Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en milieu naturel => Discussion démarrée par: lepapat le 26 décembre 2006 à 20:51:22

Titre: scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: lepapat le 26 décembre 2006 à 20:51:22
Je suis entrein de regarder les carnets du boulingeur sur la rtbf. Il dit qu'on peut manger des scarabés en les écrassants et en les fesants séchés au soleil. parait que sa un goût de cacaouète. Quequ'un a t'il déjà éssayé ?   :bheurk: :crazy:

Et que dire de çà, se soignier une coupure en fesant cuire une partie d'une fourmilière, avec ses fourmilles, le tout rèduits en poudre et à appliquer sur la bléssure même :-\

Es vraiment valable se qu'on dit dans cette émission ? :-[

Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: SurvivalFred le 27 décembre 2006 à 00:50:51
Salut,

Citer
Es vraiment valable se qu'on dit dans cette émission ?

Non  ;D

Quant aux insectes, c'est en général pas mauvais, les cloportes ont plutôt un goût de crevette une fois ébouillantés  ;D! par contre les coccinelles c'est dégueu ...

@ +

Fred
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: promeneur4d le 27 décembre 2006 à 10:02:33
Un grillon et une sauterelle j'ai deja gouté : ca a pas vraiment de gout  :-\
mais je prefere le grillon il est moins sec  :)
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: promeneur4d le 27 décembre 2006 à 10:03:54
Il y a deja un fil sur ''manger les insectes''
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,1247.0.html
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: chris7273 le 27 décembre 2006 à 11:08:26
Dans les carnets du bourlingueur, il n'y a pas que du faux... mais il précise bien qu'il ne faut pas se lancer sans filet.

Les coléoptères (comme beaucoup d'insectes) stockent les toxines qu'ils ingèrent, ainsi que les métaux (lourds), dans leur carapace : ce qui leur donne de si jolies couleurs.

La coccinelle : évidemment toxique => couleurs voyantes = message d'avertissement pour les prédateurs... Tu goûtes une fois et tu t'en souviens longtemps  :D

Plutôt que de se manger des tonnes (facon de parler) de chitine (composant des carapaces d'insectes comme des crustacés) que l'on ne peut digérer (notre corps ne sécrète pas les bonnes enzymes), il vaut mieux se rabattre sur les larves blanches que l'on trouve dans le sol et les souches .... Et il vaut mieux les cuire !

Pour les fourmis qui soignent.... pourquoi pas... mais gros doute quand même.
- Les renards se frottent dans les fourmillières pour se débarasser des puces. L'acide formique est un des acides les plus forts.
- Certaines ethnies utilisent les têtes de fourmis (et de termites) comme agrafes pour refermer les plaies ouvertes : l'insecte mord la blessure, on le décapite, et les mandibules restent accrochées aux lèvres de la plaie...
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: chris7273 le 27 décembre 2006 à 11:23:57
Oui, comme pour les crevettes de Timsit... ?

Mais ce n'est pas obligatoire... J'ai déjà mangé des larves blanches (ca ressemblait à des vers de farine) et aussi des larves de guèpes (enfin, ca y ressemblait, et le traducteur n'était pas au top) en Chine (Yunnan) : la tête y était... C'etait frit dans une huile et ca goutait la cacahuète....
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: promeneur4d le 27 décembre 2006 à 11:32:44
C'etait frit dans une huile et ca goutait la cacahuète....
C'etait de l'huile de cacahuete?  ;D
Titre: Re : Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: chris7273 le 27 décembre 2006 à 11:58:13
C'etait de l'huile de cacahuete?  ;D

non, d'arachide ! ;)   (suis vraiment con, einh !)

franchement, c'était pas mauvais... mais c'est quand même pas le genre de truc qu'on est impatient de retrouver au menu suivant .... ca permet juste de se la "péter" en société lorsqu'on raconte ses "exploits"   ::)
Titre: Re : scarabé au menu et fourmilière pour se soigner
Posté par: promeneur4d le 27 décembre 2006 à 12:30:26
ca permet juste de se la "péter" en société lorsqu'on raconte ses "exploits"   ::)

 ;D  ::) Hein ? Noon !  ;)  ;)  ;D