Nos Partenaires

Auteur Sujet: Cabane au fond des bois ...  (Lu 29893 fois)

07 mars 2008 à 17:18:43
Réponse #25

piedsnussurlaterresacrée


 bledios
vivi c'est exactement ça conpensequizondesradarsetkennonpas  :blink: :lol:

07 mars 2008 à 17:36:15
Réponse #26

mazzeru


resalut,

Je n'ai jamais dit que j'allais planter un campement en dur  ;) mais que j'allais démonter chaque WE.

D'autre part, par chez moi, ce n'est pas l'eau qui manque, donc les réglements de bivouac sont cool  ( jamais vu d'incendie de forêt dans le jura à ce jour  :lol:)à condition d'avoir l'avis du proprio ( donc d'avoir mon autorisation).

Pour les shtroumps, ou les gardes chasse ... ben j'en fais mon affaire. Il parrait que j'ai été grand schtroump dans une autre vie  ;D ;D et il m'arrive même d'être encore intermittent du spectacle. ::)

Bon, maintenant, pour la cabane en dur et rechercher d'anciennes fondations, c'est un autre plan. Merci pour l'idée. A développer.

Juste un truc, les tentes ASMC n'ont pas, semble t il de possibilité de mettre un poele.
Avez vous testé ce genre de poele. Je pense que ça doit être efficace l'hiver. Cela dit, faudra inviter pas mal de potes pour l'amortir, entre le tipie et le poele. ;)

« Modifié: 07 mars 2008 à 17:46:44 par mazzeru »

11 avril 2008 à 08:29:23
Réponse #27

mazzeru


Salut,

Bon, j'ai avancé un peu dans la jungle administrative pour la question de cabanes...

Pour une surface supérieure à 19,99 Métres carrés, il faut une simple déclaration de travaux déposée en mairie pour construire.

Pour une surface supérieure à 20 Métres carrés, il faut un permis de construire et un POS favorable ( ou une ruine existante).

Donc, je me suis intéressé au 19,999 métre carré et me suis rendu en mairie pour avoir des informations sur cette question. J'ai interrogé un pote qui bosse à l'équipement et qui, de prime abord, m'a dit, je cite " si c'est vraiment en plein bois... tu fais et tu ferme ta G****e, sinon, si tu veux être en règle, tu fait cette fameuse autorisation de travaux".
C'est semble t il cette fameuse autorisation de travaux qui sert de base aux fameuses cabanes dans les arbres. Là aussi, c'est une joyeuse cohue et personne n'y comprend plus rien, d'autant que ce type de démarche commence à prendre de l'ampleur.

Donc, pour revenir à mes moutons, j'ai interrogé une mairie où j'avais remarqué quelques abris de jardins un peu insolites, en indiquant que j'avais l'intention d'acheter un peu de terrain pour mettre des ruches, et une petite cabane pour le stockage.

Au début, réaction mitigée, mais j'ai aussitot indiqué que j'avais remarqué telle ou telle construction sur la commune, et que si ces personnes avaient reçu une autorisation, et bien elle devait pouvoir être généralisée à d'autres résidants propriétaires. Visiblement, l'argument a eu un impact puisqu'il m'a été répondu que celà devrait être possible, mais qu'il fallait indiquer clairement où.

Donc, je vais faire un test avec un de mes amis qui posséde un bois dans les environs, juste pour voir, d'autant que son village a ces fameux abris de jardin en plein champs...
Nous allons déposer une demande d'autorisation de travaux pour une cabane démontable de 19 métres carrés, avec des plans, des photos de l'emplacement, et un emplacement indiqué sur le cadastre. Nous verrons bien si c'est accordé et sous quelles conditions. De toutes les façon, le fait d'avoir l'autorisation n'oblige en rien à réaliser la construction... c'est juste un test pour la suite.

Maintenant, pour la partie technique, j'avance aussi un peu.
Premièrement, je me suis fait des potes dans des scieries afin d'avoir de bon prix dans des planches et poutres en douglas...
Secondo, ces mêmes potes accepteraient de me prêter un bout de terrain pour monter "à blanc" ma cabane afin de pouvoir la remonter rapidement dans la nature.
Tertio, j'étudie le meilleur systéme pour batir sur piloti, car à priori, il est difficile de faire des terrassements dans la nature.
Enfin, je m'interroge sur la hauteur de cette cabane, car même si elle fait 19,999 métres carré, ben un petit supplément en hauteur permettrait d'y faire un dégagement intéressant.

Au fait, autre petit truc  pour acheter un peu de bois pour pas trop cher ( environ 800 euros l'HA selon la région).Rapprochez vous d'une exploitation forestière ou d'une scierie. Les bois ne valent plus grand chose lorsqu'ils ont été coupés "à blanc". Il faudra certes attendre un peu pour avoir de grands arbres, mais il restera des taillis qui peuvent être suffisants pour avoir un joli terrain de jeu.

Voilà, je continue ma quête pour réaliser ma cabane au fond des bois. Je vous tiens au cou, rant.
Je ne suis plus très actif dans mes contributions, mais après un passage difficile dans la jungle professionnelle ordinaire, je viens de remettre le pied à l'étrier, et celà est très prenant.

Promis, la prochaine fondue des bois sera dans ma cabane. ;) :love:


Par ailleurs, si l'un d'entre nous sait comment et où avoir des plants de canneberge, je suis preneur.
En effet, en plus de ma cabane, je pense planter en plein bois des framboisiers et quelques autres porteurs de baies...
« Modifié: 11 avril 2008 à 08:38:08 par mazzeru »

11 avril 2008 à 13:28:52
Réponse #28

HexCore


yeah, ca avance :)

Quelle source d'infos tu fais !
N'hésites pas à nous tenir au courant des avancées !

Qu'envisages-tu comme dégagement en hauteur pour ta cabanne ?

merci !  :doubleup:
" J'avais cherché l'aventure toute ma vie, une aventure pure et sans passion, comme il en advenait aux voyageurs héroïques des premiers temps ; et se trouver ainsi, au matin, dans un coin perdu et boisé de Gévaudan, désorienté, aussi étranger à ce qui m'entourait que le premier homme abandonné dans les terres, c'était voir, comblée, une partie de mes rêves éveillés."
Robert Louis Stevenson

11 avril 2008 à 16:56:50
Réponse #29

piedsnussurlaterresacrée


bahhh une cabanne dans les arbres surface aux sol 00000000 il n'y a rien a déclarer (hahhhh si c'etais ausi simple)
merci pour l'info des coupes a blanc ce n'est pas tombé dans l'oreil d'un sourd

11 avril 2008 à 18:27:16
Réponse #30

mazzeru


JB ,

l'idée qu'il ne faut aucune démarche ni papier pour une cabane dans les arbres semble être une information inexacte.
C'est ce que m'a indiqué mon pote de la DDE. Ce type de construction reste soumis à déclaration de travaux semble t il ... mais devant la recrudescence de demande, je pense qu'une réglementation ne va pas tarder à poindre, dans cette belle France, terre des arts, des armes et des lois ...

Hexcore,
Pour préciser ma vision du dégagement en hauteur, ben c'est plutot l'idée de faire une cabane un peu haute, afin dans un premier temps de n'afficher que 19,9999 métres carré, et par la suite, ajouter un coeff d'habitabilité de 60%. ;), officiellement pour stocker mes ruches, si on me fait la moindre remarque. J'aurais donc au moins 35 métres carrés avec un couchage à l'étage.

Coté montage, j'hésite en l'ossature bois et la fuste, ou un mélange des deux. Pour le toit, ce sera du bacacier (tôle), mais si j'ai le temps, je le couvrirais de tavaillons.
Pour l'isolation, on verra. Coté chauffage, j'ai déjà "brocanté" pour l'euro symbolique un vieux poele bois/charbon qui sera parfaitement à sa place.
Je me pose réellement la question de l'opportunité de fermer le local ou pas, pour éviter qu'il soit cassé.

Celà dit, je suis complétement scié de voir la différence de prix pratiqués entre des vendeurs de bois et les scieries.
Pour exemple, on me demandait 200 euros pour un plateau en 7 cm sur 2 métres en sapin pour faire un dessus d'établi.
Je m'en suis tiré avec 40 euros pour le même plateau en chêne massif, avec en plus un beau billot pour ma nouvelle enclume. Parfois, ça vaut le coup d'avoir une remorque et de faire quelques kilométres.

11 avril 2008 à 18:54:23
Réponse #31

CAMP


Et pourquoi pas une cabane mobile...



Histoire de Cabanes est une petite société proposant différentes cabanes. Leur site vaut la visite et est une invitation à rêver...
 ;)

http://luxe.campagne.free.fr/campagne-interview/histoire-cabanes.html

http://www.histoiredecabanes.com/sommaire.html


12 avril 2008 à 12:28:36
Réponse #32

Anke


Pour l'isolation, Emmaeüs vient de sortir un truc qui m'a l'air d'être super(mais je ne sais plus le nom) à base de vêtements non-revendables et réduits en matériel isolant .

02 mars 2010 à 16:08:59
Réponse #33

Outdoorsman


Comme je suis en train de gamberger pour la construction d'une cabane pour mes filles, je vous fais profiter de ce lien que je trouve très didactique et un résultat final fort sympathique :

http://lacabanedehugoetmargaux.over-blog.com/article-28286273.html
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

03 mars 2010 à 07:46:54
Réponse #34

gmaz87


bjr,
Chouette projet!! :up:
Pour les plants de canneberges, il y en a au catalogue BAUMAUX et sans doute chez d'autres vendeurs de graines et plantes:http://www.graines-baumaux.fr/catalogue.php?cat=3&sscat=11&sscat2=&produit=7576
Ceci dit c'est plus une plante de milieux humides et de terres acides, donc si tu es sur des terrains calcaires pas certain que ça marche bien.
Merci de nous faire partager ta démarche, c'est très sympa
a+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

03 mars 2010 à 13:02:44
Réponse #35

nésurlo


Bonjour à tous,
Ah... si c'était si simple !
Si une simple déclaration de travaux permettait de construire sa cabane de 19,99 m2 !
Hélas, il en est autrement.
Au regard des textes, il n'est possible de construire cette cabane que s'il pré-existe une habitation déclarée au cadastre.
Autrement dit, tu as la maison et tu construis une cabane sur ton terrain... c'est ok avec déclaration de travaux (+ quelques contraintes d'éloigenement de ton habitation etc).
Tu as un terrain vierge, non constructible (forêt, etc).. c'est mort légalement parlant.
Ce sujet a déjà été traité dans le forum.
Si ta cabane est démontable, alors tu as le droit de la laisser sur ton terrain quelques mois (là, je sèche, je crois que c'est 3 mois).
Dans les arbres... permis de construire.
En fait, ce qui motive cette règlementation (en dehors de l'argent qui à mon avis est la raison principale!!!) c'est que si une personne occupe une cabane ou un campement durablement, la commune doit être en mesure d'assurer sa sécurité (accès médical, pompier,...), d'où le concept de terrain constructible ou pas (du moins dans l'esprit des lois, on sait encore une fois que c'est avant tout une histoire d'argent).

Désolé d'être l'oiseau de mauvaise augure qui ne demande qu'à être contredit !

Je regrette oh combien de ne pouvoir envisager de construire ma cabane légalement... mais ça ne m'arrêtera pas. C'est pire qu'au moyen âge, sans déc !
il y a ceux qui ne rêvent plus, il y a ceux qui rêvent, et puis il y a ceux qui réalisent leurs rêves.
voyages-originaux.over-blog.com

17 mai 2020 à 16:45:44
Réponse #36

Arigo


Bonjour à tous,

J'avais moi aussi en tête d'acheter une forêt et d'y construire ma petite cabane cependant la législation ne laisse aucune marge de manœuvre mais maintenant avec la  loi "Engagement et proximité", c'est pire!

Quelqu'un aurait-il quelques conseils...?  ;)

17 mai 2020 à 17:55:33
Réponse #37

gmaz87


Bjr,

Comme dit plus haut, tenter de trouver une parcelle boisée avec une ruine cadastrée et construire à la place de la dite ruine.

Une fois trouvée la région qui te convient, prendre les cartes topo, parcourir les routes, sympathiser avec l'habitant et essayer de dénicher le tas de pierres qui va bien.

ça existe, par exemple dans mon secteur,  il y a un ancien village dont il restait il y a qq années des pans de murs de maisons, depuis c'est rapé les forestiers sont passés et avec leurs engins ils ont tout nivelé.
De même, il y a des vestiges d'anciens moulins, bergeries, grange à l'abandon, etc..

.Bonne chasse!!

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

17 mai 2020 à 21:31:45
Réponse #38

Loriot


Et un roulotte? C’est joli une roulotte.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

18 mai 2020 à 20:01:07
Réponse #39

Arigo


Une roulotte et ...?

19 mai 2020 à 21:58:50
Réponse #40

Loriot


Bin une roulotte posée quelques mois par an dans ton coin de forêt et tu est tranquille.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

23 mai 2020 à 16:19:19
Réponse #41

Arigo


Merci d'avoir répondu mais ce n'ai pas ce que je cherche.

23 mai 2020 à 22:33:34
Réponse #42

Lamagiciennedauz


LE sujet de rêve ultime...
Dans mon coin (06) il y avait la tradition des cabanons, surface très petite sur le terrain à la campagne et qui servait à la fois à entreposer un minimum de matos et à dormir dedans, sans électricité ni eau courante souvent.
J'ai des souvenirs de vacances fantastiques dans ces trucs !
La plupart en bois, qq uns en pierre sèche souvent construit contre une pente.
On ajoutait une pataugeoire et on faisait la chaîne avec des seaux pour remplir le bousin avec tous les gamins du coin, et après on était les rois du monde.
Merci de m'avoir remémoré ça !
C'est pas parce que c'est grave qu'il faut sombrer dans la gravité !

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité