Vie Sauvage et Survie

Catégorie Générale => Dans la jungle ordinaire => Discussion démarrée par: Pierrot le 07 novembre 2009 à 22:34:20

Titre: CHASSE
Posté par: Pierrot le 07 novembre 2009 à 22:34:20
Nous allons ici parler de la règlementation liée à la pratique de la chasse.
Le but est de regrouper ici les informations sur les droits et les devoirs des chasseurs et sur leurs droits et devoirs des autres usagers de la nature en période de chasse.

Toute contribution sera naturellement la bienvenue, toute question aussi.

Par ailleurs nous éviterons d'entamer ici un débat " pour ou contre la chasse ", il y a des forums dédiés à ce genre de discussion.  :)

Pour chasser, il faut avoir un permis de chasse.

Pendant très longtemps le permis de chasse s'obtint en payant simplement les redevances cynégétiques, puis, dans les années 80 un premier examen fut mis en place.

Il s'agissait d'un questionnaire à choix multiples, comportant 21 questions sur les espèces protégées, les armes, la sécurité. Il fallait avoir 16 bonnes réponses minimum pour être reçu.

Depuis le 1er janvier 2003, une épreuve pratique obligatoire a été ajoutée, elle comprend la manipulation du fusil en situation et le tir sur des plateaux d'argile dont certains sont d'une couleur différente et représentent une espèce protégée.

Quelques sites intéressants;

http://www.oncfs.gouv.fr/permis/examen.php (http://www.oncfs.gouv.fr/permis/examen.php)

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2088.xhtml?&n=Loisirs&l=N19809&n=Chasse%20et%20p%C3%AAche&l=N19969&n=Chasse&l=N553 (http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2088.xhtml?&n=Loisirs&l=N19809&n=Chasse%20et%20p%C3%AAche&l=N19969&n=Chasse&l=N553)


To be continued.... :lol:


Titre: Re : CHASSE
Posté par: Wapiti le 08 novembre 2009 à 11:12:42
Petit animaux tués après avoir heurté un véhicule.

Le fait de les ramasser en quittant le véhicule est considéré comme du braconnage. Il peut être récupéré sans en descendre. Il faut manœuvrer si nécessaire, sans pour autant commettre des infractions au code de la route.

Avec les gros, comme souvent on se retrouve aux urgences ou pire, le problème se pose rarement.



Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 08 novembre 2009 à 11:32:38
Une chose que j'ignorais et qui m'a fait frémir rétrospectivement car je l'ai fait des dizaines de fois lorsque j'habitais dans la Nièvre et que j'allais écouter le brame des cerfs.

Lorsque j'entendais un cerf, j'essayais de le voir, soit à l'aide d'une lampe torche, soit à l'aide des phares de la voiture si le terrain s'y prêtait, dans un virage par exemple.....

Cette  pratique est assimilée à la recherche de gibier à l'aide d'une source lumineuse et est passible d'une amende de 135 euros...

C'est arrivé dernièrement à un membre du forum Archasse.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 08 novembre 2009 à 13:20:42
Je pense interessant de mettre le lien du forum archasse pour ceux qui comme moi veulent se lancer dans la chasse à l'arc!

Je ne savais pas qu'il fallait le permis de chasse puis une formation apres, ce qui est fort logique!

donc voila
http://www.archasse.com/

Ps: si on n'a pas le droit de citer comme ça je retire! ;)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 08 novembre 2009 à 14:15:13
Pas de soucis pour moi, nous mettrons en forme si nécessaire.

Pour la chasse à l'arc, oui, il faut le permis de chasser " normal" complété par une "journée de formation obligatoire".
Cette formation, très basique actuellement va devenir plus pointue.

A ce propos j'ajouterai que lorsque on chasse à l'arc, il est obligatoire d'avoir le n° de son permis inscrit sur ses flèches de façon indélébile, un chasseur à l'arc n'est donc pas anonyme.


Une autre formation intéressante à suivre est le "brevet grand gibier" destinée aux chasseurs désirant de perfectionner dans la traque de nos grands mammifères.

Ici le site de l'Association pour la Gestion du Grand Gibier dans le Val d'Oise.
http://www.capserveur.com/ancgg/adcommun/site/index.asp?ad=97 (http://www.capserveur.com/ancgg/adcommun/site/index.asp?ad=97)

Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: gmaz87 le 17 novembre 2009 à 19:26:08
Petit animaux tués après avoir heurté un véhicule.


Avec les gros, comme souvent on se retrouve aux urgences ou pire, le problème se pose rarement.

Bsr,

Pour le grand gibier, le sytème des bracelets de collision a été abandonné, actuellement et du moins dans mon coin, en cas de collision avec un grand gibier et pour pouvoir l'emporter en étant en règle avec la Loi, il suffit de contacter par tél les forces de police ou Gie, de signaler la collision et de donner le numéro du véhicule qui va tranporter l'animal mort.
Si controle routier, cette procédure permet de vérifier qu'il ne s'agit pas d'un animal tué par braconnage.
Ceci dit, la bonne attitude dans les région riches en grand gibier et lors d'un déplacement routier c'est d'être vigilant et de rouler à vitesse réduite dans les zones à risque et aux heures propices aux déplacements du dit gibier (tombée et fin de nuit).
A+
Gérard




Titre: Re : CHASSE
Posté par: psydomos le 17 novembre 2009 à 23:53:58
Bonsoir a tous,

je met en pièce jointe la dernière édition officielle ( à ma connaissance) de la législation française sur la chasse à l'arc :love:.
vous y trouverez tous ce qui concerne la réglementation de celle-ci, ainsi qu'en annexe, le déroulement de la session de formation pour la chasse à l'arc.

Il faut ajouter que depuis peu il est possible de passer sa formation de chasse à l'arc avant son permis de chasse classique. Cependant, il faut bien entendu passer ce dernier pour être légalement en droit de chasser avec son arc, et ce seulement après l'achat du timbre annuel, départemental ou national,  durant les périodes de chasse autorisé par le législateur.

Pour moi la chasse à l'arc, c'est une belle aventure, un univers ou l'humilité, la patience et la persévérance sont les inévitables corollaires du succès.
Une belle école de la vie que je découvre depuis quelques temps, qui m'apprend à découvrir une autre facette de la forêt.

a+
Titre: Re : CHASSE
Posté par: flo66 le 10 décembre 2013 à 11:05:51
Étant moi même titulaire du permis de chasse, je ne peux que conseiller a tout le monde de le passer, très intéressant et on apprend des tas de choses.

Je conseille aussi de passer la formation de piégeur, a la fin vous serez titulaire d'un agrément de piégeur. Vous apprendrez aussi pas mal de chose utile tant sur la faune que sur les pièges.

En 2014 je passerais la formation de chasse a l'arc et sûrement la formation de garde chasse particulier  ::)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: BushcraftUC le 10 décembre 2013 à 16:20:18
Un truc tout bête, dans le 35 , si on passe le permis de chasse avant celui de piégeur , celui de piégeur est moins chère . J'ai commencé le livre pour le permis de chasse, celui que l'on conseille souvent . C'est vrai qu'avant tout on apprend des choses .

J'ai été à ma première chasse dimanche, et niveau sécurité, j'ai été bluffé .. Il y a beaucoup, beaucoup de règles de chasses qui deviennent naturels avec la pratique . Une connaissance toute bête, comment marche on arme .. qu'un coup de rabat du fusil peut faire partir la cartouche .. que la sécurité sur le fusil n'est qu'une sécurité pas infaillible .. c'est passionnant :)
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: flo66 le 12 décembre 2013 à 11:42:56
Un truc tout bête, dans le 35 , si on passe le permis de chasse avant celui de piégeur , celui de piégeur est moins chère . J'ai commencé le livre pour le permis de chasse, celui que l'on conseille souvent . C'est vrai qu'avant tout on apprend des choses .

Étonnant chez nous la formation de piégeur est gratuite  :glare: :huh:

Sinon certain on passer la formation de garde chasse particulier ?
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: gmaz87 le 13 décembre 2013 à 18:18:04
Étonnant chez nous la formation de piégeur est gratuite  :glare: :huh:

Idem chez moi, du moins quand je l'ai passée, juste le repas du midi à payer.
A+
Gérard
Titre: Re : CHASSE
Posté par: magiccerbere le 05 janvier 2014 à 10:30:16
Ce qui m'interesse dans le domaine de la chasse, c'est de manger un animal que j'aurais moi-même tué (pour des questions d'éthique, et tout ça...).

Je me demandais si les piégeurs ont le droit de consommer leurs proies ? Si non, qu'en font-ils ?

Merci,
Magiccerbere
Titre: Re : CHASSE
Posté par: wolf le 05 janvier 2014 à 17:52:44
Bonjour,

quelqu'un a t il passer la formation de  garde chasse particulier?
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: sherpa le 09 janvier 2014 à 18:25:15
faut vraiment avoir faim pour bouffer une pie, une fouine ou un renard. ;D
Non, mais des ragondins, c'est très bon! En ce moment j'en choppe 3 ou 4 par mois.

édit. du 03/09/2014
Je viens d'obtenir mon permis de chasser! Youpi!  :up:
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Loupvert le 30 septembre 2014 à 13:37:40
bonjour, je ne rentrerai pas le debat chasse car bon hem... ;D

juste je voudrais savoir quel est la distance ( si il y en a une ) que doivent respecter les chasseurs  avec une route....
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 30 septembre 2014 à 13:46:33
http://www.oncfs.gouv.fr/Armes-de-chasse-et-securite-ru282/Chasse-sur-les-routes-ou-les-chemins-prives-ar1691
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Loupvert le 30 septembre 2014 à 13:59:30
merci ... mais ça indique qu'il est bien sur interdit de chasser sur les routes...mais ce que j'aimerai connaitre c'est si il y a une distance reglementaire entre l'action de chasser et justement une route....

Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 30 septembre 2014 à 14:02:27
Non du moment que tu n'es pas sur l'emprise.

Après certaines sociétés qui ont des territoires jouxtant des routes s'imposent une distance de sécurité mais il n'y a rien dans les textes.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Loupvert le 30 septembre 2014 à 14:05:42
ok merci de la réponse...

je trouve ça assez etonnant quand même....je pensais qu'il y avait une distance de sécurité...

je viens de voir que c'est la même chose pour les habitations...

c'est assez étrange...
Titre: Re : CHASSE
Posté par: fall7stand-up8 le 30 septembre 2014 à 14:09:29
Bonjour

J'ai regardé dans mon bouquin du permis de chasser et je ne vois aucune mention de distance à respecter avec une route.

Cela semble logique car avant toute action de tir le chasseur doit "prendre en compte son environnement" et ne pas tirer si son tir peut être dangereux;donc à priori on ne doit pas tirer en direction d'une route puisqu'il peut y passer du monde....

Du coup la distance n'est pas le problème mais bien le secteur de tir (selon moi)

Bonne journée à tous
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Loupvert le 30 septembre 2014 à 14:15:13
ok merci ...ça semble logique en effet....
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 30 septembre 2014 à 14:17:34
Pour les habitations, il y a souvent une "distance de sécurité" de fait.

Les terrains autour des maisons font rarement partie du territoire des sociétés de chasse, elles n'y ont donc pas le droit de chasse d'une part et d'autre part il est souvent interdit (par arrêté préfectoral ou municipal) d'utiliser des armes à feu à moins de 150/200/250m d'une habitation.

Après en tant que chasseur à l'arc, à la demande de monsieur le maire et avec son autorisation, j'ai déjà détruit du ragondin à 10m de la mairie ;)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Outdoorsman le 30 septembre 2014 à 20:56:22
Réponse en détail sur le site de l'ONCFS :
http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/La-chasse-a-proximite-des-habitations-ar1035
Titre: Re : CHASSE
Posté par: camoléon le 01 octobre 2014 à 18:24:53
Salut,

pas de polémique, mais la question portant sur la distance de tir prêt des habitations m'a fait revenir à l'esprit une histoire portant sur la possibilité d'interdire la chasse sur son terrain en plantant des panneaux d'indications "réserves, chasses interdites".Ce qui ne semble pas du goût de certains chasseurs, en voyant parfois ces panneaux à terre ou criblés de balles.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: burgenland le 01 octobre 2014 à 19:50:04
Nouveau site accessible à tous, produit par l'oncfs
http://www.reussite-permisdechasser.com
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Ulf le 01 octobre 2014 à 19:52:33
Ce qui m'interesse dans le domaine de la chasse, c'est de manger un animal que j'aurais moi-même tué (pour des questions d'éthique, et tout ça...).

Je me demandais si les piégeurs ont le droit de consommer leurs proies ? Si non, qu'en font-ils ?

Merci,
Magiccerbere

Je suis un peu hors sujet mais... en ce moment j'étudie des thèmes bien particuliers: une fois le gibier mort, qu'est ce qu'on en fait ? La suite contient des imprécisions: je suis débutant  :-[

Le risque avec la consommation de gibier c'est:
- de se payer des parasitoses ou des maladies par simple contact avec la carcasse (dont des maladies graves)
- d'ingérer une viande mal préparée, "mal tuée" (balle de panse) ou qui a été vidée trop tardivement (plus il fait chaud et humide et moins vous avez de temps)
- d'ingérer des parasites ou autres maladies par consommation directe (viande mal cuite) ou indirecte (le couteau de bouche ne doit pas servir à préparer le gibier. Encore une bonne excuse pour avoir un couteau en plus  ;# )

Dans cette optique de consommation, étudie :
- l'examen sanitaire initial du gibier
- les pathologies du gibier
- éventuellement la découpe du gibier. Pas tant pour savoir faire un beau filet que pour maximiser l’hygiène. Par exemple, une carcasse doit refroidir le plus rapidement possible et le point de faiblesse se situe au niveau des épaules qui sont mal ventilée. A cet endroit, la viande peut devenir impropre à la consommation.

Il existe des stages d'examen sanitaire initial. Pour la découpe, tu peux apprendre avec les chasseurs et dans ma région, un maitre artisan boucher organise une journée de formation. Il a aussi écrit des livres primés et reconnus sur le sujet de la découpe, des pathologies du gibier et de la balistique lésionnelle (Eugène Mertz).

Pour en revenir au sujet, il me semble que:
- celui qui fait l'examen sanitaire initial doit noter ses observations sur une fiche qui sera enregistrée auprès d'une institution (je ne sais plus laquelle).
- si on veut vendre ou organiser une bouffe de sanglier, on doit faire un dépistage de trichinose.
- si on tombe sur une carcasse présentant les symptômes de la tuberculose, alerte rouge. On doit contacter des institutions (je sais plus) et isoler la carcasse.

Si vous tenez absolument à avoir l'information précise, je peux faire des recherches dans mes livres.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 01 octobre 2014 à 19:53:11
Pour les panneaux, c'est un peu le binz...

Un petit article synthétique qui résume bien la situation (en france).

http://www.aspas-nature.org/2960/je-voudrais-savoir-ce-que-signifient-les-panneaux-relatifs-a-la-chasse-que-j%E2%80%99observe-lors-de-mes-promenades-et-surtout-savoir-si-ces-zones-sont-chassees-ou-non/
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 01 octobre 2014 à 20:20:46
La question de magiccerbere est mal formulée, un piégeur n'est pas forcément un chasseur et vice versa mais la plupart des remarques d'Ulf sont justes même si elles s'appliquent plûtot au gibier (espèces chassables).

En ce qui concerne les espèces piégeables, oui on a le droit de manger les animaux piégés mais si le ragondin c'est assez bon, la majeur partie des espèces piégeables et en particulier les petits carnivores sont imbouffables à moins d'avoir très faim.

Les carcasses sont généralement laisser à nourrir les mouches même si il est conseillé de les enterrer.

Pour l'examen initial qui ne concerne que le grand gibier, il est conseillé mais non obligatoire en cas de consommation par les chasseurs ou en repas privé.

Par contre la viande qui est donnée doit s'accompagner d'un avertissement, celle qui est vendue ou donnée pour un repas public passe un vrai contrôle vétérinaire.

Plus de détails ici:

http://www.gibier-de-chasse.com/assets/telechargements/tableau_ipc_particuliers.pdf

http://www.gibier-de-chasse.com/trouver/aupres-des-chasseurs1.html
Titre: Re : CHASSE
Posté par: camoléon le 01 octobre 2014 à 20:44:41
autant pour moi, à propos de panneaux je voulais parler de "refuge" plutot que "réserve"

http://www.aspas-nature.org/campagnes/contre-les-derives-de-la-chasse/interdire-la-chasse-chez-soi-refuge/ (http://www.aspas-nature.org/campagnes/contre-les-derives-de-la-chasse/interdire-la-chasse-chez-soi-refuge/)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Ulf le 01 octobre 2014 à 20:54:00
Citer
Pour l'examen initial qui ne concerne que le grand gibier, il est conseillé mais non obligatoire en cas de consommation par les chasseurs ou en repas privé.

Oui, d'un point de vue légal, l'examen initial ne concerne que le grand gibier.

Ceci étant, la manipulation et consommation des dépouilles des autres animaux ne doit pas se prendre à la légère.

Eh oui, la consommation de viande chassée n'est pas plus simple que la distinction entre végétaux comestibles et toxique. C'est le même merdier partout  ;).
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 01 octobre 2014 à 20:54:47
Les panneaux ne sont pas toujours une obligation, ni une garantie...

Sur les territoires gérés par une ACCA (dans certaines régions) c'est la lettre au prefet et sa prise en compte dans les délais impartis qui compte avant tout.

Pour les territoires gérés par des sociétés classiques, elles n'ont pas le droit d'être chez vous et elles le savent sans que vous ayez besoin de panneaux.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 22 octobre 2018 à 19:29:10
Yo ;#

Alors, non, je ne vais pas vous dire qu'on devrait se balader avec des plaques balistiques en foret, mais parcontre, comme à priori la cohabitation est toujours aussi difficile (sal*p de VTTistes), une chouette initiative iséroise: https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-22-octobre-2018?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1QqGIGBPwrBKjIdWF8mkQHzelFWfXw2VaqxLwDXVF8x9hB9g-cpR2BFPU#Echobox=1540183436 (https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-22-octobre-2018?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1QqGIGBPwrBKjIdWF8mkQHzelFWfXw2VaqxLwDXVF8x9hB9g-cpR2BFPU#Echobox=1540183436)

(alors, je sais: l'initiative c'est "pour se rencontrer", disons qu'on va commencer par "éviter de se faire plomber" ;) )

Tcho

Hugo
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Loriot le 22 octobre 2018 à 19:54:17
Je pense que des gilets par balles serait en tout cas plus efficace pour se promener en période de chasse que des gilets fluorescents... faites attention ces jours dans les bois, sur les routes et en campagne. Les chasseurs sont au taquet...

PAVC
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 22 octobre 2018 à 21:08:11
"sal*p de VTTistes),"
sa fait réagir personne de lire des conneries pareils?
apres ce qu il vient d arriver recement?
c est ironique?
les vttistes ont autant le droit que toi de circuler en foret, et eux commencent pas l apero a 7h du matin!
je vais regulierement au champignons avant le levé du soleil, pour etre sur place le premier, et a chaque fois je croise les chasseurs garés dans une épingle, et il ne boivent pas du café, malgrés l heure matinale!(bouteilles de blanc sur les capots...)
apres pour confondre un vtt et un gibier, faut commencer tot, c est sur

c est le genre de paroles qui me rendent fou, mais il semble que ya que moi que ça choque!
se promener en foret est de la survie a part entiere, des que les chasseurs sont lachés!!
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 22 octobre 2018 à 21:26:33
c est ironique?

Évidemment ! ::)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 22 octobre 2018 à 22:03:04
Citer
et eux commencent pas l apero a 7h du matin!

Eh oui tu as raison tous les chasseurs sont des ivrognes, rajoute illettrés également, pour faire bonne mesure.

Citer
les vttistes ont autant le droit que toi de circuler en foret,

Les forêts domaniales faisant partie du domaine privé de l'état, il n'est pas du tout certain que le vététiste, le ramasseur de champignons, de châtaignes ou même le promeneur aient autant le droit d'être là que le chasseur qui, lui, à payé le bail de chasse à l'ONF et est donc en position de locataire.
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 22 octobre 2018 à 23:01:54
Yo

Évidemment ! ::)

Alors, contre toute attente, oui, c'était ironique ;)

Les forêts domaniales faisant partie du domaine privé de l'état, il n'est pas du tout certain que le vététiste, le ramasseur de champignons, de châtaignes ou même le promeneur aient autant le droit d'être là que le chasseur qui, lui, à payé le bail de chasse à l'ONF et est donc en position de locataire.

Mais si tu veux y aller par là, dans le jardin d'une propriété privée, je peux t'assurer qu'un chasseur n'a pas à entrer.....idem dans un champs.

Maintenant, il est une chose certaine, c'est que même si je ne peux pas dire que je suis un grand amoureux de la chasse, c'est pas en les traitant de tout les noms qu'on fera évoluer les choses.
Malheureusement, actuellement, on ne peu pas dire qu'on ai vraiment un pouvoir sur ce qu'il se passe.
"Malheureusement", ce ne sont pas les randonneurs qui blessent les autres pour leur passion.

Donc, je pense que face à une impossibilité de partager un espace actuellement, et faute d'autre moyen, la solution appliqué en Isère, peut être considérée de mesure conservatoire, en attendant mieux...un jour....peut être.... :glare:

Tcho
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Ani7 le 22 octobre 2018 à 23:47:13
Ouh, ça s’emballe là !
Avant de dégainer la liste des droits de chacun, je pense à la règle des 3. Trois secondes pour éviter la connerie ; je sais que je suis en période de chasse, je roule sur les pistes et chemins, pas en tout-terrain, et lorsque je croise un chasseur, je m’arrête, dis bonjour et on cause. Une fois que je sais où est la zone chassée, je l’évite ! On peut rouler où on veut, pas de limite pour nous !
Tout randonneur pédestre pourra témoigner ; un vélo peut « surgir » sans faire beaucoup de bruit. Alors un achat utile ; la clochette pour chien, à attacher à son cintre. Trouvable dans toutes les bonnes coops. Ça marche nickel !
Je roule et je randonne même en période de chasse, en faisant gaffe oui, mais en respectant / sans ignorer les autres usagers, dont les chasseurs…
Pour l’appli signalée par Hurgoz, bonne idée, mais faut du réseau, cela peut être aléatoire...
<mon avis>
Perso, le débat-combat vététiste versus chasseur, il me navre un peu, surtout qu’il est suivi de près par celui de cycliste versus automobiliste, celui de randonneur versus « quadiste », et d’autres, et d’autres encore.
</mon avis>
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pnoey le 22 octobre 2018 à 23:55:40
Hello,

En tant que chasseur, à chaque accident je fais des bonds car cela de devrait jamais arriver (sans blague  :glare: ).

Les règles de sécurité enseignées au permis sont, il me semble, bien faites et si elles étaient toujours respectées, les choses iraient bien mieux à mon avis. (Je ne sais pas s'il est possible d'avoir accès au compte rendu de l'analyse de chaque accident, et je pense que cela pourrait être intéressant à lire.) Le problème c'est qu'appliquer ces règles est assez restrictif au niveau du tir, et ça ne plait pas trop à ceux qui viennent pour tirer plutôt que pour vraiment chasser...  :down:
Je n'ai pas participé à beaucoup de battue au grand gibier, mais celles-ci étaient très carrées sur les mesures de sécurité (camps militaire de Sissonne pour ceux qui connaissent), donc globalement, le problème vient de l'individu plutôt que de l'organisation.

J'ai déjà eu des mots avec d'autres chasseurs qui venaient de me mettre en danger de part leurs tirs, ou juste leur visée... Et ça m'exaspère parce qu'ils ne comprennent généralement pas en quoi leurs gestes sont dangereux. Donc il semble que les accidents viennent de ceux qui ont le moins conscience de la dangerosité de ce qu'ils ont dans les mains. (D'où l'importance du martelage des règles.)

J'aurai bien dit que la jeune génération est plus respectueuse de ces règles de sécu, mais les événements récents montrent bien que non...

La solution mise en place en Isère semble être un bon début, plus de communication ne fait jamais de mal. M'est avis qu'il faudrait peut être renforcer les règles de tir, et surtout les faire rentrer dans le crâne de tous, jeunes et anciens. Une actualisation régulière du permis me semble aussi intéressant (du moment que c'est financièrement accessible, ça permettrai de filtrer déjà les personnes les plus dangereuses).

J'espère que la forte médiatisation des accidents récents fera un peu bouger les choses dans les fédérations de chasse et chez les préfets.

Au plaisir,
Pnoey
Titre: Re : CHASSE
Posté par: cikawasay le 23 octobre 2018 à 04:12:07
Si vous permettez, j'aimerais partager ces instants où je côtoie la chasse. Je ne suis pas chasseur, mais j'adore la photographie animalière, et je n'habite pas en France, mais sur l'île de Taiwan. Il m'arrive de partir vadrouiller le dimanche sur un sentier de forêt, vers 800 mètres d'altitude. forêt de feuillus, ou de conifères plantés il y a longtemps par les japonais. Les montagnes de Taiwan qui comptent cent sommets à plus de 3000 mètres, représentent un quart de la superficie des Alpes, mais on y trouve quatre fois plus de diversité biologique. Il m'arrive donc de rencontrer des chasseurs. ce sont des aborigènes, là où je vais souvent, c'est le territoire des Atayals, mais il m'est arrivé d'être invité à une chasse à courre chez les Bunun, ou encore de travailler sur la chasse des Amis (pendant mes études). Je ne m'écarte pas des sentiers dans la forêt, se perdre ici tourne rapidement au vinaigre: difficulté de faire le point eu égard au couvert végétal, manque de signal pour un gps, et boussoles souvent imprécise (sans doute composition de la roche des montagnes?). Et puis, ce n'est pas une forêt domaniale, c'est très dense. Le dimanche, donc, lors de mes randonnée, souvent, je croise des chasseurs, par exemple, par un beau dimanche de décembre. Moi je descends, eux, ils montent, en fin d'après midi. Sympa, en me voyant, ils m'interpellent pour boire un coup, j'en profite pour leur poser des tas de question sur leur connaissance de la faune et de la flore. les deux chasseurs ont la cinquantaine, l'un un peu plus jeune, ils habitent dans une tribu pas loin d'ici, ils appartiennent à une ethnie aborigène, rattachée à la famille austronésienne, des atayals, je parle leur langue, mais on fait un mix chinois-atayal. On est en décembre, il fait à quatre heures de l'après midi, 12 degrés, le soleil se couche, ca va vite descendre, en forêt, l'humidité est telle que les chinosi ont un mot pour ça, ils disent que c'est un froid qui pénètre les os. Les chasseurs, eux, portent un vieux pantalon usé, l'un un vieux t-shirt troué, l'autre, rien en haut! Il me dit avoir l'habitude, et ne souffre absolument pas du froid. On trinque, une bière chacun. Ils ont des sacs à dos de rattanplastique tressés, fait maison, pas de matos de marque. Des bottes premiers prix parce que ca tient mieux sur les sentiers glissants, et ca protèges des sangsues et des serpents. Il y a une cinquantaine d'espèce de serpents dans ces forêts. les morsures de cinq d'entre elles sont potentiellement mortelles. une dizaine d'autres sont moyennement venimeux. Bien sûr, ils connaissent parfaitement les danger. L'un me désigne une cicatrice sur son épaule droite, attaque de sanglier. Il y a des chasseurs qui ne reviennent pas parfois. Outre les serpents, le premier danger, ce sont les frelons, ceux qui défrayent la chronique en France. Tomber sur un nid et  le réveille, c'est se mettre dans une situation ou on a très peu de chance d'en sortir. Ils ont une boite en plastique, remplie de poivre. Ils me disent: si tu rencontre un essaim de frelon, recouvre-toi de poivre. "Ils n'approcheront pas". Le plus vieux me tend cette boite: prends-là! Il insiste, je ne veut pas le priver de l'un de ses rares équipements, mais il insiste tant que ce serait malpoli de refuser... Leur équipement? cette boite de poivre, donc, le sac à dos fait maison en rattan, une frontale, seul concession à la modernité, modèle rustique un peu bricolé avec des fils électriques pour raccorder une grosse batterie qui fournira de l'éclairage pour toute la nuit, puisque la chasse a lieu la nuit: le gibier recherché sera les écurueils volants, marsupiaux apprtenant à quatre espèces, ou bien le cervule muntjack, sorte de petit chevreuil. Bien sûr, dans l'équipement il y aussi le couteau, les couteaux, les hommes atayals en ont deux, l'un pour la chasse, entre 30 et 40 centimètres, lame en forme de croissant de lune, effilée vers la pointe, elle sert à achever et à se défendre d'un animal agressif. , l'autre, plus petit, pour dépecer en détail. Enfin dernier équipement, l'outil principal du chasseur: son arme: le fusil. La chasse, activité traditionnelle suivant les cycles des saisons et liées à des représentations symboliques (les aborigènes de Taiwan coupaient autrefois les têtes de leurs ennemis, dans un cadre très ritualisé,  le flux vital des ennemis doit être acquis par un jeune homme pour gagner la faculté de procréer, ce flux vital étaiet également considéré comme nécessaire pour faire pousser les récoltes. En outre, ramener une tête dans un village est très problématique du fait de la propension de l(âme) devictime à se venger, il fallait donc faire intervenir le chaman pour amadouer cette tête et s'en faire une alliée) . Je reviens au fusil donc, comme le reste du matos, pas de 38 ceci, de 44 cela, de marque, rien de tout cela, la chasse, règlementée, interdite historiquement par l'administration coloniale japonaise puis chinoise (république de Chine), a débouché sur la règlementation actuelle: interdiction est faite aux chasseurs d'acquérir une arme de chasse sur le marché. Ils doivent la fabriquer eux même! Cela donne donc une arme simple, fabriquée en tube d'acier, crosse en bois, cela ressemble à  une arme du moyen âge, canon très long, certains chasseurs savent fabriquer des armes plus précises, mais cela est difficile, ils se contentent donc de ce que certains appelleraient des pétoires, et ca le fait très bien, la plupart du temps, pour arrêter un sanglier de 120 kilos ou un petit cerf. Enfin, ça, c'est en visant bien, car il arrive de rater son coup, et c'est pour ça que les chasseurs chassent par paire. l'ailier est là pour rectifier le tir le cas échéant. Ces armes doivent être déclarées et présentées au commissariat de police une fois par ans, ainsi que les munitions, des billes d'acier. Les aborigènes ont de nombreuses revendication pour regagner ce pan de leur culture qui leur a été pris: le droit de chasser. Aujourd'hui, entre la protectiond e certaines espèces, et la stricte limitation des armes de chasse, les revendications sont nombreuses, les choses évoluent lentement, ils viennent d'obtenir des dérogations sur certaines espèces qui ne sont plus considérées comme menacées. Voilà, après une demi-heure de discussion, je continue sur le chemin du retour, et laisse les chasseurs s'engouffrer dans la verte, ils vont, eux, bientot quitter le sentier pour monter, il y a des écureuils volants à la cime des arbres en haut de la montagne. Ces hommes chassent parce que cette activité fait partie de leur culture, c'est pour eux viscéral, mais aussi parce que, en tant qu'aborigènes , ils sont des citoyens de seconde zone dans la société taiwanaise, ils n'ont pas accès aux mêmes service (santé, éducation, infrastructures..) que les autres, et ramener un cervule muntjack permet de nourrir en viande la famille pendant plusieurs jours, alors qu'ils ne pourraient pas se payer de steacks dans un supermarché carrefour implantés sur l'île.  Voilà, j'espère vous avoir intéressés par cette petite histoire vécue..
Titre: Re : CHASSE
Posté par: bloodyfrog le 23 octobre 2018 à 06:58:58
Super Cika, merci pour ce partage! :)

Manu.
Titre: Re : Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 23 octobre 2018 à 07:18:17
Merci Cika !

idem dans un champs.

Je peux me tromper mais non, pas quand la chasse s'organise en ACCA.

a+
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Merlin06 le 23 octobre 2018 à 07:56:44
Yop, il y a quatre règles à respecter avec les armes à feu. Celui qui ne s'y soumet pas mets en danger les biens/personnes/animaux autour de lui.
https://www.youtube.com/watch?v=Fkp50DS73Pc

Qu'est-ce qui est enseigné aux chasseurs?
Est-ce que le "chef d'équipe" les surveille et responsabilise?
J'ai trouvé ça sur le sujet: https://www.youtube.com/watch?v=-GVu4DzDlNI

@Modos: si vous pensez que c'est du HS, couïk le post direct. ;)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Baptistator le 23 octobre 2018 à 08:02:43
Personnellement j'ai toujours distingué deux types de chasseurs :

- il y a le chasseur traditionnel qui va se balader dans les champs avec son chien et son fusil et qui va éventuellement tirer un lièvre que maman lui fera en civet à midi pendant qu'il raconte à ses copains au bistrot qu'il a tué un lièvre de 32kg. Et celui la ne me pose pas de problème.

- et de l'autre il y a le boucher, qui est la pour tuer et de préférence en nombre. Le genre à lâcher du faisan d'élevage le matin pour le flinguer à bout portant l'après midi, ou encore à attendre sur son pliant bien aligné avec les autres et une bière à la main que les chiens lui rabattent quelque chose qu'il tirera avant de savoir ce que c'est (des fois que quelqu'un d'autre le tue avant lui) et qui si la chasse est mauvaise se venger sur les chats du voisinage... Je vous laisse deviner mon opinion quant à ce genre de personnages.

Alors oui je caricature un peu, tout n'est pas noir ou blanc mais j'ai passé mon enfance à trouver des chevreuils crevés dans les buissons parce que les mecs avaient la flemme d'aller les chercher dans les broussailles et j'ai passé mon temps en centre de sauvegarde à rafistoler des espèces protégées plombées alors je me réserve le droit à une certaine rancune.

A noter que le chasseur semble une espèce en voie de disparition. Les acca du coin se plaignent toutes du manque de jeunes dans leur rangs, et ils en sont réduit à faire leur pub en ville.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 23 octobre 2018 à 08:47:05
Salut.

Première et potentiellement dernière année de chasse dans ma commune:

 Les +:
Vraiment bon esprit de groupe
La plupart ne sont pas là pour tuer en nombre, d’ailleurs, la plupart des battues finissent brocouilles mais on est content d’être sorti et de discuter un peu.
Une vrai sélection de l'animal en battue, plusieurs se sont souvent abstenu de tirer car ils n'étaient pas surs.
Vraiment un bon accueil et partage de savoir avec les nouveaux : "tient met toi là, ça sort souvent là. "

Les -:

La chasse au petit gibier est pour moi non gérée. A part la régulation de sanglier, le chasseur dans mon ACCA n'est pas acteur du territoire.
Je ne suis pas partisan des lâchers.
Certains discours qui ne correspondent pas à leur comportement.
Certains comportements un peu limite niveau sécu, rares, mais présents.
Les règles (de propriété, de circulation, d'organisation,...) pas strictement respectées.
La chasse à l'affut/approche du grand gibier interdite. C'est pour moi le type de chasse que j'affectionne.



Donc pour résumer, cette activité au niveau de l'ACCA ne me correspond pas. Ça ne correspond pas à ma personnalité ni à l'image que je m'en était faite (de la chasse en ACCA).
Également pour moi, c'est plus un déception par rapport au message donné qui me gêne : acteur du territoire.


Mon maigre partage de boucher/bourré/tueur de chat...> #Baptistator
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Baptistator le 23 octobre 2018 à 09:15:26
Attention j'ai bien précisé que mon point de vue n'était pas objectif.

En même temps vu ce sue tu décris tu correspond plus au chasseur traditionnel pour lequel j'ai un profond respect.

Quand je parle de bistrot je parle pas forcément d'aller se torcher la gueule, je parle surtout d'un lieu de convivialité ou on va retrouver ses copains autour d'un café pour raconter ses exploits plus ou moins imaginaires en prenant les nouvelles du village.

Même si en centre de sauvegarde les animaux plombés sont la première cause d'accueil pour les espèces protégées, les chasseurs passionnés de nature (et il faut bien le dire les plus souvent à être dedans) sont aussi les premiers à nous apporter des animaux blessés.

Je connais des vrais chasseurs naturalistes qui sont capables de passer une heure à observer une bestiole pour déterminer son âge son sexe etc... avant de se décider à tirer ou non. Ces mecs là je les respecte.

Ceux qui tirent sur n'importe quoi, n'importe comment non
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 23 octobre 2018 à 09:47:32
Yo,

Je pense qu'il y a comme partout des cons comme des gens biens.

Toutefois les seconds ne doivent pas servir d'excuse pour trouver solution au comportement des 1ers. Hors c'est toujours cette excuse qui est mise en avant.

Pour ma part il n'y a pas de débat: aujourd'hui, preuve à l'appui, partager les espaces verts avec eux est dangereux. Du coup, il faut des solutions.

Tcho
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Kilbith le 23 octobre 2018 à 09:59:35
Ouh, ça s’emballe là !
Avant de dégainer la liste des droits de chacun, je pense à la règle des 3. Trois secondes pour éviter la connerie ; je sais que je suis en période de chasse, je roule sur les pistes et chemins, pas en tout-terrain, et lorsque je croise un chasseur, je m’arrête, dis bonjour et on cause. Une fois que je sais où est la zone chassée, je l’évite ! On peut rouler où on veut, pas de limite pour nous !

J'avais écrit sur ce sujet quelque part : le VTT c'est super dangereux en période de chasse.

*Un vtt cela ne fait pas de bruit, ou plutôt dans les bois cela fait un bruit très proche (et ça a la vitesse) d'un cerf qui se dérobe. C'est très trompeur.

* Un vtt cela se déplace très vite. Les chasseurs en poste n'ont souvent pas le temps d'être alerté  par les autres quand un VTT est présent dans une chasse.

* Par nature, il est courant de voir un VTT sur des chemins privés ou non ouvert à la circulation.

* Les chasseurs ne s'attendent pas au VTT.  En Vtt, on peut avoir garé sa voiture très loin de l'endroit où on se déplace (quand une voiture est garée à l'orée d'un bois, les chasseurs se disent : attention promeneur possible dans la chasse).

* A cela s'ajoute que c'est un sport souvent exercé par des urbains venant de loin et qui ne connaissant pas les habitudes locales.

Bref : soyez prudents, une clochette c'est très bien et un gibier fluo aussi. Et ne pas hésiter à s'informer localement.


Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 23 octobre 2018 à 10:04:24
De mon coté, de ce que j'ai pu voir, à chaque fois où j'ai vu un risque pour autrui (chasseur et usagers) cela était du à la personne et à la manipulation de l'arme.

On le dit à la personne, on le signale puis si ça continu on l'exclu des chasses.
1 l'a été l'année passée.


Pour moi les règles sont claires. Ça peut arriver de faire une mauvaise manip', personne n'est parfait, mais si les règles sont respectées il ne devrait pas y avoir de problèmes, si accident il y a, c'est qu’une des règle n'est pas respectée. (direction du canon, doigt sur la queue de détente, obstacles avec fusil chargé, tirs non dirigés....)

Reste le cas des ricochets, qui pour le coups, peuvent être difficiles à prévoir.




Donc OUI, il y a un risque à partager un espace de chasse. Même sur une route, un chemin, pas forcément en hors piste (le hors piste en VTT est un faux problème pour moi).


La/les solutions? elles ne plairont pas à tous...
Les clochettes sur vélo? trop bruyant pour la plupart des gens, ceux qui vont prendre le vélo pour rouler sur la route, se balader ne vont pas en prendre...j'y crois pas.
Quid du marcheur silencieux (qui veut l'être)

Les solutions, je ne les ai pas.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Tumiza le 23 octobre 2018 à 10:55:37
Personnellement j'ai toujours distingué deux types de chasseurs :

oui, il y a le bon et le mauvais chasseur quoi  ...  ;D
( y'a des chautouilleux ici! Je précise tout de suite que c'est du second degré  ;) !!!)




Les forêts domaniales faisant partie du domaine privé de l'état, il n'est pas du tout certain que le vététiste, le ramasseur de champignons, de châtaignes ou même le promeneur aient autant le droit d'être là que le chasseur qui, lui, à payé le bail de chasse à l'ONF et est donc en position de locataire.

Ca me hérisse d'entendre des chose comme ca >:( >:( >:(

1: ce n’est pas parce que les chasseurs sont "locataire" du droit de chasse qu'ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent sur le terrain !! Il y a des lois à respecter entre autre les règles de sécurité et le respect des terrains et biens dont ils ne sont pas propriétaire (clôtures, chemins, arbres, plantation et cultures,…)


2: les forets et chasses domaniales sont minoritaire en France métropolitaine

1,7 millions d'ha de forêt domaniales sont concernés par la chasse, soit 11% de la forêt française métropolitaine
source:  http://www.onf.fr/gestion_durable/++oid++563/@@display_advise.html  (http://www.onf.fr/gestion_durable/++oid++563/@@display_advise.html)

Le reste se repartie en ACCA, Société de chasse communal et chasses privés.
Au passage, le système des ACCA par le rattachement automatique de tous les terrain privé et communaux à la zone chassable par l'ACCA  est une bonne spoliation de la propriété privé pour les «petit » propriétaires non chasseur au profit des chasseurs.

Il est possible de demander le retrait de son terrain de l'ACCA, mais c'est contraignant financièrement et administrativement et idéal pour se faire em******er, surtout si on est nouveau dans la commune:  on passe directe dans la categorie survie urbaine  ^-^
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Kilbith le 23 octobre 2018 à 11:02:24
Vingt fois sur le métier... :)

Le reste se repartie en ACCA, Société de chasse communal et chasses privés.
Au passage le système des ACCA par le rattachement automatique de tous les terrain privé et communaux à la zone chassable  est une bonne spoliation de la propriété privé pour les « petit » propriétaires non chasseur.

On a (j'ai) expliqué longuement le pourquoi de cette "spoliation" : le gibier ne respectant pas les limites de propriété (res nullus), s'il prolifère localement il ravage les cultures et biens de l'ensemble des propriétaires d'un territoire et on constate souvent l'augmentation des collisions sur les routes.

Ceux qui ne perçoivent pas ce problème n'ont probablement jamais observé un champ de blé dont la récolte à  été compromise par le gros gibier et des pâtures retournées. Peut être ont-ils seulement observés, pour leur plaisir, "des animaux à la nuit tombée se promenant dans la campagne...pour le plaisir des yeux".

Pour rappel : des agriculteurs vivent de ces champs et pâtures depuis des temps immémoriaux.

Dans l'état actuel de la législation ce sont habituellement les chasseurs qui indemnisent les dégâts causés sur un territoire donné. En effet, ils sont collectivement responsables de la bonne gestion cynégétique d'un territoire.

Pour cette raison des quota obligatoires de chasse sont l'objet (d'âpres) de négociations entre les différents personnes et leurs représentant: fédération de chasse, propriétaires de terrain, agriculteurs, chasseurs locaux, ONF.......et ce ne sont pas toujours les chasseurs qui réclament le plus de "tir".  ;)

Par conséquent :
-Soit on a une parcelle assez grande pour nourrir le gibier présent sur le territoire. Dans ce cas on peut ne pas participer à l'ACCA, mais reste l'obligation de chasser pour limiter le gibier.
-Soit la parcelle est trop petite et se transforme en "réserve" qui rapidement nuit gravement au voisin. Dans ce cas elle le plus souvent chassable au sein d'une ACCA.
-Reste la solution de clôturer son domaine (j'ai participé à la clotûre de 60hec à 2,10m). Dans ce cas le gros gibier reste dans la parcelle et on faut (plus ou moins) ce que l'on veut.


Titre: Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 23 octobre 2018 à 12:40:13
Bon.....puisqu'il faut en passer par là  :'(

Citer
.......et ce ne sont pas toujours les chasseurs qui réclament le plus de "tir".

Non, c'est l'exact inverse qui se passe: se sont les chasseurs qui demandent le plus de tir.

Sur quoi je me base? Rien, et toi? Et oui, se sont des déclarations à l'emporte pièce, peut être vrai ou pas, selon le secteur géographique dans lequel on se trouve, mais sans rien citer, ni source, ni rien, chacunes des déclarations se valent, et aucunes ne permettent le dialogue.  >:(

Donc, c'est un sujet polémique, si on veut pouvoir échanger de façon constructive, on avance des arguments et on les agrémente d'exemples et de fait!

Sinon on va encore chouiner que ça part en live. (je sais, ce n'est pas encore le cas, mais il est préférable de prévenir ;) )

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: Tumiza le 23 octobre 2018 à 12:42:29
Ceux qui ne perçoivent pas ce problème .....   ..... Peut être ont-ils seulement observés, pour leur plaisir, "des animaux à la nuit tombée se promenant dans la campagne...pour le plaisir des yeux".

Le contemplatif que je suis  ;) n'a juste pas envie que des énergumènes armés jusqu'au dent se balade chez lui avec chiens et 4x4 .

En connaissance de cause, car (beaucoup) plus jeune, j'ai participé à pas mal de battue en tant que traqueur (rabatteur). Et franchement ca m'a définitivement fait passer l'envie de passer mon permis de chasse.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: forezien le 23 octobre 2018 à 13:54:58
Non, c'est l'exact inverse qui se passe: se sont les chasseurs qui demandent le plus de tir.

Bonjour,

Concernant l'ACCA où je suis membre, la fédération nous accorde un quota de lièvres et bien nous en chassons volontairement moins (20% de moins) car nous pensons que le quota nuirait au renouvellement de l'espèce sur notre territoire.
Autre exemple: le sanglier. Si nous écoutions les agriculteurs, nous commencerions à le chasser en battue 1 mois avant l'ouverture pour prévenir les dégâts. Les agriculteurs souhaitent une mise à blanc du territoire concernant cette espèce (qui affecte leur rendement et donc leur emploi j'en suis conscient).

Autre point me concernant, je n'était pas satisfait de la gestion de l'association de chasse au niveau de la gestion des espèces, des lâchers, de la sécurité ... et bien je me suis présenté au bureau et ai été élu. Désormais ma voix compte et je peux faire passer des idées qui vont, je l'espère, dans le bon sens.

Par contre je suis bien d'accord qu'une part des chasseurs sont un vrai problème pour l'image de la chasse mais aussi pour la sécurité des autres (chasseurs et non chasseurs), par exemple en battue il y a des personnes que j'évite systématiquement pour qu'ils soient le plus loin possible de moi. Et bizarrement ceux qui ne respecte pas la sécurité sont aussi ceux qui tirent sur n'importe quoi et ne respectent aucune consigne (une solution : les virer, mais aujourd'hui je ne peux pas encore en arriver là puisque nous sommes plusieurs dans le bureau de l'assoce et que tous ne sont pas d'accord >:( )

Bref, comme partout, il y a des gros c*** sauf que dans notre cas ils sont armés...
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Kilbith le 23 octobre 2018 à 14:58:10
tssst tsst ami Hurgoz pas la peine de crier.  :)

Tout d'abord je dis "pas toujours les chasseurs" et pas "rarement ou jamais les chasseurs" ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit.

D'autre part le  ;) était un private joke envers un jeune/vieux membre du forum de nos amis. Car, sur la ligne bleu des vosges, nous avions une discussion sur les rapports entre son employeur et les fédérations de ma région sur les quotas de cervidés. Pour certains un bon cerf est un cerf...vidé.

Mais si tu veux quelque chose de factuel dans cet échange qui l'est assez peu.

Par exemple ici : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/les-sangliers-mise-en-place-d-un-comite-de-lutte-contre-les-degats-de-gibier_127178

On y constate que beaucoup d'organisations reprochent aux chasseurs de ne pas assez éliminer le gibier et même de l'aider à proliférer.
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 23 octobre 2018 à 17:42:02
une clochette c'est très bien et un gibier fluo aussi.

Tu parles de ceux en lycra rose fluo moulant ? :lol:

PAVC ;#
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 23 octobre 2018 à 17:51:33
Bon.....puisqu'il faut en passer par là  :'(

Non, c'est l'exact inverse qui se passe: se sont les chasseurs qui demandent le plus de tir.

Sur quoi je me base? Rien, et toi? Et oui, se sont des déclarations à l'emporte pièce, peut être vrai ou pas, selon le secteur géographique dans lequel on se trouve, mais sans rien citer, ni source, ni rien, chacunes des déclarations se valent, et aucunes ne permettent le dialogue.  >:(

Donc, c'est un sujet polémique, si on veut pouvoir échanger de façon constructive, on avance des arguments et on les agrémente d'exemples et de fait!

Sinon on va encore chouiner que ça part en live. (je sais, ce n'est pas encore le cas, mais il est préférable de prévenir ;) )

Tcho

Hugo

Doucement...

On aura compris que Did est chasseur. Et qu'il parle de son expérience à lui. Il n'a pas besoin de mettre sa validation annuelle en ligne sur le forum pour qu'on prenne en compte ce qu'il dit, si ?

Par ailleurs, étant de l'autre côté des choses (et malheureusement, je ne rentrerais pas dans le détail), je ne peux que confirmer ses dires. Globalement, les acteurs locaux, sur le terrain, ont parfois quelques avis divergent mais au global ils sont d'accord.
En revanche, ce qui est fait au-dessus nous échappe complètement.

a+
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 23 octobre 2018 à 18:07:10
Yo,

On aura compris que Did est chasseur. Et qu'il parle de son expérience à lui. Il n'a pas besoin de mettre sa validation annuelle en ligne sur le forum pour qu'on prenne en compte ce qu'il dit, si ?

Telle n'est pas la question. Je connais Did, ce n'est pas la première fois qu'on échange. Toutefois, là c'est tombé sur son propos, parce qu'il est parfait pour mettre en avant ce que j'essai d'exprimer dans le fil de la survie du forum (et encore une fois, rien contre Did): l'expérience  personnelle, c'est une nécessité dans la construction de l'individu, mais un biais énorme lorsqu'on parle de tirer des conclusions ou faire avancer un sujet. Notre expérience, aussi exceptionnelle qu'elle puisse-t-être ne remplacera jamais, ni de près, ni de loin, une analyse, basée sur des faits à grande échelle.

Comme je l'ai dis: son expérience est limitée dans l'espace, il ne peut donc s'agir d'une généralité, et donc en aucun cas de quelque chose qui pourra être amené à tirer des conclusion sur une pratique à plus vaste échelle. C'est pour cela que je contre argumente avec le même propos mais inversé. Rien ne prouve que mon expérience vaut mieux ou moins bien que la sienne.

L'article par contre qu'il utilise, est un élément d'exemple, qui amène du contenu au débat et du corps au débat.

Donc si: lorsqu'on avance des arguments, on doit les valider. C'est la condition à des échanges sains. Et partir du principe que "parce que c'est Did, qu'il a une super expérience, c'est bien", ben non: si je veux un sermon, je vais à l'Eglise, je ne débat pas.

Tcho

Hugo
Titre: Re : CHASSE
Posté par: promeneur4d le 23 octobre 2018 à 18:10:00
je connais pas le système français, mais qu'en est-il de l'alcool avec un fusil d'un point de vue légal? C'est pas la même chose qu'avec la voiture, retrait de permis et confiscation du véhicule si c'est grave?
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 23 octobre 2018 à 20:53:31
La chasse en état d'ébriété est interdite et en cas d'accident ce sera une circonstance aggravante.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 23 octobre 2018 à 21:16:05
"en cas d accident", mais si ils les faisaient souffler avant , il y aurait moins d accident, et surtout beaucoup moins de chasseurs!
j ai jamais vu de garde chasse faire des controles d alcoolémie dans la foret, comme on peut voir les gendarmes en faire sur la route!, c est bien dommage!!
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Rantanplan le 23 octobre 2018 à 21:29:23
Citer
La chasse en état d'ébriété est interdite et en cas d'accident ce sera une circonstance aggravante.

Je vous invite à lire le livre:
"Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus" de Marc Giraud, disponible en poche.

Vous y trouverez des informations intéressantes sur la législation de la chasse en France.

"Des révélations incroyables sur la chasse et un livre de fond pour les amoureux de la nature, qui veulent se promener en paix dans les bois

Savez-vous que l'on peut chasser sur la plage en plein mois d'août ?
Qu'une chasse à courre peut se terminer dans votre jardin ?
Qu'il est impossible de sanctionner des chasseurs ivres ? ... "


Bonne soirée.

PS:
J'ai du mal à parler de LA chasse. Il y a tant de modes de chasse différents: battues, silencieuses ou pas, chasse devant soi, à la passée, à courre, à l'affut, à l'approche, à la glue... Il m'est impossible de condamner, ni de soutenir, en bloc.

Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 23 octobre 2018 à 21:39:05

Ah, la propagande de M. Giraud, plus anti-chasse que lui tu meurs, quand tu lis ce genre de connerie : 

Citer
Qu'il est impossible de sanctionner des chasseurs ivres ? ... "

Tu te fais de suite une idée sur le parti-pris du bonhomme.
Il ne manque plus que MM Rigaux et Athanaze, tiens.


Citer
"en cas d accident", mais si ils les faisaient souffler avant , il y aurait moins d accident, et surtout beaucoup moins de chasseurs!
j ai jamais vu de garde chasse faire des contrôles d alcoolémie dans la foret, comme on peut voir les gendarmes en faire sur la route!

Il me semble bien que, à chaque fois qu'un chasseur a causé un accident, le contrôle d'alcoolémie a été négatif, mais les gendarmes étaient peut être à la solde de Thierry Coste, va savoir.....

En revanche sur la route, où les gendarmes "font souffler", les accidents causés par des ivrognes non chasseur c'est assez courant.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 23 octobre 2018 à 21:53:44
Citer
Il me semble bien que, à chaque fois qu'un chasseur a causé un accident, le contrôle d'alcoolémie a été négatif, mais les gendarmes étaient peut être à la solde de Thierry Coste, va savoir.....

c est pas une excuse pour aller se promener avec une arme bourré dans la foret!

et en meme temps, si il y avait autant de chasseurs dans les forets, que de conducteurs sur la route, attention les dégats!!!!!
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Rantanplan le 23 octobre 2018 à 21:54:57
@Pierrot

Citer
Ah, la propagande de M. Giraud, plus anti-chasse que lui tu meurs, quand tu lis ce genre de connerie.

D'accord sur le parti pris de l'auteur. Cependant, ses arguments semblent s'appuyer sur des faits et des textes de loi.

Je te joins les scans des pages concernant la chasse en état d'ébriété pour que tu puisses te faire ta propre opinion (voir débunker ce qui y est écrit !).

J'insiste sur le fait que je ne suis ni pro, ni anti chasse dans son ensemble... Je travaille même avec des passionnés de cynégétique...

Ce livre m'a juste paru pertinent compte tenu des interventions, que je crois fausses, qui ont été écrites précédemment.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 23 octobre 2018 à 22:02:54
[Edit : grillé ;D]

j ai jamais vu de garde chasse faire des controles d alcoolémie dans la foret, comme on peut voir les gendarmes en faire sur la route!, c est bien dommage!!

Pour la simple et bonne raison qu'il n'existe pas de seuil légal. En revanche, l'état d'ébriété, "décrété" sur un faisceau d’indices -notamment comportementaux- oui. De même, on pourrait évoqué la mise en danger d'autrui.

Sincèrement, pour avoir à côtoyer le milieu, les choses ont beaucoup beaucoup changé. Qu'il subsiste d'irréductibles gaulois, je ne dis pas. Mais les chasseurs sont loin, très loin d'être les plus problématiques dans nos forêts. Et ce d'autant que plus que la chasse, on n'en a besoin.

a+

PS : Hurgoz : je suis bien d'accord. Cependant, il n'existe pas toujours d'études ou articles suffisamment poussés ou étayés sur un sujet. Doit-on donc ne pas en débattre ? Non (pour pleins de raisons évoquées dans le topic "la survie du forum"). Et c'est là que les avis, à prendre pour ce qu'ils sont, de ceux qui pratiquent la chose sont intéressants.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 23 octobre 2018 à 22:15:41
Citer
Mais les chasseurs sont loin, très loin d'être les plus problématiques dans nos forêts.

qui cause plus de problemes??
merci
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Personne(T.H) le 24 octobre 2018 à 00:00:04
Tu a l'air bien ancrer dans ton idée de chasseurs alcooliques et puisque tout le monde veux des source , preuves et tout se qui va bien (se qui d'un côté est normal ;)) et bien j'aimerai , si tu le veux , bien évidement , que tu me cite quelque preuve de se que tu avance . Parce que je suis désolé mais de dire que tout les chasseurs attaque au petit blanc le matin , et ben j'ai de forts doutes .


c est pas une excuse pour aller se promener avec une arme bourré dans la foret!



 
Bien cordialement.  ;)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Boris le 24 octobre 2018 à 00:36:45
Hum hum
Moi ce qui me intéresserait c est de savoir comment reagir si je me retrouve en forêt au milieu d' une battue.
J' ai bien deux trois idées au niveau du fait de faire du bruit , sifflet, cris...
Mais sinon. Si battue par exemple. Comment est elle organisée ? Y a t il un chef de battue? Y a t il des moyens de communication entre les chasseurs pour dire :
" Attention les gars, y a des gens qui vont passer a pieds, en VTT ou en surf, on ne tire pas ! " ???

Sur le débat, Je suis assez embêté.
 J' ai déjà vu des chasseurs bourrés prendre le chemin de la chasse.
J' ai déjà vu aussi des chasseurs sobre le faire.
Ceci étant dit si on ne se focalise pas sur cette partie du débat (le bon et le mauvais chasseur) on peut peut être avoir des éléments intéressants sur la chasse en France, son fonctionnement, ses particularités...
En laissant de côté un bien et un mal qui sont de notions très personnelles je trouve.

Par exemple,  Question.
Que pensez vous des arguments des associations qui œuvrent contre la chasse et qui s'opposent au piegeage qui viendrait tuer des animaux sans garantie que le animal voulu soit bien celui tué?
Pour eux ça vient aussi tuer d autres types de animaux dont des animaux protégés.
Bonne soirée
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Ptifred le 24 octobre 2018 à 01:36:55
Citer
j'aimerai , si tu le veux , bien évidement , que tu me cite quelque preuve de se que tu avance . Parce que je suis désolé mais de dire que tout les chasseurs attaque au petit blanc le matin , et ben j'ai de forts doutes .


Je n’ai pas de sources sous la main pour appuyer Migmig, mais voici déjà mon expérience personnelle.
Enfant, vivant à la campagne, j’ai été menacé par des chasseurs que je «dérangeais» avec mon vélo sur le chemin qui allait à notre maison (oui, j'allais chez moi peinard...).  Un matin, en ouvrant les volets de la maison, juste après avoir fermé une fenêtre, ma mère a vu du plomb «arroser» la fenêtre en question… Plusieurs de nos chats ne sont pas rentrés à la maison un jour de chasse. L’un d’eux est rentré un jour dans un triste état, le vétérinaire nous a dit qu’il avait été tiré à bout portant, nous n’avons pas pu le sauver. Même chose pour le chien de la maison…
Des chasseurs traversaient notre cours pour se rendre dans un champ voisin avec les chiens qui couraient partout en grognant (notre chien étant enfermé pour éviter de sérieux ennuis, mes sœurs et moi restions enfermés également…).
Mon père accompagnait régulièrement un ami à lui, chasseur, les bouteilles de vin et de bières faisaient partie de «l’EDC» de ces messieurs.

Quand je travaillais dans le sud-ouest de la France (travail aérien en avion léger), mon patron me disait bien de ne pas survoler tel ou tel endroit lors de la saison de la chasse. Lui-même et d’autres pilotes d’hélicos (civil et militaire) se sont fait tirer dessus par des chasseurs. Chez un autre employeur (épandage agricole), le chef-pilote m’avait raconté comment il s’était fait arroser, alors qu’il traitait du maïs en hélico, il a plaqué le chasseur au sol avec son hélico et appelé les gendarmes, le chasseur était soûl…
Les pilotes hélicos de la base aérienne de Dax ont aussi des histoires de ce genre. Les parachutistes (civils) de Mimizan (j’y ai travaillé également) et Pau en ont aussi de belles histoires de chasse…
Dans les Landes, je me suis fait arrêté régulièrement par des chasseurs alors que je circulais en voiture sur une départementale pour aller bosser. 
Allez expliquer à votre patron et aux clients que vous êtes en retard à cause de chasseurs sur la route!! On retrouvait aussi des cannettes près des douilles en allant nous promener au abords de l'aérodrome.
C'était il y a 10 ans, je veux bien me forcer à croire que cela évolue vers le bon sens...

Des histoires comme celles-ci, il en existe des tonnes, encore aujourd'hui dans toute la France, mais il faut croire que les détonations rendent sourd…
J’entendais il y a quelques jours à propos de ce cycliste tué le commentaire d’un chasseur «c’est un accident malheureux». Le discours habituel que j’entendais déjà enfant.

Les «bons» chasseurs sont hélas trop peu nombreux, j’en ai connu aussi rassurez-vous, mais ils sont vraiment bien peu nombreux et impuissants pour faire évoluer les mentalités.


Encore un exemple tout frais d'un potentiel accident malheureux:
https://www.ouest-france.fr/bretagne/chateaulin-29150/crozon-la-peur-bleue-de-deux-surfers-victimes-de-chasseurs-6031776

(Edit: orthographe)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Ptifred le 24 octobre 2018 à 01:43:31
Citer
Mais les chasseurs sont loin, très loin d'être les plus problématiques dans nos forêts. Et ce d'autant que plus que la chasse, on n'en a besoin.

Peux-tu préciser s'il-te-plaît?
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 24 octobre 2018 à 07:51:29
qui cause plus de problemes??
merci

Excepté les zones avec des problématiques incendie particulières :
1. Les dépôts d'ordures,
2. Les véhicules à moteur

Post à vie courte car HS.

a+
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Baptistator le 24 octobre 2018 à 08:21:37
Si l'argument pour "on a besoin des chasseurs" est la régulation du gibier ça fais longtemps qu'eux même n'y croient plus.

En centre de sauvegarde on bossais en étroite collaboration avec le SAGIR (réseau de surveillance épidémiologique dépendant de la fédé de chasse et de l'oncfs) en gros on leur signalait toute les morts suspectes et ils venaient chercher les cadavres, les faisaient autopsier à leur frais dans un laboratoire vétérinaire et nous transmettaient les comptes rendus l'autopsie pour qu'on sache de quelle zoonose on allais mourir.

Le techniciens nous confiait que dans pas mal de cas il y avais des épidémies qui étaient passées sous silence, voir des comptes rendus falsifiés (ou des vetos complètement teubés) au choix.

Le techniciens nous confiait que des maladies de régulation apparaissent quand le gibier devenait trop nombreux. L'argument de la régulation devenant caduque les chasseurs préféraient éviter que ça se sache.

Pour vous donner un exemple concret :

A l'été 2016 on reçoit un chevreuil avec des symptômes bizarres (oeil complètement blanc,  ataxie, convulsions, polyparasitisme externe) le chevreuil bien qu'arrivé vivant décède quelques heures plus tard. Le même jour on reçoit un autre appel pour un autre chevreuil avec les mêmes symptômes venant de la même zone géographique, un faon cette fois. On finis par le recevoir et il décède rapidement.

Les deux cas sont suspects, d'autant qu'ils proviennent d'un isolat de population dans une zone relativement restreinte. Le technicien SAGIR est appelé et les cadavres partent à l'autopsie. Dans les 15jours nécessaire à l'obtention des résultats les cas se multiplient. On préviens systématiquement le technicien qui se déplace sur place pour récupérer les animaux et dois parfois les achever à la dague. Toujours les même symptômes, toujours la même zone.

Les comptes rendus finissent par arriver : " mort par denutrition"... forcément un chevreuil qui ne vois plus et qui ne peut plus bouger à du mal à s'alimenter... voir carrément "décès par blessure à l'arme blanche" pour ceux qui ont été achevés.

Je ne sais pas si c'est volontaire ou si les vétos sont des débiles profonds. Conclusion de l'étude : pas d'épidémie.
Alors que je le répète on en étais à une 15aine de cas tous avec les mêmes symptômes provenant de la même zone.

Comme on en avais gros à ce stade on a fais l'autopsie du cas suivant nous même avec un véto du coin. Résultat polyparasitisme externe, interne keratoconjonctivite infectieuse, tétanie et un paquet d'autres saloperies. La véto soupçonne une maladie immunodeprimante déjà signalée dans des pays voisins (Allemagne, suisse, Belgique...) mais jamais de cas répertorié en France.

Je vous laisse en tirer vos conclusions.

Je précise aussi que j'exercais dans une région où le lobby de la chasse était très puissant, et pour vous donner une idée à l'époque le directeur de l'oncfs (en gros police de la chasse en resumant beaucoup) etait aussi secraitaire de la federation de chasse et conseiller general. Je ne sais pas si c'est toujours le cas.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: greenman le 24 octobre 2018 à 08:32:07
Hum hum
Moi ce qui me intéresserait c est de savoir comment reagir si je me retrouve en forêt au milieu d' une battue.
J' ai bien deux trois idées au niveau du fait de faire du bruit , sifflet, cris...
Mais sinon. Si battue par exemple. Comment est elle organisée ? Y a t il un chef de battue? Y a t il des moyens de communication entre les chasseurs pour dire :
" Attention les gars, y a des gens qui vont passer a pieds, en VTT ou en surf, on ne tire pas ! " ???

De ce que j'en ai vu, les talkies sont bien rependus maintenant, chez nous 1 sur 2 en est équipé.
De plus, la corne est obligatoire pour les battues, ce moyen permet par code de communiquer: le type d'animal vu/tué/bléssé, le début et la fin de la traque, et de fait l’arrêt de la chasse si l'un des chasseurs aperçoit une personne exposée.


Chez nous encore (Hurgoz tu m'excusera de parler d'expérience) nous interdisons de tirer dans la traque (cad dans le bois, dans le taillis,... ) car nous n'avons pas de visibilité, les copains peuvent être en face, il y a les chiens et le traqueur accompagne ses chiens. Donc interdit.
Si une personne se trouve dans la traque avant la chasse, le traqueur pourrait le voir et de plus on ne tire que vers l'extérieur sur des zones à bonne visibilité.

Tout ça c'est chez moi, je ne connais pas les pratiques de toutes les battues..


L'utilisation d'un talkie-radio pourrait être utile au besoin, les chasseurs communiquent souvent sur le même canal.


Dans tous les cas ne pas hésiter à se faire voir/entendre et d'aller à l'encontre des chasseurs.

Et en effet il existe un chef de battue mais pas toujours identifiable, donc n'importe quel chasseur devra prendre la responsabilité de communiquer aux autres voire de mettre fin à la chasse si besoin
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Tompouss le 24 octobre 2018 à 09:51:26
PARTI PRIS ON : J'aime la chasse, pas forcément en battue mais en affût ou en "traque", ou par exemple à l'arc (c'est un mode de chasse que j'adorerai pratiquer  :love:)

On est tous d'accord pour dire qu'il y a des bons et des "mauvais chasseurs" (j'ai déjà entendu des balles siffler alors que j'étais à plus d'une borne de la battue, je me suis déjà fait braquer par un chasseur ivre...), il y a aussi des randonneurs qui laissent leurs déchets, trailistes (qui font du chemin à moto, parfois légalement, il y a des tracés répertoriés dans toute l'europe) qui ne respectent rien, des VTTistes qui se croient tout seuls. Bref je cite que des disciplines que j'ai pratiqué et vu de l'intérieur  (en mode "traqueur" seulement, pour la chasse) et dans chacune d'elle il y a des bons et des cons. Et même si on pourrait en débattre jusqu'à la fin du monde, pas sur que le débat nous mène bien loin.

Maintenant je me pose la question de savoir si les chasseurs s'entraînent souvent en Stand (lièvre ou sanglier courant par exemple). De ce que j'ai vu de l'intérieur les accidents et presqu'accidents sont souvent causés par des manipulation devenues hasardeuses sous l'effet de l'adrénaline, comme si tirer se produisait si rarement qu'avoir à le faire occultait plein d'autres fonctions (comme analyser la cible avant, réfléchir à faire un tir fichant...)

Et sinon concrètement, quelqu'un ici a passé son permis de chasse récemment (ou fait passer les permis ?), ça se passe comment vu de l'intérieur ?

Une fois le permis en poche on fait comment pour avoir le droit de chasser quelque par ? (je sais il y a foule de littérature sur internet, mais là je parle dans les faits, pour un novice complet, ça se passe comment ?) Comment sont délimitées les zones ?

Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: Ptifred le 24 octobre 2018 à 10:02:11
Tout ça c'est chez moi, je ne connais pas les pratiques de toutes les battues..

Est-ce que ça discute entre les différents groupes de chasseurs dans une région?

Et l'utilisation de Talkie-walkie comme tu expliques devrait être généralisée. C'est tellement facile de s'en procurer de nos jours, et ce n'est pas cher. Cela permettrait de stopper les tirs le temps que les randonneurs/VTT/surfeurs passent. Tout le monde sur la fréquence saura ce qui se passe et où.

Et les règles de sécurité concernant l'utilisation d'une arme, est-ce qu'on apprend bien tout ça lors du passage du permis? Je ne pense pas que ce soit aussi rigoureux qu'à l'armée.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 24 octobre 2018 à 10:05:58
Maintenant je me pose la question de savoir si les chasseurs s'entraînent souvent en Stand (lièvre ou sanglier courant par exemple). De ce que j'ai vu de l'intérieur les accidents et presqu'accidents sont souvent causés par des manipulation devenues hasardeuses sous l'effet de l'adrénaline, comme si tirer se produisait si rarement qu'avoir à le faire occultait plein d'autres fonctions (comme analyser la cible avant, réfléchir à faire un tir fichant...)
Voici le constat que j'ai fait lors du permis de chasser passé récemment et lors des quelques chasses auxquelles j'ai participé (comme toi, je préfère l'affut ou la traque qui permet de choisir son gibier et de le prélever le plus proprement possible).
La majorité des chasseurs n'aime pas tirer, n'aime pas les armes... et donc ne savent pas les entretenir, s'en servir en sécurité. Pour les plus fortunés, les armes sont testées et réglée par l'armurier... pour les autres, dans le meilleur des cas, un vague passage au sanglier courant (3 à 5 cartouches en début de saison) pour s'assurer que ça tire à peu près droit.
Ils ont, pour la plupart, passé leur permis sans examen pratique et n'ont reçu de formation au maniement des armes que lors de leur service militaire... Qui remonte un peu, lorsqu'ils l'ont fait! (et à l'époque, l'instruction militaire était sensiblement différente de l'actuelle)

Il y a bien évidemment des exceptions, en augmentation, de chasseurs qui se préoccupent de leur outil, qui sont d'excellent tireurs et qui manipulent leurs armes en sécurité... mais ce n'est pas la majorité.

L'évolution de la formation au permis de chasser à déjà bien fait évoluer les choses (examen pratique sur 21 point contre 10 points pour l'examen théorique... et fautes de sécurités éliminatoires), mais il faudra 60 ans pour avoir 100% de chasseurs à avoir été correctement formés!

D'où l'idée du dernier texte encadrant la chasse: imposer un "recyclage" décennal du permis de chasser (sans examen) pour diffuser au maximum les bonnes pratiques.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: guillaume le 24 octobre 2018 à 10:21:16
Si l'argument pour "on a besoin des chasseurs" est la régulation du gibier ça fais longtemps qu'eux même n'y croient plus.

Ce que l'on souhaite, à l'échelle d'un territoire, est l'équilibre sylvo-agro-cynégétique. Que les chasseurs n'y croient plus, c'est une chose, un avis.
C'est pour cela que derrière il existe de nombreuses "tables rondes" pour essayer de trouver cet équilibre sur un territoire définit. C'est là qu'un bon arbitrage devient important :  ne pas céder à l'appel du "0 gibier pour être tranquille" ou à l'inverse "supprimons la chasse, le gibier s'autorégulera".
Dans tout les cas, on perd l'équilibre. À l'échelle d'un territoire aux espaces finis, ce n'est pas bon pour l'écosystème.

Je vous invite à rechercher les différentes études publiées à ce sujet depuis 10 ans.

a+
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 24 octobre 2018 à 10:30:39
Ce que l'on souhaite, à l'échelle d'un territoire, est l'équilibre sylvo-agro-cynégétique. Que les chasseurs n'y croient plus, c'est une chose, un avis.
C'est pour cela que derrière il existe de nombreuses "tables rondes" pour essayer de trouver cet équilibre sur un territoire définit. C'est là qu'un bon arbitrage devient important
Le problème vient aussi de la conception légale de la chasse en France qui en fait un énorme business dans certaines régions... et une couteuse corvée dans d'autres!
Et quand il est question de gros sous, la question de l'équilibre sylvo-agro-cynégétique (donc écologique au sens étymologique du terme) du territoire peine à susciter l'intérêt de tous!
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: greenman le 24 octobre 2018 à 10:46:59

Et sinon concrètement, quelqu'un ici a passé son permis de chasse récemment (ou fait passer les permis ?), ça se passe comment vu de l'intérieur ?


Je ne répondrais qu'à cette question, l'autre je suis moins bien placé pour répondre.

Permis passé en 2016 en Charente:
J'avais fait 1 formation théorique en salle avec explications, découverte des armes et manipulations à vide, la sécurité...
1 essai du parcours en test (conditions réelles) quelques semaines après
Puis l’examen final avec l'examen théorique (questions) et la pratique (le parcours).

Tu as des questions et des comportements éliminatoires, tout le temps (quasi?) liées à la sécu.


De l'intérieur ?

On explique bien les consignes, l'accent sur la sécurité est mis.
Tu dois bosser par toi même pour la théorie.
Si tu n'as jamais eu d'armes en main, je pense que c'est limite pour être à l'aise avec. (on ne les touche que 2 fois avant l'exam)

A froid c'est tout ce qui me vient, je verrais à compléter plus tard

Titre: Re : Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: greenman le 24 octobre 2018 à 10:51:52
Est-ce que ça discute entre les différents groupes de chasseurs dans une région?

Et l'utilisation de Talkie-walkie comme tu expliques devrait être généralisée. C'est tellement facile de s'en procurer de nos jours, et ce n'est pas cher. Cela permettrait de stopper les tirs le temps que les randonneurs/VTT/surfeurs passent. Tout le monde sur la fréquence saura ce qui se passe et où.

Et les règles de sécurité concernant l'utilisation d'une arme, est-ce qu'on apprend bien tout ça lors du passage du permis? Je ne pense pas que ce soit aussi rigoureux qu'à l'armée.

Techniquement on s'entend, après on évite de chasser trop près les uns des autres, donc soit ça capte moins, soit l'information ne nous "concerne pas directement" pour des questions d'éloignement.
(encore une fois c'est chez nous, ailleurs je sais pas)


Pour les règles de sécu, j'y ai répondu pour moi juste au dessus. Pour moi c'est un peu limite pour qui n'a jamais touché une arme. Il aura les consignes mais sans être  à l'aise avec une arme le stress fera faire des erreurs.
Titre: Re : Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 24 octobre 2018 à 11:05:16
Et les règles de sécurité concernant l'utilisation d'une arme, est-ce qu'on apprend bien tout ça lors du passage du permis? Je ne pense pas que ce soit aussi rigoureux qu'à l'armée.
La formation en vigueur actuellement pour le permis de chasser est de bon niveau, avec des mises en situation qui permettent aux examinateurs de l'ONCFS de juger de l'aisance d'un candidat.
En tant que militaire, je trouve même que c'est plutôt bien pensé.

Ça pourrait peut-être être mieux, mais il faudrait des formations préalables plus longues... et un budget en conséquence.

Il faut garder à l'esprit que les problèmes et les accidents ne sont pas forcément le fait des nouveaux mais plus souvent des anciens qui ont eu le permis par équivalence ou avec un simple examen écrit... et n'ont donc pas eu l'occasion d'être formés.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 24 octobre 2018 à 11:13:15
Il existe au sein des fédérations, des formations accès sur la sécurité sur 1/2 journée ou 1 journée.

Je ne l'ai pas faite, mais j'ai eu de bons retours dessus.

Peut être à promouvoir un peu plus.


exemple:
http://www.chasseenvienne.com/formations-securite-a-chasse/
Titre: Re : CHASSE
Posté par: azur le 24 octobre 2018 à 18:46:50
Dans les discussions récente entre la FNC et le gouvernement, il était question d'une mise à jour des connaissances obligatoire tous les 10 ans... Une bonne occasion pour diffuser les bonnes pratiques.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 24 octobre 2018 à 21:13:18
Citer
    Messages: 42

Re : Re : CHASSE
Tu a l'air bien ancrer dans ton idée de chasseurs alcooliques et puisque tout le monde veux des source , preuves et tout se qui va bien (se qui d'un côté est normal ;)) et bien j'aimerai , si tu le veux , bien évidement , que tu me cite quelque preuve de se que tu avance . Parce que je suis désolé mais de dire que tout les chasseurs attaque au petit blanc le matin , et ben j'ai de forts doutes .


Citation de: migmig le 23 octobre 2018 à 21:53:44

    c est pas une excuse pour aller se promener avec une arme bourré dans la foret!



 
Bien cordialement.  ;)
IP archivée
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure a celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air cons...

salut
je n ai aucunes preuves , juste du vécu, et malheureusement, tu te souviens plus du chasseur qui carbure au blanc a l aube, que celui qui ne se fait pas remarqué
j ai deja entendu des plombs passer dans les arbres pas loin de moi, et je suis pas le seul!
autre exemple:
un ancien, a mon boulot, m as dit: "j ai arreté de chasser il y a quelques années, par ce que beaucoup venaient pour boire des cannons plutot que pour  chasser!"
il chassait a Revel, la ou un jeune promeneur c est fait abbatre il y a 2ou 3 ans de souvenir

du coup, aucune preuve, aucune source fiable, juste mon experience!
et oui, pour une poignée de mauvais parmis beaucoup, je met tout dans le meme panier!

Titre: Re : CHASSE
Posté par: Tumiza le 24 octobre 2018 à 21:50:18
Citer
et oui, pour une poignée de mauvais parmis beaucoup, je met tout dans le meme panier!

C’est le probleme avec les chasseurs et les champignons. Il suffit d’un seul mauvais dans le panier pour en crever. ;D
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 24 octobre 2018 à 21:53:24
oui c est sur, mais j ai moins peur des champignons que des chasseurs!!
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 24 octobre 2018 à 22:15:46
Yo

PS : Hurgoz : je suis bien d'accord. Cependant, il n'existe pas toujours d'études ou articles suffisamment poussés ou étayés sur un sujet. Doit-on donc ne pas en débattre ? Non (pour pleins de raisons évoquées dans le topic "la survie du forum"). Et c'est là que les avis, à prendre pour ce qu'ils sont, de ceux qui pratiquent la chose sont intéressants.

En effet, mais il est donc très difficile de ce faire une opinion objective, et large sans en avoir une étude suffisament large pour cela.

Il convient alors d'adopter des précautions de langages afin d'éviter que l'on prenne les propos pour une tentative de manipulation.

Tcho

Hugo
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Cheyenne le 25 octobre 2018 à 09:00:33
Il est question des incompréhensions dans le post sur les améliorations du forum
Personnellement ça ne me surprend pas qu’il y en ait
Le problème ne vient pas d’une quelconque fonction ou amélioration du forum mais plutôt de la manière dont les gens réagissent.
Exemple : dans ce post  , Hugo, que l’on connaît, lance “P*tin de VTTiste”
Ca paraît évident que c’est humoristique! Et bien non, il s’en trouve un pour prendre ça au premier degré
Pas étonnant que les discussions dégènèrent si on ne prend pas la peine de réfléchir avant de répondre.
Un peu comme sur ces p*tain de réseaux (a)sociaux ou tout le monde éprouve le besoin de la ramener sur n’importe quel sujet

C’était mon billet d’humeur du matin !
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 25 octobre 2018 à 10:15:26
Moi, ce qui m'attriste, c'est ce genre de conclusion:

et oui, pour une poignée de mauvais parmis beaucoup, je met tout dans le meme panier!

Appliquée aux "survivalistes", ça signifie qu'on pourrait mettre dans le même panier le CEETS et les mouvements plus folkloriques (doux euphémisme...)
Alors que, précisément, ce qui fait la force des meilleures interventions, c'est que, même passionnées, elles puisse rester pondérées.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 27 octobre 2018 à 00:23:49
Yo,

Je précise à toute fin que "le Gorafi" est un journal Satyrique, et qu'il s'agit donc d'un trait d'humour:
http://www.legorafi.fr/2018/10/24/les-chasseurs-vont-habiller-les-animaux-avec-des-vetements-de-couleurs-pour-ne-pas-les-confondre-avec-des-promeneurs/?fbclid=IwAR3Kuzgt_7XO7KU7UyoVPMNfcZWUemP2g4lp-oT6lsKZ5KVa80Pppyy5Ui8 (http://www.legorafi.fr/2018/10/24/les-chasseurs-vont-habiller-les-animaux-avec-des-vetements-de-couleurs-pour-ne-pas-les-confondre-avec-des-promeneurs/?fbclid=IwAR3Kuzgt_7XO7KU7UyoVPMNfcZWUemP2g4lp-oT6lsKZ5KVa80Pppyy5Ui8)
Tcho

Hugo
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 27 octobre 2018 à 20:06:14
bonsoir
une petite question au chasseurs ici present, "grand défenseurs de la nature", y en a t il beaucoup parmi vous qui ramassent leur cartouche après avoir tiré?
par ce qu' on en trouve a la pelle dans les forets vers chez moi!, je trouve ça crade!
merci de répondre franchement, je ne ferai pas de procés a ceux qui polluent la nature!
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 27 octobre 2018 à 20:51:06
Ben non, personne ne les ramasse, on les laisse par terre avec les bouteilles vides...................

Je vais te dire ( et me répéter), j'ai bossé sur le domaine public ( sur le terrain ) pendant 14 ans, il n'y avait pas de chasseurs, j'ai ramassé des canettes et merdes diverses tous les jours, j'ai des potes qui bossent sur l'autoroute, il n'y pas de chasseurs, les merdes, ils les ramassent par tonnes.....

Ça fait 40 ans que je ramasse mes cartouches.... quand je tire....  Et maintenant ce sont mes flèches que je ramasse, avec mon numéro de permis écrit dessus, je vais pas les laisser trainer.

Citer
merci de répondre franchement, je ne ferai pas de procés a ceux qui polluent la nature!

Je ne dirais rien de plus.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 27 octobre 2018 à 21:02:02
faut pas mal le prendre, si tu chasse, tu peux pas me dire que tu as jamais vu des cartouches en pagaille trainer en foret??
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 27 octobre 2018 à 21:12:07
Pas par chez moi, en tout cas, ni quand j'étais dans la Nièvre, en Provence j'ai ramassé quelques douilles de carabine ( j'en fait des sifflets) mais non, honnêtement je n'ai jamais vu de cartouches vides trainer en pagaille.
Mais je ne suis pas allé partout.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: migmig le 27 octobre 2018 à 21:19:41
en isere,savoie,en ardeche, dans l aude quand j étai plus jeune....
j en vois presque a chaque sortie!
dans les chambarans  (foret en nord isere), j ai du en voir une bonne cinquantaine (voir centaine, j ai pas compté) pendant une promenade sur 2 jours, en septembre
Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 28 octobre 2018 à 07:26:01
Quand j'étais plus jeune, il y a 15-20 ans, chez mes parents j'en ramassais vraiment beaucoup, à l'époque je le faisait pas que pour l’écologie mais pour jouer au soldat avec les cartouches. (j'ai pas 30 piges encore hein  ;# )

Honnetement ça a radicalement changé, au début il y a eu des poubelles, puis les poubelles sont devenues vides, quasi tout le monde les ramassaient.

Là où je chasse c'est idem, certes on en trouve encore, des fois ça vole et pas toujours facile de retrouver. Mais je n'ai jamais vu de gros tas.

Mais bon je peux entendre que ce ne soit pas comme ça partout.

C'est vraiment objectif là, je ne supporte pas le déchets... >:( 
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 28 octobre 2018 à 10:13:03
Citer
faut pas mal le prendre,

Ben si, ..... le fait qu'il y ait des connards qui laissent leurs cartouches par terre contribue à faire passer tous les chasseurs pour des cons de même pour ceux qui vont chasser en ayant bu.
Tant que le ménage ne se fera pas au sein des fédérations; de toute façon......
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 28 octobre 2018 à 10:36:45
Yo

Ben si, ..... le fait qu'il y ait des connards qui laissent leurs cartouches par terre contribue à faire passer tous les chasseurs pour des cons de même pour ceux qui vont chasser en ayant bu.
Tant que le ménage ne se fera pas au sein des fédérations; de toute façon......

C'est un peu tout le problème.

Après - et n'y voyez pas de pique ou d'attaque - lorsque je lis les échanges, lorsque je me documente sur les accidents de chasse (et je me documente ;) ), je m'aperçois d'un truc: je n'entend jamais parler de chasseurs à l'arc ayant confondu un surfer avec un faisant, ou un âne (la bestiole, hein! ;) ) avec un cerf, ou d'avoir tiré sur son pote (ou sa femme)...

Du coup, la question est là: quelle différence?

Tcho
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 28 octobre 2018 à 11:14:29
Du coup, la question est là: quelle différence?
Tu connais beaucoup de battue à l'arc? ::)

La chasse à l'arc, tout comme l'approche ou même la chasse en montagne, est une chasse technique qui n'est pas forcément à la portée de M. tout le monde... il faut un minimum de connaissance, de préparation, de technique et on peut difficilement la pratiquer après un repas (même légèrement) arrosé... ;#
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: b@s le 28 octobre 2018 à 11:20:03
Yo

C'est un peu tout le problème.

Après - et n'y voyez pas de pique ou d'attaque - lorsque je lis les échanges, lorsque je me documente sur les accidents de chasse (et je me documente ;) ), je m'aperçois d'un truc: je n'entend jamais parler de chasseurs à l'arc ayant confondu un surfer avec un faisant, ou un âne (la bestiole, hein! ;) ) avec un cerf, ou d'avoir tiré sur son pote (ou sa femme)...

Du coup, la question est là: quelle différence?

Tcho

à mon avis la chasse à l'approche est moins dangereuse que la chasse postée (type sanglier par ici ) où le tireur attend sur poste que la bestiole traverse à proximité... de plus à l'arc on chasse plutôt seul ou en tout petit groupe.( je précise que je ne suis pas chasseur, donc supposition)

par ailleurs pour rebondir sur ce qui a été dit : j'ai vécu dans plusieurs départements, c'est en isère que j'ai eu des soucis avec des chasseurs (plomb sur les tuiles, altercation avec un chasseur croisé sur un chemin avec son fusil non cassé sous le bras, qui me reprochait d'avoir un chien dangereux(muselé et en laisse)).
J'avais l'impression parfois de croiser des citadins qui venaient cartonner chez leurs serfs le week end. Pas forcément du coin, mais membres de la société de chasse locale.

En ardèche, je dirais que pour le moment pas de soucis. Toujours un bonjour quand je croise, une fois je suis arrivé sur une fin de battue et un chasseur m'a demandé de patienter 5 minutes pour entendre la sonnerie de fin... mon ancien voisin chasseur m'a plusieurs fois offert un morceau de sanglier,et m'avait même proposé de les accompagner.
Par ailleurs, je ne trouve que très rarement des cartouches.

Le problème du chasseur, c'est qu'il est armé...et qu'une erreur, une imprudence ou  un acte débile avec un fusil a plus de conséquences qu'avec une canne à pêche ... '
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Pierrot le 28 octobre 2018 à 12:02:43
Citer
Du coup, la question est là: quelle différence?
Le nombre de chasseurs................donne un arc à tous les chasseurs de bons arcs à poulie modernes et puissants, tu vas voir s'il n'y en aura pas, d'accidents.

Les chasseurs à l'arc passent souvent pour des comiques aux yeux des autres chasseurs, c'est plus ennuyeux quand ils passent pour des braconniers....

Comme le sous-entend azur, je pense que si on supprimait les battues, il n'y aurait plus d'accidents.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 28 octobre 2018 à 12:04:23
Comme le sous-entend azur, je pense que si on supprimait les battues, il n'y aurait plus d'accidents.
Il y en aurait probablement moins... mais on ne peut totalement les exclure!
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 28 octobre 2018 à 13:08:45
Yo,

Le nombre de chasseurs................donne un arc à tous les chasseurs de bons arcs à poulie modernes et puissants, tu vas voir s'il n'y en aura pas, d'accidents.

Je me suis aussi posé la question. Toutefois je suis face à un problème, c'est que cette affirmation est gratuite et sans fondement (je n'en ai donc pas parlé).

Pour essayer d'y voir clair, j'ai même essayé d'établir un ratio entre le nombre d'accident de chasse, par chasseur à fusil et le comparer à un ratio d'accident pour ceux chassant à l'arc, mais comme je ne trouve pas d'accident de chasse à l'arc, je ne peu pas établir un ratio et donc comparer les deux.

Tcho
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 28 octobre 2018 à 13:56:10
Pour essayer d'y voir clair, j'ai même essayé d'établir un ratio entre le nombre d'accident de chasse, par chasseur à fusil et le comparer à un ratio d'accident pour ceux chassant à l'arc, mais comme je ne trouve pas d'accident de chasse à l'arc, je ne peu pas établir un ratio et donc comparer les deux.
Il y a plusieurs facteurs qui limitent les risques d'accidents de chasse à l'arc:
- faible portée donc risque quasi-nul d'avoir des projectiles perdus
- chasse en général en solitaire
- très peu de coups tirés et en général à courte distance
- l'arc n'est prêt au tir qu'au moment du tir (donc d'accident de coup intempestif dans la voiture, par exemple)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Boris le 28 octobre 2018 à 13:58:47
https://www.sudouest.fr/2017/10/03/un-chasseur-a-l-arc-blesse-par-une-fleche-3828562-1825.php


En voilà déjà un...


Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 28 octobre 2018 à 14:49:02
https://www.sudouest.fr/2017/10/03/un-chasseur-a-l-arc-blesse-par-une-fleche-3828562-1825.php


En voilà déjà un...

Merci....du coup, si tu peux me ressortir tout les accident de chasse à l'arc sur 2017.....

Merci :)

Il y a plusieurs facteurs qui limitent les risques d'accidents de chasse à l'arc:
- faible portée donc risque quasi-nul d'avoir des projectiles perdus
- chasse en général en solitaire
- très peu de coups tirés et en général à courte distance
- l'arc n'est prêt au tir qu'au moment du tir (donc d'accident de coup intempestif dans la voiture, par exemple)

Je suis assez d'accord avec ton analyse. Mais du coup, si on veut réduire le nombre d'accident, est ce qu'il ne faudrait pas favoriser ce mode de chasse?

Tcho
Titre: Re : Re : Re : CHASSE
Posté par: azur le 28 octobre 2018 à 15:10:23
Je suis assez d'accord avec ton analyse. Mais du coup, si on veut réduire le nombre d'accident, est ce qu'il ne faudrait pas favoriser ce mode de chasse?
Il faut surtout éduquer, former, sensibiliser l'intégralité des chasseurs... et les responsabiliser.
Le nouveau permis de chasser est plutôt bien pensé, la mise en place de remises à niveau décennales obligatoire est plutôt une bonne nouvelle.

Si on se contente d'imposer la chasse à l'arc en interdisant la chasse à tire, on se retrouvera avec les mêmes problèmes de masse...

Et plus globalement, je reste persuadé que le modèle de chasse à la française est à revoir au niveau de la règlementation, d'abord pour en finir avec la chasse business.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Aleksi le 28 octobre 2018 à 15:24:23
Salut Azur,

question vu que je ne connais pas ou peu le milieux. C'est quoi la chasse business en France ?
Titre: Re : CHASSE
Posté par: azur le 28 octobre 2018 à 15:33:10
On entretient sur une zone donnée un cheptel de gibier qui permet d'attirer les chasseurs aisés qui veulent s'offrir une belle partie de chasse...
Par chez moi, un cerf à l'approche (que le "chasseur" ne tirera que pour le trophée) se vend autour de 6000€ par la société de chasse... laquelle société de chasse doit verser aussi des sommes assez conséquentes aux agriculteurs du coin pour les indemniser des dégâts.
Sauf qu'une partie de ces agriculteurs sont aussi membres de la société de chasse!
Et évidement, sur tout ces mouvements d'argent, l'état récupère sa part... plutôt conséquente!

Je passe aussi sur les sociétés de chasse qui lâchent du gibier le lundi pour le chasser le samedi suivant... Invité dans une telle chasse, j'aurais presque pu assommer les perdrix à coup de crosse tellement elles étaient amorphes, engourdies par le froid et une semaine de découverte de la vie en liberté.

Vu le bilan économique de la chasse en France, les collectifs anti-chasse n'ont absolument aucune chance d'aboutir.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Aleksi le 28 octobre 2018 à 15:52:27
Ok, je ne savais pas ! C'est beaucoup de tunes en jeux effectivement... Merci pour l'explication.
Je continue avec mes questions un peu simples  :). Il semble que la pratique de la chasse en Amérique du Nord par exemple, diffère énormément de notre chasse à la Française. Je ne dis pas que c'est parfait ou qu'il n'y a que de la chasse de subsistance et pas de trophée, mais la mentalité et les méthodes semblent très différentes. Qu'est ce qui explique cela à votre avis ?

PS : Pardon, je vois que le sujet est sensible et quand je parle de "Chasse à la Française", ne voyez pas cela comme un propos anti-chasseur, ce que je ne suis pas. Tout au plus suis-je anti-con, et encore faudrait-il que je sois sur de ne pas en être un !  ;#
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Baptistator le 29 octobre 2018 à 08:24:18
Dans le business de la chasse tu peux aussi compter la vente d'espèces protégées y compris en France.

Pour avoir fait un peu d'anti braconnage dans les landes quand tu sait qu'un ortolan se vend entre 200 et 300€ sous le manteau tu comprend que certains continuent de le piéger malgré le fait que ce soit protégé et en voie d'extinction. La population de ce passereau à baissé de 80% en trente ans.

De même pour le pinson qui se vend environs 50€ ou le chardonneret.

Bien que ces pratiques soient considérées comme du braconnage elles se sont institutionnalisées dans certaines régions au point que les contrevenants appellent ça des "chasses traditionnelles" pour le justifier.

Le braconnage est un business énorme en France (je relie ça avec la chasse car un braconnier n'est jamais qu'un chasseur sans permis, ou chassant des espèces illégales).

Dans certaines régions le braconnage du grand gibier représente un businness juteux pour la fourniture de viande pour la restauration ou les particuliers. Les braconniers chassent au phare la nuit. Mais depuis quelques années on assiste à une apparition de bandes organisées transfrontalière, véritable mafia du braconnage souvent sur équipée (silencieux, systèmes à vision nocturne...) Et extrêmement dangereux contre lequel l'oncfs n'a malheureusement pas les moyens de lutter.

A noter pour l'anecdote que les braconniers doivent être beaucoup plus nombreux que ce qu'on le pense puisque lorsque je travaillais en centre de sauvegarde de la faune sauvage, chaque espèce protégé reçue avec des plombs (environs 400 par ans dans notre seul département) occasionnais systématiquement un dépôt de plainte contre X auquel la fédération de chasse se sentait obligée de répondre en indiquant que ces tirs ne venaient pas de chasseurs mais de braconniers voir de possesseurs illégaux d'armes à feu
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Tompouss le 29 octobre 2018 à 09:34:26
Mais depuis quelques années on assiste à une apparition de bandes organisées transfrontalière, véritable mafia du braconnage souvent sur équipée (silencieux, systèmes à vision nocturne...) Et extrêmement dangereux contre lequel l'oncfs n'a malheureusement pas les moyens de lutter.

Tiens ça me rappelle une nuit bivouac au bord de Rhin en Novembre 2014 ça, tirs étouffés (=modérateurs de son = code rouge dans ma tête) qui me réveille en pleine nuit. Les types shootaient du chevreuil, ils sont venu le dépecer à tout casser à 20m de notre tente (on a retrouvé la peau au petit matin).

Sans arme de mon côté et à plus de 2km à vol d'oiseau de l'habitation la plus proche ça aurait pu être coton si on avait été repérés  >:(
Titre: Re : CHASSE
Posté par: greenman le 29 octobre 2018 à 10:06:46
Note au niveau de la loi : depuis cette année, les modérateurs de son / silencieux sont autorisés à la chasse.


http://www.chasse-nature-occitanie.fr/haute-garonne/actualites/a11434/moderateur-de-son,-la-loi-a-change
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Baptistator le 29 octobre 2018 à 10:12:22
Oui les modérateurs sont autorisés, mais la chasse de nuit non. Les braconniers qui sévissent dans certains coins sont dangereux, un agent de l'oncfs m'a confié avoir demandé sa mutation suite à plusieurs échanges de tirs avec des braconniers, heureusement sans blessure.

Dans certaines régions ça se fait de manière quasi industrielle, les forces de l'ordre sont clairement dépassées par les moyens mis en place par les braconniers. Et surtout par leur violence car ils n'hésitent pas à ouvrirle feu sur les forces de l'ordre.
Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: greenman le 29 octobre 2018 à 10:14:21
Oui les modérateurs sont autorisés, mais la chasse de nuit non.

On est d'accord, c'était juste pour apporter un précision pour ceux qui ne seraient pas au courant.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Arnaud le 29 octobre 2018 à 10:34:57
Le sujet du post c'est la chasse, pour discuter braconnage pourrait-on svp scinder le post ?

Il y'a a aussi des chasseurs respectueux des lois et des consignes de sécurité... incroyable non ?
Titre: Re : CHASSE
Posté par: ofelas le 29 octobre 2018 à 16:10:10
Je ne passerai qu'une fois sur cette partie du forum, ça suffira, parce que je sais pertinemment que ça sert à que dalle
J'ai été élevé en partie en campagne dans le sud ouest, je sais les énergumènes qu'on se traine
En suite, je ne ferai pas le faux cul en utilisant des prétextes bidons ou fallacieux
Depuis au moins "l'age de raison", je tolère qu'une seul chasse, parce qu"elle me semble légitime, raisonnée et respectant l’écosystème
La chasse de régulation et c'est tout, et encore quand elle ne devient pas prétexte foireux, ou détourner la régulation pour des raisons auto centrés à l'humain comme on sait le faire communément
Quand je dis que je sais les énergumènes qu'on se traine, je vois que ces salopards sont toujours là,
la preuve
https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896676-landes-gascogne-blesse-apres-coups-feu-entre-chasseurs-garde-chasse.html (https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896676-landes-gascogne-blesse-apres-coups-feu-entre-chasseurs-garde-chasse.html)
Titre: Re : CHASSE
Posté par: bloodyfrog le 29 octobre 2018 à 17:43:48
Salut les gars,
Nous avons eu quelques échanges utiles sur ce sujet, mais j'ai l'impression que ça tourne lentement mais surement à la discussion de bistrot...

Un peu comme si j'ouvrais un sujet VTT en forêt, et nous commencions à compiler tous les connards que nous avons croisé en VTT... pas vraiment valorisant pour les pratiquants sympas et respectueux des autres usagers de la nature...

C'est peut etre le bon moment pour laisser dormir ce sujet...

Manu.
Titre: Re : CHASSE
Posté par: DavidManise le 29 octobre 2018 à 18:00:06
 ;#

VTT en forêt sur un sujet chasse, tu cherches la m*rde, Manu  :o ;#

Plus sérieusement, ce genre de sujet est tellement chargé en émotions que c'est un miracle qu'on ait pu aller jusque là. 

Je propose aussi qu'on laisse la poussière retomber, qu'on tourne sept fois le clavier dans sa bouche, et qu'on se recentre sur l'utilité première du forum et donc du sujet ici débattu.  Je suis moi-même un ancien chasseur (j'ai chassé au Québec, pour bouffer) et en France j'ai encore pas eu besoin.  Mais vu comment le prix du gasoil augmente, je vais pas tirer un trait sur la chasse de survie trop vite ;)

Bref, prenons un peu de hauteur, et restons zen svp.

David
Titre: Re : CHASSE
Posté par: Tumiza le 29 octobre 2018 à 23:13:49
Citer
vu comment le prix du gasoil augmente, je vais pas tirer un trait sur la chasse de survie

Si le gasoil augmente encore c’est ptet’bien les chasseurs qui vont devoir troquer leurs 4x4 contre des VTT. :lol:

Tu parle de chasse de survie ou de braconnage? Parce que vu le prix des chasses autour de chez moi il y a des moyens plus rentable d’avoir sa dose deproteines...

C’est bon aussi le soja  ;D


Titre: Re : Re : CHASSE
Posté par: Hurgoz le 30 octobre 2018 à 00:09:21
C’est bon aussi le soja  ;D

La dernière fois que j'ai parlé de soja à Arnaud, il m'a répondu que pour graisser les rangeos il préfèrait la graisse de loup....c'est toi qui choisi! ;# (ceci est bien entendu ironique et plein d'humour....il vaut mieux préciser ;) )

PAVC