Vie Sauvage et Survie

Premiers secours et santé => Préparation physique et mentale => Discussion démarrée par: DavidManise le 05 novembre 2008 à 15:13:06

Titre: Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 05 novembre 2008 à 15:13:06
Salut tous :)

Bon alors.  J'ai commencé la méthode Lafay il y a maintenant 6 mois révolus.  Je prends le temps de faire un bilan, pas trop pour me vanter mais bien pour essayer de voir en quoi la méthode m'a été utile, et en quoi je pense qu'elle est sympa comme préparation physique à la survie...  y compris dans le cadre de la self-protection. 

Donc avant de commencer la méthode, en avril dernier, j'ai fait plein de tests, dont ceux compris dans le bouquin bien sûr.  Mais j'ai aussi noté mes performances diverses, afin de garder un souvenir de mes sensations de l'époque.  Après six mois, je reviens à ces notes et j'hallucine un peu.

Déjà, les tests avant de commencer la méthode :

Max de pompes : 28
Max de "dips" : 0
Max de tractions : 1
Rythme cardiaque au repos : 62
TA moyenne : 14/8 tendance 14/9 (normale haute, à surveiller)
Boucle de 8 km de course à pied avec 200m de D+ : 1h15 en moyenne

J'étais sportif, certes, de par mon style de vie, ma pratique régulière du karaté, de la course à pied et de la marche en montagne, mais mes performances physiques plafonnaient à cause d'une surcharge pondérale et de douleurs articulaires qui, je m'en rends compte maintenant, étaient dûes à un manque de masse musculaire à certains endroits, et à un manque de souplesse général (sauf sur les points spécifiques où la souplesse était développée au karaté).  Bref j'étais en pas trop mauvaise forme, mais concrètement je faisais seulement du cardio et pas assez de musculation ni d'étirements en profondeur.  Le travail du diaphragme, je savais même pas que ça existait.  Mon alimentation était passable (bio) mais trop riche en glucides...  ce qui était l'une des causes de ma surcharge pondérale.

Quelques notes sur mes capacités physiques en avril :

Grimper dans le cerisier : moyennement facile, tendance difficile à un endroit
Passer par-dessus un mur de 1m50 : moyennement facile
Passer par-dessus un mur de 2m (saut et maintien sur les bras au-dessus) : très difficile (possible avec course d'élan et appui sur le mur)
Nager 50m dans l'eau froide : facile
Adaptation à une immersion rapide dans l'eau froide (douche glacée sur la tête) : Il me faut 30 bonnes secondes pour retrouver le contrôle de ma respiration.
Point de vue général : je me sens bien, mais j'ai mal aux genoux et au dos en permanence... 
Après un stage avancé : fatigue importante, douleurs articulaires généralisées, il me faut une semaine pour m'en remettre.

Capacités physiques début novembre :

Max de pompes : 44
Max de "dips" : 17
Max de tractions : 15
Rythme cardiaque au repos : 52
TA moyenne : 12/8 nickel
Boucle de 8 km de course à pied avec 200m de D+ : 55 minutes tranquille

Grimper dans le cerisier : les doigts dans le nez...
Passer par-dessus un mur d'1m50 : fastoche.  Premier essai j'ai failli basculer par-dessus tellement j'ai donné trop d'élan ;D
Passer par-dessus un mur de 2m : facile sans course d'élan (petite impulsion au pied du mur, puis traction et hop je me retrouve sur les bras en haut du mur)
Nager 50m dans l'eau froide : pas re-testé
Adaptation à une immersion brutale dans l'eau froide (douche glacée sur la tête) : facile, mais j'ai pris l'habitude de le faire...  donc ça fausse la donne.
Point de vue général : plus mal au dos (sauf ponctuellement la semaine dernière), les genoux vont nickel...
Après un stage avancé : fatigue normale le lendemain, mais rien de comparable et surtout dûe à la mauvaise nuit de vendredi à samedi.  J'ai eu BEAUCOUP moins froid, et j'ai moins transpiré pendant la marche, donc moins désydraté...  pas de douleurs ni au dos, ni au genoux, ni dans le cou.

Remarques diverses : j'ai perdu 17 cm de tour de taille, j'ai largué 8kg de poids de corps (probablement plus de gras que ça, vu que j'ai pris du muscle), des pantalons que je voulais donner en me disant que je ne rentrerais plus jamais dedans sont maintenant limite trop grands.  J'ai grandi d'un centimètre.  Globalement, je me sens vraiment bien.  J'ai la pêche, je suis en forme...  plus tendance à être de bonne humeur et partant pour faire des choses.  Je dors mieux.  Je me réveille en forme le matin. 

Au niveau self défense : BEAUCOUP plus de puissance.  Assez incroyable.  Capacité à sprinter, sauter, me relever vite, encaisser...  tout fonctionne mieux.  Les assouplissements m'ont fait gagner plusieurs cm d'allonge.  J'ai aussi un meilleur contrôle de mon corps, et j'ai davantage d'équilibre (sans doute à cause d'un gainage et de muscles posturaux plus forts et plus souples).  D'une manière générale, je suis plus puissant et plus explosif, et je bouge plus vite.

Au niveau endurance, et résistance au jeûne : je m'attendais à avoir besoin de plus de calories tous les jours pour tenir, mais en fait c'est tout le contraire.  Le fait d'avoir modifié mes habitudes alimentaires et le cardio le matin à jeûn a permis à mon corps de s'adapter à l'effort le ventre vide.  Lors du dernier stage, à part un coup de fatigue de temps en temps, je sentais que j'aurais pu maintenir un niveau d'activité presque normal, sans taper dans la haute intensité bien sûr...  Avant il m'arrivait de temps en temps de faire une petite hypoglycémie en fin de matinée, style rage de bouffe.  Je n'en ai plus eu depuis 4-5 mois. 

Ma capacité cardio a augmenté de manière significative.  Je m'attendais plutôt à ce qu'elle reste stable ou qu'elle diminue, mais en fait je marche, cours, et sprinte plus vite et plus longtemps, en souffrant moins.  C'est notamment dû, je pense, à un meilleur contrôle de mon diaphragme, à des muscles respiratoires plus forts, mais aussi à une souplesse plus grande au niveau du milieu du corps (j'ai gagné en volume respiratoire)...

Effets négatifs :

ben oui, il y en a !

Le premier, selon Amandine, c'est que je saoûle tout le monde avec ça et que je suis devenu un intégriste :-[  Elle exagère un peu, mais c'est vrai que je suis à fond.  Mea culpa.

Le budget bouffe a augmenté !  Ben ouais...  surtout parce qu'on mange moins souvent des pâtes, et plus souvent de la viande et des légumes... 

Si j'ai pas mes protides, je deviens méchant...  mon corps a VRAIMENT besoin de protéines régulièrement.  Si je les ai pas, ça tourne vite à l'obsession...  voir point un :-[

Ca prend du temps...  globalement et en moyenne, je consacre une heure par jour à ma préparation physique.  C'est une heure de moins que je consacre au reste, bien sûr.  On peut parler d'investissement, et on peut rationaliser, mais bon.  Voir point 1...  :-[

Alors la question importante, c'est : SI DEMAIN LA m*rde EXPLOSE DANS LE VENTILO, EST-CE QUE MES CHANCES DE SURVIE ONT AUGMENTE ?

Clairement, OUI.  C'était mon objectif premier, et dans un cadre de préparation à la survie la méthode est parfaitement cohérente, surtout par son approche HOLISTE qui intègre les 6 piliers de tout style de vie sain : motivation, alimentation, cardio, muscu, souplesse, respiration... 

Par ailleurs, outre situation de survie X ou Y, ou urgence extrême, mon espérance de vie hors crise a augmenté aussi.  Je risque moins maintenant de mourir d'un infarctus ou d'un cancer que si j'avais continué comme avant.  Je vivrai sans doute plus vieux, surtout si je continue longtemps à pratiquer la méthode.

Wala...

Ciao ;)

David

P.S.: je vous épargne les photos de moi en slip avec les bourrelets qui débordent, et les bourrelets qui débordent moins après...  je ne voudrais pas traumatiser les lecteurs ;D
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Sylvain74 le 05 novembre 2008 à 15:28:08
P.S.: je vous épargne les photos de moi en slip avec les bourrelets qui débordent, et les bourrelets qui débordent moins après...  je ne voudrais pas traumatiser les lecteurs ;D

Eh David, faut aller au bout des choses !  :lol:

Moi qui lisait avec intérêt le fil sur cette méthode, je pense que je vais craquer et ma payer le bouquin. Me ferait du bien de travailler pour me refaire une santé, tenter d'améliorer les genoux, perdre les kg pris cette année... Merci pour ce retour enrichissante !

Sylvain.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Chris-C le 05 novembre 2008 à 15:33:21
héhé  ;)

et oui ça le fait cette methode, hormis comme tu le dis pour le budget nourriture.
Perso j'ai commençé debut septembre.
J'ai vu l'augmentation de mes rations alimentaire et ça ne me plait pas trop en faite.
Je pense que je ne vais pas apporter autant que ce que mon corps réclame, parceque je n'ai pas
envie de prendre de la masse, ni de dépenser trop d'argent en plus.
Le principale c'est que tout fonctionne bien, le coeur, les articulations, les muscles....ect

C'est motivant de voir chaque semaine que tu gagne en patate et en souplesse  :doubleup:
le plus flagrant c'est les tractions, ça fait trop plaisir de voir comme tu te soulèves trop facile...
et puis effectivement moins de douleur aux genoux, moi qui faisait attention de pas trop en faire, en faite
faut les remettre au travail intelligement....

je condense sur 2 jours à raison de 2h00/2h30 par scéance tout compris.

Moi aussi je saoul tout le monde avec ça  :lol: mais m*rde c'est pour leur bien  ;)

...bon c'est cool faut continuer sur cette lançée hein  ;)

a+  :)

Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ** Mathieu ** le 05 novembre 2008 à 15:34:03
je saoûle tout le monde avec ça et que je suis devenu un intégriste :-[  Elle exagère un peu, mais c'est vrai que je suis à fond. 

La méthode provoque un enthousiasme communicatif chez les pratiquants...  :doubleup:

Certainement parce qu'elle agit aussi à un niveau inconscient, en élargissant la conscience que l'on a de notre corps et en modifiant le rapport que l'on a avec tout le reste...

Donc peut-être aussi une action sur le mental par le travail du corps même si tu ne sembles pas l'évoquer directement...

Beau bilan en tout cas !

 :up:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: b@s le 05 novembre 2008 à 16:12:41
pour avoir testé la méthode, puis laché par manque d'envie, je témoigne aussi que les progrès sont rapides et bluffants... d'ailleurs dés que je me débarasse de cette p.tain de tendinite à l'épaule, je reprends...

mais je plussoie David sur le côté négatif : le temps... en même temps on n'a rien sans rien, et puis ça se trouve, du temps, en cherchant bien...

par contre tu dis avoir un meilleur moral, c'est fou comme la forme physique influe sur la forme mentale (et lycée de versailles)... une raison de plus de se bouger le cucul :lol:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: BULLYSSON le 05 novembre 2008 à 16:44:48
Effets négatifs :

ben oui, il y en a !
...je suis devenu un intégriste

  :lol: Y'a quelque chose de beau dans le fanatisme  ;), pourvu que ça dure, je te le souhaite en tout cas ça a l'air de bien te convenir... quand la motivation et l'envie est là, tout va !!!
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: bison solitaire le 05 novembre 2008 à 16:46:33
Beau progrès David!!
Ca ne fait même pas encore deux mois que je m'y suis mis, je n'ai donc pas encore de retour à évoquer pour une quelconque amélioration, et en plus je ne pense pas avoir une super marge de progression vu mes tests de départ.
Par ailleurs, en ce qui me concerne, je n'ai pas changé ma façon de manger et en ce moment c'est plutôt anarchique.
J'ai été pendant un certain temps intégriste avec la diététique : un steak c'était des protéines et du fer, un oeuf, des protéines et du cholestérol donc on enlevait le jaune, le beurre des lipides... Ma formule préférée était 421 GPL, c'est à dire 4 portions de glucides, 2 portions de protéines et 1 portion de lipides, à chaque repas.
Là ça fait quelques années que je m'en fous, mais que je ne fais pas d'excès non plus, et bien je ne trouve pas que j'ai changé d'apparence physique. Maintenant, c'est peut-être mon métabolisme qui a été réglé suite aux entrainements, et comme je n'ai jamais vraiment cessé de m'entrainer, le fait de manger comme je veux n'a pas changé grand chose.
Dis voir David, est-ce qu'un simple équilibre alimentaire aboutissant à une perte de poids ne t'aurait pas permis d'afficher les mêmes améliorations? Simple équilibre alimentaire s'entend en dehors de tout côté intégriste justement...
Quant au facteur temps, je sépare musculation, étirements et cardio; je ne peux plus me permettre de passer deux heures d'un coup à m'entrainer...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: romrom51 le 05 novembre 2008 à 17:21:12
 
Citer
les genoux vont nickel...

si ca peut soulager les miens aussi , je vais me pencher sur cette methode


merci du retour d'info
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ACORN le 05 novembre 2008 à 20:01:40
Citer
c'est que je saoûle tout le monde avec ça

Idem pour moi quand j'ai arrête la clope. J'en parlais tout le temps à tout le monde. Ça s'auto-motive à tenir le coup et CA MARCHE! :doubleup:
Ça fait 3 ans que j'ai quitté et je tiens le coup!

Pour la méthode Laffay, j'ai commencé depuis lundi... on en reparle dans 6 mois  8)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 05 novembre 2008 à 20:42:35
Dis voir David, est-ce qu'un simple équilibre alimentaire aboutissant à une perte de poids ne t'aurait pas permis d'afficher les mêmes améliorations? Simple équilibre alimentaire s'entend en dehors de tout côté intégriste justement...

Yes... Je ne suis pas intégriste au niveau bouffe hein.  Surtout intégriste de l'entraînement.  Pour la bouffe, juste j'ai arrêté de me goinfrer et je mange plus de légumes et de viandes maigres.  Je ne souffre pas de la faim du tout. 

Pour répondre à ta question : je pense franchement que non.  Ce qui me manquait c'était surtout de retrouver une masse musculaire suffisante pour stabiliser la structure, et pouvoir continuer à m'entraîner.  Et de m'alléger de 8kg n'aurait pas suffi à augmenter mes perfs d'autant.  8kg, c'est pas une grosse fraction de mon poids hein ! ;)

Là, par contre, ce que je constate c'est qu'avec plus de masse musculaire, suffit que je fasse un peu gaffe au niveau bouffe et je perds directement 1kg dans la semaine, sans souffrance, et en mangeant plein de bonnes choses.  Ca veut dire concrètement que je limite juste un peu le sucre et les glucides...  hier je me suis tapé un steack frites sauces rocquefort avec Amandine, et j'ai bien saucé le pain et tout.  Bon c'était un peu mon seul repas riche de la semaine, mais bon.  Ca m'a pas empêché de perdre 1kg sur la balance comparé à la semaine dernière.

Evidemment, c'est pas non plus miraculeux.  Il FAUT bosser, et il FAUT se discipliner au niveau bouffe...  mais bon.  Le tout c'est de trouver un rythme de croisière.  De faire des changements durables de style de vie, plutôt que de faire des régimes draconiens ou d'adopter un rythme d'entraînement trop dur, pour finir dégoûté et épuisé.  Là depuis 6 mois, en fait, j'ai juste l'impression de prendre soin de mon corps, exactement comme j'affûte mes surins, que je nettoie mon matos...  ça fait partie de ma petite routine, du petit rituel d'entretien du survivor quoi... et c'est une routine que j'AIME. 

Juste une note, cependant, si on a des problèmes articulaires, c'est pas garanti que la méthode les règle !  Il faut BIEN lire les instructions du livre, et BIEN appliquer.  Au début, par exemple, je me suis fait mal au genou en faisant les flexions de jambes.  Je pigeais pas...  je suis allé voir dans le bouquin et Olivier Lafay disait bien de ne pas tirer sur le support, ce que je faisais (pas bien lu !!! :fouet:).  J'ai arrêté de tirer, et hop.  Plus mal.  En fait en tirant j'ajoutais un mouvement de tiroir avant-arrière au mouvement et mes ligaments n'aimaient pas du tout.  Le genou n'est pas fait pour travailler comme ça !!! 

Bref : BIEN LIRE.  Et écouter son corps...  et au moindre doute, je pas hésiter à poser la question à quelqu'un de compétent (pas moi ;)).

Il y a un forum dédié à la méthode qui existe, j'imagine que vous êtes au courant mais bon.  Ne vous privez pas pour le visiter...  http://www.musculaction.com/forum/index.php?c=8 

Plein de bons conseils !!!

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 05 novembre 2008 à 23:19:09
J'ai dit ailleurs ce que je pensais de la méthode (et j'ai pas oublié la promesse de poster des trucs sur les gainages mais là je suis pas souvent au boulot pour les photos) maintenant je teste de l'intérieur...

:)

David tu dis consacrer une heure par jour à la méthode et à ta "préparation physique", je le vois différemment : tu consacres une heures par jour à ta santé...

C'est à mon avis un plus de la méthode : ne pas être axé sur la perf pour la perf (pas de charge juste des répétition de mouvements contre resistance naturelles)... en cela elle rejoint la philo basique d'Hebert : "être fort pour être utile", c'est aussi un des axe de la gym suédoise initiale ( Ling et consort)...

:)

et pour les problèmes articulaires : rien ne vous empêche de consulter un kiné pour conseils (ou un médecin aussi c'est pas plus mal): ils ont le droit d'en donner dans ce cadre là.

:)


Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 09:10:29
David tu dis consacrer une heure par jour à la méthode et à ta "préparation physique", je le vois différemment : tu consacres une heures par jour à ta santé...

Parfaitement.

En plus, à bien y penser, il y a deux ans je fumais une dizaine de clopes par jour.  Je m'arrêtais et je sortais dehors pour fumer.  Il fallait bien 6-7 minutes au moins pour les fumer.  Ca fait 60-70 minutes aussi, mine de rien...  qui étaient pour le coup consacrées à ma mauvaise santé en plus ::)

Citer
C'est à mon avis un plus de la méthode : ne pas être axé sur la perf pour la perf (pas de charge juste des répétition de mouvements contre resistance naturelles)... en cela elle rejoint la philo basique d'Hebert : "être fort pour être utile", c'est aussi un des axe de la gym suédoise initiale ( Ling et consort)...

Je ne connais pas ces messieurs (Hébert je connais de nom mais c'est tout), par contre effectivement, c'est pas de la perf pour la perf.  C'est de la perf, en fait, pour ce qu'on veut...  mais c'est toujours pour la santé en tout cas.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: bison solitaire le 06 novembre 2008 à 09:17:33
Yes... Je ne suis pas intégriste au niveau bouffe hein.  Surtout intégriste de l'entraînement.  Pour la bouffe, juste j'ai arrêté de me goinfrer et je mange plus de légumes et de viandes maigres.  Je ne souffre pas de la faim du tout. 

Pour répondre à ta question : je pense franchement que non.  Ce qui me manquait c'était surtout de retrouver une masse musculaire suffisante pour stabiliser la structure, et pouvoir continuer à m'entraîner.  Et de m'alléger de 8kg n'aurait pas suffi à augmenter mes perfs d'autant.  8kg, c'est pas une grosse fraction de mon poids hein ! ;)

Là, par contre, ce que je constate c'est qu'avec plus de masse musculaire, suffit que je fasse un peu gaffe au niveau bouffe et je perds directement 1kg dans la semaine, sans souffrance, et en mangeant plein de bonnes choses.  Ca veut dire concrètement que je limite juste un peu le sucre et les glucides...  hier je me suis tapé un steack frites sauces rocquefort avec Amandine, et j'ai bien saucé le pain et tout.  Bon c'était un peu mon seul repas riche de la semaine, mais bon.  Ca m'a pas empêché de perdre 1kg sur la balance comparé à la semaine dernière.



OK, en fait il te manquait "l'éducation musculaire ad-hoc" (c'est le terme générique que j'emploie pour indiquer que lorsqu'on n'arrive pas à faire un mouvement en musculation, c'est parce que le muscle n'a pas l'habitude de travailler dans ce mouvement).
Pour la bouffe, t'as bien raison de te garder une fois par semaine un bon gueuleton. J'avais lu il y a une bonne dizaine d'année que Valéra, faisait gaffe la semaine et se lâchait le week end aussi bien pour le côté psychologique que gustatif et festif.
En plus, ben il y a une bonne dizaine d'année aussi, dans un sport et vie, j'avais lu un truc sur les "cycles futiles": en gros ça expliquait que lorsqu'on se lâchait de temps en temps au niveau bouffe, ça n'avait d'incidence sur les poids car le trop plein de calorie était évacué très rapidement.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 09:26:37
Oui...  je pense qu'il faut surtout regarder ce qu'on bouffe disons sur une semaine, globalement, plutôt que de stresser à chaque repas.  Vaut mieux manger sainement en général et se lâcher de temps en temps pour un repas entre potes ou une fête, plutôt que de se frustrer à la fête et de se lâcher à moitié, puis de se punir tout le reste de la semaine...  en faisant ça on finit comme Gollum : tout petit, plissé et rabougri et frustré de la vie ;D

C'est productif de se faire plaisir...  c'est important.  Ca fait aussi partie, je pense, d'un style de vie sain.

Pour ce qui est de "l'éducation musculaire ad-hoc" effectivement.  En fait à part des pompes et des abdos au karaté je ne faisais pas de muscu du tout.  J'en avais eu fait, hein...  mais mal, et je m'étais usé le corps pour rien.  Pas bien.  Là je découvre une muscu saine, en fait, qui s'insère dans une approche globale et intelligente...  chose que je n'avais pas trouvé jusque là. 

Après, je ne dis pas que les mecs COMPETENTS qui ont des salles de muscu (je pense à Rod par exemple) ne pouvaient pas fournir aussi une approche intelligente et saine.  L'ennui c'est que pour moi la salle de muscu n'est pas du tout pratique (j'ai pas le budget, et la plus proche et à 80km).

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Biggy le 06 novembre 2008 à 11:00:09
Moins 17 cm de tour de taille en 6 mois, chapeau bas. Bravo pour tes efforts et ton assiduité.  :up:

Pour le ratio muscle/gras, tu es entré dans un cercle vertueux: métaboliquement, plus tu as de muscle par rapport à ton poids de corps, plus ton organisme tourne vite, donc plus tu élimines ce qui pourrait se transformer sinon en gras. Inversement, plus tu as de gras, plus l'organisme ralentit, et donc plus tu as du mal à éliminer du gras. Là, c'est tout bon pour toi 8)


Une question: tu parles pas des performances "jambes" dans ton bilan (pas cardio, mais jambes, ex: flexion de genoux ou autre, je sais pas ce qui est conseillé dans la méthode). Un petit feedback dessus serait le bienvenue, merci d'avance ;)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Olcos le 06 novembre 2008 à 11:09:17
David, tu t'entraines 1h par jour ?

Tu veux pas detailler un peu ton "plan" d'antrainement. Si je ne m'abuse une seance avec echauffement + etirement c'est plutot 2h, et c'est plutot 3 seances/semaine, non ?

Si tu veux y'a un tres bon bouquin pour bosser sa VO2 max, je trouve qu'en parrallele du bouquin de Lafy c'est interessant. Surtout dans un cycle de perte de poids ou le travail de l'endurance est privilégié.

Bison, si tu plafonnes tu devrais peut etre investir dans le tome 2, c'est un peu les problemes et evolutions de la methode quelques années apres sa sortie (methode lafay : turbo)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 11:37:06
Salut Olcos :)

Tu as raison : la muscu en elle-même me prends entre 45 et 60 minutes, mais il y a aussi les étirements et le travail du diaphragme.  Je ne les compte pas, parce qu'en fait je les fais en regardant la télé le soir ou en conduisant, ou en bossant sur l'ordi...  exemple là, en ce moment même, je fais le diaphragme.  Je sais pas si c'est bien conseillé mais bon.  Sûrement mieux que de ne pas le faire du tout !

Les jours muscu, concrètement je fais ma séance muscu le matin, le diaphragme dans la journée ensuite, et les étirements le soir. 

Les jours cardio, j'ai eu fait pendant un petit moment les séances de course à jeûn le matin.  Là mes godasses sont foutues, et j'ai la flemme de me lever le matin pour aller courir, alors je fais plutôt de la marche autour de chez moi, dans les montagnes.  Je me fais des petites sorties champignon, test de couteau, test de hachette, machin, truc...  ou sinon je fends du bois.  BON EXERCICE CA !!!  Et puis bien sûr il y a le cours de self le jeudi, et le karaté le samedi quand j'ai pas stage...

Bref je bouge tous les jours différemment.  La seule constante, c'est muscu les lundi, mercredi et vendredi, sauf blessure ou grosse fatigue, auquel cas je me REPOSE.

Biggy : c'est vrai que plus tu as de muscles, plus le métabolisme basal augmente, mais c'est également vrai pour un excès de gras ponctuel : exemple du prends 2kg à Noël, ton corps va tenter de retrouver son poids initial en boostant ton métabolisme.  Mais ça c'est uniquement possible jusqu'à un certain point.  L'inverse est vrai aussi : si tu as déjà été gros, ton corps cherche, par un jeu subtil d'hormones et d'actions sur le métabolisme, à te faire revenir à ton poids "gros". En clair, une fois qu'on a déjà été gros, pour pratiquement tout le reste de notre vie on doit avoir une hygiène de vie bien plus carrée sinon le corps cherche à redevenir gros. 

Je schématise hein.  Faudrait que je farfouille mais pendant mes recherches sur le jeûne et la famine, je suis tombé sur plein d'études physiologiques qui démontraient toutes ça, et qui concordaient sur ce point là.  Il y a des points d'équilibre qui sont atteints, et là le poids est stable.  Pour changer de point d'équilibre, il faut y aller vraiment en douceur et sur le long terme...  et adopter un rythme de croisière bien cool.

Sinon merci pour les félicitations, mais en fait j'ai pas vraiment de mérite.  Ce qui est dur, c'est de trouver le bon rythme pour son corps.  De travailler assez pour que ça soit efficace, mais pas trop et tomber dans le surentraînement et la démotivation.  Une fois qu'on a trouvé cet équilibre, les efforts sont surmontables, les résultats sont à la hauteur de ce qu'on a investi, et on le constate à chaque séance...  et puis faut être honnête, quand on regarde les photos, ça fait du bien aussi à l'égo.  Quand je me vois de dos il y a 6 mois avec les bourrelets presque aussi larges que les épaules, j'hallucine.  put**n J'ETAIS GROS :lol:

Bon à ce niveau là y'a encore du taf hein.  Mais même si je veux encore larguer du poids mort, je veux garder un peu d'isolant, et un peu de réserve.  Bref garder quand-même 5-6kg de gras en trop selon des critères basés sur l'esthétique.  Même si j'ai pas les obliques découpés et les dentelés qui sortent, c'est pas la mort. 

Bref.

Trouver le juste milieu, la dose juste d'entraînement pour tenir le rythme longtemps et entretenir la motivation, c'est pas évident.  C'est un équilibre très subtil, et je trouve que c'est là qu'Olivier Lafay fait très fort : l'approche progressive et modulaire donne une MARGE à l'utilisateur pour gérer sa motivation lui-même, et se faire un programme dont l'intensité et la difficulté seront cohérentes avec ses objectifs et sa motivation.  Parce que bon...  sans trahir le bouquin, il n'y a pas d'exercices nouveaux ni d'innovations particulières au niveau des mouvements...  ce sont les programmes et l'approche qui changent VRAIMENT TOUT.  C'est CA l'innovation principale, à mon avis, et c'est en ce sens que l'oeuvre d'Olivier Lafay restera toujours unique : sa méthode LIBERE les gens, et leur donne le pouvoir de gérer eux-même leur entraînement de manière intelligente.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Olcos le 06 novembre 2008 à 11:42:35
Olivier Lafay préconise aussi une journée de repos par semaine  ;) :closedeyes:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 11:46:04
Olivier Lafay préconise aussi une journée de repos par semaine  ;) :closedeyes:

Minimum, oui !

Le plus souvent, honnêtement, j'en prends deux.  J'ai oublié d'en parler... 

Le dimanche, toujours...  et si j'ai stage le weekend, je prends lundi et mardi de repos.  Souvent je me repose le Dimanche et le mardi.  Je sais pas pourquoi, c'est souvent comme ça.  Sinon c'est le dimanche et le lundi.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 11:53:25
J'ai oublié de répondre à la question sur les jambes : elles ont progressé presque autant que le reste !  Je dis presque, parce que j'avais moins de lacunes à ce niveau là au départ.  Entre le karaté, la marche en montagne, la course...  j'avais déjà des jambes puissantes.  Mais là elles le sont davantage.  J'ai surtout gagné en impulsion.  Je saute plus haut, et je sprinte beaucoup plus vite. 

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Oxossi le 06 novembre 2008 à 12:02:17
Hello!

Que penses-tu du travail du diaphragme stp? Qu'est-ce que ça t'a apporté?

C'est un des trucs de la méthode qui me parait le plus obscur.

Sinon, comment as-tu su que tes doulerus articulaires étaient dûes à un manque musculaire?

Merci et à bientôt!

ps: je précise que je suis possesseur du bouquin depuis environ un an et adepte de la méthode malheureusement en dents de scie. J'ai arrêté l'exercice physique depuis un mois et demi en raison de douleurs au genou, et je m'y remets petit à petit tout en faisant des radios en parallèle etc.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Biggy le 06 novembre 2008 à 12:17:42
Merci pour le topo sur les jambes ;)

Citer
mais c'est également vrai pour un excès de gras ponctuel : exemple du prends 2kg à Noël, ton corps va tenter de retrouver son poids initial en boostant ton métabolisme.
Intéressant ce truc, j'en avais jamais entendu parler. Si t'as des précisions, je suis preneur :)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 13:44:20
Que penses-tu du travail du diaphragme stp? Qu'est-ce que ça t'a apporté?

Plusieurs choses !

D'abord, le travail du diaphragme m'a permis de développer ce muscle...  et plus particulièrement mon CONTRÔLE de ce muscle.  Mon diaphragme se contracte et s'étire mieux, maintenant, et du coup j'ai gagné en puissance et en volume respiratoire.  Je pense que ça compte pour une bonne partie de l'amélioration de mes performances en cardio. 

Ensuite, l'expiration lente est très intimement couplée au système nerveux parasympathique.  Du coup l'exercice du diaphragme est un excellent moyen de rééquilibrer un peu la charge, au niveau hormonal et au niveau du système nerveux autonome.  Je m'explique : le travail musculaire de haute intensité stimule à fond le système sympathique/adrénergique.  Pour faire une rep de plus, parfois on doit vraiment s'arracher...  et pour s'arracher le corps envoie un cocktail d'hormones important.  Si on reste comme ça tout le temps, on s'épuise.  Le respiration profonde contrebalance en calmant tout le corps, et en stimulant, elle, le système parasympathique...  ce qui te permet de reprendre la digestion des aliments, de diminuer la fréquence cardiaque, de faire redescendre la pression sanguine, de rouvrir les vaisseaux sanguins périphériques, etc.  En plus, comme la muscu représente un travail essentiellement anaérobique, ça permet de "payer la dette d'oxygène" qu'on a accumulée pendant la séance de muscu.  Quand on pousse l'exercice plus loin, on développe aussi beaucoup la capacité de transport d'O2 parce que ça revient, au fond, à faire un travail en apnée.  Le corps manque un peu d'O2 et du coup on produit des globules rouges...  tout simplement.

Bref, pour résumer, cet exercice là me calme, et développe mon souffle ;)

Pour plus de détails, il faudrait demander directement à l'auteur...

Citer
Sinon, comment as-tu su que tes doulerus articulaires étaient dûes à un manque musculaire?

Pour mes lombaires, je constate depuis longtemps que plus je fais de sport et mieux elles se portent.  En fait je suis légèrement hyperlax (ligaments élastiques) et du coup dès que les muscles se relâchent, toutes les articulations de mon corps qui sont usées par mes années de karaté se retrouvent à avoir des mouvements de tiroir.  C'est le cas de ma L5 qui bouge pas mal latéralement par rapport à mon sacrum et à ma L4.  Si je me penche latéralement sans que les muscles ne soutiennent l'alignement, la L5 glisse et comprime/tord/pince les disques et le canal médulaire.  Et SPLING je me retrouve couché sur le dos ou à genoux.  Et je sais ça parce que j'ai passé des radios et qu'un médecin me l'a dit.

Pour mes genoux, même combat.  Cartilages usés, ligaments ramollos et un peu trop longs.  Idem pour la cheville.  Ce sont les muscles qui doivent compenser, donc plus je suis musclé, et mieux ça se passe.

C'est valable uniquement pour mon cas à MOI hein...  pas applicable pour tous.  Mais JE PENSE (les spécialistes me corrigeront !) qu'avec des articulations et un corps globalement plus souple on distribue les tensions de manière plus uniforme et donc on se blesse moins.  Si par exemple j'ai un dos souple, et uniformément souple, je peux me pencher en avant en courbant l'échine de manière homogène, au lieu de mettre tout le stress sur le seul groupe de vertèbres qui sont mobiles...  Par exemple. 

Et si les muscles tiennent bien le squelette, on évite que ce dernier fasse des mouvements pour lesquels il n'est pas prévu : tiroirs, subluxations ou luxations... 

Paradoxalement, pour protéger ses articulations et prévenir les blessures, il est important d'être A LA FOIS musclé ET souple.  Une fois que la blessure/douleur est installée, c'est le signe qu'il y a un problème et je pense qu'il faut prendre le temps de consulter.

En tout cas moi, si j'ai mal je ne force plus dessus.  J'ai fait la connerie de m'entraîner sur des blessures par le passé, et le résultat a été sans appel  : une petite blessure qui aurait pu guérir s'est transformée en lésion grave qui m'a laissé des séquelles permanents.  ECOUTEZ VOTRE CORPS.  Si ça fait mal, c'est que quelque chose ne va pas.  Et consultez les spécialistes, ils sont là pour ça !

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Mrod le 06 novembre 2008 à 14:10:03
Merci David pour ce retour d'expérience.
Je ne suis pas le dernier à qui cette méthode fait de l'oeil.

Perte de 7kg au total, étant donné que le muscle pèse plus que la graisse, la perte doit être conséquente, t'as bien fondu  ;), bravo

Pour les besoins en protéines et le budget.
Peut être que tes besoin vont diminuer une fois que tu aura atteins ton 'idéal' masse musculaire. Lorsque ta masse musculaire cessera de croitre, les protéines ne te seront nécessaires que pour l'entretenir et plus la développer; d'où des besoins inférieurs.
Je vais faire mon lourdeau encore une fois, !!! protéines végétales !!!
Pour une assimilation optimale par l'organisme il faut les mélanger avec des céréales en proportion 1/4. Une dose de légumineuses pour trois de céréales de préférences complètes (dans les magasins bio on trouve des mélanges variés tout prêt). Au final tu auras un apport en protéine supérieur ou égal, moins de lipide pour un budget 5 à 8 fois inférieur. Tu peut compléter avec des laitages fermentés (fromages, yaourts...). Attention de bien varier les légumineuses et céréales pour la diversité en sels minéraux et vitamines.
Je n'ai pas le bouquin de Laffey donc je ne sais pas les conseils qu'il donne pour l'alimentation.

Et surtout continue de te faire plaisir de temps à autres.

PS: Arf on aura pas de photo du Manitou en slip  :(
on aurait pu la mettre en bannière du site pour attirer les filles  :lol:


Nico
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: bison solitaire le 06 novembre 2008 à 14:23:35
Salut Mrod,
je n'ai rien contre les protéines végétales; je peux juste témoigner du fait qu'en terme de sensation, elles remplacent pas les protéines animales (genre l'envie irrépressible d'un bon steak!!). Ce qui marche du tonnerre pour le muscle, c'est le blanc d'oeuf (attention quand même à la surconsommation).
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: BULLYSSON le 06 novembre 2008 à 14:38:02
les protéines végétales sont moins bien assimilées par le corps que les protéines animales, autrement dit un steak de soja comme on en trouve dans le commerce ne remplacera jamais un steak de boeuf (même à quantité de protéines égales).
Les protéines les plus assimilables sont en effet celles des blancs d'oeuf (à consommer cuits !!!) et celle du petit lait. Fromage blanc 0%, dinde, blancs d'oeufs, thon constituent d'excellentes sources de protéines. Les pommes de terre aussi sont un aliment à préconiser en ces périodes froides.
L'alimentation a une part primordiale dans le développement musculaire.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: lambda le 06 novembre 2008 à 14:46:47
...celles des blancs d'oeuf (à consommer cuits !!!) et celle du petit lait. Fromage blanc 0%, dinde, blancs d'oeufs, thon constituent d'excellentes sources de protéines. Les pommes de terre aussi sont un aliment à préconiser en ces périodes froides.
L'alimentation a une part primordiale dans le développement musculaire.

+1 avec Bullyson.

pour un bon renforcement et developpement musculaire, il faut respecter le triangle suivant: l entrainement, le repos et l alimentation.

Pour un entrainement, il est bon de ne pas avoir de seance trop longue... hormonalement et metaboliquement parlant on stimule notre organisme et on evite la phase catabolyque en faisant des sances intenses mais ne depassant 45 min a 1 heure pour une session par jour, typiquement notre taux de testosterone produite par l effort commence a s ecrouler au dela de ce delai (ca reste une moyenne, ca depend de chacuns biensur...).

Et quitte a faillir ponctuellement sur un de ces trois points cites plus haut, pour des raisons professionnelles, familiales ou autres, mieux vaut sauter un entrainement qu un repas ou une bonne nuit de repos... en effet, c est pendant les periodes de repos: nuit, siestes... que l organisme "fabrique du muscle" et surcompense (phase anabolique).

L entrainement n est en fait qu une periode courte qui sert a stimuler ces muscles et les mecanismes qui les renforceront et les
developperont pendant ces dites phases de repos...

"mieux vaut louper une seance d entrainement qu un repas...".

a+,
Lambda
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Géo le 06 novembre 2008 à 17:24:45
Salut!

à force de tous vous voir "en admiration" devant la méthode et bin je my suis mis!  :D

1er constat après les premiers tests : ouh la que suis-je devenu? en deux ans, j'ai diviser par 2 le max de pompes et c'est pour tout pareil (j'ai simplement eu tendance à plus bouffer mais pas d'arret de sport!  :o)....

au boulot!

A+ et bravo à tous ceux qui ont eut la volonté d'y arriver!

Géo.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ACORN le 06 novembre 2008 à 18:45:22
Citer
1er constat après les premiers tests : ouh la que suis-je devenu? en deux ans, j'ai diviser par 2 le max de pompes et c'est pour tout pareil (j'ai simplement eu tendance à plus bouffer mais pas d'arret de sport!  {$default_shocked_smiley})....

EXACTEMENT pareil pour moi !   :-[
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 21:14:58
Olivier Lafay préconise de ne JAMAIS faire la muscu le même jour que le cardio, justement pour permettre de progresser dans les deux.  La boxe thai, ou le karaté, ça compte pour du cardio. 

Perso j'ai carrément séparé les deux, et j'ai progressé dans les deux.  Donc à mon humble avis : bosse ta technique et ton cardio pendant les cours (exemple trois fois la semaine), et bosse tes muscles 2-3 fois par semaine en plus.  Bouffe comme c'est écrit dans le bouquin pour ceux qui veulent prendre de la masse...  et on se reparle dans 3 mois ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 06 novembre 2008 à 21:27:48
tu séparerais la fameuse partie physique des cours d a m.?

Oui !!!

Le truc, c'est que de TOUTE MANIERE, si tu veux faire apprendre des trucs à tes muscles, tu es en travail qualitatif.  Vaut mieux travailler la technique TECHNIQUE, puis augmenter la cadence, et finalement bosser ledit truc à donf, de manière intégrée.  Tu vas monter dans les tours quand-même, mais en utilisant le truc que tu veux bosser.  Du coup tu le bosses "en situation" après 30-45 minutes de travail graduellement plus intense.

Typiquement quand je cherche l'efficacité et pas le plaisir des élèves, je fais bosser UN truc sur un cours d'une heure et demie.  Au début on le bosse technique, ensuite on le bosse vite, et ensuite on le bosse à donf, et ensuite on se met sur la gueule en situation et avec scénari...  mais bon nous c'est pas du sport qu'on fait hein.  C'est pas pareil.

Ensuite, pour le quantitatif/sportif, ben tu le bosses séparément pour ne pas qu'il nuise à l'apprentissage : muscu ou cardio général.

La partie préparation physique au sein du cours n'a de sens que si tu n'as pas le choix et que tu décides qu'il faut squeezer les deux dans la même séance. 

Dans un cas comme dans l'autre, à mon avis elle serait beaucoup plus productive à la fin...  en tout cas moi c'est comme ça que je procède : échauffement cool et étirements LEGERS, travail technique, travail dynamique, montée dans les tours, et retour au calme progressif sur les 10-15 dernières minutes...  étirements à la fin.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: lambda le 06 novembre 2008 à 21:29:08
Salut Leif,
juste une ou 2 remarques pour ton souci...
en supposant que tu fasses pas de surentrainement, il faut vraiment beaucoup bouffer, ca va en moyenne de 5 a 6 petit repas equilibres par jours voir plus, assez proteines, mais surtout avec pas mal d hydrates de carbone (pour les prot. on estime optimal une quantite absorbee correspondant a environ 2 gr/kg de muscles).
et au niveau des entrainements, quelqu il soient, le truc a eviter, c est la ROUTINE... j avais un prof qui me disait que la nature elle est comme nous tous, moins elle en fait, mieux elle seporte... autrement dit, une fois que ton organisme a surcompense et se sera adapte a la charge d effort que tu lui imposes, si tu changes jamais cette charge de semaine en semaine, ben ton corps ne changera pas, et il fait bien, car il n a aucune raion de le faire... le truc, c est de le surprendre en quasi permanence pour l obliger a surcompenser en permanence...evidemment ca veut pas dire faire n importe quoi, mais ca veut dire changer le nombre de reps, l ordre des exercices, le type d exercice...
alors c est vrai qu on a un peu ce genre de raisonnement en culturisme ou powerlifting, mais je pense que c est transposable a d autres methode (Lafayette) ne necessitant pas de fonte...

Si ca peut aider... mais en tout cas, faut bouffer vraiment bien pas seulement faire ces 3 repas quotidiens copieux...

a+,
Lambda
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Patrick le 06 novembre 2008 à 22:29:07
Et ben moi pas un pet de muscles en plus, je n'arrive pas a depasser les 80 kilos, et pourtant je mange bien.
Quelle est ta taille ? Ton ossature ? Comment sont tes parents ? Etc, etc...

La génétique, le métabolisme y font aussi beaucoup, ne l'oublions pas.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Rod le 07 novembre 2008 à 06:14:52
Après, je ne dis pas que les mecs COMPETENTS qui ont des salles de muscu (je pense à Rod par exemple) ne pouvaient pas fournir aussi une approche intelligente et saine.  L'ennui c'est que pour moi la salle de muscu n'est pas du tout pratique (j'ai pas le budget, et la plus proche et à 80km).
Comme je le dis toujours aux gens... L'important c'est de bouger et de se faire plaisir.
Ne rien faire est néfaste mais pratiquer un sport qu'on aime pas, on ne le fera pas longtemps... Il faut donc trouver une méthode utile, intelligente et dans laquelle on s'éclate.
Après j'ai une vision très éloignée de la méthode Lafay, je pense juste qu'en fonction de ma personnalité, je me ferais chier... J'aime pas trop le travail au poids de corps. Si il y a un truc qui me manquerait chez moi c'est plutôt une zone pour mettre des cailloux, des sacs de sable ou des pneus de camion. Bref le genre de truc bien merdique à manipuler que j'adore! :doubleup:

Pour ce qui est des salles, c'est clair que beaucoup ont un problème d'encadrement.. Les gens sont livrés à eux-même.
Chez moi, je fournis le programme de base ou je laisse travailler celui qui me dit savoir ce qu'il fait. C'est comme en protection perso, je ne suis pas là pour prêcher mais pour conseiller. Après les gens font ce qu'ils veulent, je m'assure juste que mécaniquement ils fassent bien les mouvements avec des charges correctes pour ne pas se blesser. Mais je ne me bats pas avec le mec qui vient juste faire ses pecs et ses biceps! ::) ;D

Sur le problème de Jeff... Je ne vois pas pourquoi avec les années et le type d'entraînement tu prendrais de la masse... Tu as un rapport taille/volume lié à ta pratique de la boxe thaï. De plus tu ne me sembles pas avoir une morphologie "lourde". Donc si tu voulais prendre de la masse, cela serait possible avec un entraînement spécifique mais cela demanderait des sacrifices et te déprimerait sans doute... Donc laisse pisser et continue à te faire plaisir... ;)

Bien à vous,

Rod
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 07 novembre 2008 à 09:32:21
d'ailleurs pourquoi prendre absolument de la masse, c'est essentiellement le rapport poids puissance qui compte, avec pour d'autre sport la répartition des masses (sport impliquant des rotations de corps surtout)... Lorsque j'ai passé mon DU de biomécanique et cinésiologie, notre directeur d'étude aux Saint Pére avait bossé avec une équipe nationale d'athlé, pour le pool des lanceurs de poids, le stff technique avait mis tout un programme enplace pour leur faire gagner en puissance, résultat programme de muscu trés spécifique MAIS au bout du compte diminution des performances... Pourquoi ? la répartition des masses avait changé par individus d'où : modification du centre de gravité du bonhomme et diminution de la vitesse de rotation (et du couple inhérent)... Les nageurs ont le même problème : gagner en puissance et en vitesse de mains.... sans augmenter leur surface de resistance à l'avancement...

Un bon moyen de gagner de la puissance : le travail exentrique et le travail en pliométrie (lui fait gagner en "explosif" de manière spectaculaire) MAIS ils sont potentiellement source de blessures (graves pour la plio) et donc à manipuler avec précautions extrêmes...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 07 novembre 2008 à 09:42:25
Je pense qu'il faut avant tout bien savoir ce qu'on veut...  bien cerner nos objectifs, identifier les contraintes et les bâtons qu'on se prendra dans les roues, et trouver les solutions globales qui conviennent.

Ce que tu dis là est extrêmement intéressant, par contre, au niveau biomécanique...  j'ai eu pendant un temps pas mal d'élèves de karaté qui faisaient énormément de muscu (dont deux qui étaient carrément énormes, et qui prenaient trs certainement des stéroïdes pour arriver à un tel niveau d'hypertrophie musculaire).  Ils ne frappaient pas fort du tout !  Un autre bon exemple, c'est Bob Sapp, qui est proprement ENORME mais qui ne m'impressionne pas du tout au niveau frappe.  Qu'il puisse m'arracher un bras et me battre avec ne me surprendrait pas, mais pour ce qui est de produire une grande vitesse au bout de sa main, niet !

Bref...

Mais pour revenir à la méthode, moi je constate une trs nette augmentation de ma puissance de frappe.  Je pense que c'est dû au fait que tout le travail stimule des CHAINES, et non pas une seule articulation à la fois.  Ensuite, pratiquement tous les exercices sollicitent les muscles posturaux, et le gainage, et les abdos profonds...  et ça permet de transmettre vraiment mieux la patate.  J'ai aussi pris en puissance au niveau des pecs et des bras, mais le gain principal, je pense, ne vient pas de là mais bien du "core".

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 07 novembre 2008 à 10:03:34
puisque l'on parle de chaîne et de biomécanique : il faut bien se souvenir d'un principe de base : une chaine est toujours limitée dans sa force par son élément le plus faible. Et un mouvement simple implique toujours un nombre important de muscle puisque pour pouvoir dévellopper un mouvement (ou stabiliser activement une situation de déséquilibre) un muscle devra trouver au moins un point fixe et donc il sollicitera les copains en amont (ou en aval) pour se faire... aprés un muscle épuise toujours en premier les mouvement qui lui demande le moins d'energie, exemple pour le biceps : il est d'abord supinateur de l'avant bras puis flechisseur de l'avant bras sur le bras... ça aussi selon les positions de travail et de fonction cela exige des capacités particulières de l'ensemble de la chaine... Les mouvements classiques naturels de musculation impliquent souvent cela. Ils travaillent aussi trés souvent les muscles et chaines musculaires dans des positions qui sont favorables et naturels, deux exemple limités au membre sup ; la traction fait travailler une chaine naturelle dans des positions articulaires favorables, ces muscles sont faits pour tracter et ils sont fait pour tracter dans cette position là (bin oui c'est le singe arboricole qui parle encore en nous là), les dips est l'exacte similaire mais dans l'autre sens c'est muscles sont fait pour pousser et pour pousser dans cette poisiton là, le mouvement complet intégrant ces deux chaines c'est la planche : 1 traction + 1 reta... Je peux détailler les chaines au besoin mais ça me semble pas utile. Edlinger dans un de ses bouquins dévelloppait un truc interessant (c'était l'époque ou les grimpeurs faisait des lots de tractions sans fins) : la capacité à transférer les aquis vers la fonction (croyez moi c'est aussi un vrai bordel en salle de rééduc).

:)



Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: crotale le 07 novembre 2008 à 11:01:27
puisque l'on parle de chaîne et de biomécanique : il faut bien se souvenir d'un principe de base : une chaine est toujours limitée dans sa force par son élément le plus faible. Et un mouvement simple implique toujours un nombre important de muscle puisque pour pouvoir dévellopper un mouvement (ou stabiliser activement une situation de déséquilibre) un muscle devra trouver au moins un point fixe et donc il sollicitera les copains en amont (ou en aval) pour se faire... aprés un muscle épuise toujours en premier les mouvement qui lui demande le moins d'energie, exemple pour le biceps : il est d'abord supinateur de l'avant bras puis flechisseur de l'avant bras sur le bras... ça aussi selon les positions de travail et de fonction cela exige des capacités particulières de l'ensemble de la chaine... Les mouvements classiques naturels de musculation impliquent souvent cela. Ils travaillent aussi trés souvent les muscles et chaines musculaires dans des positions qui sont favorables et naturels, deux exemple limités au membre sup ; la traction fait travailler une chaine naturelle dans des positions articulaires favorables, ces muscles sont faits pour tracter et ils sont fait pour tracter dans cette position là (bin oui c'est le singe arboricole qui parle encore en nous là), les dips est l'exacte similaire mais dans l'autre sens c'est muscles sont fait pour pousser et pour pousser dans cette poisiton là, le mouvement complet intégrant ces deux chaines c'est la planche : 1 traction + 1 reta... Je peux détailler les chaines au besoin mais ça me semble pas utile. Edlinger dans un de ses bouquins dévelloppait un truc interessant (c'était l'époque ou les grimpeurs faisait des lots de tractions sans fins) : la capacité à transférer les aquis vers la fonction (croyez moi c'est aussi un vrai bordel en salle de rééduc).

:)





Excellente référence Patrick Edlinger, encore un précurseur trés atypique et sans égal :up: :
http://fr.youtube.com/watch?v=HzIo2IleE-c

Concrêtement, n'est-il pas globalement plus intéressant de travailler la résistance et la souplesse de ses tendons, en complément d'un travail musculaire qui de toute façon ne peut être abordé qu'à court ou moyen terme ? La musculation naturelle est indispensable pour progresser, surtout pour améliorer le rapport taille / poids /puissance, mais si beaucoup s'enthousiasment à leur début de pratique (résultats probants en force, augmentation de volume, agrément dans la vie quotidienne, moral en hausse...), combien continueront à moyen ou long terme ?
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 07 novembre 2008 à 11:06:15
de toute façon pour le tendon c'est une structure vivante : elle va s'adapter aux contraintes qu'elle reçoit, si l'augmentation de puissance est progressive, le tendon va s'adapter progressivement lui aussi, par contre si les augmentations de contraintes sont brutales (surpoids brusque, augmentations de charges brusques, augmentation de puissance brusque) alors on court à la patho... ceci bien sûr en dehors de tout cadre pathologiques (caries, tendons dégénératifs, hygiène alimentaire, etc...) ou materiel inadapté ou gestes nocifs...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Mrod le 07 novembre 2008 à 11:33:51
Citer
Posté par: BULLYSSON
Citer ce message
les protéines végétales sont moins bien assimilées par le corps que les protéines animales, autrement dit un steak de soja comme on en trouve dans le commerce ne remplacera jamais un steak de boeuf (même à quantité de protéines égales).

J'ai bien précisé qu'il fallait les associer à des féculents sinon l'absorption n'est pas optimale.
Et y'a pas que les steak de soja (tout dégeux!), n'importe quelle légumineuse à un taux supérieur ou égal de protéine par rapport à la viande.
Et oui, ça ne remplace pas un bon steak de boeuf (dans votre tête). Faut se faire plaisir aussi ! mais pas tout les jours sinon c'est plus du plaisir.

Vous serai bien obligé de vous y mettre de toute manière, le prix de la viande ne fera qu'augmenter (et celui du poisson encore plus). Nous consommons (à l'échelle mondiale) de plus en plus de viande alors que la production atteindra bientôt sa limite. Alors faudra choisir entre son budget ou manger de la viande tout les jours (comme on y est habitué dans notre culture). On peut très bien alterner les sources de protéines pour avoir des apports suffisant chaque jours (même lorsque ses besoins sont importants).

Nico
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: crotale le 07 novembre 2008 à 12:15:07
@ Sergio, j'ai cru voir comme qui dirai un mirage :D ;)

@ Berhthramm, aurais tu les réfs du bouquin de P. edlinger auquel tu fais référence stp :)
Encore un superbe extrait : http://fr.youtube.com/watch?v=dSKh3aLhC5M&feature=related

Pat Edlinger aborde des notions d'engagement, d'abstraction et de concentration face au danger, qui ne sont pas sans rappeler certains thémes martialistes ou de survie, qui demeurent fort intéressants à intégrer dans toute méthode de développement personnel :up:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 07 novembre 2008 à 12:20:51
grimper chez Arthaud ISBN 2-7003-0502-7

un bon bouquin mais si tu t'interesse à l'entrainnement du grimpeur y a aussi "Escalade - actes du colloques ENSA Chamonix 89" ISBN 2-906411-05-1 le chapitre 4 en particulier...

Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: crotale le 07 novembre 2008 à 12:28:02
grimper chez Arthaud ISBN 2-7003-0502-7

un bon bouquin mais si tu t'interesse à l'entrainnement du grimpeur y a aussi "Escalade - actes du colloques ENSA Chamonix 89" ISBN 2-906411-05-1 le chapitre 4 en particulier...



Merci bien :up:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ** Mathieu ** le 07 novembre 2008 à 13:18:58
Pat Edlinger aborde des notions d'engagement, d'abstraction et de concentration face au danger, qui ne sont pas sans rappeler certains thémes martialistes ou de survie, qui demeurent fort intéressants à intégrer dans toute méthode de développement personnel :up:

J'en avais d'ailleurs posté une retranscription écrite y'a un moment ; c'est simple et authentique et comme tu le fais remarquer très proche de certains thèmes martials...


(http://img399.imageshack.us/img399/4773/patvk4.th.jpg) (http://img399.imageshack.us/my.php?image=patvk4.jpg)

Cela me fait penser à La vie au bout des doigts avec Patrick Edlinger ; j'aime bien, alors j'ai fait une retranscription d'un extrait :

"Je pense qu'y faut dire une chose c'est que le solo c'est vraiment très dangeureux, c'est ta vie qui est en jeu, c'est ta vie qui en dépend, mais il faut que les gens comprennent que nous on y passe tout notre temps donc on est préparé pour ça.

[...]

Alors comme mode de vie s'tu veux bon, la plupart du temps j'me ballade avec mon camion, je vais d'école d'escalade en école d'escalade, et je vis dans la nature, en fait c'est ce qui me plait quoi ;
je me sens pas stressé par la ville, toutes ces choses là quoi ;
je suis bien dans la nature, c'est cool comme ambiance ;
il faudrait pas que les gens mystifient un personnage, j'pense qu'on a rien de plus que les autres quoi, c'est une passion, on la travaille, en la travaillant on devient peut-être plus fort mais bon voilà, on est tout à fait... Tout à fait normaux quoi ;
tous les gens qui pratiquent l'escalade à ce niveau quoi sont tout à fait normaux et qu'en fait y faudrait pas non plus qu'y croient qu'on ait une vie de moines et qu'on est des fous ;
'fin moi j'estime vivre tout à fait normalement, j'ai des périodes euh de des fois quelques mois où je grimpe pas, où j'ai envie de faire autre chose.

Une chose qui est aussi très importante je crois en escalade, y faut en parler, plus que l'entraînement c'est la motivation ;
en fait, c'est d'êt' motivé au pied du rocher, c'est c'qui fait qu'tu grimpes bien ;
alors pour avoir c'te motivation, pour la travailler justement, ça m'arrive d'avoir des périodes de décompression, où j'fais la fête pendant un mois, où...
C'est pas du tout un problème.
J'crois qu'c'est très important de le dire, y faudrait pas qu'les gens croient qu'on est là à s'entraîner comme des bêtes toute la journée parce qu'en fait c'est pas vrai.

[...]

Le gaz : c'est le vide, c'est la hauteur à laquelle tu te situes sur une paroie ; et qui fait qu'en bas bein y'a du gaz, y'a du vide, voilà...
Et c'est beaucoup plus difficile parce qu'au niveau concentration t'ya plus du tout la même notion des équilibres et puis la même notion de l'engagement, surtout quand tu es en solo dans une paroie qui est très haute, tu sais très bien que t'y as pas de point de repos, de vire à proximité et sur le plan moral c'est beaucoup plus dur de te concentrer en sachant que t'y es complètement engagé.

[...]

C'qui est intéressant en solo, c'est le fait que ta vie soit en danger, ça motive ta concentration.
C'est normal, je pense, qu'on ait peur, c'est d'ailleurs c'qui t'attire si tu veux.
Tu as une notion de peur qui rentre en jeu et c'qui est plaisant c'est d'arriver à la dominer.
Tant que tu es en solo de toute façon il faut faire abstraction complète du gaz ;
c'est à dire, tu n'y penses absolument plus, tu es tellement concentré par tes mouvements, par le fait de ne faire aucune erreur, que le gaz, tu n'y penses absolument plus.
Tu y penses uniquement quand t'y es encordé et que tu t'arrêtes à un relais ou en solo quand tu te reposes, là tu prends conscience disons de l'[inaudible] auquel tu es, du vide qu'il y a.
Mais sinon c'est un truc qui faut faire abstraction complètement ouais ; sinon ça te bloque, et t'arrive pas à faire des mouvements très dur ;
et c'qui est grisant justement c'est le fait de savoir qu'y'a c'tambiance là derrière, et qui fait que volontairement on se met dans c'tambiance, c'est sûr que ça a plus d'engagement et plus d'intérêt.

[...]

Tu arrives à vivre uniquement en grimpant par rapport à tout ce que tu peux ressentir dans l'escalade et tout ce que ça peut te procurer comme sensations ;
au niveau de ton engagement moral, de c'que tu ressens sur le plan physique.
Pour moi l'escalade c'est pas un sport mais j'y consacre tout mon temps et c'est un mode de vie ;
j'arrive à retrouver tous les besoins qu'on peut avoir s'tu veux en tant qu'être humain ;
tu vas faire une voie très dure, t'yauras le plaisir justement de l'expression corporelle, la défonce physique qui fait qu'en fait ça va te créer de petits besoins, tu vas apprécier en sortant d'une voie un verre d'eau, un sandwich, et bon ça c'est intéressant à l'époque à laquelle on vit d'avoir de petits besoin je crois.
t'yas une prise de conscience au niveau des plaisirs simples en fait qui suffisent très bien pour pouvoir vivre."


Voilà pour le léger HS...

Quelques liens vidéos pour des extraits des films documentaire La vie au bout des doigts et Opéra vertical :

Patrick Edlinger - La Vie Aux Bout Des Doigts (Climb) Part 1 (http://fr.youtube.com/watch?v=xF_Kp1cqyAM)
Patrick Edlinger - La Vie Aux Bout Des Doigts (Climb) Part 2 (http://fr.youtube.com/watch?v=dSKh3aLhC5M)
Opera Vertical part 1 (http://fr.youtube.com/watch?v=iQs3XMYDucs)
Opera Vertical part 2 (http://fr.youtube.com/watch?v=QPbfqKFFuQs)


 ;)

Berhthramm ton point de vue est vraiment instructif  :up:
Merci pour les références ;
J'ai lu quelque part que Patrick Edlinger et Patrick Berhault avaient mis au point un entraînement spécifique dans les années 80 ; j'ai trouvé des bribes d'infos sur la toile mais rien de complet et surtout rien de signé des auteurs en question...
Tu aurais des infos là-dessus ?
Peut-être est-ce abordé dans les références que tu donnes justement ?

Merci
@+
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Berhthramm le 07 novembre 2008 à 15:07:23
oui les deux Patrick étaient des pionniers, ils ont ouverts pas mal de voies (au propre comme au figurés, tant en falaise, qu'en terrain d'aventure voire en haute montagne y compris en hivernal), l'époque ou tout cela se passe c'est aussi le début de l'escalade sportive voire même le début des premières compet, avec la guerre du classement/déclassement des voies... Globalement à cette période les grimpeurs s'envoient des tractions ce qui fait dire à Edlinger que c'est juste une bonne méthode pour gagner "un championnat de traction" de là commencement d'entrainnement spécifique (il dévelloppe pas mal dans grimper qui date à peu de chose de cette époque là.

:)



Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: jotun le 07 novembre 2008 à 16:24:37
Bravo. :doubleup:

après 2 ans de méthodes, je partage totalement l'avis de David Manise.

Je trouve que cette méthode en plus du travail physque (force, endurance, résistance, souplesse), fait bosser aussi le mental car lorsque l'on attaque les modes élevés (mode 15+), le mental est très important pour progresser.

Je pense aussi les niveaux 2 à 4 sont les niveaux "de base" pour avoir un bon physique.
Pour ceux qui souhaite seulement avoir un bon physique, ou pour de l'entretien, ces niveaux la sont largement suffisant. Si on veut bosser une partie du corps plus spécifique, suffit de rajouter des exos.

Par contre, dès que l'on attaque les niveaux 6 à 8 (c'est mon cas), cela se corse.
Déja, les entrainement sont bc plus long 1H30+ sans echauffement et souplesse, ils sont bc plus épprouvants.
Pour attaquer ces niveaux, il faut absolument avoir une bonne base (mode 12-15 au 3 premier exos au niveau 4), sinon c'est l'echec.

Voila pour ce qui est de la méthode.

Sur le terrain, pour moi les point positifs sont:
-moins de fatique en général
-meilleur controle des mouvements et surtout plus longtemps
-possibilité de mettre "la gomme" plus souvent pour passer une difficultée

Ps: lors de mes  sorties,sauf pluie, le soir avant dodo, j'ai étendu mon poncho et fais les étirements tranquillement. :D
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: crotale le 07 novembre 2008 à 23:32:55
J'en avais d'ailleurs posté une retranscription écrite y'a un moment ; c'est simple et authentique et comme tu le fais remarquer très proche de certains thèmes martials...

Berhthramm ton point de vue est vraiment instructif  :up:
Merci pour les références ;
J'ai lu quelque part que Patrick Edlinger et Patrick Berhault avaient mis au point un entraînement spécifique dans les années 80 ; j'ai trouvé des bribes d'infos sur la toile mais rien de complet et surtout rien de signé des auteurs en question...
Tu aurais des infos là-dessus ?
Peut-être est-ce abordé dans les références que tu donnes justement ?

Merci
@+

C'est bigrement intéressant , les gars, de lire vos pertinents à propos sur le sujet :up: :)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: futcherts le 14 décembre 2008 à 04:28:28
très intéressant en effet :)
je partage totalement l'avis de David Manise et de jotun

étant pratiquant d'escalade je constate que la méthode (que je pratique depuis 2ans) m'apporte une grande force "fonctionnelle" pour ce sport, j'arrive à maintenir un gainage solide dans les positions les plus délicates.

j'ai également amélioré considérablement ma capacité à sprinter, sans entrainement spécifique au sprint (400m en 52s au lieu de 1min02 il y a deux ans ). les squats une jambes apportent une grande force et résistance :)

l'enchainement précis des divers exercices de cette méthode créé une synergie qui permet d'obtenir une force fonctionnelle dans tous les angles de travail et ceci de manière équilibrée.


Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 08 mars 2009 à 22:55:10
Bah bricole, gars ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: nemesys le 08 mars 2009 à 23:39:32
C'est marrant que ce post remonte parce que je comptait m'y mettre...j'ai du gras à perdre, du muscle à prendre, de la souplesse à acquérir et de l'endurance à avoir ...

Ce qui me saoule par contre, c'est qu'à cause de mon boulot, certains exos seront plus dur: étant itinérant, je passe mes semaines dans des hôtels, et pas forcement avec une salle de sport ...donc pour les tractions, c'est pas top !
Maintenant, le restes des exos ne posent pas trop de pb...

A ce sujet, il existe pas des barres de traction qui s'utiliserait sans fixations ?
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: sharky le 09 mars 2009 à 07:36:23
Salut,

J'ai acheté cette barre là:

http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=dqN-X2hCEO8&feature=related (http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=dqN-X2hCEO8&feature=related)

Il faut regarder la vidéo jusqu'au bout.
Attention, c'est vendu comme un système révolutionnaire sans fixation MAIS si tu veux faire tous les exercices, la boîte conseille de la fixer quand même.
Celà dit, moi je ne l'ai pas fixé et malgré mes 110 Kgs, elle tient bien.
Le revendeur français a une boutique sur la baie, bien prendre les mesures de ses encadrures de porte car elle s'adapte pas partout.

STéphane
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: alexr le 09 mars 2009 à 07:56:18
A ce sujet, il existe pas des barres de traction qui s'utiliserait sans fixations ?

J'ai une barre achetée chez Déc*thlon ; elle tient par pression et n'est pas fixée aux murs. Pas de problème jusqu'à présent.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 09 mars 2009 à 08:24:23
A ce sujet, il existe pas des barres de traction qui s'utiliserait sans fixations ?

Celles chez D4 ont des vis à chaque bout et des "coussins" en caoutchouc qui permettent de les serrer comme des étais dans les cadres de portes.  Deux modèles, le large et le normal.  Avec le modèle normal, tu peux normalement adapter ta barre de traction dans les portes standard de partout.  Tu peux donc faire tes tractions à l'hôtel, normalement.  Sinon au pire à la place des tractions tu fais C4/C5/C6...  ca bosse le dos aussi. 

Typiquement dans les hôtels, tu peux faire les dips entre deux tables de chevet, ou si les chaises tiennent la route, entre deux dossiers de chaises. 

Sinon ben si c'est vraiment pas possible, tu zappes un exercice et tu bosses le reste du corps.  C'est mieux que rien...  !

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: nemesys le 09 mars 2009 à 08:31:32
Merci pour les conseils et astuces les gars !!
David, vu le standing des hotels auxquels j'ai droit, la solidité des chevets je testerais pas  :lol: et les chaise y en a souvent qu'une...
Mais je pense qu'en me débrouillant pas trop mal, et avec un peut de chance, je dois pouvoir essayé avec ce que j'aurais sur place ...Quitte de toutes façons ( et comme c'est suggéré !) à remplacer par d'autres exos !
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 09 mars 2009 à 08:45:52
Ouaipe.  Sinon un truc que j'ai testé un peu en vacances l'été dernier et qui va bien, c'est d'utiliser les parcs et les terrains de jeux de gamins.  Si tu y vas tôt le matin normalement y'a pas de mamans qui voudront te virer à coups de pied au cul, et t'as généralement au moins un endroit où tu peux faire des tractions et des dips quelque part dans l'ensemble.  Bon, ça fait un peu grand gamin qui retombe en enfance mais c'est pas si grave ;D

Ciao ;)

David
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: nemesys le 09 mars 2009 à 19:20:30
...Bon, ça fait un peu grand gamin qui retombe en enfance mais c'est pas si grave ;D ...
Damned, je suis démasqué  :lol:

ben ça peut se faire quand même...et puis ne dis t on pas que le ridicule ne tue pas ?
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 09 mars 2009 à 19:27:24
 :)

voici un lien vers le site de roos enamait

ses entrainements sont tres bien acces vers la puissance appliqué pour la boxe, tres dur a suivre mais vraiment bien.

Vous trouverez dans ce lien divers plan pour fabriquer vos propres outils de sport a moindre frais.

si il y a un soucis de langue, je traduirais sans probleme.

http://www.rosstraining.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=157

par exemple pour le timer en boxe ou pour faire la methode :

http://www.speedbagforum.com/timer.html

plus d'excuses les gars et les femmes

allez :sgt:

arbeit comme dirait le grand sage en street gi

a+

jeff

Titre: Re : Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: sharky le 09 mars 2009 à 20:01:59
Sur la vidéo je ne vois pas trop comment cette barre se fixe.

Je me méfie des barres qui se fixe entre 2 murs par un système de dévissage. Dans les années 80 j'avais cassé une briquette de la paroi. Ensuite dans un autre appart, j'avais mis 2 plaquettes en bois pour répartir la pression sur les murs. Les 2 parois s'étaient écartées...

Je peux faire des photos plus précises si celà intéresse mais l'appareil ne tient pas entre les deux murs. La pression est répartie sur toute la longueur de la barre qui se "clipse" des 2 côtés du montant de la porte.

Stéphane
Titre: Re : Re : Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: aliɔs le 09 mars 2009 à 21:37:14
Je peux faire des photos plus précises si celà intéresse mais l'appareil ne tient pas entre les deux murs. La pression est répartie sur toute la longueur de la barre qui se "clipse" des 2 côtés du montant de la porte.

Stéphane


Je ne connaissais pas ce système. Cela peut être intéressant si le système est adapté à une paroi du genre placoplatre.

Chr
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: nemesys le 09 mars 2009 à 22:09:28
en fait, je me pose la meme question...car d'après ce que j'ai vu, doit quand même y avoir une sacrée pression en bas du bras donc sur un mur en placo... :-\
Sharky, tu parle d'un revendeur français ...tu as un nom ou un adresse ?
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 09 mars 2009 à 23:51:29
messieurs

apres 3 ans dans la menuiserie je rajoute pour la barre en question je ne vois pas de risque car le poids est reparti en le haut et le bas qui littéralement pince le bati de la porte, vous ne pouvez donc pas tomber sauf si vous donnez des accous.

Ne pas oublier que dans une cloison placo la porte et fixe par des montants en 8 points ce qui la rend assez fragile, donc a tenir compte de ceci.

la barre ne me semble a aucun moment reposer sur le placo pour la parti ou on mais les mains, donc pas de pression, le bois va encaisser.

Par contre il y aura un probleme si le plaquiste par méconnaissance vous a mit le placo a fleur de l'huisserie , pour une cloison de 46mm c'est une huisserie de 90 mm qu'il vous faut alors que la plupart s'on rester a l'huisserie de 72mm ( 46mm de montant+13mm de placo+13mm de placo).

Je pense que cette barre a ete prevu pour remedier a la faiblesse du placo.

Si je me souviens il y avait une barre dans le meme genre mais il fallait fermer la porte pour faire les tractions.

a+

jeff


Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: sharky le 10 mars 2009 à 07:08:09
en fait, je me pose la meme question...car d'après ce que j'ai vu, doit quand même y avoir une sacrée pression en bas du bras donc sur un mur en placo... :-\
Sharky, tu parle d'un revendeur français ...tu as un nom ou un adresse ?


http://cgi.ebay.fr/BARRE-DE-TRACTION-MULTIFONCTIONS-REVOLUFIT_W0QQitemZ350176255411QQcmdZViewItemQQptZFR_JG_Sports_Fitness_Equipements?hash=item350176255411&_trksid=p3286.c0.m14&_trkparms=72%3A1526%7C66%3A2%7C65%3A12%7C39%3A1%7C240%3A1308 (http://cgi.ebay.fr/BARRE-DE-TRACTION-MULTIFONCTIONS-REVOLUFIT_W0QQitemZ350176255411QQcmdZViewItemQQptZFR_JG_Sports_Fitness_Equipements?hash=item350176255411&_trksid=p3286.c0.m14&_trkparms=72%3A1526%7C66%3A2%7C65%3A12%7C39%3A1%7C240%3A1308)

J'essaye de faire des photos et de les poster ce soir.

Stéphane
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Moleson le 10 mars 2009 à 18:19:23
Salut tous :)
....
Remarques diverses : j'ai perdu 17 cm de tour de taille, j'ai largué 8kg de poids de corps (probablement plus de gras que ça, vu que j'ai pris du muscle), des pantalons que je voulais donner en me disant que je ne rentrerais plus jamais dedans sont maintenant limite trop grands.  J'ai grandi d'un centimètre.  Globalement, je me sens vraiment bien.  J'ai la pêche, je suis en forme...  plus tendance à être de bonne humeur et partant pour faire des choses.  Je dors mieux.  Je me réveille en forme le matin. 
....


Impressionant, c'est plutôt rare chez des personnes qui sont en surcharge pondérale et qui sont très actives physiquement de voir de tels changements.

17cm de moins au tour de taille (127cm->110cm) correspond en fait a un perte de graisse de 17-20 Kg, donc si la perte pondérale est uniquement de 8 Kg, il y a eu gain de de 9 à 11 Kg de muscle, ce qui est beaucoup chez quelqu'un de déjà entraîné et musclé.

Le tour de taille est d'ailleurs le meilleur indicateur concernant le niveau de graisse malsaine. Normalement il devrait être en dessous de 94cm, et devient critique au dessus de 102cm.
D'ailleurs avec une TA MOYENNE de 140/90 tu étais déjà dans l'hypertension modérée, la tension artérielle moyenne normale étant inférieure à 135/85.

Quoique il en soit, ce résultat spectaculaire m'a fait commander le livre... J'ai aussi des Kg à lâcher et surtout de la puissance à gagner.


Moleson
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Olcos le 10 mars 2009 à 19:12:20

Impressionant, c'est plutôt rare chez des personnes qui sont en surcharge pondérale et qui sont très actives physiquement de voir de tels changements.

17cm de moins au tour de taille (127cm->110cm) correspond en fait a un perte de graisse de 17-20 Kg, donc si la perte pondérale est uniquement de 8 Kg, il y a eu gain de de 9 à 11 Kg de muscle, ce qui est beaucoup chez quelqu'un de déjà entraîné et musclé.

Le tour de taille est d'ailleurs le meilleur indicateur concernant le niveau de graisse malsaine. Normalement il devrait être en dessous de 94cm, et devient critique au dessus de 102cm.
D'ailleurs avec une TA MOYENNE de 140/90 tu étais déjà dans l'hypertension modérée, la tension artérielle moyenne normale étant inférieure à 135/85.

Quoique il en soit, ce résultat spectaculaire m'a fait commander le livre... J'ai aussi des Kg à lâcher et surtout de la puissance à gagner.


Moleson

Salut Moleson,

Peux tu developper l'indicateur de graisse malsaine en fonction du tour de taille. Ce niveau est il variable en fonction de la taille ?
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: aliɔs le 10 mars 2009 à 19:50:14
messieurs

la barre ne me semble a aucun moment reposer sur le placo pour la parti ou on mais les mains, donc pas de pression, le bois va encaisser.

Par contre il y aura un probleme si le plaquiste par méconnaissance vous a mit le placo a fleur de l'huisserie , pour une cloison de 46mm c'est une huisserie de 90 mm qu'il vous faut alors que la plupart s'on rester a l'huisserie de 72mm ( 46mm de montant+13mm de placo+13mm de placo).

Je pense que cette barre a ete prevu pour remedier a la faiblesse du placo.
a+

jeff


Merci pour ces remarques car chez moi l'huisserie est d'à peu près 70mm. Dans le doute je vais m'abstenir bien que ce système de barre semble bien pratique. La vidéo posté par sharky montre la facilité pour placer et enlever la barre.
Sinon petite question sans rapport avec la barre : penses tu que c'est possible de faire un "sciage en tête" à quelques centimètres du plafond  d'une paroi en placo ? Ceci pour améliorer l'isolation phonique...
Titre: Re : Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Moleson le 10 mars 2009 à 20:02:53
Salut Moleson,

Peux tu developper l'indicateur de graisse malsaine en fonction du tour de taille. Ce niveau est il variable en fonction de la taille ?
Le problème est un peu complexe, il s'agit en fait de la graisse intra-abdominale, donc pas de celle que l'on voit, mais celle qui qui se trouve entre les organes dans la cavités abdominale. Parallèlelement on a aussi de de la graisse intra-musculaire.

Cette graisse n'est pas uniquement un dépot de calorie, mais à aussi un effet métabolique des plus malsains, elle sécrete par exemple des substances nocives (pour faire simple).
Ce type de graisse favorise, l'augmentation du mauvais cholesterol et la diminution du bon cholestérol, elle favorise la résistance à l'insuline et de par la l'apparation de diabète, elle à un effet pro-inflamatoire, elle favorise l'HTA et finalement augmente le risque d'artériosclérose.

Les grandes études de risque cadio-vasculaire montrent aujourd'hui que le BMI n'a pas d'influence sur le risque CV, mais qu'il y a une corrélation directe entre le tour de taille et le risque CV.
Et justement il n'y a pas d'effet de taille, ou il est négligeable.

Les repères aujourd'hui sont pour un homme 88cm idéal, 94 cm acceptable, 94-102 sa craint, > 102cm zone rouge.
Après probablement il y a encore différence à périmètre égale entre ceux qui ont touts en graisse sous-cutanée et ceux qui ont tout dans l'abdomen. En tout cas des anti-diabétiques qui modifient cette répartition tendent à le prouver.

Moleson
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 10 mars 2009 à 20:09:43
Impressionant, c'est plutôt rare chez des personnes qui sont en surcharge pondérale et qui sont très actives physiquement de voir de tels changements.

Ouaipe.  Mais je me goinfrais hein...  :-[

Citer
17cm de moins au tour de taille (127cm->110cm) correspond en fait a un perte de graisse de 17-20 Kg, donc si la perte pondérale est uniquement de 8 Kg, il y a eu gain de de 9 à 11 Kg de muscle, ce qui est beaucoup chez quelqu'un de déjà entraîné et musclé.

Et ça continue ;D

Pendant ma maladie de Lyme/TBEV j'ai perdu 14kg, essentiellement du muscle je pense... (j'ai dû repasser du niveau 4 au premier niveau premier programme >:()... là j'ai repris 18, essentiellement de muscle aussi.  Mon corps joue un peu au yoyo là, je sais plus trop où j'habite, mais ça se stabilise depuis quelques semaines.

Citer
Le tour de taille est d'ailleurs le meilleur indicateur concernant le niveau de graisse malsaine. Normalement il devrait être en dessous de 94cm, et devient critique au dessus de 102cm.
D'ailleurs avec une TA MOYENNE de 140/90 tu étais déjà dans l'hypertension modérée, la tension artérielle moyenne normale étant inférieure à 135/85.

Ouais mais en fait je pense que mon toubib me stresse ;D  

A 14/9, je sens mon coeur qui bat, je me sens tendu...  style "m*rde faut que je me détende vite il va prendre ma tension"...  quand je la prends à la maison, c'est plutôt 12/8, et là après les exos de respiration c'est souvent 11/7.

Sinon j'ai eu une batterie de tests en novembre hein : pas de cholestérol, pas de diabète, pas de souffle au coeur, pas de ci, pas de ça, sans ceci ou sans cela...  (les Toulousains reconnaîtront la chanson :D) -- je fume plus, je bouffe plein de volaille et de poisson, et plein de fruits et plein de légumes...  bref c'est pas mon coeur qui me lâchera en premier normalement.

Citer
Quoique il en soit, ce résultat spectaculaire m'a fait commander le livre... J'ai aussi des Kg à lâcher et surtout de la puissance à gagner

:up:

Tiens nous au courant ! :)

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 10 mars 2009 à 22:49:38
Citer
Sinon petite question sans rapport avec la barre : penses tu que c'est possible de faire un "sciage en tête" à quelques centimètres du plafond  d'une paroi en placo ? Ceci pour améliorer l'isolation phonique...

j'avoue ne pas comprendre et je voudrais vraiment voir ce que tu me demandes. :)

jeff
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: bison solitaire le 20 mars 2009 à 15:36:43
A mon tour de faire un petit bilan au bout de 6 mois.
J'ai commencé le 19 septembre 2008.

Je suis au niveau 5 depuis le 27 novembre 2008.
J'ai volontairement "stagné" à ce niveau car j'ai eu beaucoup de mal a faire deux à trois séances par semaine. Parfois pendant trois semaines, c'était une séance, et parfois comme cette semaine c'était quatre.
En tous, dans le laps de temps, j'ai fait 34 séances de ce programme.

A la première: 45 dips en deux séries au max, 52 pompes, 21 tractions (le tout effectué selon le bouquin bien entendu)
A la denière: respectivement, 43, 77, 30.
Je ne parle pas des squats, je me contente de 6x12 (pas moyen de vraiment progresser sur cet exercice).

Donc pas vraiment de progression quant aux dips (et même une certaine régression, à la 26ème séance j'étais monté à 56 dips); mais progression plus nette quant aux pompes et tractions (encore que j'étais monté à au delà de 80 pour les pompes et au délà de 30 pour les tractions).

Afin d'éviter de ne pas m'ennuyer avec ce programme, je l'ai quelque peu aménagé sur la fin (sauf aujourd'hui); je l'ai ainsi pratiqué en circuit training, ex: dips au max, puis sans temps de repos, pompes au max, puis sans temps de repos, tractions, au max, puis idem jusque la fin, y compris avec les squats (jusqu'à 25, mais impossible de dépasser les 12 sur une série de 6) ... Je réservais juste les abdos pour la fin de la séance. 3 minutes de récup et rebellotte et ainsi cinq fois de suite.
Et j'ai parfois changé l'ordre des exos.

Note: je pratique les squats avec l'autre pied au sol, ça m'évite notamment une crampe systématique au quadriceps lorsque je fais cet exo jambe tendue (une "spécificité" de plusieurs années: comme pour les tractions à l'équerre, avec les jambes franchement tendues, j'ai une put**n de crampe aux quadri!!), et bien entendu je focalise à fond sur la jambe qui fait le squat, et pas de souci, hein, la brulure est bien là...

Côté changement physique: ben quasiment rien, j'ai commencé à 85 kilos, et là je tourne à 86/87, je n'ai pris aucune autre mensuration, et du coup pas possible de dire si j'ai grandi ou non.

Cette méthode je l'applique chez moi et dans deux autres salles; eh bien en fonction du lieu et des appareils, les sensations seront différentes. Différence d'épaisseur des barres, de hauteur des supports, des écartements des barres... Et de fait les "performances" (horreur de ce mot) le seront aussi.

J'ajoute que côté cardio, je me contente d'une séance de footing par semaine de 35/40 minutes (blessure récurrente au mollet, qui a tendance à passer depuis l'achat d'une nouvelle paires de pompes, après l'achat d'une nouvelle paire de pompes, mais qui ne me convenaient pas pour ces dernières). Bon, un peu de sac de frappe aussi...

J'ai l'impression qu'il y a bel et bien un changement physique lorsqu'on fait au moins trois séances par semaine, en dessous, on se maintient (perso je le sens au niveau des triceps et au niveau de la cage thoracique, dans le haut des grands droits, un peu au niveau des épaules, et au bas des pecs).

Côté étirements; je n'en fais pas trop, je n'en ai pas vraiment besoin, même que mon toubib me l'avait déconseillé, parait que je suis vraiment lax. Sauf côté lombaires (à se demander si elles ne sont pas soudées). M'a donc dit de ne surtout pas trop en faire, sous peine d'endommager les ligaments.

Voilà, pis là comme j'en ai marre du 5,je crois que je vais passer au niveau 6...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 20 mars 2009 à 20:42:24
Salut :)

Vu que t'es naturellement athlétique, à mon humble avis t'as besoin d'exos plus difficiles que ceux du 5 pour progresser et garder un vrai challenge...  Les tractions du niveau 6 ont l'air sympa ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: bison solitaire le 20 mars 2009 à 21:05:50
Bé je m'en vais étudier ça et je vous tiendrai au courant. :)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 20 avril 2009 à 21:30:38
salute

bon moi j'aimerais savoir si il y a un etre humain capable de faire l'exo K et attention point de fanfaronnade, je veux photos ou video a l'appui.

en effet c'est dans le progarmme n 7

je pense n'avoir pas bien compris car meme les boxeurs n'arrivent pas a juste decoller les bras.

j'attends impatiemment des preuves :ninja:

jeff
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 20 avril 2009 à 21:50:58
Bah euh...  je viens de le faire :-[

C'est pas si dur si ???

Tu démarres avec les coudes et les pieds au sol seulement, comme pour du gainage. 

Là j'ai testé j'en ai fait 5-6 et ça a bien réveillé ma tendinite au coude mais bon ça se fait :-[

David

Edit : j'ai modifié mon message pour éviter de diffuser gratuitement une partie du boulot d'Olivier.  J'ai aussi viré les photos.  Jeff je te les envoie par mail si tu veux, toi t'as le bouquin c'est bon...  mais je veux éviter de diffuser les exos sur le net.  Même si c'est un seul exo, si chacun se disait ça en farfouillant un peu méthodiquement on pourrait vite reconstituer une bonne partie du bouquin... 
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 20 avril 2009 à 22:09:17
 :lol:

super merci david

la premiere je la met en fond d'ecran :lol:

donc j'avais bien compris, mais impossible de tendre les bras.

ho p*te borgne je viens de le faire.

je le faisais bras tendus et pas plié comme le gainage ::)

et  c'est hyper stressant au niveau des coudes.

merci de ton dévouement ;)

jeff
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 24 avril 2009 à 14:20:11
Petit up :)

Leif : Olivier Lafay m'envoie cette vidéo de l'exo K.  Donc avec la permission de l'auteur, voici Spondyleux qui vous en fait 11 sans avoir trop trop l'air de forcer ;)

Respect !

http://www.dailymotion.com/relevance/search/spondyleux/video/x5rj04_k_sport

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 24 avril 2009 à 14:32:01
 :yeah:

j'allais justement te repondre car exo seul je te le fais sans probleme, mais glisse dans le programme 7 apres les tractions, je suis literalement soudé au sol.

pour la vidéo excellent car je faisais pas ce mouvement glisse et circulaire mais je remontais a angle (les bras et le sol)
je vais voir ce soir pour faire a la fin on verra, c'est comme le z a la fin ça fait plus mal, tu as le dos bien raide avec les tractions et les triceps gonflés a blos donc pour ponter vas y accroche toi.

et méfie toi je suis entrain de faire mon possible pour descendre fin mai a die ;)

a+

jeff
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 24 avril 2009 à 14:38:24
Moi j'en sais trop rien, j'étais au niveau 4 en novembre dernier quand je suis tombé malade.  Le Z ca passait pas trop mal, mais bon je triche je suis hyperlax. 

De là retour au premier niveau, premier programme en janvier, et là j'attaque tout juste le niveau 3 parce que j'en ai trop marre du 2 (bon chuis en mode 14 donc on va dire que le 2 est torché ;D). 

En gros il me faudra sans doute patienter jusqu'en juin pour retrouver ma fin de niveau 4 comme en novembre dernier.  Saloperie de virus :-[

David

P.S.: j'espère te voir fin mai et te mettre ta branlée mon p'tit père ;)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 24 avril 2009 à 15:29:58
Salut  :) !

Des nouvelles du front (de mon coté du front..!)

Bientôt trois mois de méthode et toujours niv 2...
J'ai eu pas mal de moment de démotivation ces derniers temps et j'aurais bien besoin d'aide pour me motiver...après le travail, le soir, c'est pas toujours facile de se faire une séance de 2h30 (tout compris) et ça 3 fois par semaine.. :(
Alors comme depuis le temps que je vous lis tous, j'ai l'impression que vous etes comme des potes...je vous demande de m'encourager!! :-\

En ce moment c'est un peu chaud, surtout que j'ai un kyste synovial qui me fais bien mal (sur B surtout)
bref...
Sinon, coté bilan, y'a quand même (déjà) du gros changement...+7 kg...
je passe de 57 à 64 kg...on voudrait même plus de moi pour monter sur un cheval!!
Plus AUCUNE douleurs du dos!!! Plus de punch, de tonus!! c'est bon ça! :up:
Juste un peu de fatigue parfois et un manque de motivation, et puis dur dur pour A2, je suis loin du compte, je suis même repassé à A1!


 ;) 


Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 24 avril 2009 à 15:53:37
Citer
2h30
:blink: :blink:

ouch tu peux mettre ce que tu fais svp

moi je me tiens pile au bouquin  et 11 autres potes aussi et fait au pire 1 h 10

et les jours ou il y a pas de programme c'est etirement comme ça on se repose.

l'ideal c'est un calepin avec chaque jour ce que tu fais.

tu vois je croyais avoir fait une rep de moin je prends mon calepin et j evois que sur le total il y en  a une de plus donc yeahhh.

allez tiens le coup :doubleup: :doubleup:, le tout c'est faire un truc.

allez je recite on a tous les memes 24heures apres c'est les buts que l'on se donne, tyson a les memes 24 heures que toi,les champions de boxes amateurs aussi.

allez allez :sgt:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: jotun le 24 avril 2009 à 16:24:09
Le niveau 7 est pas évident, Je trouve que les entrainement à ce niveau sont trop longs.
Je suis au niveau 8, qui est plus intense mais les entraiments sont moins longs.
A de toute manière, à partir du niveau 6, on attaque les niveaux extrèmements éprouvants, physiquement, mentalement.
C'est pour ca qu'il ne faut pas avoir peur de boucler plusieurs les niveau 2-4 afin d'arriver sur ces niveaux  avec le maximum de forces et d'endurances.

Je rapelle que l'on n'est pas des machines, que ne prépare pas les jeux olympique de Londres, et que prendre une semaine de repos de temps en temps , cela fait de bien au corps et aussi à la tête.

Bonne journée.

Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 24 avril 2009 à 16:29:49
1H30 d'exos + 1h de souplesse = 2h30

J'ai un carnet ou je note mes progrès et mes stagnations ..aussi
globalement, je progresse c'est sur. ex: au début impossible de faire 1B... maintenant je suis presque à 6*6, alors, c'est sur qu'avec un peu de recul, y a pas photos.
c'est vraiment a2(a1) qui me tue! après B et A3, je suis secoué et j'appréhende à chaque fois, je me sens pas à l'aise sur cette exo, j'ai l'impression de pas savoir me placer (comme pour k)..
pour info:
B1 666665
a3 6*10
a1 434333 quand je le finis...(avant j'arrivais à 666543)
c1 666433
e1 mod 11
f 13
g 19
h 6
k 1,10m quand je le fais...

voyez les écarts d'un exo à l'autre...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 24 avril 2009 à 16:38:22
Salut :)

Bon mon avis ne vaut pas grand chose.  Tu aurais de bien meilleurs conseils en postant ton carnet d'entraînement sur musculaction.com je pense.  Ceci dit, j'ai l'impression que tu es en surentraînement.  Si tes A1 ont régressé, y'a un blême.

Alors déjà : 2h30 ça me semble énorme.  Moi je consacre grosso merdo 1h par jour à mon entraînement.  1h30 disons.  Max.  1h de muscu, 30 minutes d'étirements (1 minute par exo, une trentaine d'exos...).  Perso je passe pas bien plus de 30 minutes sur les étirements.  Je les fais tous, mais je tiens moins longtemps sur ceux où j'ai plus de facilité, et bien plus là où je sens que c'est dur.

Je réduis l'échauffement pas mal.  Un peu trop d'ailleurs, je me suis fait une contracture vers les cervicales mercredi en faisant des tractions : pas bien échauffé, et je me suis lancé dans les C3 (que je fais en premier vu que c'est mon point faible) comme une brutasse.  Plink ! :'(  A déconseiller.  Par contre tu peux très bien faire echauffement+muscu le matin avant le taf (tu te lèves une heure plus tôt), et les étirements le soir devant la télé.  Ensuite tu enchaînes avec la respiration, et tu dors comme un bébé...  

Mais bref.

Ce que je remarque, perso, c'est que deux choses entament ma motivation :

1) la stagnation -- si tu régresses, c'est ton cas ;
2) la fatigue...  -- si tu zappes des exos c'est que t'as pas trop la patate, probablement !

Et bien souvent, les deux sont liés.  La fatigue provoque la stagnation.

Depuis qques semaines (après avoir relu Turbo), je fais SYSTEMATIQUEMENT une séance à 70% le mercredi.  Je pensais au début que j'allais progresser moins vite, mais en fait c'est tout le contraire : la séance du mercredi est reposante, délassante, et est en fait une récupération active.  Et la motivation revient, parce que je suis moins crevé ET que je progresse plus vite.

Bref, gaffe au surentraînement.  

Les trucs anti-stagnation et anti-surentraînement sont hyper bien expliqués dans Turbo.  Plein de bons trucs pour adapter la méthode à ses besoins, et pour vaincre les obstacles qu'on ne manque pas de rencontrer.  Depuis que je l'ai relu, et que je mets en application, ça va encore mieux et plus vite... et je sens que je tire moins sur la machine.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Leif le 24 avril 2009 à 16:41:26
cool moi la souplesse je la fais un autre jour :)

b1 moi je dis chapeau c'est tres bien , rajoute une a chaque fois

A3idem ça doit deja gonfler les pecs

A1 alors il faudrait faire 555522 mon petit

c1 super deja :up:

E1 donc que les cuisses se contractent tu les prepares pour la suite

f3 j'en fais que 10 alors soit heureux

g bon les abdos travail l'isometrie et la sangle abdominale et tu verras pfouu une vraie etoile filante

h 6 profite en ça soulage le dos

K tu sens que tes triceps bossent c'est bon signe.

pour moi que du bon, prends ton temps fais toi plaisir, module le programme et cherche a grappiller une rep a chaque fois, ça veut dire plus fort et plus mordant.

a+

jeff
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: füi le 24 avril 2009 à 16:45:16
Hello !

Je viens ajouter mon petit grain de sel sur un des exercice de base : celui de la respiration et du travail du diaphragme. Je sais pas trop si je le fais correctement, ni les sensation que ça doit procurer ( se qu'on sent quand on rentre le ventre lors de l'expiration )

Pour ma part j'ai l'impression de pas pouvoir rentrer assez ( pourtant je le fais 2 a 3 fois par jour ), j'ai l'impression que ça bloque en fin de course...
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: French Kiss le 24 avril 2009 à 16:52:15
Ca doit etre pour ca, faut pas chercher la fin de course, le mouvement doit etre fluide, sans a-coups, quand tu sens la fin la fin de course, tu laisses repartir ton diaphragme dans l'autre sens avant d'y parvenir, tu verras, a force le mouvement prendra de l'amplitude tout seul sans avoir a forcer ;)
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 24 avril 2009 à 16:57:01
Merci Jeff!! :'( put**n ça fais plaisir!!

David, je crois que tu vas finir par me convaincre d'acheter turbo, c'est pas la première fois que t'en parle.

Merci des encouragements et je vais surement continuer sur 2 seances quelques temps pour souffler..de toute façon ma priorité est de faire les exercices correctement à défaut de quantité!!

Pas encore internet chez moi pour le carnet sur le site de muscu comme Mathieu me l'a aussi conseillé depuis quelques temps. C'est aussi pour ça que je participe pas trop au forum!...
bientôt bientôt...

Vous etes des potes les gars! :doubleup:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 24 avril 2009 à 17:02:10
Bah c'est pas pour te pousser à la conso, hein.  Mais Turbo est vraiment bien, je trouve.

2 séances ou 3 dont une à 70% c'est bien.  Mange bien aussi...  pour progresser faut prendre de la masse et pour prendre de la masse faut bouffer.  Y'a pas de secret.  D'autant que tu peux te le permettre.

put**n qu'est-ce que je donnerais pas pour peser 64 kg et pouvoir me goinfrer autant que je veux ;D

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 11 mai 2009 à 15:46:49
11 mai.  put**n ça y est, enfin, je rattaque le niveau 4 ;D

Suite à mes soucis de santé du début de l'année, j'avais grosso merdo perdu tous mes jolis muscles...  Quand j'étais rentré à l'hosto, j'étais au niveau 4, mode 12 partout...  Sorti de l'hosto, le 1er janvier 2009, mon max de pompes normales était descendu à 14...  j'avais perdu aussi 14 kilos, dont probablement deux de gras ::)

Là, aujourd'hui, à force de patience, je suis enfin de retour au niveau 4.  Il m'aura fallu 5 mois...  je pense que d'ici la fin du moins je serai en mode 12 à peu près partout, prêt à attaquer le niveau 5...  enfin on verra. 

Ca a été extrêmement frustrant de voir le boulot de 8 mois anéantis en deux semaines de grosse maladie.  Et puis en même temps, j'imagine à quel point j'aurais été mal si au lieu d'être en super condition physique avant de tomber malade, j'avais juste été "normal"...  si ça se trouve je remarcherais à peine aujourd'hui...  ? :-[

En tout cas voilà.  Là, je suis content.  J'aime bien le niveau 4.  J'aime bien les B à pleine amplitude.  Je me régale.  J'aime bien enchaîner les C3 tendance C, et sentir que ça répond...  J'aime bien redescendre à 5 répétitions de F, et sauter tellement fort que j'ai l'impression que je m'envole temporairement (comme les poules quoi ;D)...  J'aime bien l'exo Z...  ça fait du bien ce truc...  :love:

Wala.  Fin de l'égo trip.  Désolé de vous casser les pieds, mais j'avais envie de partager cette petite victoire avec vous :calin:

Je vais aller fêter ça en mangeant mes oeufs durs là.  4h bientôt ;D

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: lambda le 11 mai 2009 à 15:52:59
Champagne David!  :yeah:
beau "come back".

question: malgre tes pepins et interruption associees, d apres toi y a pas un phenomene de "memoire du muscle" qui t as aider a finalement retrouver ton niveau "avant maladie" assez vite, finalement?

a+,
Lambda
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 11 mai 2009 à 16:14:13
Merci :love:

Oui il y a un phénomène de mémoire...  on regonfle plus vite qu'on ne gonfle, en temps normal.  Là j'ai regonflé SUPER vite les trois premiers mois (j'ai repris 18kg), et ensuite comme je ne voulais pas reprendre trop de gras je me suis bien calmé au niveau bouffe...  et donc la croissance musculaire a été ralentie. 

En rentrant de l'hosto, j'étais DECHAINE au niveau bouffe.  Demande à Corin, il m'a vu.  C'était hallucinant.  Je faisais que de bouffer et dormir.  Un vrai ado ;D  Là je continue à diminuer les portions, et avec tous les stages avancés que je vais me taper d'ici fin août, je risque pas de prendre bcp de masse.  Donc en gros je sèche tout doucement.  Ca me fera pas de mal ;D


David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: shrek le 11 mai 2009 à 16:33:00
C'est bon ça, vraiment content pour toi  :up:
Promis, t'auras de bon oeuf la prochaine fois ( une bonne douzaine, ... si le renard arrête ses conneries  :glare: )

Jo
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: lambda le 11 mai 2009 à 16:38:34
si t es un gros conso d oeufs, peut etre tu peux virer une partie des jaunes, histoire de diminuer un peu ton apport de matiere grasses. il en faut un peu quand meme du jaune, y a pas mal de nutriments et mineraux la dedans, mais aussi des lipides par nature...

tu peux aussi jouer sur ton ratio proteines/hydrates de carbones en diminuant legerement ces dernieres par exemple. etre tres progressif hein dans ces variations de regime alimentaires...

a+,
Lambda
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 11 mai 2009 à 17:01:29
C'est bon ça, vraiment content pour toi  :up:
Promis, t'auras de bon oeuf la prochaine fois ( une bonne douzaine, ... si le renard arrête ses conneries  :glare: )

Tu dis ça pour me motiver à aller t'aider à régler ton problème de renard hein, avoue ;D

si t es un gros conso d oeufs, peut etre tu peux virer une partie des jaunes, histoire de diminuer un peu ton apport de matiere grasses. il en faut un peu quand meme du jaune, y a pas mal de nutriments et mineraux la dedans, mais aussi des lipides par nature...

Ouais je vire tous les jaunes.  Mon compost adore ça ;)

J'en bouffe 1-2 par semaine, style dans les salades.  Ca suffit largement.

Citer
tu peux aussi jouer sur ton ratio proteines/hydrates de carbones en diminuant legerement ces dernieres par exemple. etre tres progressif hein dans ces variations de regime alimentaires...

Bah pour l'instant je suis grosso modo les recommandations du bouquin d'Olivier hein.  L'idée étant simplement de manger sainement, avec 2-3 petits trucs et un plan de nutrition global en fonction de ce qu'on veut faire (prendre de la masse, rester mince et musclé, ou perdre du gras)...  et il insiste aussi sur le fait que ça doit se faire progressivement.

Là je fais tellement progressivement que j'ai pris 1 gros cm de tour de taille...  ;D

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: lambda le 11 mai 2009 à 17:14:26
Un petit truc que j ai remarque c est qu au sortir d un coup dur, d une maladie (ou d une periode de "seche" un peu severe), on a un peu tendance a refaire de la flotte, et que ce que l on croit etre du gras n est en fait qu un peu de retention d eau. ca se draine et se reequilibre en buvant beaucoup paradoxallement (etre en "flux tendu" au niveau flotte, faut que ca circule...), et en consommant en quantite moderees des boissons un poil diuretiques comme du the ou du cafe.
loresque t a repris tes 18 kg, t as repris de la viande, du gras, mais peut etre pas tant que ca du gras, peut etre en fait un peu de flotte?
juste une suggestion basee sur mon chti vecu passe de culto amateur  :-[
a+,
Lambda

me fait tout doucement envie, cette methode Lafay...  :huh:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 11 mai 2009 à 17:41:31
Ouaipe, je pense que là, grosso modo, j'ai repris mes 12-14kg de muscle, et j'ai reperdu déjà les 4 kg d'eau et de gras superflus hein.  J'ai fait -14, +18 et -4...  là grosso modo je suis au même poids et à peu près au même % de gras qu'avant de tomber malade.  Allez...  disons que j'ai 1kg de muscle en moins et 1kg de gras en plus.

Possible que j'aie stocké un peu d'eau aussi...  j'ai bien tendance à stocker de la flotte, surtout après de longues randos ou des semaines d'entraînement très dures, en fin de niveau...  le coup classique c'est après une grosse rando de 6-8h de marche intense dans la neige, le lendemain je fais tjrs 2kg de plus.  Je dois faire un peu d'hyponatrémie, et stocker un peu trop d'eau dans mes cellules.  Le temps que les pompes à sel se mettent en route et rééquilibrent le tout, ça prend 48h.

Sans dec, la méthode Lafay pour les gros gabarits c'est un SUPER entraînement.  Perso je force bien plus avec mon poids de corps qu'avec de la fonte.  Et d'ailleurs en allant tester la fonte chez un pote j'ai halluciné.  Après les 6 séries de 10, 11, 12 dips à 128kg de poids de corps, je te raconte même pas comment je poussais au développé couché ;D

En fait, grâce à cette méthode, je découvre un truc que je ne croyais pas possible chez moi : un rapport puissance/poids digne de ce nom...  et c'est vraiment bien foutu pour développer les chaînes musculaires en douceur, en préparant méthodiquement le corps à encaisser les efforts...  tu construis vraiment ton corps pour qu'il puisse envoyer des newtons et encaisser sans casser.

Bon, vous allez finir par me dire que j'ai des parts chez Lafay (c'est pas le cas, même si c'est un mec que j'apprécie beaucoup)...  ;D  J'arrête là.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Patrick le 11 mai 2009 à 19:05:28
Wala.  Fin de l'égo trip.  Désolé de vous casser les pieds, mais j'avais envie de partager cette petite victoire avec vous :calin:

Je vais aller fêter ça en mangeant mes oeufs durs là.  4h bientôt ;D

Ciao ;)

David
Y'à quelques mois à l'hosto de Die j'aurais bien volontiers prié n'importe quel saint de n'importe quelle religion pour lire ça.  :love:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: vz le 12 mai 2009 à 08:44:16
Salut !

Il va falloir que je m'interesse à cette méthode, vous me donner envie !!
 j'ai 8 kg de trop, merci les fricandelles-frites  ;D, et un genou qui part en compote àprès chaque rando, même les plus courtes ....
Le seul souci se sera la motivation je pense .... Je suis un "athlète" du canapé !!!

vz
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: DavidManise le 12 mai 2009 à 08:50:47
VZ,

C'est pas compliqué.  T'as envie d'être quoi dans 10 ans ?  T'as envie d'être comment ?  De pouvoir faire quoi avec ton genou ? 

Je te conseille, déjà, de voir un toubib et/ou un bon kiné pour ton genou...  régler ce problème là, ou au moins l'empêcher d'empirer parce que sans genou, tu peux plus crapahuter beaucoup...

Ciao ;)

David
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 12 mai 2009 à 10:40:54
Fais bien plaisir de lire ça!!  ;)
Bravo ça a dut etre raide!!
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: vz le 12 mai 2009 à 13:23:15
Salut

hs :
Dont worry manitou,
Que je m'explique, ma douleur au genou est quelque chose de récent, qui c'est(r)éveillé depuis 2 semaines depuis que j'ai repris la rando, le vélo et bientôt la piscine.( j'aimerai rentrer dans mon maillot bain pour la plage  ;D) J'avais porté quelques stères de bois à l'épaule cet automne et au mois de mars et rien du tout niveau articulation...
Je le soigne par auto-médication, mais comme cela n'a pas l'air de bien fonctionné je crois que mon doc va bientôt me revoir ... j'ai vraiment pas envie que cela parte trop en saucisse !!!
fin du hs

Sinon ce que m'interesse dans la méthode c'est le coté chez soi, peut-être même en famille selon les différents niveaux des participants.... je vais voir à la médiathèque s'il ne l'ont pas !

voilà

Vz qui de temps en temps aime bien se plaindre et raler .... ::)

Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Aerazur le 12 mai 2009 à 17:58:17
 ;)...j'ai reçu le bouquin ce matin.....

 :-[..... c'est le premier pas qui coute le moins...... ;D ;D ;D
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 14 mai 2009 à 10:19:45
Et un de plus , un !!

amuses toi bien, bientôt tu vas en chier!!   ;D
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Aerazur le 14 mai 2009 à 10:30:07
Et un de plus , un !!

amuses toi bien, bientôt tu vas en chier!!   ;D

 :)...j'ai commencé la lecture édifiante de l'ouvrage, et il y a un truc qui me saute aux yeux: c'est trais clair, explicite, jamais dogmatique, adapté à tous! Très très bonne première impression!
Ce qui va etre le plus dur, c'est de faire gaffe à la bouffe. Autant David doit veiller au sucré, moi, c'est le salé et le gras... ::)
Mon animal totem serait surement le porc, en jarets, cochonailles maison, jambon (avec le gras, of course!). Donc là, je ne vais pas non plus faire une reconversion radicale, mais veiller au grain... Difficile, quand on vit au pays du magret de canard, et ou l'on communie chaque dimanche au foie gras, en avalant quelques lampées de Jurançon vendanges tardives...

 :doubleup:...çà va etre chaud les gars!
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 14 mai 2009 à 10:39:34
Quand tu parles comme ça, tu m'interesses, le magret de canard... :love:

En plus, je suis un enfoiré moi, parce que je peux et doit tout manger... :closedeyes:
...parti acheter un ...truc à bouffer..
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Estea le 04 octobre 2009 à 15:43:07
Salut  :D
Je fais remonter le sujet ca me plait pas trop, mais je ne vois pas ou poser ma question!
Beaucoup d'entre vous ont testé la méthode Lafay, avez vous utilisé une barre fixe? Je suis tenté d'acheter la BT500 (http://www.decathlon.fr/FR/bt-500-3371715/), mais j'aimerais avoir vos avis sur le sujet  ;)
En vous remerciant

Estea
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Corin le 04 octobre 2009 à 15:46:11
Salut  :D
Je fais remonter le sujet ca me plait pas trop, mais je ne vois pas ou poser ma question!
Pas de pb ;).

Beaucoup d'entre vous ont testé la méthode Lafay, avez vous utilisé une barre fixe?
La barre est indispensable. La mienne est installée dans le couloir qui mène à la salle de bains. Pas de risque de la louper...

Je suis tenté d'acheter la BT500 (http://www.decathlon.fr/FR/bt-500-3371715/), mais j'aimerais avoir vos avis sur le sujet  ;)
Attention! Celle que tu veux acheter est un modèle qui doit être fixé au mur et prend de la place. Si elle doit être efficace, elle n'en est pas moins un objet plus encombrant que celles qui s'installent entre deux murs.

A+
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Estea le 04 octobre 2009 à 16:02:25
Merci d'avoir répondu  ;)

Concernant la place, je compte la fixer sur un mur de ma chambre, j'ai assez de place.
Cependant j'ai cru comprendre qu'il fallait un mur assez solide. Un mur de chambre c'est pas un peu trop fin? Derrire mon mur, le couloir. Environ 5-6 cm... :(
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: raphael le 04 octobre 2009 à 16:07:25
Merci d'avoir répondu  ;)

Concernant la place, je compte la fixer sur un mur de ma chambre, j'ai assez de place.
Cependant j'ai cru comprendre qu'il fallait un mur assez solide. Un mur de chambre c'est pas un peu trop fin? Derrire mon mur, le couloir. Environ 5-6 cm... :(


brique, placo, ... ?
mais j'ai des doutes sur la tenue des chevilles  :-\
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Estea le 04 octobre 2009 à 16:13:11
Citer
brique, placo, ...?

Placo. 6cm de largeur. Ta raison ca parait juste.
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: shrek le 04 octobre 2009 à 16:37:14
C'est plus que juste, en fait ton placo ne fait que 13 mm d'épaisseur + 45 mm d'isolant + une nouvelle plaque de placo.
A moins de tomber sur un montant (si t'as un aimant puissant, tu peux essayer de le trouver), ils sont espacé de 60 cm.

tcho

Geoffroy
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Estea le 04 octobre 2009 à 16:48:34
Mouais...
Je crois que je vais me passer de barre fixe  :-\
C'est mieux mais pas indispensable..
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: raphael le 04 octobre 2009 à 17:13:26
la simple barre qui se coince en serrant c'est bien aussi  :up:
Titre: Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Corin le 04 octobre 2009 à 17:18:44
la simple barre qui se coince en serrant c'est bien aussi  :up:
C'est ce que j'ai (comme la plupart ;)) et c'est ce qui est le plus simple à installer et à utiliser (balancement possible, pas de dégâts au mur...).

A+
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Estea le 04 octobre 2009 à 18:18:17
Oui j'y ai pensé. Mais j'ai abandonné l'idée car aucun endroit ou la fixer  :glare:
Titre: Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: ERECTUS le 17 octobre 2009 à 23:40:30
ESt ce que tu as une poutre dans la maison?
Titre: Re : Re : Re : Méthode Lafay, bilan après 6 mois
Posté par: Coug le 18 octobre 2009 à 00:05:29
C'est ce que j'ai (comme la plupart ;)) et c'est ce qui est le plus simple à installer et à utiliser (balancement possible, pas de dégâts au mur...).

A+

Ca dépends comment elle est serrée  ;D

Perso après plusieurs années d'utilisations et plusieurs resserrages (nécessaires), bin mes deux murs ont eu une fissure sur à peu près 40cm pour l'un et 50cm pour l'autre. Elles sont pas venus d'un coup - Mais quand j'ai déménagé et enlevé la barre, elles étaient bien visibles.

A serrer avec précaution pour ma part, surtout quand on est locataire   :)