre de mes collègue pratique l'escrime japonnaise et possède de vrai lame japonaise qu'il utilise pour la coupe donc on rigole bien quand le kéké se la ramène et coupe nos discussions avec son 440.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Pierrot le 18 avril 2007 à 20:57:13
Citer
je sais que je fait faire rire beaucoup de gens ,mais j'ai un kéké bordelais avec qui je travail qui me gonfle et me pete les c*****es avec ces laguioles

Pour énormément de gens le laguiole est "le" couteau par excellence, il faut dire aussi qu'ils n'en connaissent pas d'autres, tout le monde n'est pas fana comme nous.  :D
Titre: Re : Aciers...
Posté par: the grinch le 18 avril 2007 à 23:09:33
tu peux aussi dire pour le moucher que le 440 est un acier souvent utilisé en chirurgie et qu'on ne réafutte pas un bistourie mais on le jette ! MDR ! 2 tranches de sauss et hop ! poubelle ! lol !  :D :D :D
pour être plus sérieux, le 440 bien traité thermiquement est génial mais je n'ai jamais eu en main un lag dans cet acier bien trempé contrairement à certains BM ! Il faut croire que les coutelleries françaises n'ont jamais été au top question trempe de cet acier ! heureusement que le 12C27 est arrivé !  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 19 avril 2007 à 12:56:31
Salut,

Il me semble que les fabricants de Laguiole utilisaient de l'acier "440". C'est donc vraisemblablement du 440A....ce qui est loin d'être génial. D'autant plus qu'ils n'importent pas de l'acier US, donc prennent un "équivalent européen"....vraisemblablement le moins cher possible.
C'est un problème ancien chez nous. Les fabricants de couteaux traditionnels utilsaient un acier inox souvent médiocre du type : "nogent inox" ou "issarinox". Le meilleur exemple c'est Mongin. Un Mongin c'est (très cher) et l'acier inox (composition/traitement) est juste "suffisant".
Ils font d'abord de beaux couteaux....puis après des lames. Je préfère la démarche inverse.

did, ;)

PS : je possède deux Mongin.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: ncome le 19 avril 2007 à 16:50:38
j'ai peut être zappé un post mais où puis je trouvé les explication ou comment interpréter la composition d'un acier ,ses qualités et ses défauts
Titre: Aciers...
Posté par: Benouille le 19 avril 2007 à 23:49:38
Bonjour,

petite question aux spécialistes : peut-on déterminer le type d'acier utilisé pour fabriquer un couteau, sans se fier aux dires du vendeur ?
Exemple :
- "Je te vends ce couteau 150 euros."
- "c'est pas donné."
- "oui mais c'est du D2, c'est plus cher.  ;D"

Y a-t'il un moyen de le vérifier, ou bien faut-il faire confiance tout simplement ? :really:
Non, je ne suis pas parano  ;D

A plus.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: humpfrey le 20 avril 2007 à 00:10:34
Pour les grandes marques industrielles "Spyderco" et "Benchmade" pour ne citer qu'elles, le type d'acier est marqué sur la lame... Sinon, faut avoir l'oeil expert... J'en profite pour poser une question aux experts : j'ai emmené une fois un couteau tout neuf chez mon coutelier pour lui demander de le reprofiler (mon ancien Busse FSH...). Le gars a brièvement zieuté la lame et m'a dit, pas de problème, c'est un acier au carbone (je précise qu'aucunes traces de rouille ou d'oxydation ou quoique ce soit n'était visible...). Comment vous faites pour voir si une lame (toute neuve, NB) est en inox ou en acier au carbone ? La finesse du grain ? la couleur ?
Merci d'avance !
Titre: Re : Aciers...
Posté par: LeGaulois le 22 avril 2007 à 22:54:33
Les 2 derniers aciers qui m'ont véritablement impressionnés par le pouvoir de coupe sont :

- 1 Spyderco en ZDP-189 (vous coupez un annuaire en deux juste en poussant la lame)
- 1 Capitoul de Robert Beillonnet en RWL34 (tout aussi incroyable)

J'en ai profité pour commander un Thiers en RWL34 à Robert Beillonnet.
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: dents-de-sabre le 23 avril 2007 à 01:12:35
Pour les grandes marques industrielles "Spyderco" et "Benchmade" pour ne citer qu'elles, le type d'acier est marqué sur la lame... Sinon, faut avoir l'oeil expert... J'en profite pour poser une question aux experts : j'ai emmené une fois un couteau tout neuf chez mon coutelier pour lui demander de le reprofiler (mon ancien Busse FSH...). Le gars a brièvement zieuté la lame et m'a dit, pas de problème, c'est un acier au carbone (je précise qu'aucunes traces de rouille ou d'oxydation ou quoique ce soit n'était visible...). Comment vous faites pour voir si une lame (toute neuve, NB) est en inox ou en acier au carbone ? La finesse du grain ? la couleur ?
Merci d'avance !

Salut  ;)

MMhh..peut-être le fait que ce soit un ''camp'' qui sont souvent des aciers au carbone..ou alors ( si le tien en avait un) , le fait qu'il ait un ''coating'' sombre souvent vu sur des lames au carbone destinées à un usage ''intensif''... ou alors qu'il connaissait le modèle que tu avais et qu'il savait de toute façon déjà ce que c'était comme acier  ;D ;D ;D

sinon je vois pô
Titre: Re : Aciers...
Posté par: vegas le 25 avril 2007 à 14:21:55
Salut,

J'aurais une p'tite question a demander aux specialistes des aciers ..
Quid du AUS-8 ou 440C en fait j' aurais voulu savoir leurs differences au niveau résilience, duretée.

je sais que ce sont aciers que j' évite, je suis plutôt vg-10,ATS-34 et D2 pour les p'tites lames style 3 pouces, ou mieux mais plus chere le s-30v.

Donc s'y quelq'un si connait style kilbith, ce serait bien venue  ;D

Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 25 avril 2007 à 21:37:02
Beaucoup de questions....

Encore un fois, je ne suis pas un "spécialiste" en métallurgie, j'ai juste lu des documents sur le sujet. Pas d'expérience pratique en coutellerie. Je suis juste utilisateur et il y, sur ce point aussi, des gens beaucoup plus compétent que moi sur el forum (diesel par exemple).

Je vais essayer d'apporter ma pierre, au risque de me faire contredire :

Reconnaitre un acier, quelques trucs connus et plus ou moins efficaces :

*En dehors du gros matos, il est possible d'avoir un indice en meulant l'acier. La gerbe d'étincelle, sa profusion et la couleur peuvent donner des indications. Ceci dit de nos jours ils existe des milliers de nuances...
*Si l'acier est trempé, la dureté (test lime) donne une idée de la teneur en carbone pur les aciers simples.
*Les aciers contenant du SI "tintent" bien. Ce sont en général des aciers à ressort.
*Les aciers inox avaient souvent des gros grains de carbure pris dans une matrice plus tendre. Ce n'est plus vrai pour les aciers modernes. Ils restent néanmoins un peu "graisseux" sous le doigt.
*Les aciers inox sont le plus souvent moins conducteurs de la chaleur que les carbones. C'est assez sensible au toucher, ils refroidissent moins la main. De ce fait ils sont moins pratiques pour réduire les hématomes.
*Le fil d'un acier au carbone (les aciers sont tous au carbone mais on se comprend) est oxydé, c'est quasi inevitable.
*Sur certains pliants (sans bagues téflon) les aciers poudres glissent mal (c'est le cas d'un 440V spyderco que je possède). Les plaquettes sont vites usées, pas le pivot de la lame (acier extra durs).
*Le D2 est souvent facile à reconnaître, il est quasi impossible qu'il soit parfaitement lisse (agrégat d'un acier lédéburitique 1.55%C !). Son aspect de surface est caractéristique.
*Certains inox sont plus blancs brillants, les aciers carbones ont souvent des reflets bleutés....
 :-\

Aus8A et 440C c'est quasi pareil (à un chouillat de NI près...). Ce sont de bons aciers pour les couteaux. Ici encore ce qui compte c'est la façon et le traitement thermique. On pourrait aimer avoir plus résilient, mais ça coupe bien.

Il ne faut pas trop s'arrêter sur l'acier. C'est ce que le fabricant/forgeron fait de l'acier qui compte. Maintenant c'est plus facile de traiter du XC75 que du D2.
AMHA, demander conseil au forgeron/coutellier est une bonne méthode. Si vous l'avez choisit, c'est qu'il est sérieux, autant lui demander de s'exprimer sur une matière qu'il maitrise parfaitement.
 
Après, c'est comme partout , il y a des artistes de la flute à bec....et ceux qui maitrisent le Hautbois.

did, ::)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Bucheron le 15 avril 2009 à 23:01:00
Salut a tous

J'ai récupérer une plaque d'acier pour faire un couteau.
Un pote qui bosse comme affuteur dans une scierie l'as fais examiner et il m'a dit que c'était de l'ardanit ou ardinite.
Est ce que quelqu'un connait ce matériel?
Je vous mets les donnée technique dès que il me les donne.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: French Kiss le 17 avril 2009 à 15:38:25
Le nom ne m'evoque absolument rien... si l'examen permet d'en tirer les elements chimiques et leurs concentrations, ca permettra peut-etre de faire avancer le schmilblick...
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 18 avril 2009 à 00:16:53
Salut a tous

J'ai récupérer une plaque d'acier pour faire un couteau.
Un pote qui bosse comme affuteur dans une scierie l'as fais examiner et il m'a dit que c'était de l'ardanit ou ardinite.
Est ce que quelqu'un connait ce matériel?
Je vous mets les donnée technique dès que il me les donne.
ca serait pas plutot de la stellite, ou de la talonite?
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Hatari le 18 avril 2009 à 06:57:34
Acier A2 tout simplement, facile aiguiser, pas cassant et tranchant très fin.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 18 avril 2009 à 11:37:10
ouais mais il rouille...
j'ai entendu dire beaucoup de bien du 12C27 traité par Bark River... une tenue de fil légerement moindre que le A2, mais d'apres un forum US, entre le TTH et la géométrie de la lame, ca coupe aussi longtempsqu'un Spyderco en VG10
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Bucheron le 27 avril 2009 à 18:42:52
Salut a tous

J'ai récupérer une plaque d'acier pour faire un couteau.
Un pote qui bosse comme affuteur dans une scierie l'as fais examiner et il m'a dit que c'était de l'ardanit ou ardinite.
Est ce que quelqu'un connait ce matériel?
Je vous mets les donnée technique dès que il me les donne.

C'est de l'hardox, connu aussi sous le nom de ardinite, c'est de l'acier provenant du blindage d'un char suédois. Pour les taux de carbon voici la docs sur un lien
http://www.oxycoupage.com/FichiersPDF/HardoxHiTuf_fr.pdf
 (http://www.oxycoupage.com/FichiersPDF/HardoxHiTuf_fr.pdf)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: lambda le 27 avril 2009 à 18:49:38
Salut les gars,
concernant l hardox, j avais pose une question concernant sa "forgeabilite" pour en tirer des lames, sur forgefr.
d autres gars aussi d ailleurs.

http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=13834&highlight=hardox
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=7435&highlight=hardox
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=14072&highlight=hardox

apparament, c est pas ideal ideal, pas vraiment trempable, et une m*rde infame a usiner (de par sa nature "auto-protectrice" a l abrasion", en supposant qu on est pu forger a chaud un truc la dedans...donc apparament pas vraiment utilisable pour une application couteliere...  :(

a+,
Lambda
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 29 avril 2009 à 18:45:12
si il est assez mou et qu'il résiste tres fort a l'abrasion, ca pourrait etre pas mal pour un surin de survie, non?
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 29 avril 2009 à 19:33:47
comme lame....vu la composition (pas trempable)  :down:

comme garniture d'un sandwich : faudrait voir.  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Alex Reeves le 02 décembre 2009 à 00:15:16
Bonjour les amis,

J'aurai besoin de l'avis d'un expert forgeron et je sais qu'il y en a sur ce forum.

Un coutelier me propose de lui acheter un couteau forgé. C'est vrai qu'ils sont beaux et originaux.
Il y a 2 modèles qui me plaisent et donc 2 acier différents, à savoir :

- 1 couteau en acier 100c6.
- 1 couteau en acier 55s7.

Connaissez vous ces aciers et pouvez vous m'en dire plus (points forts, points négatifs, ...) ?

Voici l'adresse du site en question :http://couteaux.free.fr/

Connaissez vous ce site ? Est il sérieux d'après vous ?

Milles Merci.

A +.

 
Titre: Acier T6MoV.
Posté par: Barbara le 13 novembre 2010 à 15:34:53
Bonjour, même souci, Boker utilise parfois du T6MoV.
En googlant un peu cet acier semble mou et bien résistant à la corrosion, mais ça reste très vague.
Quelqu'un connait ?
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cardoso5fr le 13 novembre 2010 à 19:18:34
http://zknives.com/knives/steels/425m.shtml

Apparemment un acier produit par bonpertuis donc français :D

Pas beaucoup de carbone, pas mal de chrome, donc un acier qui sera surement traité "mou" mais résistant à l'oxydation en effet. Le tranchant devrait pas être cassant pour deux sous, il doit bien s'écraser dans l'assiette.

je ne connaissais pas du tout
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Barbara le 13 novembre 2010 à 19:58:55
Pas beaucoup de carbone, pas mal de chrome, donc un acier qui sera surement traité "mou" mais résistant à l'oxydation en effet. Le tranchant devrait pas être cassant pour deux sous, il doit bien s'écraser dans l'assiette.

Merci, effectivement en cherchant sous une autre appellation, on trouve un peu plus d'infos ("425M" -> http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=857.20 (http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=857.20))
Je pense que je vais éviter comme la peste  ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cardoso5fr le 13 novembre 2010 à 21:05:16
 L'un dans l'autre, cela semble loin d'être un acier à très haute performance. Mais cela sera toujours mieux que les dents comme dirais quelqu'un de bien connu :D
Titre: Re : Aciers...
Posté par: grunt le 14 novembre 2010 à 23:06:05
C'est le site de Joël Becker si je ne me trompe, c'est du serieux il sait de quoi il parle.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: bpc le 16 novembre 2010 à 13:27:19
dans la fabrication d'un couteau, l'acier ne rentre que pour une part.
voici ce que l'on peut faire avec un acier à ressort, d'origine et de composition inconnue:

-la matière prmemière:
(http://img607.imageshack.us/img607/1203/imgp2106.jpg) (http://img607.imageshack.us/i/imgp2106.jpg/)

- la lame suffisament affutée pour couper le papier journal:
(http://img100.imageshack.us/img100/4263/imgp2085b.jpg) (http://img100.imageshack.us/i/imgp2085b.jpg/)

-le matériel: le couteau, un marteau et un morceau de tube de 27mm:
(http://img694.imageshack.us/img694/4564/imgp2089.jpg) (http://img694.imageshack.us/i/imgp2089.jpg/)

-le tube coupé à moitié:
(http://img25.imageshack.us/img25/8493/imgp2090n.jpg) (http://img25.imageshack.us/i/imgp2090n.jpg/)

-le tube de fer coupé dans la longueur:
(http://img217.imageshack.us/img217/753/imgp2091z.jpg) (http://img217.imageshack.us/i/imgp2091z.jpg/)

-le tranchant: pas d'ébréchure:
(http://img691.imageshack.us/img691/2135/imgp2092qj.jpg) (http://img691.imageshack.us/i/imgp2092qj.jpg/)


-le test ( "du bâtonnage extrème"):
(http://img844.imageshack.us/img844/7766/imgp2096.jpg) (http://img844.imageshack.us/i/imgp2096.jpg/)

-restauration du tranchant avec une pierre india norton médium( en moins de 30s.):
(http://img585.imageshack.us/img585/3081/imgp2097.jpg) (http://img585.imageshack.us/i/imgp2097.jpg/)

-le tranchant refait:
(http://img703.imageshack.us/img703/1536/imgp2100c.jpg) (http://img703.imageshack.us/i/imgp2100c.jpg/)


voilà, tout ça pour dire que l'on peut avoir une bonne lame avec un acier considéré comme bas de gamme.
un couteau est plus une question de travail que de chimie.
















Titre: Re : Aciers...
Posté par: cardoso5fr le 16 novembre 2010 à 19:58:18
Mais ta lame elle est bien trempée ;) ce qui est pas toujours le cas des lames industrielles avec des aciers entrée de gamme.

Sympa le montage en tube :D
Titre: Re : Aciers...
Posté par: fab05 le 12 février 2011 à 12:51:12
Pour revenir sur l'acier T12, ce serait le T508 (renommé T12) du fabricant Bonpertuis (Isère) visant à concurrencer le 12c27 Sandvik (suédois ?).
Les Nontrons qui étaient en acier carbone sont en T12 depuis que Laforge de Laguiole les a repris, ils utilisent également cet acier pour leur laguiole.
Pas d'infos sur la composition du T12 mais sur leur site, on lit, (si j'ai le droit de citer) :

L'acier T12 développé avec les aciéries BONPERTUIS dans l'Isère (depuis 1434) est un nouvel acier inaltérable qui conserve le fil proportionnellement plus longtemps que les aciers existants et qui s'aiguise très facilement.

C'est une exclusivité FORGE DE LAGUIOLE. Sa mise en oeuvre nécessite un savoir-faire particulier. Les lames sont forgées, trempées, émoutes, polies puis montées à LAGUIOLE. Cet acier a été testé pendant un an par plus de 300 personnes réparties sur l'ensemble du territoire national. Toutes ont été unanimes sur les performances de ce nouvel acier.


J'ai un Nontron et un Laforge dans cet acier : RAS.


   

Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 13 février 2011 à 00:38:08
i]L'acier T12 développé avec les aciéries BONPERTUIS dans l'Isère (depuis 1434) est un nouvel acier inaltérable qui conserve le fil proportionnellement plus longtemps que les aciers existants et qui s'aiguise très facilement.

C'est une exclusivité FORGE DE LAGUIOLE. Sa mise en oeuvre nécessite un savoir-faire particulier. Les lames sont forgées, trempées, émoutes, polies puis montées à LAGUIOLE. Cet acier a été testé pendant un an par plus de 300 personnes réparties sur l'ensemble du territoire national. Toutes ont été unanimes sur les performances de ce nouvel acier.[/i]

J'ai un Nontron et un Laforge dans cet acier : RAS.


   


si j'avais encore un seul doute le voila parti: a éviter comme la peste.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: viking38 le 13 février 2011 à 04:31:46
moi j'aime bien mon damas en lame de scie a ruban acier et de scie a ruban bois,j'ai bien apris a le connaitre et il est top...
pour les pliants je me fabrique un damas un peut plus raide j'aime bien le xc75 avec du 35ncd16 ca s'affute tout seul et ca garde bien la coupe  :doubleup:
Titre: Re : Re : Re : Aciers...
Posté par: fab05 le 13 février 2011 à 11:18:29
si j'avais encore un seul doute le voila parti: a éviter comme la peste.

?
Titre: Re : Re : Re : Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 13 février 2011 à 11:36:57
?
aucun fabriquant honete ne dira que son acier est meilleur que tous les autres, qu'il coupe mieux et plus longtemps en état plus facile a affuter, et surtout qu'il est inaltérable. bientot il augmentera aussi la virilité de son possesseur ::)
quand on utilise un bon acier on peut etre honete sur ses capacités, et le T12 ne possede pas celles qu'on lit sur la pub.

Edit: d'ailleurs cet acier n'est pas une exclusivité de forges de Laguioles.
Nontron l'utilise sur ses modeles qui ne sont pas en XC75 sous la meme apellation, et Citadel l'utilise sur certains couteaux comme du T508.
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 13 février 2011 à 12:26:23

voilà, tout ça pour dire que l'on peut avoir une bonne lame avec un acier considéré comme bas de gamme.

Pour ce que l'on aime ici : grand couteau très résilient, coupant honorablement et s'aiguisant facilement, je trouve que l'acier à ressort est excellent. Les aciers à ressort (les spécifiques bien sûr) ne sont absolument pas du "bas de gamme" ils sont même très sophistiqués si l'on considère leur composition et leur élaboration. C'est une solution efficiente, très "élégante" (peu onéreuse, disponible, fabrication possible par un Artisan qui prendra en compte le triptyque couteau_utilisation_utilisateur) .

Citer
Un couteau est plus une question de travail que de chimie.

Le seul truc, c'est que les aciers ressorts utilisés sont souvent de la "récup". Comme le plus souvent le coutelier ne connait pas la composition et la ficheTT du fabricant, le résultat est aléatoire. Sauf deux conditions, idéalement présentent simultanément :

- Le coutelier utilise de l'acier ressort de même origine/stock ou d'une origine connue (genre méga stock de ressorts de remorques Trailor, ou acier de fourgonette Merco). Et là il peut capitaliser l'expérience, soit en reconstituant le TT à force de nombreux essais, soit en se le procurant. C'est impossible si on trouve un bout de ressort dans une décharge.
- Le coutelier possède une énorme expérience empirique et arrive à "sentir" rapidement l'acier, même avec peu d'essais. Le problème c'est que plein de gens pensent avoir ce savoir par accumulation mais, ici comme ailleurs : "beaucoup d'appelés, peu d'élus."  :closedeyes:


De plus, comme d'hab, un couteau ce n'est pas que l'acier et le TT : émouture, ergonomie, manche, emmanchure, adaptation à la fonction, adaptation à la personnalité et à l'anatomie, étui, qualité du montage...sont au moins aussi important que l'acier et le TT de la lame.

PS : les fichesTT, mêmes connus, ne sont pas le graal : elles sont souvent prévues pour une utilisation industrielle (Grosses pièces, forge mécanique...). Il faut encore savoir les "adapter" au mieux à un couteau.

 :)
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: inzemix le 13 février 2011 à 16:15:15
moi j'aime bien mon damas en lame de scie a ruban acier et de scie a ruban bois,j'ai bien apris a le connaitre et il est top...
pour les pliants je me fabrique un damas un peut plus raide j'aime bien le xc75 avec du 35ncd16 ca s'affute tout seul et ca garde bien la coupe  :doubleup:

J'aime bien aussi ton damas, j'ai d'ailleurs fait les photos, mais j'ai pas encore pris le temps de présenter le couteau... :S Ca va venir !
Titre: Re : Aciers...
Posté par: viking38 le 14 février 2011 à 04:13:42
salut xa  ;) bon t'est toujours content du couteau a premiere vue  :D j'attend les tofs  ;)
en tout cas merci de m'avoir fait decouvrir ce forum trés sympa et interessant  :doubleup:
Titre: Re : Aciers...
Posté par: peau rouge le 03 mars 2011 à 21:04:08
Pour ma part,

Les différents couteaux que j'utilise dans la verte...

En carbone:

° RAT/ ESSE 6 
° KA BAR USMC
° Couteau en XC75 lame de 13cm (cadeau d'un pote)

En inox/semi inox:

° Fallkniven F1, S1, A1 (prochainement H1)
° Couteau de camp en D2 lame de 16cm Fabrication Eric Depeyre
° pareil mais en 13 cm
 

Donc mon avis à deux sous, XC75 tranchant du tonnerre de dieu (pour le couteau offert)  parcontre je dois l'aiguisé souvent mais c'est pas trop le soucis, ce qui me dérange, c'est la patine, j'aime pas ça! Je trouve qu'il à pris une sale gueule en peu de temps, je passe toujours un pti coup de nettoyage sur mon pantalon de rando après utilisation mais rien n'y fait. Pis , sur certaine zone je vois apparaître des minuscules tâches de rouille, j'ai enlever les tâches à l'aide d'une éponge à gratter et comme jsuis flemmard la dessus j'ai décider de ne plus prendre l'engin lors de mes sorties. Pour moi, c'est la galère à entretenir! Mais je verrais bien un Carcajou dans ma collection  ;)

Sinon pour les autres couteaux carbone, sa tiens mieux, enfin pas de problème de rouille (pour le moment) grâce au traitement de surface. En revanche, esthétiquement le schlasse ressemble à un zèbre (rayure de bourrinage ;#) lorsque j'ai passer une bonne heure à lui faire la misère! Le gros plus sur ces derniers, c'est l'aiguisage (DC4) c'est vraiment facile et sa deviens même un plaisir mais faut juste aiguisé plus souvent que les Fallkniven.

Côté inox/semi inox, je vais faire court... c'est le top pour moi!
Pour les petites sorties j'emmène le F1 ou sinon combinaison F1+ couteau de camp D2

Sur mon A1 toujours pareil je lui ai fais la misère (surface dur), résultat le tranchant s'écaille et c'est pas jolie à voir, sinon niveau de coupe très bonne, le tranchant tiens beaucoup plus que mes couteaux carbone. j'ai remplacer ce dernier par le D2 et là...grosse surprise, après tout ce qu'on peut lire sur cette acier, mon avis est tout simplement bonne! Le tranchant est nettement meilleur que le VG10, j'ai beau forcer il bouge pas d'un poil, Eric fais vraiment du bon boulot!

Bon après avoir testé le XC75, 1090, VG10, D2....  Trois autres acier me font de l'oeil, le CPM 3V, le RWL 34 et l'INFI. Je sens que je vais encore me lancer dans un autre projet moi ;# .

J'ai une petite question, que pensez-vous du CPM 10V (carbone) et du CPM S110V (inox) ?  c'est quoi, des aciers dernière génération de la mort qui tue.   
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cosmikvratch le 01 novembre 2014 à 16:54:02
déterrage pour une petite question acier...

Je me lance dans le stock removal, avec des lames d'amortisseur de camion (acier ressort trouvées dans une casse poids lourd)

il s'agit donc vraisemblablement de 55s7, si j'ai bien lu à droite à gauche.

j'ai obtenu un recuit satisfaisant au barbecue, là je suis sur l'émouture, gros boulot vu que je n'ai pas de backstand (donc à la lime + meuleuse) , et que c'est du 7mm! :o, je sais c'est trop mais c'est le plus fin que j'aie trouvé... j'ai récupéré du 10mm aussi :-[ :-[)
ce sont donc 2 couteaux plate semelle de 24 cm de long (manche compris) sur respectivement 3 et 4cm de large, et donc 7 mm au plus épais.

j'ai lu que pour la trempe de cet acier il fallait chauffer plus que l'amagnétisme, je vais essayer...

et là vient ma question:

pour ceux qui ont expérimenté avec cet acier, quel revenu (au four) me conseillez-vous? (nombre, température et durée) sachant que je cherche une dureté moyenne (je hais les éclats, ces couteaux seront batonnés, et doivent pouvoir être aiguisés facilement)

merci d'avance!
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Zecrow le 02 novembre 2014 à 11:46:44
.........e c'est du 7mm! :o, je sais c'est trop mais c'est le plus fin que j'aie trouvé... j'ai récupéré du 10mm aussi :-[ :-[)
Trouve éventuellement un forgeron qui t'amincira ça à la forge et au marteau ;)

.... pour ceux qui ont expérimenté avec cet acier, quel revenu (au four) me conseillez-vous? (nombre, température et durée) sachant que je cherche une dureté moyenne (je hais les éclats, ces couteaux seront batonnés, et doivent pouvoir être aiguisés facilement)
D'après ce que j'ai lu, dans l'heure qui suit la trempe, revenu d'au moins une heure à 240°C, et laisse refroidir dans le four, ça devrait faire le job. Mais un pro passant par là t'en dira plus...
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 02 novembre 2014 à 12:10:21
il s'agit donc vraisemblablement de 55s7, si j'ai bien lu à droite à gauche.

Tous les aciers pour ressort de camion ne sont pas du 55S7. C'est bien expliqué par Achim Wirtz ici :
http://metal-connexion.fr/forum/traitement-thermique-de-l-acier-46si7-55si7-t1642.html

Donc, en l'absence de la composition précise, sauf à avoir énormément d'expérience avec la même source d'acier, tes traitements seront "à la louche". C'est admissible avec un acier faiblement allié. Avec souvent des résultats corrects, rarement très bons, exceptionnellement parfaits.


L'idéal avec un "acier de récup" bien épais comme le tient c'est de finir le travail à la forge. Après pour les traitements thermiques c'est aussi expliqué dans le lien ci-dessus.

Si tu es consciencieux tu passeras par une phase "d'essai erreur" en découpant (soigneusement donc en refroidissant le truc) de petits échantillons qui te serviront à calibrer tes traitements thermiques avant de passer à la lame.

Ne te prend pas trop la tête pour les revenus. Le plus simple c'est de commencer par un revenu assez bas (disons 180°C). De faire quelques test selon ton équipement (à la louche, avec des limes....). Et si tu n'es pas content tu peux faire des revenus supplémentaires à une température plus élevée.

L'inverse est plus compliqué.  ;#


Evidemment, il faut au préalable de ton travail retransformer l'acier des ressorts pour qu'il soit utilisable (en gros chauffer un peu en dessous de l'amagnétisme et laisser refroidir très très doucement pour qu'il soit à l'état recuit).

A lire par exemple : http://fabriquersoncout.11vm-serv.net/Trempe%20de%20l%27acier.htm

Si tu choisissais de ne rien faire, et donc de te contenter de l'état actuel de l'acier convenant à l'usage d'un ressort, tu peux aussi effectuer une mise en forme respectueuse (donc refroidir en meulant par exemple).
La dureté de la lame ainsi mise en forme sera faible (dans les 40/45 HRc) ça va couper tout de même (une feuille de papier coupe), mais pas longtemps. On peut souvent améliorer localement les choses par écrouissage du tranchant ce qui va augmenter le dureté. Mais là on quitte la coutellerie pour les bidouilles de techniques de survie.

Bon, faudrait surout avoir l'avis d'un coutelier.  :closedeyes:
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cosmikvratch le 02 novembre 2014 à 16:29:13
merci de vos réponses (pour les liens j'étais déjà tombé dessus)

-pour le recuit, je l'ai fait il y a 2 jours sans trop de problème au feu de bois + soufflet à main, j'ai atteint l'amagnétisme, et redressé la tôle (courbée) au marteau (pas parfaitement d'ailleurs). Puis rechauffé et placé sous le tas de braise (refroidi en 5h environ). résultat: la lime accroche bien, ça se perce en 2 minutes avec un forêt métal standard...
L'amincissement au marteau... on verra quand j'aurai une simili-enclume et une vraie forge, car pour l'instant il me faut bien 20 minutes à chaque chauffe... donc pour le prochain projet^^

Du coup je fais une sorte de "faux" contre-tranchant de 4/5mm d'épaisseur pour alléger un peu la bête. et des trous dans le manche.

-j'en suis à 3 heures de lime sur un couteau pour l'émouture... il en faudra encore au moins une ::)... puis je passerai au deuxième (j'ai déjà plus de bras :-[)

-ok pour le traitement à la louche, par contre vu les températures nécessaires pour la trempe de l'acier ressort, il va falloir que je bricole un ventilo et que j'achète du charbon... feu de bois + huile de coude risquent d'être juste!

-merci pour le tuyau du revenu en étapes avec test. Ca m'évitera les déboires de mon premier essai avec une vieille lime: bonne trempe et revenu trop fort... le fil était trop mou du coup!

Citer
Si tu es consciencieux tu passeras par une phase "d'essai erreur" en découpant (soigneusement donc en refroidissant le truc) de petits échantillons qui te serviront à calibrer tes traitements thermiques avant de passer à la lame.

on verra si j'ai le temps et le courage! :-[
Titre: Re : Aciers...
Posté par: cosmikvratch le 05 novembre 2014 à 23:40:26
bon petit retour sur cet acier ressort inconnu:

-finalement j'ai obtenu une trempe uniquement au feu de bois (je suis même monté au orange :-[ avec un gros brasier + gonfleur de matelas à pied glissé dans un tube d'aspirateur en métal), le charbon n'a pas été nécessaire. Dureté obtenue ++ (impossible de l'attaquer à la lime :doubleup:)

-pour la normalisation j'ai fait 2 cycles d'1h30, une à 210°, la deuxième à 230°, et vu la difficulté d'affutage, j'ai toujours une dureté importante... j'ai pas osé faire une normalisation de plus.

ici le résultat après normalisation et 30 secondes de papier de verre
un peu moins de 300 grammes, lame de 12.5cm, largeur 3.7cm, bien équilibré sur le finger choil... et donc 7mm au plus épais :-[ (5mm sur le dos de la lame grâce au "faux contre tranchant"
désolé pour la qualité de la photo, je n'en ai pas d'autres
(http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_269169S1180001.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=269169S1180001.jpg)

vu que j'ai probablement surchauffé la trempe je ne m'attends pas à des performances tip top, mais avoir un morceau de métal qui coupe bien c'est déjà une super performance pour moi.

Là je vais être loin de la France et ses forêts pour 6 mois, mais je ferai un retour dès que je peux le tester l'été prochain, après avoir fait des plaquettes.

Merci de vos conseils, et à ce forum pour m'avoir donné envie de me lancer, ce n'est sans doute pas mon dernier couteau! ::)

Titre: Re : Aciers...
Posté par: cosmikvratch le 23 mai 2015 à 20:16:25
Merci pour les conseils!

Avec le revenu effectué, la lame est dure, mais pas super dure... à vue de nez je dirais 52/54 HRC (un poil plus dur qu'une tramontina)

premier test de batonnage ici:

https://www.youtube.com/watch?v=JsI0dbLDkxw (https://www.youtube.com/watch?v=JsI0dbLDkxw)

La suite dans l'été ;#

depuis j'ai fait une autre lame (deux en fait) dans les mêmes ressorts avec un seul revenu de 230° pendant 1h30, c'est un peu plus dur sans du tout être cassant, plus adapté je pense pour ce type de lame épaisse (si on mange le fil trop vite, ça oblige à reprendre l'émouture à force qui devient trop épaisse)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: angelo32 le 05 octobre 2015 à 09:36:38
La marque Schrade fait des couteaux bon marché de qualité moyenne. Elle a sorti le SCHF40, copie du Gerber LMF2 (en 420HC). Mais Schrade a réalisé son SCHF40 dans de l'acier 420j2.
Après quelques recherches, j'ai lu que l'acier 420J2 a une dureté après revenu de 53-55 HRC. "Cet acier est utilisé dans l'élaboration de couteaux de plongée haut de gamme pour sa grande résistance mécanique et surtout à l'oxydation. Bon tranchant."

Visiblement c'est un acier très mou. Est-ce un bon choix pour un couteau "de survie"?
On dit habituellement que la dureté HRC ne veut rien dire, mais que c'est le traitement thermique qui, si il est de bonne qualité fera la différence.

Est-ce qu'avec un couteau en 420j2, je vais pas être tout le tmps en train de ré-affuter ? :( 
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 05 octobre 2015 à 10:35:39
La marque Schrade fait des couteaux bon marché de qualité moyenne. Elle a sorti le SCHF40, copie du Gerber LMF2 (en 420HC). Mais Schrade a réalisé son SCHF40 dans de l'acier 420j2.

Le 420J2 n'est pas considéré habituellement comme pouvant faire le tranchant un bon couteau. Il est d'ailleurs le plus souvent utilisé pour faire les plaques latérales dans une lame sandwich. Ceci dit, 420J2 c'est peu précis on peut avoir une grande variation dans la teneur en Carbone :

http://www.zknives.com/knives/steels/steelgraph.php?nm=420j2

Il est très inoxydable et certainement résilient. Mais assez peu dur et même "mou". En soit 54 HRC est acceptable (il y a 30 ans c'était la dureté d'un grand nombre de couteau standard sans que cela ne pose problème).

Mais du fait du peu de Carbone et de plein de Chrome : je crains le truc limite non-aiguisable (comme de nombreux inox des années 80 ante Cold Steel) sauf si c'est très soigné comme fabrication. Mais si l'acier a un bon TT sophistiqué, on peut avoir un couteau correct pour cet usage.

ex, l'avis ce Cliff Stamp : http://www.cliffstamp.com/knives/reviews/blade_materials.html#S_420

Ceci dit, pour un "couteau de survie" c'est imaginable si un tel couteau doit être avant tout : "une barre inoxydable solide avec un tranchant correct".

Mais plus probablement (comme c'est utilisé pour du bas de gamme), pour un usage standard (travail du bois, chasse...): grosse daube.

EDIT : je viens de regarder à quoi cela ressemblait...faudra m'expliquer l'intérêt d'un coating anti rouille sur un couteau extrêmement inoxydable. AMHA : c'est un couteau moins cher que le Gerber mais qui s'adresse à la même cible mais moins informée. J'ai eu pire.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: angelo32 le 05 octobre 2015 à 15:17:59
J'ai lu les liens que tu as mis... Quand on se penche sur l'acier à ce niveau de complexité, c'est chaud ! :huh:

Tu dis que le 420j2 est "mou", mais "limite non-aiguisable"  ^-^ La faible teneur en carbone le rend mou, et le trop de chrome le rend dur... Je m'y perd un peu. :(

En fait ce couteau c'est un peu "au petit bonheur la chance" niveau carbone. Soit il est correct, soit c'est une daube. Habituellement Schrade fait ses couteaux en 8Cr13MoV, acier moyen/correct. Je me demande pourquoi ils ont fait le choix du 420j2 pour celui-ci.

Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 05 octobre 2015 à 15:49:56
Tu dis que le 420j2 est "mou", mais "limite non-aiguisable"  ^-^ La faible teneur en carbone le rend mou, et le trop de chrome le rend dur... Je m'y perd un peu. :(

En résumé et en simplifiant (énormément) :

- une lame est composée d'un mélange d'atomes  de Fer et de Carbone arrangés dans l'espace sous la forme de "cristaux" plus ou moins durs. Le Traitement thermique (TT) consiste à sélectionner la forme cristalline la plus dure possible...mais suffisamment résiliente pour l'usage souhaité (un couteau en porcelaine serait très dur, mais s’ébrècherait vite dans la vraie vie).
- 0,8% de carbone représente approximativement la proportion optimale de Carbone mélangée au Fer (acier carbone type XC75 ou 1095). En dessous on n'a pas le mélange optimal (c'est plus mou) et au dessus la lame n'est pas plus dure mais on crée des carbures FeC (cémentite) plus durs que la matrice et qui sont noyés dedans.
- si on ajoute du chrome, il va s'allier au Fer et au Carbone. Normalement il est intimement lié (ce qui fait la résistance à l'oxydation), mais au dessus d'une certaine proportion de Chrome (et en fonction du carbone disponible au départ, du TT et des éléments d'alliage présents) il a tendance à créer des carbures avec le carbone. Ces carbures sont plus durs que la matrice.
- Selon le traitement thermique et le procédé de fabrication de l'acier. Ces carbures ont tendance à s'agréger entre eux et à grossir. On a donc quelque chose qui ressemble à un revêtement routier : un macadam relativement mou avec des gros agrégats durs noyés, plus ou moins uniformément, dedans.

Si le TT , ou la qualité de l'acier, est médiocre on obtient un fil qui ressemble à ça :

(http://i7.photobucket.com/albums/y269/CliffStamp/steel%20info/ats_34_carbide_landes.jpg)

On a un gros carbure (pas obligatoirement de chrome) qui vient déformer le fil. Comme l'ATS34 a plein de Carbone, la matrice reste relativement dure et "tient bien" les carbures. La lame va être relativement durable, surtout si on l'aiguise convenablement. Mais on ne va pas fendre un poil de c*l dans le sens de la longueur (est-ce bien utile?).

Ce type de fil est souvent relativement "rond" tout simplement parce que le gros carbure n'est pas affilé par les pierres ordinaires (il est trop dur). De plus comme la matrice qui le contient est souvent molle (plus assez de Carbone dispo pour le fer dans les alliages ordinaires) le carbure est rapidement arraché (chipping). Tout cela concours à donner un tranchant "rond" et peu durable si le TT est médiocre (lame de basse qualité).

On peut s'arranger pour ne créer que des petits carbures, répartis harmonieusement et dans une matrice suffisamment dure. Mais c'est compliqué.

Au final ce type de lame "avec carbures" va couper très bien la viande et les matières abrasives (un peu comme une scie) lors des coupes en cisaillement. Un peu moins bien le bois dur (par exemple) dans les coupes en poussant/pression. On préférera les acier ne contenant que du Fe et du C n'ayant pas de carbures (mais ceux-ci s'useront plus vite dans les matériaux abrasifs). Sauf si on arrive à faire de très petits carbures très très bien répartis.

Dans le 420j :
On a juste assez de Carbone/fer pour que la lame puisse être "trempée dur" (mais on ne peut dépasser 56 HRc).
Comme il y a plein de Chrome, le Carbone a tendance à former des carbures avec si le Traitement Thermique est bâclé. Ce qui laisse encore moins de Carbone disponible pour se mélanger avec le fer (donc matrice molle).
Donc si lame de mauvaise qualité : On a de gros carbures de chromes (pas les plus durs en plus) qui forment des "boules" sur le fil de la lame...lui même étant mou.
 :'(
Titre: Re : Aciers...
Posté par: angelo32 le 06 octobre 2015 à 09:56:35
Que dire d'autre que "Merci pour cette explication" ! :)

Donc pour en revenir à mon couteau de survie en 420j2, l'acier sera correct "si" le TT est de qualité. Je me demande toujours pourquoi diable ils ont fait ce couteau dans du 420j2 ! >:(

En résumant : Dois-je prendre le risque d'acheter un couteau qui pourra s'avérer être une daube ? :glare:
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Troll le 06 octobre 2015 à 10:14:38
Bonjour,

Une modeste contribution à base de lecture (claire et abordable) : le site de la fédération française de l'acier: http://www.acier.org/lacier/fiches-thematiques-acier.html

Bonne lecture

Bien à vous,

Troll
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: François le 06 octobre 2015 à 10:48:55
En résumant : Dois-je prendre le risque d'acheter un couteau qui pourra s'avérer être une daube ? :glare:

A mon avis, si tu n'a pas besoin d'un couteau en inox qualité marine, ça n'en vaut pas la peine.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Anke le 06 octobre 2015 à 13:00:43
Compliqué c't'affaire...
ça serait-y pas plus simple de... prendre soin de son couteau ?
Je m'explique :
On a tous eu un opinel, ça coupe bien, ça rouille, le bois gonfle si c'est mouillé, la pointe pête si on joue à le planter dans un truc genre arbre ( alleeeeeeeeeeeez on l'a tous fait quand on était mômes!). Ben c'est tout simple, tu as ce couteau là au fond de ta poche, il a juste ses limites ! La pointe casse ? Tu prends une lime et tu la refais ! C'est pas très compliqué.
En situation de survie, n'importe quel schlass, c'est toujours mieux que tes dents. Je crois que ce qu'il faut c'est connaitre les limites de son matériel ( couteau ou autre) tout comme de connaitre ses propres limites à soi. Le reste, c'est de la métallurgie ( en pllus au bout d'un moment c'est trop compliqué pour moi...). En situation de survie, n'importe quel bout de ferraille affutable ( même si c'est pas pour longtemps, même si il se tortille un brin sous l'effort) fera l'affaire. Faites vos couteaux vous-mêmes ! Ferraille, silex (ou pas) bout d'os etc... Il en va des schlass comme du reste, c'est ce qu'on a entre les deux oreilles qui fera la "diff" si "ça se met à chier dans le ventilo" !
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Ulf le 06 octobre 2015 à 14:00:27
Compliqué c't'affaire...
ça serait-y pas plus simple de... prendre soin de son couteau ?
Je m'explique :
On a tous eu un opinel, ça coupe bien, ça rouille, le bois gonfle si c'est mouillé, la pointe pête si on joue à le planter dans un truc genre arbre ( alleeeeeeeeeeeez on l'a tous fait quand on était mômes!). Ben c'est tout simple, tu as ce couteau là au fond de ta poche, il a juste ses limites ! La pointe casse ? Tu prends une lime et tu la refais ! C'est pas très compliqué.
En situation de survie, n'importe quel schlass, c'est toujours mieux que tes dents. Je crois que ce qu'il faut c'est connaitre les limites de son matériel ( couteau ou autre) tout comme de connaitre ses propres limites à soi. Le reste, c'est de la métallurgie ( en pllus au bout d'un moment c'est trop compliqué pour moi...). En situation de survie, n'importe quel bout de ferraille affutable ( même si c'est pas pour longtemps, même si il se tortille un brin sous l'effort) fera l'affaire. Faites vos couteaux vous-mêmes ! Ferraille, silex (ou pas) bout d'os etc... Il en va des schlass comme du reste, c'est ce qu'on a entre les deux oreilles qui fera la "diff" si "ça se met à chier dans le ventilo" !

Salut. Une petite réaction.

Évaluer les limites de son matériel ou de soi: d'accord.*
Faire avec ce que l'on a quand y est contraint: d'accord.
Mettre "situation de survie" et couteau dans une même phrase: pas d'accord. 3/4 des accidents ont une fin malheureuse en raison de l'absence d'eau ou d'isolant thermique. Dans les faits divers que j'ai pu lire, le couteau fait rarement défaut.

Se contenter d'un outil très limité alors qu'on vit dans une époque où on a l'embarras du choix: pas du tout d'accord.

Je reste sur les critères PERLE pour un choix raisonné. Après, rien n'empêche un peu de folie pour se faire plaisir. Et puis l'avantage, c'est qu'on a pas besoin de se justifier.  ;# (si on me cherche, je suis dehors à couper du bois avec un couteau d'1Kg =)

*Connaître ses limites ou celle d'un outil, c'est faillir. Ok, je chipote.
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Troll le 06 octobre 2015 à 14:16:56
Bonjour,

Je suis d'accord sur le fait de tester le matériel. En effet, rien ne vaut la pratique. Cependant, j'ai une objection / remarque à cela:

(attention, peut-être un peu jusqu'au boutiste hein)

Faire des tests est une bonne chose. Vouloir ensuite tester systématiquement jusqu'à la limite voire la rupture a aussi un coût financier... Un Opinel d'accord ça ne va pas loin.

Mais ensuite, est-ce nécessaire de massacrer un outil - quel qu'il soit - juste pour voir ce qu'il a dans le ventre, potentiellement dans des conditions qu'il ne rencontrera jamais ? A une certaine limite, on provoque juste une usure prématurée sans doute injustifiée.

Pour moi, il faut tester...dans les conditions raisonnables : celles auxquelles on est le plus susceptible de devoir faire face avec ledit matériel.

Bien cordialement,

Troll
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Anke le 07 octobre 2015 à 06:28:10
Ulf : " Mettre "situation de survie" et couteau dans une même phrase: pas d'accord. 3/4 des accidents ont une fin malheureuse en raison de l'absence d'eau ou d'isolant thermique. Dans les faits divers que j'ai pu lire, le couteau fait rarement défaut."

Ben voilà, on est d'accord  ! En situation de survie, le couteau, c'est pas l'item principal !

"Se contenter d'un outil très limité alors qu'on vit dans une époque où on a l'embarras du choix: pas du tout d'accord."
C'est aussi une question de budget ( surtout en ce moment...). Quand au principe de plaisir... Je reste convaincu que pour les situations que nous évoquons, le principe de réalité prime. Donc, pas d'embarras de choix, mais plutot détermination des items primordiaux ( comme tu le soulignes fort bien du reste.). Mais ça n'engage que moi evidemment ( d'autant que je fais des couteaux !) . Donc, pour moi, un outil coupant, n'importe lequel tant qu'il coupe et même si c'est pas longtemps, ça fera la rue michel.
Je "sors" rarement avec autre chose qu'un opinel ( sauf pour m'amuser, mais là c'est plus la même chose), j'en prends soin, tout comme le reste de mon matos. Mais j'essaye surtout d'avoir toujours à l'esprit : " ne pas me retrouver en situation de survie"... Premier principe de survie amha...
C'est un peu comme les gens qui se baladent avec avec un couteau très "technique", petit, discret, très efficace. J'ai rien contre hein ! Mais, déjà si on porte ce genre de bidule et si on est pas déterminé vraiment à s'en servir en en acceptant les conséquences éventuelles ( au regard de la loi, déjà, avoir un couteau de ce genre là, devant un juge, y'a une intention préalable qu'il faudra expliquer...) ben on se fout déjà dans la m*rde.
Mais une fois de plus ce n'est que mon opinion. ;)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 07 octobre 2015 à 11:00:29
N'oubliez pas non plus qu'ici on ne parle pas que de survie, mais aussi de vie sauvage. ;)

Perso, je fais bien plus de choses avec mon couteau de poche actuel (Umnumzaan) que je n'ai jamais pu en faire avec les couteaux de poche que j'avais quand j'étais gosse, et sans me prendre la tête avec l'humidité, le sel, le sable.
Finalement, moins on perd de temps à bichonner son couteau de poche, plus on a de temps pour s'amuser dans les bois, non? ;)
Titre: Re : Re : Aciers...
Posté par: Kilbith le 07 octobre 2015 à 11:11:36
Est-ce qu'avec un couteau en 420j2, je vais pas être tout le tmps en train de ré-affuter ? :(

Dans l'ordre des trucs de plus en plus importants :

On a parlé de l'acier, de l'élaboration d'une lame, de l'affutage...mais au final ce qui compte le plus c'est l'habileté.

C'est flagrant quand on dépèce un animal (probablement l'utilisation n°1 d'une couteau dans nos forêts, même si rarement évoqué dans les forums survie). entre un type qui a le "coup de main" et un autre "moins doué"... La vitesse d'exécution et l'usure de la lame sera très différente.

Le type expérimenté fait peu de geste,  mais ils sont précis et il sait glisser la lame à travers les zones de moindre résistance. Les meilleurs n'ont pas besoin de relever beaucoup leurs manches.

...evidemment si tu donnes un bon couteau à un "artiste" : c'est magnifique.  :love:

(Pour une utilisation occasionnelle, je suis d'accord avec Ghjallone : l'inox c'est pratique et souvent ça coupe mieux. Si on se sert constamment d'un couteau, c'est moins important (il n'a pas le temps de s'oxyder). Mais c'est tout de même un "plus". Dans le cas d'un couteau de survie "fond du BOB" c'est tout de même bien de ne pas découvrir un truc tout rouillé quand on en a besoin. Mais c'est vrai qu'on peut, à l'ancienne, l'envelopper dans du carton graissé)
Titre: Re : Aciers...
Posté par: angelo32 le 07 octobre 2015 à 11:28:30
Et donc pour en revenir à mon 420j2 en utilisation occasionnelle... :-\
Titre: Re : Aciers...
Posté par: Ghjallone le 07 octobre 2015 à 11:44:51
Ca ne vaut pas un clou.

Prends plutot ca à la place:
http://www.coutellerie-tourangelle.com/mor12095bk-mora-sweden-companion-black-xml-897_177_966-12303.html (http://www.coutellerie-tourangelle.com/mor12095bk-mora-sweden-companion-black-xml-897_177_966-12303.html)

Ou mets de coté le temps de pouvoir acheter un meilleur couteau, genre un Fallkniven F1.