Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Vie sauvage => Discussion démarrée par: Moniot van Moeren le 05 août 2009 à 14:49:31

Titre: [Herbarium] La Consoude
Posté par: Moniot van Moeren le 05 août 2009 à 14:49:31
LA CONSOUDE

Famille : Borraginacées.
Feuilles alternes, toujours entières, en général munies de poils rudes.
Fleurs en cyme unilatérale, courbée à la pointe au début, en queue de scorpion et se déroulant au fur et à mesure de la floraison. Fleurs bleues dans le bouton. Calice et corolle à 5 parties.
Fruit divisé en 4 nucules entourées par le calice.

Grande Consoude (Consoude officinale) - Symphytum officinale

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Consoude05.jpg)

Vivace, cespiteuse, hispide, de 60-90 cm.
Feuilles largement lancéolées, décurrentes sur la tige ailée, les feuilles radicales étant les plus grandes.
Fleurs campanulées, blanches, crème, bleues, mauves, pourpres ou roses. Dents du calice aigües, égalant au moins le tube.
Nucules luisantes.
Floraison : Mai-Juin.

Risques de confusion : avec d'autres Borraginacées... elles sont toutes comestible ! Attention toute de même ; avant floraison, lorsque les feuilles sont encore jeunes, on peut la confondre avec la Digitale pourpre (Digitalis purpurea) très toxique !

Répartition : Europe.
Habitat : Prairies humides voir marécageuses, grèves, forets ripicoles ou alluviales. Jusqu'à 1000 m d'altitude.
Fréquence : très répandue.

A RECOLTER

Jeunes pousses et feuilles : de Mars à l'Automne.
Racine (ne pas ingérer ; médicinale) : de Mars à l'Automne.
Titre: [Herbarium] La Consoude
Posté par: Moniot van Moeren le 05 août 2009 à 14:50:15
(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Consoude05.jpg)

Les feuilles

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Consoude04.jpg)

On peut les manger telles quelles ; en route roulées sur elles-même, comme encas dans l'attente du repas, seule ou fourrée d'autres plantes.

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Consoude02.jpg)

En salade, mieux vaut les couper en fines lanières ; elles sont alors plus agréable et se mélangent parfaitement avec d'autres essences.
Préparée de la même manière, elles sont délicieuses en légume cuit, juste accompagnée de chapatis.

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Pain01.jpg)

On peut aussi la manger en chausson :
- Préparer deux chapatis. Ceux-ci doivent être le plus fin possible.
- Couper les feuilles en lanière et les pré-cuire.

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Pain02.jpg)

- Mettre la consoude entre les chapatis.
- Pincer les bords pour fermer le chausson.

(http://i388.photobucket.com/albums/oo325/mvm1204/Pain03.jpg)

- Cuire sur les braises en retournant souvent.

C'est un véritable régal !